Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2007

Work in progress

59ab0b7e48bbb4438140a044a634ad07.jpg
     Dans la 3D comme ailleurs, le vrai problème c'est les femmes. D'ailleurs elles le savent bien. Mais dans les femmes, le vrai problème c'est les cheveux. Ca aussi, elles le savent, ce qui tend indéniablement à corroborer l'acuité de mon propos comme dirait Robert Bidochon.
      Or donc des seins et des bras décharnés tout le monde sait en faire, mais les cheveux c'est le vrai cirque. Ca et l'herbe, d'ailleurs, habile transition et digne du grand Onfray soi-meme avec mon post précédent. Et ici encore j'ai simplifié, parce que choisir entre blonde et brune c'est toujours un peu dangereux, et surtout comme en réalité le fond est noir...
     Enfin bon là ça se présente à peu près bien, si l'on peut dire, ce qui m'ennuie un peu c'est comment ça va se passer si par hasard me venait la prodigieuse idée de tresser tout le zimbreck en nattes... Déjà que pour faire un noeud de cravate je travaille sur documents...  

23/07/2007

Ca ne s'arrange pas

fd045ae64ac009a39bab3d4ddee219aa.jpg   
Comme le professe l'illustrissime Fishturn, le mieux c'est quand ça se fait tout seul. Ca, c'est vrai. Donc là c'est ma Solaris qui a tout fait, moi j'ai juste eu à fumer ma pipe en contemplant les dégats.
 
En fait l'informatique c'est surtout utile pour les dégradés. Pensez donc, seize millions de couleurs ! Trois octets... Bon là je les ai pas toutes comptées, mais quand meme on voit bien qu'il y en a pas mal. En noir et blanc c'est plus économique, bien sur, ça ne prend que le premier bit d'un seul octet, mais le problème naturellement c'est pour les dégradés...
 
Pour les lignes droites verticales, aussi, normalement ça aide bien, enfin, disons, ça doit etre le manque d'habitude. Y a que pour le nombre d'or que j'ai pas été emmerdé, il y en a un peu partout, et de toutes manières généralement c'est le spectateur qui trouve où il est.
 
Le bleu à droite en fait c'est surtout parce que je savais pas quoi mettre,  donc j'ai fait comme tout le monde puisque c'est l'année Klein. Evidemment avec le rouge en face ça s'obstine immanquablement à faire ying et yang, mais au fond pourquoi pas, c'est bien connu, la peinture faut que ça soit un truc à thème...

21/05/2007

Sans objet

medium_lum03.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     Bon ça fait un peu fouillis. Ca doit etre le coté féminin des artistes. Ou alors les Quatre saisons en Pollock.
 
     Au départ normalement j'avais prévu de faire simple. Rien de plus beau que la simplicité. Et maintenant c'est comme les feuilles d'impot, il y en a partout ! Meme les cactus ils sont planqués dessous on les voit pas...
 
    Tiens c'est une idée, j'aurais pu appeler ça "2042". Je l'avais bien dit : ça pourrit tout !