Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2015

Que d'eau que d'eau

lum09.jpg

 

Une belle et bonne fractale, pas belle, pas bonne mais fractale, où l'on voit que l'on pourrait parfaitement, à peu de frais c'est-à-dire en foutant rien, pas grand-chose ou encore moins, reproduire le motif cette fois en 3D et même l'imprimer et surtout l'exprimer à l'aide de ces fameuses imprimantes du même nom, ce qui donnerait une sculpture. Ou alors même au pinceau, au couteau à la truelle à l'aérographe, pour que ça soye plus le grand Satan informatique...

 

L'inspiration dans les fractales c'est de tomber dessus ; après on trafique, bien sûr, dans l'histoire on peut parfois en récupérer une seconde parfaitement différente de la première ; dans d'autres cas, on sort jamais de la première qui a tapé dans l'oeil, donc on se résigne, on prend tel que ou on balance. Trafiquer cela peut prendre des semaines et des semaines, techniquement cela se ramène toujours à l'une des deux choses suivantes, changer des valeurs, des paramètres, ou bien introduire des sous-programmes (informatiques) qui vont changer l'apparence, la texture, la couleur, le rendu. Les paramètres c'est surtout pour l'orientation, la forme générale.

 

Les fractales ne sont pas très faciles à faire apparaître en 3D, pour des raisons inhérentes aux mathématiques elles-mêmes ; pour cette raison, les logiciels comme ceux que j'utilise offrent instead des sortes d'émulation censées fournir de la "pseudo 3D", qui se bornent à extrapoler à partir de la figure en deux dimensions ; cella peut toutefois rendre des services. La vraie représentation en 3D nécessite des approximations, et c'est un professeur de musique anglais, Daniel White, mathématicien et informaticien amateur et même convaincu, qui a trouvé voici quelques années un modèle enfin présentable.

 

Commentaires

Belle fractale Sergio, et merci pour l'histoire de Daniel White que je ne connaissais ( évidemment ) pas.
Il y a quelque chose de métallique dans cette représentation et le spectateur revoit aussitôt les décors "in" des années 1970. C'était neuf et drôlement osé, en architecture, en sculpture, dans le mobilier, les lampes qu'on ne disait pas encore "design". Ca éblouissait la jeunesse.


Et vrai, on la bascule en imprimante 3D par l'esprit.

Écrit par : Chiara | 27/12/2015

----------------------------------------------------------------
Question illustration de cet incompréhensible billet (Sergio est TOUJOURS incompréhensible), je préfère les rondeurs précédentes : obsession, piège à cons !

Et maintenant, lever du jour, donc jogging pinède et plage !

Écrit par : JC..... | 28/12/2015

Daniel White et son mandelbulb ?
https://www.youtube.com/watch?v=cDd8R0xlkNA
Magnifique !

Écrit par : christiane | 28/12/2015

__________________________________
Moi c'est normal que j'y comprenne rien mais si c'est mathématique il faut croire que JC y met de la mauvaise volonté.
https://www.youtube.com/watch?v=8BGr1u-Oz8M

Écrit par : pado | 28/12/2015

_________________________________________________________

mathématique
Écrit par : pado | 28/12/2015

Zèregoutte. On a cela dans Csound, et aussi l'inverse, on récupère un .tif ou un .jpg, je ne sais plus, à partir d'une partition son. L'intérêt de ta démo, c'est que vers la fin du second tiers à peu près on a quelque chose d'harmonieux comme d'ailleurs précisé. Et c'est bien à cela qu'il faut tendre, de même que pour les fractales tout est intéressant sauf ces éternels choux romanesco.

En tous cas bien vu, très bien vu ! Je voulais avancer dans cette direction avec Csound, et puis il y a tellement d'autres tentations ; pour l'instant je m'accroche sur les sonorités ; et le pire c'est qu'au concert je ne me focalise plus que là-dessus, les sonorités, la pâte musicale pour causer riche...

Écrit par : Sergio | 28/12/2015

___________________________________________________

es rondeurs précédentes : obsession, piège à cons !
Et maintenant, lever du jour, donc jogging pinède et plage !
Écrit par : JC..... | 28/12/2015

Par de pareils objets les âmes sont blessées
Et cela fait venir de coupables pensées...

Et le footing le Langoustier sinon rien, hein ! Ensuite deux bornes de crawll à la plage d'Argent... Un peu de papillon ! Et fissa les Parisiennes les filles du bord de mer elles sont déjà en route pour l'été !

Écrit par : Sergio | 28/12/2015

..ça me rappelle pierre dac expliquant comment on fait de la gelée d'eau claire en hangletère..bref des esplications a noyer le wiski pasque y'a du vitel dans la boite a gand

Écrit par : bouguereau | 29/12/2015

Et vrai, on la bascule

les nouvelles machines a laver ça tourne a 1400 tours mais on n'sent rien hin chiara..rien ne vaut une 400 d'avant avec balourd..et ça grinçait comme micheline dans le virage de la ferté..hon pouvait gueuler tout son saoul sans donner l'air d'en faire trop

Écrit par : bouguereau | 29/12/2015

Et maintenant, lever du jour, donc jogging pinède et plage !

frais comme une zimenz 1600 à moteur invertère

Écrit par : bouguereau | 29/12/2015

___________________________________________________

1400 tours
Écrit par : bouguereau | 29/12/2015

On avait une Conord, à mouvement alternatif ; c'était pour pas en avoir une à tambour comme les glandos ; mais ça envoyait aussi bien des litres d'eau dans toute la baraque ! Simplement ça les envoyait par pulsations ; en un sens ça émulait la marée...

Écrit par : Sergio | 29/12/2015

en attendant lemmy l'émulra pus..l'a soufflé son dernier gaz!..bon c'était un bourrin en tout..en gratte also..tiens là y chante pas mais c'est lui qui fait la basse..ça commence par "i do not die but jme réveille du rêve que j'ai vécul"..comme un faitéxpré..mettez a donf pour bien lissenez
https://www.youtube.com/watch?v=HlDteoprHPM

Écrit par : bouguereau | 29/12/2015

Joyeuses festivités, belles agapes, chaleureuses embrassades; puisse 2016 offrir à tous ses plus beaux sourires dès le premier jour. Bizzz à toutes et tous .Lola

Écrit par : lola | 30/12/2015

___________________________________________________________________
Hello lolA,
Merci pour sourires et joie. A vous aussi et aux amis d'ici.
Y aura-t-il de la neige à Noël ?
Un beau film de Sandrine Veysset et la chanson d'Adamo à la fin. Années 60... Où étions-nous les uns et les autres ?

Écrit par : christiane | 30/12/2015

___________________________________________________

"Années 60... Où étions-nous les uns et les autres ?"

Sur les barricades !

Et accessoirement planquée avec quelques autres dans le hall d'un immeuble (les portes cochères n'étaient pas fermées à l'époque) jusqu'au petit matin où une adorable concierge nous a offert le petit déjeuner pendant que les flics ratissaient la place au coin du bd St Michel et de la rue Soufflot...

Écrit par : Lucy | 30/12/2015

__________________________________________________

Les flics ça renaît tout le temps ; même dans les années qui existent pas, on est sûr qu'il y en avait. Ceux de trente-quatre au moins étaient à cheval ! Ca faisait sportif... Ecolo !

Tiens cela me fait penser à un Modiano où le héros, amené à changer un jour ses itinéraires pédestres quotidiens, s'aperçoit qu'il habite depuis un certain nombre de mois à côté de gigantesques abattoirs à chevaux (des équarissoirs ?), en plein Paname ; ça voile l'affaire...

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

__________________________________________________________________
Nous avons de la chance de pouvoir tourner les pages de nos souvenirs. Comme Perdican, on dit à une Camille enclose en soi :
" Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueuilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompés en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui."
Je suis heureuse que nous ayons, ici, quelques années en commun.

Écrit par : christiane | 30/12/2015

_____________________________________________________

Et cette journée de 68 (le 31 mai ?) ou l'essence a été débloquée : on a vite ressorti les deudeuches et on a foncé vers Deauville ! Il faisait un temps splendide, plus une chambre d'hôtel libre, nous avons couché dans un bouiboui à la campagne, la moitié sur les sommiers, l'autre moitié sur les matelas, c'était très gai. Pour la première fois je suis entrée dans un casino, un copain matheux a voulu m'enseigner "l'art de la martingale", je n'ai pas tout compris mais à la table de roulette, je me suis assise à côté du croupier et je lui ai fait de l’œil (c'était dur car j'avais des lunettes de soleil ayant oublié mes lunettes de vue transparentes) et je n'ai pas arrêté de gagner !!! Hélas, j'étais la seule (les martingales n'avaient pas arrêté de foirer) et comme j'étais bonne joueuse, j'ai invité tous les autres au restaurant, il ne m'est même pas resté un radis à grignoter...
C'était le bon temps de l'insouciance. "Le temps de l'amour, le temps des copains et de l'aventure...."

http://www.dailymotion.com/video/x2p3inp_le-temps-de-l-amour-francoise-hardy_music

Écrit par : Lucy | 30/12/2015

___________________________________________________

Le phoque c'était pas son jour de chance ; parce que c'est beau, comme bête... Mais faut reconnaître également qu'il se prête bien à l'image ! C'est toujours les meilleurs qui se ramassent tout...

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

ça me rappelle mes 404 coups avec une copine mafieuse qui s'appelait Françoise au Cas' de Deauville le soir et au Mont Canisy la nuit. On misait tout sur la fuite et on rachetait tous les hôtels des alentours le lendemain au petit jour en oubliant jamais de dormir pieds nus dans la Triumph sans la capote mais sans nous dégarnir non plus de notre bonne étoile. La police de Maurice Grimaud mit trente ans a nous coincer tout de même. Comme nous étions insolvables et nos méfaits intraçables, les autorités fiscales nous relâchèrent sur la route au bout d'une demi-heure.

Écrit par : xlewm | 30/12/2015

___________________________________________________

Chistie aussi ils ont une belle barque :

https://www.youtube.com/watch?v=zGoHQ7c5I2I

Le meilleur c'est le batteur !

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

__________________________________________________


de dormir pieds nus
Écrit par : xlewm | 30/12/2015

Avec la fenêtre grand ouverte ; j'avais essayé, pour couper à une colle que je voyais pas bien... Et fumer un comprimé d'aspirine dans la pipe, aussi ; avec ça... Le lendemain au réveil, j'avais une santé du feu de Dieu ! Et le soir le slip à la colle, forcément...

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

________________________________________________

Oui, eh bien la balade sur la Tamise, c'est bien si on vous paye pour, sinon glaglagla et flotte dessus et dessous brrrrrr

Mais les sixties, c'était bien quand même.... même et surtout avec les Anglais. C'est quand même eux qui ont inventé la minijupe !!!

Écrit par : Lucy | 30/12/2015

________________________________________________
Sergio, qui nagez dans les maths avec vos fractales, connaissez-vous le Gömböc ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6mb%C3%B6c

Écrit par : Lucy | 30/12/2015

----------------------------------------------------------------
Dans les années 68, j'étais du bon coté, comme souvent, du côté des bourgeois qui ordonnent aux flics de taper les trublions pour les calmer.

Période détestable, les gens se parlaient dans larue sans se connaître ! Sans avoir été présentés ... quel sans gêne !

N'en parlons plus ! même les chinois maoïstes sont devenus capitalistes ...

Écrit par : JC..... | 30/12/2015

________________________________________________
..les gens se parlaient dans la rue sans se connaître ! Sans avoir été présentés ... quel sans gêne !

Et dire qu'aujourd'hui, cette sale manie a gagné les blogs ! Et en plus on y rencontre n'importe qui...Je me suis laissé dire que certains viendraient même de Porquerolles ? Quelle décadence !!!! Venir nous gâter notre brouillard intimiste avec leur soleil dévastateur grrrr ☼☼☼☼☼

Écrit par : Lucy | 30/12/2015

"Soleil dévastateur"

Attila et Gengis Khan étaient de vrais rigolos avec leur herbe qui repoussait quand elle voulait.
Soleil de merdre.
Pas un centimètre de neige avant 1500 mètres, les semelles de mes skis hurlent à la lune et les marmottes se pavanent sous les étoiles au mois de décembre.
El Nino fait chiller et les arolles sont en fleurs (image).
Alors Porquerolles sur le lac de la Plagne et des Vauriens sur l'Isère même pour faire plaisir à JC ça gonfle.
Vivement l'hiver.

Écrit par : pado | 30/12/2015

___________________________________________________


Et en plus on y rencontre n'importe qui...
Écrit par : Lucy | 30/12/2015

Tant qu'on se rencontre pas soi-même y a no problemo... Si je me verrais je me taperais !

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

__________________________________________________


les semelles de mes skis hurlent à la lune
Écrit par : pado | 30/12/2015

Y a pas du fart ? Je sais pas, moi... En les mélangeant tous ! Comme on faisait quand on savait pas lire le suisse...

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

__________________________________________________________

le Gömböc ?
Écrit par : Lucy | 30/12/2015

Bon ben faut pas s'amuser à le poncer si on le croit rayé... Sinon crac, il quitte la pièce en zigzag... I tombe sur le chat il y fait une tête...

Écrit par : Sergio | 30/12/2015

_____________________________________
"Et accessoirement planquée avec quelques autres dans le hall d'un immeuble (les portes cochères n'étaient pas fermées à l'époque)"
Lucy

Vaincre nos angoisses sous les portes cochères était vital.
Mais comment ?
Par bonheur (merveilleux) des Lucy étaient enfermées avec nous,
et nous avec elles.
Souvenirs émus.

Écrit par : pado | 30/12/2015

______________________________
"faut pas s'amuser à le poncer"

Le peu de neige c'est de la glace alors poncer la carre n'est pas un amusement mais une nécéssité sinon tu prends ton élan en haut de la Grande Motte et tu finis par admirer Hercule dans le lac sans t'en rendre compte.
C'est pas un schuss c'est un triple axel.

Écrit par : pado | 30/12/2015

__________________________________________________

Le peu de neige c'est de la glace
Écrit par : pado | 30/12/2015

Effectivement c'est pas très encourageant... C'est le pire de tout, la glace ! Mieux vaut une noire avec de la bonne neige qu'une verte congelée... On sait même plus où passer !

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Le réchauffement climatique a du bon : dans quelques années on n'aura plus besoin de se couvrir le corps de vêtements ridicules : tous a poil ! C'est les Muslims qui vont faire la gueule dans les "quartiers difficiles". BONNE ANNEE 2016 à ceux qui le méritent, et mort aux cons !

Écrit par : JC..... | 31/12/2015

__________________

Hors jeu, voilà... En 68 je tentais d'activer un téléphérique en papier, construit par mes petites mains, entre la chaise de mon bureau et le tuyau du chauffage central. Ça m'a occupée des heures que je ne comptais pas. Mao ? Chut je réfléchis à mon jeu !

Alors de belles fêtes à tous ;)

Écrit par : chiara | 31/12/2015

het moi je jouais aux billes..avé des roulements skf je raflais les saturnes les guêpes les noeils de tigres..des calots comac que les filles lorgnait tellement qu'elle me les fsait mettre a des endroits qui avalisait le tranfert de propriété mieux que dvant notaire..et re skf..re à moi les abeilles les pétroles les américaines..c'était un cercle infernal

Écrit par : bouguereau | 31/12/2015

les semelles de mes skis hurlent à la lune et les marmottes se pavanent sous les étoiles au mois de décembre

ça te rend poéte de site porno pour prolo..t'es en rééducation politique

Écrit par : bouguereau | 31/12/2015

Y a pas du fart ? Je sais pas, moi... En les mélangeant tous ! Comme on faisait quand on savait pas lire le suisse...

beurre ou huile c'est oubien graisse de canard ou d'oie..quoique certains belges mélangent huile de chval et gras d'boeuf pour les frites..et c'est bon

Écrit par : bouguereau | 31/12/2015

(les portes cochères n'étaient pas fermées à l'époque)

c'est vrai..et en province y'avait encore des pissotières en tôle autour des églises..vert wagon rouillé dentelé..ha souvenir..

Écrit par : bouguereau | 31/12/2015

________________________________________________

Ah oui boubougre, j'avais oublié les pissotières en tôle ! Y'en avait même sur le boul'mich sur le trottoir en face de la fontaine.

Écrit par : Lucy | 31/12/2015

---------------------------------------------------------------
Ces pissotières, pour des raisons que j'ignore, le soleil, la chaleur, les boissons frelatées bues par l'urineur moyen, le nettoiement peu fréquent, tout cela devait créer un environnement durable et dégager une effroyable odeur, laquelle incitait à la prudence, et au contournement, non ?

En outre, que dire de la gastronomie organisée par les 'soupeurs', ces pervers trempant leur pain béni dans les réceptacles ... et je ne parle pas des rencontres sodomites au crépuscule dans ces édicules entôlés ! Ah, les chiens ! Ah ! les Eddy Louis !

Vespasien ! Vespasien ! te rend tu comptes de ce que tu as fait pour rendre Roma propre ? ... tu nous a pourri Paris !

Écrit par : JC..... | 31/12/2015

___________________________________________________

on n'aura plus besoin de se couvrir le corps de vêtements ridicules
Écrit par : JC..... | 31/12/2015

C'est que... On n'est pas tous égaux devant l'égalité du corps humain ! Les bêtes qui ont des coquilles eux i sont pas emmerdés... Ou alors des fourrures comme Bébert ! I double de volume...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

__________________________________________________


En 68 je tentais d'activer un téléphérique en papier, construit par mes petites mains, entre la chaise de mon bureau et le tuyau du chauffage central.
Écrit par : chiara | 31/12/2015

Je peux le dire ? Je passais mon deuxième degré d'équitation ! Ha le salopard... Après j'ai essayé de rattraper en arrivant au galop par la porte d'Orléans ! La Révolution était déjà finie... Toutes manières les stations étaient fermées pour mettre de l'essence dans les cocktails Molotov...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

___________________________________________________


en province y'avait encore des pissotières en tôle
Écrit par : bouguereau | 31/12/2015

A Nancy il y en avait une en ciment ; mais j'habitais pas Nancy, j'habitais trente kilomètres au nord. Ladite vespasienne c'était absolument le seul moyen que j'avais de me repérer. Une fois en rentrant de Metz en pleine nuit j'étais tellement paumé et bourré, j'ai piqué sur Nancy, la vespasienne et ensuite plein nord sur le bercail...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

Tu possèdes un mental de pilote qui se repère aux reliefs terrestres, humano cher Sergio, ton réflexe est normal même si ce souvenir que tu nous confies est beau.
Cela s'appelle piloter aux instruments du mobilier urbain.
Puisque c'est le moment des reconnaissances et des voeux, je m'aperçois (en fait il y a un petit bout de temps déjà) que tu serais sans doute bien l'homme complet que j'aurais aimé être.
Je partage avec toi (je ne suis sûrement pas seul sur le blog) quelques trucs et "passions", comme il faut dire ; je parle un peu russe, je fais de la moto l'été, je vis (souvent en mode alternatif près-loin, hélas) avec une peintre, mais voilà, j'adore l'avion mais n'ai jamais piloté, je vois des chevaux tous les jours mais n'en monte pas (c'est bizarre mais mon frère fait tout ça lui, je me dis souvent que c'est lui qui devrait te connaître.)
Bon, je repars vers l'Orient pour un mois et demi le 2, bises à tous et sayonara, revoyons-nous une prochaine fois, et bon chemin à tes créations, Sergio.
Kotoyolo kudassssaïïïï !

Écrit par : xlewm | 31/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Dans quelques minutes, il sera minuit en Chine du Nord : BONNE ANNEE à nos ami(e)s de là-bas ! Qu'Amitabha vous protège, vous, et ceux que vous aimez.....

Écrit par : JC..... | 31/12/2015

___________________________________________________

Dans quelques minutes, il sera minuit en Chine du Nord
Écrit par : JC..... | 31/12/2015

Bon Dieu on n'y sera jamais !

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

---------------------------------------------------------------
"On n'y sera jamais..."
Ce que tu es physique, Sergio ! Et la "pensée" ? tu y penses ? Repense à ce couillon de... (rayer la mention inutile), il ne faisait que cela "penser" le voyage, l'ailleurs !
Rappelons à tous, ce que disait ce fada de janséniste, le prenant à l'évangéliste Toricelli qui le tenait d'Aristote : "la nature a aureur du bide !".... et c'est l'inverse qui est vrai, la nature n'est que vide ! VIDE ! Sidérant, non ?

Écrit par : JC..... | 31/12/2015

__________________________________________________


la nature a aureur du bide !"
Écrit par : JC..... | 31/12/2015

Forte pensée comme dirait Boug ; effectivement on n'en voit jamais les échecs, en dehors de quelques bêtes pas trop réussies comme le croco, le clebs et même l'être humain, une fourrure ça habillerait quand même : l'échec n'existe pas, toute tentative foireuse est immédiatement détruite, mise au panier comme une note de service mal fagotée, pas de trace, c'est bouffé phagocyté en vingt secondes.

Et pourtant la nature ne progresse que par heuristique, qui est naturellement la plus poussive méthode ! Dans la vie courante, mettons pour prendre une fourchette dans un tiroir ou cuire un oeuf comme dirait D., combien de gestes foirés pour un réussi ? Cinq, dix ? Il n'y a que dans les films que l'on ne recommence pas chaque geste : évidemment, c'est la prise de vue que l'on a recommencée...

C'est shadokien ! Y a que les X. (Gibi = gibus) qui réussissent tout du premier coup...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Sans rapport avec ce qui précède... si un jour, ce gamin de Juppé, infréquentable histrion cérébral hors d'âge, devient le meilleur d'entre vous, Français,.... je pars en Syrie pour un voyage touristique aventureux. Dans un camping-car blindé, bien entendu .....

Écrit par : JC..... | 31/12/2015

__________________________________________________

l'homme complet que j'aurais aimé être.
Écrit par : xlewm | 31/12/2015

Damned ! Déjà j'ai des abysses énormes avec des phoques, par exemple au hasard la partie anglo-saxonne sauf bien sûr Blueberry, mais là n'est pas l'intérêt mon cas brutos.

Il y a des sortes de Largo Winch dans la presse le monde mondain etc. Mais ce ne sont pas de vrais redoutables et bien loin de là ; à mon humble avis ceux qui percent, par exemple la neige comme dirait Pado ou même simplement les tonneaux comme Mirabeau encore lui, sont toujours déséquilibrés invalides ou au moins valétudinaires ; contrairement à ce que le schéma US nous présente, et qui serait d'ailleurs pas mal, la catastrophe est souvent requise et toujours comme je le causais au moins le déséquilibre, quand ce n'est pas l'anormalité.

C'est triste, bien et très triste, mais ma foi... Beethoven Schubert Nietzsche et caetera. Il y a des contre-exemples, bien sûr, dans la vie sociale visible, mais j'ai bien peur que ce ne soit pour cacher quelque chose...

Et le pire, c'est que cela je le croyais pas à un moment ; et puis, à force de reréfléchir...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

__________________________________________________

j'adore l'avion
Écrit par : xlewm | 31/12/2015

C'est très bien : on peut commencer à dans les treize quatorze ans, mais aussi les soixante-quinze quatre-vingts ans ! Le brevet vient encore de changer, le tout premier est à mi-chemin entre l'ancien brevet ULM et l'ancien brevet avion : ça arrange le beurre dans les épinards... C'est un sport ou un loisir méconnu, on pense toujours d'abord à des trucs plus voyants. Pourtant la France, par tradition remontant aux origines, est le second pays de pilotes privés, après les Etats-Unis, par tête d'habitant. Et pour s'approcher un peu, il y a les simulateurs qui sont maintenant on ne peut plus convaincants...

Écrit par : Sergio | 31/12/2015

hallaie tousse vous phaire ankuleye pour 2016

Écrit par : bouguereau | 01/01/2016

___________________________________________________

Houi mais cécombien ?

Écrit par : Sergio | 01/01/2016

___________________________________________________

Remarque c'est peut-être bien, hein !

Écrit par : Sergio | 01/01/2016

-----------------------------------------------------------------
Dans un pays en guerre, sous état d'urgence, 100.000 gardiens de l'ordre dehors, on enregistre 804 bagnoles cramées le soir de la Saint Sylvestre ... et Sa Grandeur, le petit Marquis de Cazeneuve, s'en félicite !!! Joie ! Joie ! Joie ! Pleurs de joie .... et fou-rire sur divers bancs !

Écrit par : JC..... | 02/01/2016

xactement cque m'a dit un mec que je traitais un peu lestement, c'est qu'aussi il m'avait fortement énervé le gredin, mais en moins faux cul que toi sergio "tu dvrais essayer c'est bon"

Écrit par : bouguereau | 02/01/2016

---------------------------------------------------------------
"Tu devrais essayer, c'est bon ..." Typiquement satanique, comme invite ! Dieu merci, nous autres athées, nous savons que les sodomites, même laïcs, même ayant fait des études fructueuses (genre, j'ai mon certif dans ma culotte) n'ont aucune morale... et cela nous insupporte.

Écrit par : JC..... | 02/01/2016

___________________________________________________

804 bagnoles cramées le soir de la Saint Sylvestre ...
Écrit par : JC..... | 02/01/2016


Oui ça débite pas... Et on continue à être envahi par les petites cylindrées ! Elles se reproduisent par parthénogenèse ou quoi ?

Écrit par : Sergio | 02/01/2016

___________________________________________________

en moins faux cul
Écrit par : bouguereau | 02/01/2016

On assiste à des changement de fond, qu'on a dit.. Les faux ont dépassé les vrais depuis longtemps !

Par exemple on n'en trouve pas sur les marchés africains : ça boufferait tout l'ivoire des olisbos !

Y aurait encore un espoir : le catalogue des objets introuvables...

Écrit par : Sergio | 02/01/2016

Le 3.
Le vent de la fête et la neige sont tombés.
Le monde retombe sur ses pieds.
Meilleurs voeux à toutes et tous.

https://www.youtube.com/watch?v=3_eR0IVSOhY

Écrit par : pado | 03/01/2016

Le 3.
Le vent de la fête et la neige sont tombés.
Le monde retombe sur ses pieds.
Meilleurs voeux à toutes et tous.

https://www.youtube.com/watch?v=3_eR0IVSOhY

Écrit par : pado | 03/01/2016

Je bégaie.
L'âge.

Écrit par : pado | 03/01/2016

---------------------------------------------------------------
Pa-pa-pado,
mes-mes, mei-mei, mei-mei, mei-meilleurs v-v-v-oeux ! ... ouf !

Écrit par : JC..... | 03/01/2016

ça boufferait tout l'ivoire des olisbos !

y'a pas de dents au cul serdgio..manman t'a menti

Écrit par : bouguereau | 03/01/2016

lemmy tumeussieu ne buvait qu'une bouteille de jack daniel par jour..tomwaits c'est la caisse..ya pas de justice dans ce monde pourri

Écrit par : bouguereau | 03/01/2016

Elles se reproduisent par parthénogenèse ou quoi ?

http://www.bedetheque.com/media/Planches/PlancheA_46010.jpg

Écrit par : bouguereau | 03/01/2016

___________________________________________________

c'est la caisse..
Écrit par : bouguereau | 03/01/2016

Le grand Элцин c'était trois dans l'attache-case : une pour lui, une pour son larbin, une pour l'invité ! Ca c'est des gars d'un commerce agréable...

Écrit par : Sergio | 03/01/2016

___________________________________________________


L'âge.
Écrit par : pado | 03/01/2016

Justement ! Faut skier les deux chevilles attachées serrées à mort : pas le moindre jour entre les deux skis ! Là les damoiseaux ils sont cisaillés du bol... Les girls j'en parle même pas !

Ou alors le mono ; mais c'est une solution de facilité...

Écrit par : Sergio | 03/01/2016

----------------------------------------------------------------
Alors que d'autres, de véritable saints dont je fais partie, s'efforcent d'amener les filles au salut en travaillant à l'élévation de leur âme, on voit bien que Sergio ne pense qu'à les amener à ski dans son pucier Roche et Bobard, théâtre des plus atroces turpides ! ... ah ! quel renard rusé ...

Écrit par : JC..... | 03/01/2016

___________________________________________________

dans son pucier Roche et Bobard
Écrit par : JC..... | 03/01/2016

Ha mais non nenni ! Au chalet du CAF ! Mon conseil : çui de Serre-Cheu ; qu'est-ce qu'on peut becqueter là-dedans... En plus c'est au beau milieu des pistes ; seul problème, si on a une valdo et pas un sac à dos, pour grimper là mon colon ! Y a intérêt à havoir au moins pas perdu la poignée...

Écrit par : Sergio | 03/01/2016

"pas le moindre jour entre les deux skis !"
Sergio

Dans poudreuse avec les skis actuels je te souhaite bien du plaisir, à la quatrième gamelle il ne restera que les chèvres pour passer la soirée avec toi.
Et encore, certaines n'aiment pas le fromage blanc.

Écrit par : pado | 03/01/2016

___________________________________________________

il ne restera que les chèvres pour passer la soirée avec toi.
Écrit par : pado | 03/01/2016

C'est-à-dire que si elles résistent toute la nuit...

Écrit par : Sergio | 03/01/2016

---------------------------------------------------------------
J'ai le souvenir, lu dans l'Anabase (?), de guerriers grecs sous la conduite de Xénophon faisant subir à un troupeau de chèvres ce dont les nonnes rêvent à Noel comme cadeau idéal ... Mais ne confondons pas : ils ne se déplaçaient pas à ski.
(le problème de niquer des nonnes en gardant ses skis est topologiquement intéressant. A étudier...)

Écrit par : JC..... | 04/01/2016

C'est-à-dire que si elles résistent toute la nuit...

et puis les cornes avec les skis..ya un loup

Écrit par : bouguereau | 04/01/2016

___________________________________________________


Boh si on a peur, ou au contraire pour attendre, d'être violé par des bêtes, on construit un iglou ! On dort très bien, dans un iglou, et puis c'est pas si compliqué à faire, c'est exactement comme dans les films... Et enfin c'est gratos personne envoie la facture...

Écrit par : Sergio | 04/01/2016

"enfin c'est gratos personne envoie la facture..."

Ben non, c'est là que tu te trompes.
Tu construis ton iglouuu, tu passes la nuit, tu survis, ........... et le lendemain tu es toujours paumé sur une arête des Grandes Jorasses avec1500 m de dénivelé et deux mars pour bouffer.
Alors comme Zorro l'hélico du PGHM arrive, te catapulte vers Cham, Annecy ou je ne ne sais quoi et t'es sauvé.
Hourraaaaaaaaaaaaaa !
Alors arrive les 100 € la minute depuis le décollage.
Tu gueules comme un putois.
T'es en vie mais tu gueules,
on croirait un Français.

Écrit par : pado | 04/01/2016

___________________________________________________

Euh... On peut pas leur dire de bomber, avec l'hélico ? Non mais qu'ils tournent très vite les pales, quoi !

Effectivement, j'ai dû lire un reportage là-dessus dans Info Pilote ; tout cela est impressionnant quand même ; je me souviens pas des cent euros, mais c'était aussi il y a plusieurs années. Enfin, faut au moins pas que l'hélico se paume pour rentrer !

Écrit par : Sergio | 04/01/2016

T'es en vie mais tu gueules,
on croirait un Français

..en fait tu t'appelles aldjicé et tu viens de syrie..tu les encules tous pour une poignée de maravédi

Écrit par : bouguereau | 05/01/2016

___________________________________________________

Mais qu'est-ce qu'ils font de ce pognon, les gendarmes ? Ils gonflent la Juva quatre ?

Écrit par : Sergio | 05/01/2016

Les commentaires sont fermés.