Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2006

Le tram

C'est avec une certaine émotion que je me décide à aborder ce sujet qui périodiquement fait se secouer de rire l'Europe entière et peut-etre meme jusqu'aux Lapons.

Normalement, un tramway, c'est sur rails.  Donc nous on en a mis, des rails, et des beaux, dans un alliage spécial qui rouille beaucoup plus vite que par exemple ceux de la SNCF. Mais on ne peut pas imputer cela au tram, parce que lui, il roule sur pneus. Et on s'est fait des vingt bornes d'essais en rase campagne pour vérifier que les pneus s'usaient bien. De vrais pneus, des Michelin, fabriqués spécialement, et qui s'usent aussi vite que les rails se rouillent. Mais les rails ne se contentent pas de rouiller, ils s'écrasent sous le poids du tram qui roule sur pneus. Je sais bien qu'il y a des gros, à Nancy, mais quand meme...

Bon. Pour etre sur que le tram ne se perde pas en ville, on n'a qu'une ligne. Mais quand meme, de temps en temps il en sort, de ces rails, avec ses pneus, et il se met à serpenter doucement n'importe où. Heureusement, ça se conduit, ce truc.  Et il y a un poste de pilotage, mais adapté aux évolutions sur rails avec en plus un volant, ce qui permet de suivre au quart de poil les virages de ce qu'il faut bien appeler la voie en décrivant de voluptueuses arabesques. De toutes manières le conducteur ne voit rigoureusement rien, et surtout pas où il va. Devant cet état de fait, la plupart se mettent en grève, mais ce n'est pas très utile parce que de toutes façons en général le bastringue est en panne. D'ailleurs le seul endroit où l'on peut marcher tranquillement en ville sans se méfier de quoi que ce soit, ce sont précisément les rails du tramway. Quand par hasard il en survient un, tout le monde se demande ce que c'est, à l'exception bien sur des malheureux qui sont montés dedans par désoeuvrement et qui en descendent par inadvertance.

Ou pour échapper aux controleurs. De toutes façons, personne ne sait où il faut prendre les billets.  Les controleurs, eux, c'est par cinq qu'ils montent, à cause de l'insécurité. Quelle idée ! S'il y avait des hooligans à Nancy, ça se saurait...

 

03/12/2006

Panem et circenses

En fait, des pains, il n'y en a pas tellement eu. Mais du cirque, oui. D'ailleurs Nancy a récemment été classée seconde dans je ne sais plus quel sondage à la mords-moi le... sur les villes où il fait bon vivre. A ça c'est sùr, on sait s'amuser, par chez nous. Le seul problème, c'est le ballon. Non que l'on ne sache pas s'en servir, puisqu'en fin de compte on l'a quand meme gagné, ce match, mais... sans nous. Avec le ballon mais sans nous. Nous, on s'était fait virer pour outrages à... enfin à quelqu'un ou à quelque chose, peut-etre bien le ballon, justement. Donc résumons-nous... Ah si, on avait quand meme quelque chose, le stade : ça j'en suis sùr, tous les ans au mois d'octobre je participe au financement. Mais les visiteurs avaient, eux, d'abord une équipe qui s'est pris 3-0, ensuite une partie du ballon, enfin et surtout eux-memes, les visiteurs. Nous on n'avait pas de visiteurs, puisqu'on n'y était pas puisqu'on s'était fait lourder C.Q.F.D.

Quand je dis "on", bien sur, c'est pour simplifier. Moi un ballon je sais juste que c'est un isocaèdre régulier, 4/3 pi r3, ça s'arrete là. Ni d'Eve, ni d'Adam. En tous cas c'est pas moi qui ai marqué les trois buts. D'ailleurs j'ai meme pas participé à l'accueil des visiteurs. Enfin, si, au début, mais là ils étaient pas beaucoup bourrés. Ensuite ça s'est amélioré, et pour finir ils ont mis tous les bistrots à sec ! Et comment je faisais pour rentrer, moi ? Deux kilomètres sans escale ! Evidemment j'aurais pu aller au match mais, je vous l'ai dit, les Nancéiens on était non grata, non grati, plutot, dans ce match fort couteux. Si on veut voir du foot, on n'a qu'à aller en Hollande. Ca fait loin ! Et puis leur tete, là-bas, en voyant arriver deux cent mille interdits de stade ! Pas 300, 200 000 ! Ca fait du monde !

Et comment voulez-vous que je l'apprenne, le foot, alors ? Sur tous les CV il faut mettre le foot, sinon on est un autocrate, un autiste, un autodidacte ou je ne sais quoi !  Ah oui un motomaniaque ! Ben voyons... Ah quand meme il y a un truc où j'aurais pu aider, c'est lancer les chaises. Heureusement que la pelouse était encore éclairée, avec ce ballon qui allait se planquer sous les chaises ! Mais ça c'est bien : dans les autres matches, ceux où il n'y a pas de visiteurs, rien que le ballon et nous, on a des tribunes VIP genre Spartacus avec air conditionné, caviar, et on peut meme trinquer avec les joueurs au travers des baies vitrées. Si on veut, on peut leur lancer les restes, ça leur remonte le moral. Vous voyez ça d'ici, le malheureux joueur sous la pluie ou dans le brouillard qui pour tout arranger se ramasse une queue de langouste en pleine poire ou une douzaine d'huitres sur le coin de la tronche ! Ah c'est dangereux, le foot, en plus...