Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2016

La nef des fous !

lum25.jpg

 

Voilà à quoi ce pourrait ressembler... Un mélange du fliegende Holländer et du Faucon noir de Barbe-rouge...

Commentaires

Un vitrail éclairé par la nuit elle même visitée par une lune pleine.Le bleu est je crois la couleur de l'intériorité, la photo si je tente d'y entrer comme par une porte s'ouvre sur l'inconnu, un mystère que vient rassurer la luminosité de l'ensemble nuancé de zones qui passent de l'ombre à l'obscur, un peu comme nos âmes en souffrance.

Écrit par : bérénice | 11/12/2016

Faut reconnaître que si l'on voulait ajouter des couleurs, même à peine différentes, donc encore du bleu, on serait pas mal perplexe. Au moins c'est un bleu qui ne refroidit pas, ce qui est déjà ça : le mot important est "rassurer" : on pourrait dire que c'est cela, "l'art utile" ; c'est une belle utilité, au moins. et c'est toujours un epsilon qui fait passer d'un état à l'autre...

Écrit par : Sergio | 11/12/2016

En tant que robot humanoïde érotisé, je tiens à te remercier Sergio, pour ta photo si séduisante de cette Princesse Bleue aux reflets excitants. J'aimerai la rencontrer pour causer technologie... tu m'arranges ça ?

Écrit par : JC....8h47 | 12/12/2016

ah ben pour une surprise en voilà une bonne... bérénice parmi nous ! youpi. je l'ai toujours kiffée, cette femme-là.

Écrit par : idiolecte | 12/12/2016

Heureusement que Pablo ne hante pas ces lieux parce que, vindiou, le Sergio se ferait remonter les bretelles, vu que c'est limite abstrait.

Euh, idiolecte, pour bérénice, pas touche. J'étais amoureux d'elle avant toi.

Écrit par : Dr Spatz | 12/12/2016

Ha mais c'est concret y a même une plaque de métro comme pour Marilyn au premier hétage...

Écrit par : Sergio | 12/12/2016

causer technologie...
Écrit par : JC....8h47 | 12/12/2016

I faut le permis de conduire les soucoupes... C'est surtout aux ronds-points qu'on s'y perd un peu...

Écrit par : Sergio | 12/12/2016

si je m'écoutais... hou là là... ce que vous entendriez pas ! mes aïeux mes aïeux !

sinon vous connaissez l'histoire de Toto qui fait pipi derrière l'église ?

Écrit par : La ViSiTeUsE du LUnDi 12 | 12/12/2016

Bon mais halor faut la raconter lentement, hein, que je voye comment j'en pige un peu...

Enfin je la lirai lentement ça doit faire pareil...

Écrit par : Sergio | 12/12/2016

euh, sergueï, sur le blog à l'autre brêle d'assouline, là, y a bouguereau qui te traite comme ça de gargouille à raclure. je trouve ça comme qui dirait… euh… insidieux, mettons.

Écrit par : jérôme moulet | 13/12/2016

Bé non c'est que pour les volontaires ; passeque haprès si faut en plus filtrer le montrachet...

Écrit par : Sergio | 13/12/2016

jérôme, reconnaissez tout de même que Bouguereau fait preuve d'imagination et que ses provocations sont purement gratuites tout en faisant montre d'un raffinement certain, de source sûre je tiens qu'il a lu tout San Antonio.

Écrit par : bérénice | 13/12/2016

San Antonio.
Écrit par : bérénice | 13/12/2016

Je me souviens encore de mon premier, j'étais tout juste étudiandiandian, un copain m'amène cela... Jusqu'au milieu de la troisième page, je n'arrivais pas à lire tellement je rigolais !

Écrit par : Sergio | 14/12/2016

"Jusqu'au milieu de la troisième page, je n'arrivais pas à lire tellement je rigolais !" (Sergio)

Pareil pour moi avec les Livres Saints.... quelle rigolade !

Écrit par : JC....7h33 | 15/12/2016

Il y a aussi le mode d'emploi d'une machine à laver japonaise. A se taper sur les cuisses.

Écrit par : Antoine Le Quellec | 15/12/2016

Ha ben moi sur la Yam, enfin l'autre celle d'avant une onze cents, ils essepliquent comment on passe les vitesses et tout... C'est en japonais mais nous c'est pareil donc ça change pas...

Y a que pour les cônes mais là c'est pas divulgué... Toutes manières ça dépend de l'inspecteur !

Écrit par : Sergio | 15/12/2016

plutôt un cèdre qu'un séquoia, non ?

Écrit par : La ViSiTeUsE du JeUDi 15 | 15/12/2016

Bon Dieu c'est la bâche ! Est-ce que j'y connais, moi ? Pas grave l'important c'est de faire rire ! Puis i'a qu'à en mettre un, de séquoia, c'est comme ça qu'on fait en Angleterre pour les types qui boivent le rince-doigts... Toute la salle siffle le rince-doigts !

Écrit par : Sergio | 15/12/2016

ouais et puis alors vu qu'ils ont des mugs gros comme des pots de chambre, des fois, t'as ceux qui pissent dedans et tout le monde qu'est obligé de faire pareil. C'est humain dirait le bouguereau mais moi je dirais pas ça, c'est très mal élevé plutôt, surtout pour les gonzesses qui sont forcées de s'asseoir dessus, elles sont gênées, demande à chiara ça lui est arrivé plus d'une fois.

Écrit par : Quignard, encore lui | 15/12/2016

faut être con pour écrire ça.

Écrit par : Quignard, encore lui | 15/12/2016

christiane m'adressera plus jamais la parole, je pense. Et olga alors même pas la peine d'en parler, une paire de claques et au lit !

Écrit par : Quignard, encore lui | 15/12/2016

t'as ceux qui pissent dedans
Écrit par : Quignard, encore lui | 15/12/2016

Je me suis demandé comment on faisait à Versailles, hormis le roi, surveillé médicalement matin et soir ; pour les autres, toute la journée au boulot à la cour. Bien justement, à propos de cour, c'était au mieux les jardins, sinon les cages d'escaliers, les embrasures des fenêtres !

Écrit par : Sergio | 15/12/2016

La dernière fois à Versailles, en mémoire des rois Louis, j'ai pisso-déféqué sous l'escalier de l'aile ouest. Comme un courtisan d'époque.
On m'a dénoncé : des Japonais propres, probablement hygiénistes shintoistes ...
Les flics m'ont saisi par les bras ... "Allez viens ! tiens toi tranquille..."
"Appelez moi Votre Dauphin" , je leur ai fait !

Écrit par : JC....5h33 | 16/12/2016

Le problème c'est en planeur, quand on tombe sur des ascendances pour voler dix heures abattre cinq cents bornes... La boutanche ! Nicht hinauslehnen...

Écrit par : Sergio | 16/12/2016

Chichkine, Chichkine, d'accord, mais c'est un cèdre ou pas ?

En tout cas ce Chichkine c'est un genre de génie. Regarde surtout le deuxième tableau. Tu te mets à la place d'un mec de la fin du XIXe qui voit ça, à une époque où la photo n'est encore jamais très nette et où surtout la couleur existe pas encore. Dément, non ?

http://www.galerie-photo.com/foret-ivan-chichkine.html

Écrit par : La ViSiTeUsE du VeNdReDi 16 | 16/12/2016

Ca donnerait presque envie d'en faire ! Mais la peinture réaliste était très aboutie à ce moment-là ; manquait plus que l'hyper à l'aérographe... Je crois d'ailleurs que cela commence à cette époque, par le biais de la retouche photo et de la pub en général. J'ai connu des gars dont c'était le boulot, mais dans les années trente.

Sinon j'ai pas trop de nouvelles je m'étouffe un peu, mon com de com est allé se planter chez Julie !

Les cèdres il y en a au Liban et il fait chaud, mais enfin ça va pas très loin, comme raisonnement ; Chichkine je l'ai trouvé en farfouillant sur l'image, mais pour le reste c'était "arbre"...

Écrit par : Sergio | 16/12/2016

Oui non c'est une énormité c'est pas ça un séquoia ; alors un cèdre (ils viennent des pays chauds, mais se sont acclimatés !)...

Le séquoia c'est un conifère ça a l'allure d'un pin, finalement ; simplement le tronc énorme...

Écrit par : Sergio | 16/12/2016

« C'est le Hollandais, la barque
Que le doigt flamboyant marque !
L'esquif puni !
C'est la voile scélérate !
C'est le sinistre pirate
De l'infini. »
V.Hugo - La légende des siècles

Écrit par : christiane | 16/12/2016

General Sherman General Grant, photo Dick Estel President, photo Stefanos Folias
Les photos ci-dessus montrent à gauche le "General Sherman", au centre le "General Grant" et à droite la base de l'arbre "The President".

Jusqu'à 2003 l'arbre peu visité et surnommé "Washington" était un des séquoias géants les plus beaux et les plus grands. Hélas, à l'automne de cette année, la foudre a provoqué un incendie au sommet de cet arbre. Le feu a couvé sous la cendre pendant plusieurs jours avant que les gardes forestiers ne le remarquent. L'arbre était si affaibli qu'il tomba en ruines pendant une tempête de l'hiver de 2005.
L'arbre, qui mesurait 77 m de haut, n'en fait plus maintenant que 31. Néanmoins, il n'est pas mort bien qu'il soit difficile de dire combien de temps il survivra.

Washington Tree, photo tarol.com Washington Tree, photo tarol.com
L'arbre "Washington" est un des séquoias géants les plus vieux. Des recherches de 2002 ont évalué son âge à 2850 (+/- 300) ans.

Crescent Meadow, photo Matthew Weathers
La photo ci-dessus montre une forêt naturelle de séquoias (Crescent Meadow dans le Parc national de Sequoia). La différence de silhouette entre les arbres jeunes et vieux est facilement visible.

Site Web du Parc national de Sequoia & Kings Canyon (en anglais)
Une petite vidéo du General Grant. Remarquez la personne près de la base de l'arbre.
Parc national de Yosemite

Vallée de Yosemite, license: GNU-GFDL Cascade de Yosemite, license: GNU-GFDL
Le Parc national de Yosemite est sans aucun doute plus visité par les touristes que le Parc national de Sequoia & Kings Canyon. La plupart des touristes ne vont pas plus loin dans le Parc que la vallée de Yosemite (Yosemite Valley) dont les photos ci-dessus montrent l'atmosphère. En outre, ce paysage de glaciers a une origine géologique très intéressante, mais je serai un petit saint et je n'en disserterai pas.

Trois bosquets de séquoias géants existent dans le parc (Tuolumne, Merced et Mariposa), dont le Mariposa est le plus grand et le plus visité.

Wawona Tree, Henry G. Peabody, 1929, National Park Service Historic Photograph Collection Dans le bosquet de Mariposa se trouve un arbre très célèbre: l'arbre-tunnel de Wawona. En 1881 un tunnel fut creusé dans l'arbre, à travers lequel les visiteurs pouvaient rouler en carosse et, plus tard, en voiture. C'est apparemment quelque chose qui frappe l'imagination: presque toujours ce fait est un des premiers détails intéressants qu'on mentionne sur les séquoias. Ce que l'on sait moins souvent, c'est que l'arbre n'a pas survécu à cette intervention: en 1969 il mourait à l'âge de 2100 ans à cause de la construction du tunnel. L'arbre fut abattu et on décida de ne pas creuser un nouveau tunnel dans un arbre, donc des photos comme celle de gauche sont révolues pour toujours.

Site Web du Parc national de Yosemite
Un autre arbre célèbre dans le bosquet de Mariposa est un arbre bizarrement ramifié, surnommé le Grizzli géant (Grizzly Giant), le plus gros séquoia du Parc national de Yosemite. Néanmoins ce géant n'occupe que la 27ième place dans la liste des séquoias les plus volumineux et, au regard de la circonférence, il est précédé par 10 à 20 arbres.

Hert bij de Grizzly Giant, Mariposa Big Tree Grove, Californië, photo Koos Dansen President Theodore Roosevelt en botanicus John Muir bij de Grizzly Giant, Mariposa Big Tree Grove, Californië (1903) , © Joseph N. LeConte
La photo de droite (de 1903) montre le président americain Theodore Roosevelt et le botaniste John Muir près de cet arbre. La photo de gauche montre un grand cerf hémione (Odocoileus hemionus) qui se repose plus de 100 ans plus tard près de la base du Grizzly Giant.

La Forêt nationale de Sequoia et le Monument national de Giant Sequoia

Long Meadow Grove © USDA Forest Service Ce sont les forêts entourant le Parc national de Sequoia et qui sont aussi protégées. Les forêts les plus vastes se trouvent ici, mais parce que les bûcherons les ont exploitées au 19ème siècle, certaines parties comptent seulement des arbres jeunes, de moins de 100 à 150 ans.

A droite vous avez une vue du bosquet de séquoias de Long Meadow.
Remarquez la forme conique du séquoia jeune à droite et la forme différente de l'arbre millénnaire à gauche. Les petits pins au premier plan sont des pins ponderosa (Pinus ponderosa).

Plus sur la flore des forêts de séquoias géants...
Une des vallées complètement détruites par les bûcherons au 19ème siècle est la vallée appelée Converse Basin. L'arbre le plus grand a été conservé par Frank Boole, le directeur de la scierie, et fut surnommé après lui, l'arbre de Boole (Boole Tree en anglais).
L'ancienne photo à gauche montre les bûcherons, près de l'arbre. La photo à droite montre l'arbre solitaire au milieu de la dévastation.


Des nos jours la nature est de nouveau laissée libre de se développer sans restrictions. Par conséquent l'arbre ancien est aujourd'hui entouré par de jeunes arbres centenaires, qui sont en train de pousser vigoureusement. La photo centrale montre la base de l'arbre de Boole de nos jours.
Partout dans la vallée, des restes de coupe à blanc sont visibles: partout se trouvent des restes de souches. Les séquoias produisaient très peu de bois: en raison de la mauvaise qualité du bois et des dimensions de ces géants, les arbres éclataient souvent en grande partie quand ils étaient abattus.

Site Web du Giant Sequoia National Monument et du Sequoia National Forest (anglais).

Calaveras Big Trees State Park South Calaveras Grove (grand) et North Calaveras Grove (petit)
Ce Parc d'État des États-Unis est un des parcs les plus visités surtout à cause de son accès facile. L'arbre qu'on appelle le premier séquoia découvert (1852), le "Discovery Tree", se trouve dans la partie nord du parc, en fait il s'agit seulement de sa souche: une année plus tard seulement, l'arbre était coupé à la scie.

Restant van de Discovery Tree, photo door John J. O'Brien, GNU-GFDL Calaveras Big Tree State Park, photo door John J. O'Brien, GNU-GFDL
A gauche vous voyez la souche de l'arbre "Discovery Tree", à droite une vue typique dans le Calaveras Big Tree State Park.
Site Web du Calaveras State Park

Sierra National Forest Nelder Grove et McKinley Grove

Un relevé complet de tous les bosquets de séquoias géants.

Aller les voir?

Les Parcs nationaux les plus célèbres où on peut trouver les séquoias sont le Parc national de Yosemite ou le Parc national Sequoia et Kings Canyon.
Dès la découverte des forêts de séquoias géants pendant la ruée vers l'or au milieu du 19ème siècle, l'espèce était plantée ailleurs dans le monde.

La flore des forêts de séquoias géants

Au contraire du séquoia à feuilles d'if (Sequoia sempervirens), le plus haut arbre du monde, qui forme des forêts presque homogènes, le séquoia géant pousse dans des forêts mixtes. Typiquement l'arbre est accompagné par des sapins du Colorado (Abies concolor var. lowiana).
Les autres conifères qu'on peut y trouver sont:

Pinus lambertiana.
Pin de Jeffrey Pinus jeffreyi.
Pin ponderosa Pinus ponderosa.
Sapin de Douglas Pseudotsuga menziesii.
Cèdre à encens Calocedrus decurrens.
On peut aussi trouver une espèce de chêne: le chêne noir de Californie (Quercus kelloggii).
Des buissons poussent aussi dans les forêts de séquoias comme le Castanopsis sempervirens et le lilas de Californie (Ceanothus cordulatus).

Achab aime les sequoias du Yosemite..

Écrit par : olga | 17/12/2016

Grant c'est le gus qui durant cinq ans se prenait des avoinées sur tous les champs de bataille toutes les dix minutes par Lee, commandant en chef des Confédérés ou Sudistes, autrement dit la partie française de ces pénibles USA...

Les merveilleux cavaliers du Sud ! En gros on a recommencé Azincourt...

Si Blueberry était resté au Sud on gagnait sûr et certain !

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

Ouais enfin à Azincourt et Crécy, les Angliches ils trichaient, hein. Les Françouais ils se battaient comme des chevaliers : de face, en évitant de tuer l'adversaire pour pouvoir le capturer et obtenir une rançon.
En face t'as les pragmatiques angles et saxons qui jouent pas le jeu. 1) ils mettent des pieux pour empêcher les chevaliers d'aller au-devant de l'adversaire, ce qui est interdit. 2) ils tirent dans les chevaux, ce qui n'est admis dans aucun tournoi.
Et encore ça leur suffit pas. Une fois qu'un valeureux chevalier se retrouve par terre (et vu comment ils ont été descendus de cheval, avec des flèches, c'était déjà déloyal), normalement on n'y touche plus, c'est une règle de base, il est déclaré vaincu et puis c'est tout. Sauf que les britons qu'est-ce qu'ils font ? Ils les achèvent. Alors évidemment après t'as plus de combat possible.
Ils font les malins comme ça jusqu'à ce qu'une gonzesse vienne leur mettre la honte. Et là, les mecs, toujours aussi fair play, ils la brûlent. Non moi je dis qu'y a des limites qu'on peut pas exabuser quand même.

Écrit par : ça vous regarde pas | 17/12/2016

open your eyes open your mind
.Grant is a sequoia ....
à l'année prochaine

Écrit par : olga | 17/12/2016

C'est vrai, mais on a quand même quelque chose de pas net ; j'ai failli mettre "Azincourt, et avant Reichshoffen". Je ne sais plus si c'est Neuville ou Detaille, mais on a des collections de gravures qui montrent avec une grande précision les rues, la rue principale du village de Reichshoffen, barricadées par des charrettes (réquisitionnées, bien sûr) absolumentt gigantesques, empilées parfois jusqu'à hauteur du toit des maisons. Et on est allé là-dedans avec des cuirassiers par petits paquets, à la queue-leu-leu, un sabre contre ces murailles de bois... Mais qu'est-ce qu'on pouvait bien espérer ? C'est comme si on avait chargé dans le canyon du Colorado !

On peut quand même rajouter que la cavalerie prussienne a fait pareil, à plusieurs reprises, les semaines suivantes, dans les coins de Rethel...

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

ouais bon les Prussiens c'est pas qu'ils trichaient (encore que hein la dépêche d'Ems et tout, c'est pas très loyal) mais ils savaient qu'on avait Mac Mahon, ils se sont dit avec un con pareil on risque rien.
De toute façon depuis Waterloo on perd toujours. En 14 on s'est mis à toute une bande alors on a pu faire illusion mais pour la suite, de Dunkerque à Dien Bien Phu ç'a été la déculottée systématique.

Écrit par : toujours le même et ça vous regarde toujours pas | 17/12/2016

Diên Biên Phu n'était pas une ânerie en soi, c'est le seul moyen de les coincer là-bas, cela avait très bien marché pour récupérer la RC4 après quarante-cinq, et plus tard à Khê Sanh avec les Américains.

Seulement il fallait les moyens, et ces moyens Navarre les avait réservés pour une grande opération à lui un peu plus tard ; et il n'a même pas voulu les lâcher quand à Diên ça a commencé à tourner vinaigre !

Secondement Diên n'était pas nécessairement la fin de l'Indo ; mais je crois qu'on commençait à en avoir marre... Et le pays suivait plus, enfin tout, quoi...

Et du coup l'aute blaireau a jamais fait sa grande opération !

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

.Grant is a sequoia ....
Écrit par : olga | 17/12/2016

Halor cette trouvaille, les séquoias, c'est encore comme de juste une affaire des plus ferdiniennes !

Dans Nord, a priori, il en fait une telle description que j'ai tout de suite imaginé, bien par exemple des sortes de chênes ou de cèdres très spécialement monumentaux, avec des troncs énormes, ce qui est vrai, et vivant un demi-millénaire, ce qui est encore vrai.

Et il se trouve qu'en réalité leur morphologie est en réalité celle de plus modestes conifères, longévité ne signifiant pas embonpoint !

On a un autre auteur sur le coup, Шаламов, qui détaille pas mal la flore dans ces coins de la Колыма...

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

C'est bien, ces docs sur les séquoias...

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

Ouah, les caractères cyrilliques, ça m'impressionne vraiment beaucoup. Comment faites-vous ça, Sergio ?

Écrit par : Варлам Тихонович | 17/12/2016

Русский язык отвратителен. Неразборчивый!

Écrit par : Aleksandr Pouroutchov | 17/12/2016

christiane прав: Турецкий язык привлекательнее. И молодые Турки волосатые, это - преимущество.

Écrit par : Aleksandr Pouroutchov | 17/12/2016

aleksandr pouroutchov:
"- et la ponctuation ?
- la ponctuation aussi, je la mets correctement..
--c'est peu que vous mettiez la ponctuation, très peu, monsieur ! il faut la mettre avec discernement! si vous mettez une virgule, il faut vous rendre compte de la raison pour laquelle vous la mettez..oui, monsieur! votre orthographe inconsciente..à réflexes...ne vaut pas un kopek, c'est de la fabrication mécanique ,et rien d'autre...
Pérékladine, était transporté d'indignation et de colère, il bouillait, il écumait... Quand il fut dans la rue,il appela un cocher; il lui sembla qu'un point d'exclamation se glissait sur le siège du traineau...
A fountain of colorful visions endlessly spill over in mind's eye....

Écrit par : anton pavlovich | 17/12/2016

les caractères cyrilliques
Écrit par : Варлам Тихонович | 17/12/2016

On réassigne le clavier ; on est soit en latin, soit en cyrillique. si on change au milieu d'une phrase, il faut basculer. On affecte à cette bascule une touche qui ne sert pas trop.

Unix (Linux et Mac) : on a déjà le cyrillique dans les systèmes ; il ne reste qu'à choisir cette touche de bascule et à lui affecter la fonction de passer le clavier en cyrillique ; d'ailleurs je dis une bêtise, il faut la petite soeur pour revenir en latiin. Donc total deux touches. L'affectation c'est une petite phrase comme chez Vinteuil, cela doit être pratiquement la même partout. Le cas échéant je te dis la mienne (sous Debian xfce4) ou mieux, j'essaie de retrouver sur mon forum Debian (en français !) le thread que j'avais ouvert pour me faire essepliquer, et ensuite le mettre au net pour tous ceux qui suivraient le suivant de celui qu'ils suivaient...

Donc bilan même quand on est un gros boeuf comme moi c'est rien à faire ça m'a pas tué... Pour Mac je garantis pas, mais ça m'étonnerait quand même, c'est un Unix Berkeley (qu'Apple a "détourné" !) c'est des systèmes pleins comme des oeufs...

La Wine je sais pas ; à un moment il fallait acheter le logiciel (les fontes et le mécanisme) pour mettons dans les vingt à cinquante euros. Maintenant je peux même pas te dire mieux, attendu que j'ignore si l'on achète toujours des logiciels sur CD ou DVD !

Dans ces cas-là directos les forums, ça va quand même très vite.

Et puis sans rigoler parfois un tour à Cora vaut encore mieux que six cents heures d'enquête sur Internet, c'est comme cela que vient de se terminer mon affaire de carte graphique : commerce local ! Et pourtant c'est une meuh-meuh...

Mais pour Linux et, je suppose, Mac, il faudra vraiment faire la manip à la mano comme dirait Boug, mais c'est rien du tout....

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

La ponctuation : quand on bascule en cyrillique, on a vraiment le clavier popov comme ils l'achètent dans leurs magasins neigeux ; donc il faut apprendre, ou au moins chercher, tout.

Perso pour les trois mots que je place de-ci de-là, je rebascule en latin à chaque fois...

Écrit par : Sergio | 17/12/2016

Sergio c'est maouss costo, quand il parle machine, c'est right, tout droit ,beau fixe.
Perekladine, c'est ...." quelle affaire, pensa-t-il, se retournant dans son lit. Durant quarante années j'ai écrit sans mettre un seul point d'exclamation, pas un seul point d'exclam.."
il eut à peine le temps de refermer les yeux, mais il les rouvrit aussitôt et appela sa femme :"Marfoucha,chuchota -t-il,sais-tu, mon âme, ô Maroucha, à quel endroit il sied d'installer ce fameux point d'exclamation ?"sur l'écran noir de ses nuits blanches.....

Écrit par : anton pavlovich | 18/12/2016

Hello Sergio, hello tous,

"on est soit en latin, soit en cyrillique."

Alors sur mon mien Mac j'ai trouvé mieux : les deux à la fois.
Donc je dis à ma machine d'assigner aussi le japonais en clavier une fois pour toutes.
Apparait alors en haut de mon écran un mini drapeau french sur lequel je peux cliquer pour basculer vers le clavier nihongo...Mais c'est pas facile de passer de l'un à l'autre, se souvenir des touches du clavier, et là Mac permet plus mieux : je passe en nihongo et en déroulant le menu je découvre "saisir à l'aide de la table des kana". Je clique et hop apparait un pitit clavier virtuel à l'écran, tout en 日本語, utilisable avec la souris. Et je repasse immédiatement mon clavier en latin...Tatatata j'ai deux claviers devant moi, le latin habituel sous mes doigts et le nihon à l'écran sous la souris.

Je peux donc passer de l'un à l'autre sans manip !

よれしくおねがいします。

Écrit par : chiara | 18/12/2016

oui mais quand on sait pas lire le japonais comment on fait ?

Écrit par : un con | 18/12/2016

"quand on sait pas lire le japonais comment on fait ?"

Il y a toujours eu des gars qui ont appris à lire tout seuls ; alors la question que je me posais, nous c'est pour les langues phonétiques, mais les langues symboliques ? Justement, cela devrait être un peu plus facile, du moins au début ; parce que quand il faut se taper des milliers de signes...

Pour le japonais en plus il y a une partie phonétique, crois-je...

Écrit par : Sergio | 18/12/2016

Le mieux, c'est les rébus. On comprend tout.

Enfin, pas toujours. Les hiéroglyphes, paraît que c'est des rébus, mais on y comprend rien quand même.

J'aimerais bien écrire en rébus, mais comment faire les petits dessins dans un post de blog ? Chiara doit savoir, pour sûr, seulement pour le commun des internetastronautes comme nous c'est pas de la tarte.

Écrit par : Antoine Le Quellec | 18/12/2016

"quand on sait pas lire le japonais comment on fait ?"

On vire son ordi pour en acheter un qui parle le russe, ou l'espagnol, non mais.

Oui Sergio, je me demande si des japonais peuvent apprendre à lire seuls, sachant que la liste officielle des kanji compte 2141 signes, signes qui ont différentes lectures ( lecture on et lecture kun ) selon leurs combinaisons pour former, in fine, un total de 12000 mots ?
Quand on sait qu'un intellectuel connait entre 6000 et 7000 kanji et leurs combinaisons, ça laisse songeurs.

Des petits dessins rébus ? Oh non, je ne sais pas, mais ça doit se trouver ;).

Écrit par : chiara | 18/12/2016

Je suis bien sûr que Xlew il y est là-bas au Japon depuis un an il en connaît déjà des palanquées...

Pour les petits dessins je me demande si on ne les ferait pas tout bonnement précéder, puis suivre, d'une indication à l'interpréteur HTML comme quoi il s'agit d'un dessin, d'une figure graphique...

Ce qui est sûr, c'est que l'on voit parfois des réalisations peu communes ; mais de petit dessin à proprement parler, ça me dit pas grand-chose présentement...

Écrit par : Sergio | 18/12/2016

ah oui mais XLew c'est comme quelques autres; ils comptent pas dans les statistiques, parce que leur cerveau n'est pas le même que celui de monsieur ou madame tout le monde. Faudrait passer à l' IRM pour vérifier qu'ils ont pas 4 hémisphères !

Écrit par : chiara | 18/12/2016

"Faudrait passer à l' IRM pour vérifier qu'ils ont pas 4 hémisphères !"

Personnellement, j'en ai six. Mais je ne tire aucune fierté de mon intelligence prodigieuse, je n'y suis pour rien, c'est de naissance. Évidemment, cela me met toujours en porte-à-faux par rapport aux gens comme vous, mais c'est une habitude à prendre. Je m'efforce d'articuler, de parler lentement, d'abaisser autant que faire ce peut mon niveau intellectuel.
Je suis un peu comme Widergänger, vous connaissez ? Je ne peux dialoguer vraiment qu'avec moi-même. Dès que quelqu'un m'oppose une objection, je le plains, le pauvre, il ne sait pas que je suis irréfutable par nature.
Ah bah, je continue à vous lire tout de même, vous n'êtes pas de mauvais bougres, l'étroitesse de votre entendement ne m'inspire aucune antipathie, soyez en assurés. Continuez.
Mais surtout ne me jalousez pas. Je suis dans une situation très difficile. C'est dur d'être un alien pour le commun.
Bonne chance.

Écrit par : M. de*** | 19/12/2016

"l'étroitesse de votre entendement ne m'inspire aucune antipathie"

Ah mais je savais bien que vous étiez mignon, n'en doutez pas.
https://youtu.be/abjcPWuLcUQ

Écrit par : chiara | 19/12/2016

Le petit serpentin ça me faisait regretter de pas aller à la kermesse... On les trouvait que là ! Rusés, les séculiers...

Écrit par : Sergio | 19/12/2016

En effet, Chiara, je suis mignon. En plus de mon intelligence exceptionnelle, j'ai un physique de toute beauté.

Écrit par : M. de*** | 19/12/2016

Mignon, le mot est faible, Chiara. J'ai un physique de toute beauté.

Écrit par : M. de*** | 19/12/2016

Diantre, un doublon ! En aucun cas, je n'ai voulu me répéter. Le message ne semblait pas passer, tout simplement. Et il était hors de question, bien sûr, qu'un message de moi ne passât pas, Sergio ne s'en serait jamais remis.

Écrit par : M. de*** | 19/12/2016

Le message ne semblait pas passer, tout simplement.
Écrit par : M. de*** | 19/12/2016

C'est souvent le réseau... En général dans ces cas-là si j'ai mis un truc inoubliable je le mets dans le buffer (Tout sélectionner puis Copier), de manière à pouvoir le renvoyer si jamais ça passait pas...

Écrit par : Sergio | 19/12/2016

Oh, désolée pour le lien de l'image en double ! elle s'effaçait quand je l'envoyais. C'était pour éclairer la citation de Victor Hugo. Je lui trouve une parenté avec la belle fractale de Sergio et avec le titre qu'il a donné à cette page.

Écrit par : christiane | 20/12/2016

Elles sont vraiment bien... On pourrait faire des séries avec les villes englouties (Vineta etc...)

Et alors Flying Dutchman c'est aussi une marque de tabac aromatisé un peu bien (ceux qu'on vend dans des boîtes rondes)...

Écrit par : Sergio | 20/12/2016

Pour en avoir tâté à la grande époque des Frères Samuel, le FD, Flying Dutchman; était une machine olympique fabuleuse. Son cul bien plat lui permettait des planings, des surfs, ahurissants.... un bateau épuisant car bien voilé... !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/95/Fred_Imhoff_(Helm)_and_Simon_Korver.png

Écrit par : JC....6h38 | 21/12/2016

Nom de Dieu ça déjauge ! Va s'envoler retombera jamais...

Écrit par : Sergio | 21/12/2016

Eh bien J.C. prêt à mettre les voiles? ou déjà arrivé à Hobarth ? passâtes-vous le détroit de Bass comme dans dans un fauteuil? en flying duthman? J'envoie mes colombes à tire d'ailes, afin qu'elles assistent à votre triomphe; mes perroquets sont trop fragiles. Attention au solstice d'été..Bon vent. Olga. Joyeux Noël à tous les posteurs du blog qui n'ont pas encore dématé.

Écrit par : olga | 23/12/2016

Noël aux ravis de la crèche d'ici, ou plutôt de la nef, sous le bleu nuit à l'étoile de la création de Sergio.

Écrit par : christiane | 24/12/2016

Olga, bonjour !
Je me suis offert pour moins de 5.000 euros une Yole de mer neuve, dessinée en 1982 pour Gérard d'Aboville par François Vivier : un putain de plan splendide, bien finie, élancée à 4,95m, cette yole a le plus beau cul dont on puisse rêver...
Accueil, relationnel et gestion d'Anne de Kersauson, chez VIRUS, magnifique.
Bref, j'ai mis la voile de côté, au bénéfice de la nage avironnementale ! .... mais, ancien finniste, ancien swanniste, je tremble encore de désir d'en découdre lorsque la brise libère le plan d'eau des timides ! Tout à une fin, ce qui rend humble, quoique tardivement....
Conclusion opportuniste : que Noël apporte à toutes les bonnes âmes, sérénité, mesure et bonheur ! Que les mouches à merde aillent se faire mettre chez les invertis du bocal !

Écrit par : JC....11h08 | 24/12/2016

https://www.allboatsavenue.com/wp-content/uploads/2012/05/photo-Virus-Boats-Yolette.jpg
Superbe découverte ,J.C. la Yolette pour la gent féminine; l'aviron me tente depuis longtemps,plus à ma portée que la voile; sur des eaux calmes et miroitantes. Las,décision a été prise de remplacer tous les volets.... à la maison...quelle erreur de casting! enfin, il y a le Loto ....
Dans peu d'heures, à Sydney, et Le Cleach dans les alentours du Cap Horn...c'est là qu'est la Pensée Agile.
Votre dernière phrase ,J.C. est délicieusement odorante....
Joyeuses fêtes à la Nef des Fous, et à tous ses marins. Olga

Écrit par : olga | 24/12/2016

Je suis désolé que l'odeur vous incommode, Olga, il est vrai que la mode a changé depuis le fameux :
"Ne te lave pas, j'arrive !"
...... du petit nabot corse...

Écrit par : JC....13h46 | 24/12/2016

Non mais si tout le monde se met à havoir des bras énormes...

Écrit par : Sergio | 24/12/2016

De belles fêtes pour tous, sur terre ou sur mer.
Aujourd'hui 16h30 baignade organisée ... Je vais attendre celle de Janvier, elle sera plus froide ! ;).

Merci à tous pour votre humour ( je suis toujours avec Marie-Antoinette qui bombe à travers Paris dans sa Ferrari !), vos humeurs et la table accueillante chez Sergio.

Ca mouline fort aux alentours.

Écrit par : chiara | 24/12/2016

Quel calme, quel silence, ce matin ... quelle Paix !
Finalement pour avoir la paix, le calme et le silence, ...le lendemain, rien ne vaut un bon gueuleton généralisé.

Écrit par : JC....7h17 | 25/12/2016

Le Cleach qui a passé le Horn et qui possède 700 milles nautiques sur Thomson ... Que Neptune les protège, par Priape !*
(*déformation obsessionnelle : je voulais dire Eole...)

Écrit par : JC....10h17 | 25/12/2016

Oui capitaine ! Seulement elle n'y est pas encore, cette torpille...

Écrit par : Sergio | 25/12/2016

Houi mais le problème, c'est que Priape il se reproduit pire qu'une chaîne de Ford modèle T, ou alors le corned beef dans Tintin en Hamérique ; si Eole fait pareil, faudra coucher dans les perroquets pour changer toutes les cinq minutes !

Écrit par : Sergio | 25/12/2016

Sergio, votre blog est une oasis de douceur, de calme, d'ombre et de raffinement; non, non, je n'use pas de la brosse à reluire. Imaginez . Je remettais le pied dans la Civilisation, la Vraie, celle de nos Valeurs, et, curieuse , un peu trop, de lire les souhaits qui devraient fleurir sur les blogs en ces périodes chocolatées, je glisse un oeil; horresco referens, j'y lis "tais-toi, bouffon, t'es qu'une loque et tu pues"; je mets un masque, pour prévenir les particules fines, et je découvre "t'es comme une monstrueuse et gigantesque érection priapique"; je me suis arrêtée aux lieux d'aisance...
Amayerling est un petit paradis, dont vs êtes le jardinier....talala tsouin tsouin. Même si l'un des dîneurs s'avisait de découper son aile de raie au beurre salé avec sa petite fourchette à gâteau, vous feriez de même, suavement, tout au plus rajouteriez-vous, peut-être quelques Haches HHHHaches. Ce qui fait que je vous souhaite une délicieuse année 2017, à vous et vos blogueurs d'élite, que vs soyez en salopette, en short, cheveux raides ou têtes de bois, fans de Mozart ou de la Trompette Marine, bonne année, sur terre ou sur mer, au milieu des ocelots ou sur le dos des dauphins.A la revoyure !! Olga.

Écrit par : olga | 26/12/2016

horresco referens
Écrit par : olga | 26/12/2016

C'est un peu comme ces querelles entre familles qui durent plusieurs siècles : au bout de quelques générations, on a complètement oublié le corpus delicti ; là je suis sûr que c'est le cas, pas de Shoah, pas de politique, juste l'éternelle question des trados, ben non, ça part quand même par autohallumage...

Écrit par : Sergio | 26/12/2016

la Trompette Marine
Écrit par : olga | 26/12/2016

En ce moment je fais une crise de Il silenzio :

https://www.youtube.com/watch?v=O6epkUEUiTw

Finalement pas moyen de trouver mieux que Nini...

Écrit par : Sergio | 27/12/2016

"et l'unique cordeau des trompettes marines" guillaume le mal-aimé
http://www.musebaroque.fr/MB_Archive/images/trompette_marine.jpg
c'est un instrument bizarre, que j'ai vu de près. J'imagine trouvères ou troubadours charmant des auditoires conquis.
c'est un instrument qui se trouve au Musée baroque; en jouait-on encore au 16°,voire au 17° ???
( le trompettiste a les doigts gelés, les pieds dans la neige...)

Écrit par : olga | 27/12/2016

ben non, ça part quand même par autohallumage...

...si ça pouvait se terminer par autocombustion, ça nous ferait des vacances de nowel.

Écrit par : chiara | 27/12/2016

c'est un instrument bizarre, que j'ai vu de près.
Écrit par : olga | 27/12/2016

C'est au moins la viole de gambe à Quignard (Wurtemberg, j'avais bien aimé) ! Quand il faut mettre ça sur le toit de sa bagnole...

Écrit par : Sergio | 27/12/2016

J'ai écouté longuement un ami musicien jouant de la viole et j'ai pu dessiner l'instrument sous ses doigts mais aussi son corps car l'instrument finit par faire corps avec celui du musicien. Il en surgissait des mélodies classiques comme du jazz, comme des souffles rauques, comme une voix. J'étais étonnée, presque dévastée car c'était dans un appartement et la voix de l'instrument était comme un lion en cage. Elle tournait, se cognait aux murs, me traversait.
Oui "Le salon de Wurtemberg" de Quignard est une belle traversée pour ce musicien déchiré entre deux langues.
Et ces sensations qui vous collent à la mémoire : "Les soirs de pluie - de pluviotement tenace - sont lancinants et atroces. Je ne hais rien tant que le clapotement de la pluie sur le ciment ou sur la pierre des perrons, et les ricochets de l'eau qui s'écoule en rigoles le long des murs. J'éprouve aussitôt le sentiment de quelque chose en moi qui s'écoule furtivement, et qui n'ose pas ruisseler, et qui ronge. Au contraire, la pluie tempétueuse, fouettante sur les carreaux me donne plutôt de l'excitation et du bonheur."

Écrit par : christiane | 28/12/2016

Je me demande si l'on ne retrouve pas cette affaire de pluie à la fin du Wurtemberg ; cela m'avait marqué. Mais je me trompe sans doute pour l'ouvrage précis...

Écrit par : Sergio | 28/12/2016

Les commentaires sont fermés.