Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2015

Jusqu'à les arbres

stan22.jpg

 

Voilà c'est pour les ambassadeurs comme dirait Bloom, plus précisément l'opéra. Et en outre c'est par ce coin que je me ramène avec la Yam devant la flicaille médusée pour aller mesurer les dorures à l'empan comme je l'essepliquais. La grosse vache je la colle près d'un mur qui est derrière l'arbre ici qu'on voit, elle se nourrit si elle veut et après je lui vérifie son niveau d'huile ; mais je fais pas la vidange, quand même ! Ensuite j'y vais пешком, zu Fuss.

 

On retrouve les balcons où y a pas de monde comme dirait Boug, mais après tout c'est peut-être un slow ! Pour le reste la perspective visiblement on est dans un espace divergent de Lobatchevski, c'était pour voir tout sinon on voit rien. L'eau des bassins est inanimée, je l'ai déjà faite avec quasiment de l'écume c'est quand même assez gonflé. En fait il ne manque pas grand-chose, à l'exception d'une énorme statue à plusieurs personnages qui occupe la grille, et bien sûr de dorures qu'il faudrait mettre à saturation.

 

Les pavés viennent voyez-vous ça de Slovénie. Au début on les incriminait de fondre sous les pluies acides ! Mais c'étaient les marxistes qui colportaient cela, le bon docteur les a incontinent mis au Goulp dans la trappe du père Ubu ; depuis, les pavés ne fondent plus, donc le diagnostic était all OK...

Commentaires

Non, je vois pas l'arbre.

Écrit par : Julot | 08/12/2015

Euh… si, maintenant, en plissant les yeux. Mais y a pas moyen d'agrandir l'image.
Ah, les blogs de pauvres, c'est terrible.

Écrit par : Julot | 08/12/2015

__________________________________________________

Tiens ça c'est une idée, j'essaierai la prochaine fois : on peut donner la possibilité d'ouvrir l'image dans une nouvelle fenêtre ; avec tout ce nombre de pixels que je peux mettre, cela pourrait être intéressant ; jusqu'ici je l'ai pas fait, parce que j'avais peur que cela occasionne des manips au malheureux spectateur. On verra bien...

Écrit par : Sergio | 08/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Avec un clic droit on peut très bien ouvrir l'image dans un nouvel onglet et puis l'agrandir ensuite. Comme la définition est bonne, on voit bien.

Écrit par : Lucy | 08/12/2015

___________________________________________________

C'est juste. Le cas échéant, je rajouterai du pixel ; là comme cela, je ne dépasse guère les trois cents kilo-octets, en JPG.

Le JPG, il faut pas trop s'amuser à cela quand on a, et surtout si l'on imprime, d'immenses et faibles dégradés : ce sont les halos, pour ne pas dire les auréoles, assurés. Il faut absolument rester en TIFF. Mais sur un petit format, cela passe quand même beaucoup mieux.

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

__________________________________________________________
Très beau travail. Bravo pour les arbres, les lumières. Mais pourquoi y a-t-il un pédiluve devant le portail principal ?

Écrit par : christiane | 09/12/2015

--------------------------------------------------------------
Au lieu de nous monter les succès avec orgueil, Sergio, montrez nous vos échecs ! Ce cul de poupée gonflable que nous ne saurions voir ...sans rougir

Écrit par : JC..... | 09/12/2015

Un clic droit ? Mais j'ai un Mac moi. Pas de clic droit ou gauche. Et c'est un portable, petit écran.
Lucy elle a peut-être même une rétroprojection sur le mur en face d'elle, alors forcément elle peut même compter les feuilles.
Et elle me snobe, bien sûr. Encore la lutte des classes. Le sous-entendu est clair : les petits écrans n'ont rien à faire sur le blog de Sergio. Eh ben je vais vous dire, c'est dégueulasse.

Écrit par : Julot | 09/12/2015

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Julot, j'en suis bien triste pour vous, mais dans l'imaginaire internet ce sont les possesseurs de Mac qui sont snobs....

Pour les feuilles, faciles à compter... il n'y en a plus !

Écrit par : Lucy | 09/12/2015

Fenêtres ouvertes début décembre à Nancy, l'atmosphère de la réception de l'ambassadeur doit être glaciale donc pour le slow, polop.
Une seule option possible :

https://www.youtube.com/watch?v=EsxtGBMQGq4

Écrit par : pado | 09/12/2015

j 'ai d e la tristess e .

Écrit par : nouna | 09/12/2015

__________________________________________________

Les Mac n'ont pas trois boutons ? Ca me cisaille le bol, cela... Même en portable ! Ca me paraît stupéfiamment bizarre ; on doit trouver à en avoir le coeur net sur les forums Mac.

Sinon la commande en question ("ouvrir l'image dans un nouvel onglet") est propre au navigateur, mais il y a une grande normalisation : par exemple je l'ai bien sur Chrome/Linux Debian.

Sinon reste le zoom (Ctrl +).

Toutes manières j'essaierai mon histoire de "ouvrir l'image dans une nouvelle fenêtre", cette fois-ci, au prochain coup, au moins pour voir si c'est sympa ou non.

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

je verrai bien quelques zombis en bas

Écrit par : bouguereau | 09/12/2015

Je m'avance peut-être, Sergio, je ne suis pas grammairien, il faudrait demander à christiane ou à l'une des autres intellectuelles de ce blog, mais il me semble, il faudrait vérifier, mais enfin je crois bien, d'après mes souvenirs d'école, qu'on ne dit pas "jusqu'à LES arbres" mais "jusqu'AUX arbres". C'est probablement une règle controversée, tout se discute, mais voilà, c'est une impression que j'ai.

Écrit par : Quignard encore lui... | 09/12/2015

Mais j'ai un Mac moi

et tu roules en mini avec une perruque blonde..sur ton compte facebook en gros : petit boudin, j'embrasse pas

Écrit par : bouguereau | 09/12/2015

"jusqu'à LES arbres"

..t'ajoutras "et sans lettres"

Écrit par : bouguereau | 09/12/2015

Sergio, montrez nous vos échecs ! Ce cul de poupée gonflable

https://38.media.tumblr.com/56b7ee3397e0e30a098d91cac47aa644/tumblr_nprfqcnZBC1sklgtio1_1280.gif

Écrit par : bouguereau | 09/12/2015

_________________________________________________
on ne dit pas "jusqu'à LES arbres"

Ben c'est pourtant clair, c'est jusqu'à là oùsqu'y a les arbres

Écrit par : untel sous l'eau | 09/12/2015

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Excellente question de christiane. Le pédiluve est destiné au bain de pieds rituel auquel s'adonne Sergio chaque fois qu'il franchit cette grille.
Bien sûr, il me contredira. Mais j'ai mes sources (c'est le cas de le dire).

Écrit par : Nicole | 09/12/2015

_________________________________________
Pourquoi es-tu si méchant avec moi, frère bouguereau ? Qu'ai-je fait pour que tu exerces ainsi ta vindicte à mon encontre, alors que nous ne nous connaissons même pas ? Est-ce ton caractère qui te porte sans raison à l'agressivité gratuite ? Est-ce un problème de transit intestinal, de vesse contrariée, de calcul rénal ?
Parle. Les amis internautes pourront t'aider. Nous t'écoutons, sois sans crainte.

Écrit par : Julot | 09/12/2015

----------------------------------------

Avec les Mac, pour ouvrir une image dans un nouvel onglet : clic avec deux doigts sur le trackpad et sélectionner "ouvrir l'image dans un nouvel onglet". La souris Mac ne fait pas, ou alors faut payer un supplément ?
Les amateurs de Mac ne sont pas sans noblesse, veulent juste pas bousiller leur intérieur avec un bidule hideux qui fait la même chose en moins joli.

Les intellectuelles à Sergio comme moi ( mais il y a de vraies intellectuelles aussi hein !), elles disent "jusqu'à les arbres", c'est une licence powétique trop jolie.

Merci Sergio de partager aussi vos questionnements et le cheminement, votre recherche pour une création. Cadeau pour celui qui regarde.

Écrit par : Chiara | 09/12/2015

__________________________________________________

Le pédiluve est destiné au bain de pieds rituel auquel s'adonne Sergio chaque fois qu'il franchit cette grille.
Écrit par : Nicole | 09/12/2015

J'allais le dire ! C'est pour les Coran : on est des as du marketing, à Nancy...

Le fait que ces malheureux bassins ressemblent à des pédiluves est essetrêmement révélateur : il manque quelque chose de fondamental, un ensemble statuaire (c'est horrible, comme désinence, "uaire" !) genre Jupiter ou encore Lacoon avec toute une marmaille ; sans oublier, bien sûr, des sources, ça ruisselle de partout dans nos pédiluves qui deviennent ainsi des bassins de réception, l'hiver tout cela gèle à qui mieux mieux, certains jours c'est magnifique et on le met même dans le journal comme dirait Renaud.

Ici c'est le cas le plus vilain, un seul bassin, parce que les grilles latérales doivent, elles, laisser le passage entre la place et le parc de la pépinière de l'autre côté. On retrouve statues et bassins à un autre coin de la place, mais non franchissable, ce qui nous donne cette fois trois bassins, un grand et deux petits latéraux. Ceux-là on les verra plus tard mais après la Noiseuse qui se gonfle avec patience et longueur de temps...

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
J'ai un Macbook également, parce que je n'y connais rien en informatique et que j'ai un Apple depuis les années 80... Eh bien, sur les Mac en effet, il n'y a qu'un seul clic. Deux doigts ou un, c'est exactement pareil.
Je croyais que le clic unique était une simplification, je m'aperçois que c'est une privation.
Il faudrait que je mette aux autres PC, mais ils sont trop compliqués pour ma petite tête, je devrais tout réapprendre.

Écrit par : Nicole | 09/12/2015

___________________________________________________

Il y a effectivement deux arbres ; ce fut d'ailleurs tout un fromage pour les placer, fallait que ça meuble sans meubler tout en meublant ; le mieux aurait naturellement été de faire comme en réalité, avec tout un troupeau comme Clopine ses moutons, mais d'abord chuis un gros flemmard, en plus l'arbre ça bouffe de la ressource, disque (swap), mémoire, processeurs, pour tous les calculs gigantesques, le bruit des ventilos me terrifie...

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

Non, non Nicole...les derniers Mac Brook pro ont un trackpad sensible aux nombre de doigts...j'en ai un et le vérifie donc ;)

Écrit par : chiara | 09/12/2015

__________________________________________________

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://img.clubic.com/00138550-photo-apple-mighty-mouse.jpg&imgrefurl=http://www.clubic.com/actualite-21568-apple-devoile-une-souris-4-boutons-pour-pc-mac.html&h=251&w=450&tbnid=-vh8DBC6G1GMHM:&tbnh=90&tbnw=161&docid=h-2zFFXBR3knQM&usg=__PTqHno7sqNIu6XH1yxNpWv5i6mo=&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwj4qMqWsM_JAhUL1BoKHbaMCG0Q9QEIXTAF

Ha ça c'est du lien que même LVDB...

Il y a des magasins, Apple ; pour des affaires de ce style cela peut être plus simple d'abandonner Internet et de se rendre sur place in situ (un ablatif avec mouvement ?) physiquement pour faire dans la plupart des cas le tour du problème.

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

Même sur le blog de Paul Edel qui n'est pas un geek, on peut agrandir l'image en cliquant dessus.
Qui est coupable ? Hautetfort ou Sergio ?
Est-ce un blog destiné à montrer des œuvres d'art ou non ?
(je suis très déçu)

Écrit par : Pr Luft | 09/12/2015

Oui, chiara, j'ai essayé de cliquer avec deux doigts et j'ai eu un message genre "intégrer à dashboard… code source… imprimer…" Ça m'a fait peur, j'ai refermé le couvercle.

Écrit par : Nicole | 09/12/2015

," on peut agrandir l'image en cliquant dessus. "

Clic droit
View
Ctrl +

Même chez Sergio ça marche.
A l'utilisation je me demande si les arbres (à Yam) n'ont pas quelques pousses qui indiqueraient un printemps hors de saison (et de froidure)

Écrit par : pado | 09/12/2015

-------------------------------
Nicole, merci pour le fou rire, je vous ai vu claquer le couvercle. Faut juste sourire à ces bêtes-là et leur parler doucement, poliment et tout et tout, après elles font ce que vous voulez. Le mot de passe secret c'est "10 secondes"...quand elles rechignent ou patinent vous attendez dix secondes et hop elles se font dociles et à l'écoute.
Votre Mac est peut être moins récent que le mien. Vous avez tenté avec trois doigts ? Normalement, l'écran se réduit à une vignette que vous ramenez au premier plan toujours avec trois doigts. Bon le vôtre peut vous demander reboot , finder , imprimer ? ;)

Sergio, merci pour la souris. Dommage qu'elle ait gardé sa queue.

Écrit par : Chiara | 09/12/2015

Manifestement les femmes de ce blog sont plus friquées que les hommes.
Une pomme étant souvent au moins deux fois plus chère que n'importe quelle poire de PC, le doute ne peut nous habiter (ok c'est nul).
Gloire et longues vies à elles qui sont l'avenir de l'humanité (libérales dirait JC)

Écrit par : pado | 09/12/2015

___________________________________________________

les arbres (à Yam)
Écrit par : pado | 09/12/2015

Le mot magique : DOHC ! Quand on avait ça gravé sur la culasse, on était sûr d'être avec une moto de surhomme...

Écrit par : Sergio | 09/12/2015

__________________________________________________________________
La terrasse à balustrade, à gauche donne un bel équilibre à la composition, surtout éclairée comme elle l'est car semble se tenir, là, invisible un observateur inconnu dont nous suivons le regard sur cette fête fantôme au château-opéra. ("espace divergent de Lobatchevski")
On voit au loin ce bois sombre. Du "Colloque sentimental" seulement ces quelques vers volés à Verlaine :
"Dans le vieux parc solitaire et glacé
Deux formes ont tout à l'heure passé.(...)
Dans le vieux parc solitaire et glacé
Deux spectres ont évoqué le passé."
C'est un peu une allégorie de l'écrivain qui doit demeurer inconnu et mystérieux. Entre lui et nous les mirages d'une écriture dont le falot se tient dans la main du lecteur.

Écrit par : christiane | 10/12/2015

__________________________________________________________
suite
et pour aller de Lobatchevski à Jarry "les gestes et opinions du docteur Faustroll". Lui aussi a embrouillé les dimensions de l'espace et du temps. J'aime son long voyage où il est projeté dans "l'éthernité" accompagné de son singe "Bosse-de-Nage"...
De "Paris à Paris par mer", un voyage où il croise "le Président de la République qui, à l'instar de l'hirondelle, accomplit des migrations périodiques, oscillant tel un pendule, de ci et de là avec Paris pour centre".
Mais où il plonge également dans "l'île de Her qui est d'une seule gemme, encorbellée de fortifications octogonales et semblable au bassin d'une fontaine de jaspe (...) La surface de l'île est d'eau immobile, comme d'un miroir ; et l'on ne conçoit pas qu'y glisse une barque, sinon comme un ricochet effleure ; car ce miroir ne réfléchit pas de rides".

Écrit par : christiane | 10/12/2015

________________________________________________
Christiane, merci pour ce moment.... de poésie !

Écrit par : Lucy | 10/12/2015

Lucy, pensez-vous comme Paul Edel que Dostoïevsky était un sale type ?

Écrit par : la question du jour | 10/12/2015

christiane, pensez-vous que Sergio ait eu tort de relire Les Frères Karamazov en russe ?

Écrit par : la question du jour | 10/12/2015

Sergio, prenez-vous Smerdiakov pour un emmerdeur ?

Écrit par : la question du jour | 10/12/2015

ta gueule raclure de keupu

Écrit par : bouguereau | 10/12/2015

Christiane, merci pour ce moment.... de poésie !

..elle met l'cordon sanitaire la lulu

Écrit par : bouguereau | 10/12/2015

Mais c'étaient les marxistes qui colportaient

c'est eux qui font tout l'boulot..les otes que des sangsues

Écrit par : bouguereau | 10/12/2015

_________________________________________________________
Mais non, pas "Les frères Karamazov" mais "Les pauvres gens" et voici sa traduction :
"La fumée sortait des naseaux des chevaux, des colonnes de fumée montaient des toits des deux rives et il semblait que de nouveaux édifices surgissaient au-dessus des anciens, qu'une nouvelle ville se bâtissait dans l'air... Il me semblait que toute cette ville, avec tous ses habitants, puissants et faibles, avec toutes leurs habitations, asiles de mendiants ou palais dorés, ressemblait en cette heure de crépuscule à une rêverie fantastique, enchantée, qui disparaîtrait et se dissiperait en fumée montant vers le ciel sombre. (...) Quelqu'un grimaçait devant moi, en se dissimulant derrière cette foule fantastique et tirait des ficelles, des ressorts. Les poupées se mouvaient, et il riait, il riait! "

Écrit par : christiane | 10/12/2015

Pourquoi êtes-vous si méchant, bouguereau ?

Écrit par : Nicole | 10/12/2015

D'ccord avec Nicole. L'intérêt de ce blog entre autres c'est sa convivialité, même JC y est presque fréquentable, mais si bouguereau veut nous refaire son numéro d'affreux sales et méchants avec ses "ta gueule" "allez vous faire enculer" etc ça change beaucoup de choses.

Écrit par : Pr Luft | 10/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Est-ce que je pense que Dostoïevski était un sale type ?
A vrai dire, personne jusqu'à présent ne m'avait dit qu'il en était un. Je me suis contentée de le lire et j'ai apprécié la lecture. Autrefois, je partais de l'idée que tous les Russes étaient un peu 'bizarres' et d'après une amie qui vit et travaille en Russie, je crois qu'ils le sont toujours, moi je n'ai fait qu'y passer, je ne parle pas russe, donc il m'est difficile d'en juger vraiment. Si tout va bien, j'irai à Санкт-Петербу́рг l'année prochaine et je les regarderai de plus près !!!

J'ai au moins appris qqchose aujourd'hui, c'est que DOHC, ça veut dire 'double arbre à cames en tête' ;
y'a pas un jeu de dés qui s'appelle yam ?

Écrit par : Lucy | 10/12/2015

__________________________________________________

prenez-vous Smerdiakov pour un emmerdeur ?
Écrit par : la question du jour | 10/12/2015

Il y a d'autre types, qui zigouillent avec des statues, des chenets ou n'importe quel vistemboire à la Sosthène de Rodiencourt... Faudrait mettre ça en quatrième catégorie !

Écrit par : Sergio | 10/12/2015

--------------------------------------------------------------
J'ai mis des années à être infréquentable ! Ne gâchez pas tous mes efforts ! Je ne veux par redevenir l'adorable haltérophile tendre et doux, le voileux au regard lointain, le grillon alerte de tatami, le sportif musculeux gentil et serviable dont se moquaient les intellectuels maigrichons et falots, crapules humanistes décérébrés, couilles molles maladives boboïdes.
INFREQUENTABLE JE SUIS ! ... JE RESTERAI HAISSABLE A SOUHAIT ! JE LE VEUX....

Écrit par : JC..... | 10/12/2015

___________________________________________________

On se tue à te le dire c'est une ascèse ! Une praxis ! Et c'est tellement difficile que y a que des autodidactes...

Écrit par : Sergio | 10/12/2015

----------------------------------------------------------------
Peut on parler d'amour, de romantisme, de sensibilité, et ne point forniquer l'être aimé comme une bête diplômée ? Peut on draguer à pied ? sans gros cubes japonais ? sans scooter rose, antédiluibien ? sans argent ? sans curiosité de l'esprit humain ? Bartolone est il le nouveau Guignol ?...... Que de questions sans réponse !
(sauf la dernière, évidemment !)

Écrit par : JC..... | 10/12/2015

_________________________________________________________

tous les Russes étaient un peu 'bizarres
Écrit par : Lucy | 10/12/2015

On le retrouve bien dans les Frères : certains de leurs modes, de leur idiosyncrasie peuvent nous sembler outrés, mais la réciproque est on ne peut plus vraie ; je pense qu'il y a des points communs avec particulièrement les Français. Par exemple l'humour de Guélassimov peut nous paraître aller de soi...

Il y a quelque chose qui étonne, là-bas, c'est qu'un grand nombre est au moins lecteur (les livres, tous les livres étaient sous le communisme à un prix que nous qualifierions de symbolique), et ensuite, dans une veine un peu du même ordre, la plupart sont joueurs d'échecs. Il peut même y avoir des jeux géants dans des jardins publics, tout le monde est fortement accroché, à moins bien sûr que cela ait beaucoup changé avec l'occidentalisation.

Écrit par : Sergio | 10/12/2015

-------------------------------------------------------------------
JC, je vous adore en silence depuis trop longtemps, je ne peux plus me taire, voilà

http://www.dailymotion.com/video/x410u6_france-gall-ma-declaration_music

Ne me décevez pas, ne changez surtout pas !

Écrit par : Jane Doe | 10/12/2015

__________________________________________________________________
"Un coucou criait dans le bouleau, un peu au nord de la maison. Il criait si fort que je crus d'abord à un chanteur d'opéra qui imitait un coucou. Puis je l'aperçus, ébahi. Ses plumes caudales montaient et redescendaient à chaque intonation, comme le levier d'une pompe. L'oiseau sautillait à pattes jointes, se retournait et criait en tous sens. Il décolla ensuite, survola la maison en lâchant quelques jurons, et partit très loin vers l'ouest..."
1996 -Tomas Tranströmer - "Baltiques" (traduit du suédois par Jacques Outin) Poésie/ Gallimard.

Écrit par : christiane | 10/12/2015

__________________________________________________________

"Dans le vieux parc solitaire et glacé
Écrit par : christiane | 10/12/2015

C'est magique, cela, les parcs ; dans la trilogie de Clavel, on verrait mal la partie centrale, dans le Sud-Ouest, sans ce parc et les deux ou trois rues qui y mènent ; et pourtant il y a de plus grandes aventures dans les Pyrénées et autres...

Écrit par : Sergio | 10/12/2015

Jour de chance où un vistemboire traverse l'espace,où le vocabulaire délicieusement poétique de J.C fait s'épanouir les oreilles "relique éventée" et ses souffles délétères, quelle trouvaille ...et où Christiane rappelle à notre bon souvenir Tomas Tranströmer; je l'avais oublié, complètement, comme j'avais tort.
Quid des plus grandes aventures dans les Pyrénées ??
( nb in situ ne correspond pas à un mouvement; donc un abl normal; si mouvement acc /c'était la minute romaine franco de port )

Écrit par : lola | 11/12/2015

_____________________________________________________________
RÉPONDRE AUX LETTRES

"Dans le tiroir inférieur de la commode, je retrouve une lettre arrivée ici, une première fois, voilà vingt-six ans. Une lettre affolée, qui respire encore quand elle arrive pour la seconde fois.

Une maison a cinq fenêtres : par quatre d'entre elles, le jour brille avec calme et félicité. La cinquième fait face à un ciel noir, à l'orage et à la tempête. Je suis à la cinquième fenêtre. La lettre.

Parfois il existe un abîme entre le mardi et le mercredi, mais vingt-six ans peuvent défiler en un instant. Le temps n'est pas une distance en ligne droite, mais plutôt un labyrinthe, et quand on s'appuie au mur, au bon endroit, on peut entendre des pas précipités et des voix, on peut entendre passer, là, de l'autre côté.

Cette lettre n'a-t-elle jamais eu de réponse ? Je n'en sais plus rien, c'était il y a si longtemps déjà. Les innombrables seuils de l'océan ont poursuivi leur marche. Le cœur a continué à bondir, de seconde en seconde, comme un crapaud dans l'herbe humide d'une nuit d'août.

Les lettres sans réponse s'amassent tout là-haut, comme les cirrostratus qui annoncent la tourmente. Elles ternissent les rayons du soleil. Je répondrai un jour. Un jour, lorsque je serai mort et que j'arriverai enfin à me concentrer. Ou du moins assez loin d'ici pour arriver à me retrouver. Quand je viens d'atterrir dans la grande ville et quand je longe la 125e Rue, dans le vent qui balaie le rue des ordures en fête. Moi qui aime tant flâner et me perdre dans la foule, un T majuscule dans la masse du texte sans fin."
1983 - Tomas Tranströmer.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

Ah, Lola, à propos de ...
Vistemboire...
Je trouve le mot "vistemboire" dans un commentaire de Lola que je suis en train de lire sur le blog de Sergio et pas de définition dans les divers dico que j'ai consultés.

Réponse du Guichet du savoir (Bibliothèque de Lyon) :
Nous n'avons pas trouvé trace de ce mot dans nos dictionnaires y compris dans les dictionnaires présents en salle du Fonds Ancien.
Voici la notice issue de l'ouvrage intitulé "L'insolite" ( dictionnaire des mots sauvages des écrivains des 19e et 20e siècles) :
vistemboir : n.m.
"Après avoir caressé d'un geste enveloppant le volume schématique du machin, l'aveugle esquissa un certain nombre de préhensions.[...] Enfin il reposa l'objet sur la table : - Pas tellement compliqué dit-t-il ; c'est un vistemboir." (Perret, "Le Machin").
"Le mot vistemboir n'est pas un néologisme de mon invention, mais le remploi d'une turlutaine d'une chanson populaire dont un couplet est cité par Tallemant des Réaux. Mon initiative aura au moins rendu service au commissaire priseur de l'Hôtel de Ventes de Bruxelles qui, dans les années 1950, a pu faire figurer à un catalogue : vistemboir, travail français du XVIIIè siècle. Sans me départir du plus grand respect pour l'antiquité du vistemboir, il me paraît incontestable que sa grande époque se situe entre Napoléon III et Armand Fallières."
(Perret.)
Le vistemboire est un objet précis (même si personne ne sait lequel ...) qui n'a que ce nom.
Il désigne donc un objet mystérieux.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

commentaire de Lola que je suis en train de lire sur le blog de Sergio

t'es sur que tu mélanges avec ses posts au blog sodomie internationale..pasque 'vistemboire' y'a tout un panel

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

Dans le tiroir inférieur de la commode

tu vois qutu mélanges

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

INFREQUENTABLE JE SUIS ! ... JE RESTERAI HAISSABLE A SOUHAIT ! JE LE VEUX....

tu cause prequ'aussi bien que gracus pleindastus dans asterisque..'c'est le moment de parler latin et de se goinfrer'

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

reculez jusqu'à les arbres..des kils lettres et je le prouve

http://lencyclopedix.free.fr/image/pirates/serpe2.jpg

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

_________________________________________________________
Bouguereau,
incorrigible galopin !
"En art le mot dépasse le sens"
A.Kroutchenykh "Les nouvelles voies du mot", in Chklovski,1985, p 82

Écrit par : christiane | 11/12/2015

______________________________________________________________
Voilà ce que dit Eléna Galtsova à propos de l'écriture de Kroutchenykh :
"Elle touche aux profondeurs de la langue, de l’existence et de l’être, et c’est pour cette raison que le moindre élément peut devenir source de toute une série d’images, et même de récits, ce qui pourrait amener à l’idée assez convenue selon laquelle la parole crée le monde ; par ailleurs, cette créativité pourrait être appréhendée dans un sens concret et littéral."
On pourrait en dire de même de votre écriture, Bouguereau... et de ses mythes revisités par un érotisme joyeux et libérateur : Éros antique ? Gare ! Ne risquez-vous pas comme Ganymède d'être arraché à la terre par l’aigle de Jupiter, et de devenir comme ce jeune Troyen l’échanson des dieux, immortalisé dans la constellation du Verseau.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Vistemboir : objet mystérieux (Christiane). Pas tant que ça : « Dans cette nouvelle (Le Machin), le personnage central, Marcel Ledieu, qui a hérité cet objet de sa tante, propose une définition assez cohérente avec la recherche erratique qui est le fil conducteur du livre: "un appareil à mesurer la c.....ie" (wiki)

Voici ce que dit Vialatte avec sa verve coutumière du vistemboire dans sa chronique du 21 juin 1955 dans la Montagne :

"Dans le domaine de la littérature, nous nous devons de signaler l'apparition du vistemboire et du gnagna. Je dis bien vistemboire avec un e muet. Jacques Perret l'écrit autrement. Tant pis pour lui, c'est lui qui se trompe. («Vistemboires que tout cela», écrit Mme de Sévigné.) Et Furetière, dans "Le Roman bourgeois": «Je vous paierai à la Saint-Vistemboire.» Le "Petit Chosier", de Duhamont et Patrouillot, donne encore vistemboir, sans e, en 1674, mais le "Chosier universel" de Fromagnol dit que cette forme a vieilli: même dans Corneille on ne la trouve pas. [...] Mais n'en faisons pas une maladie. On trouvera le vistemboire dans "Le Machin", de Jacques Perret (où trouverait-on un vistemboire si ce n'était dans un "machin"?), et je n'en dirai pas davantage."

Écrit par : Lucy | 11/12/2015

______________________________________________________________
Oh, Lucy,
entre vous et Lola, la journée un peu grise rit aux éclats !

Écrit par : christiane | 11/12/2015

--------------------------------------------------------------
La journée est tendre, ensoleillée, le chauffage est arrêté, et le tee-shirt de rigueur au soleil ! Toutes les journées sont différentes, non ? Surtout entre le Nord pourri et le Sud enchanteur...

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

-------------------------------------------------------------------
entre le Nord pourri et le Sud enchanteur... (soi-disant) se trouve le Centre chaleureux et accueillant au climat "bien tempéré" comme le clavier, pas la chaleur étouffante du Sud ni la grisaille tristounette du Nord, mais la douceur légère de l'air pur...

A cette heure-ci (16:00) le soleil revêt les feuilles de mon bouleau d'une couche d'or qui les illumine.

Écrit par : Lucy | 11/12/2015

__________________________________________________

"Dans le tiroir inférieur de la commode, je retrouve une lettre arrivée ici, une première fois, voilà vingt-six ans.
Écrit par : christiane | 11/12/2015

Il y a un Modiano ! Mais là c'est la poste qui les débloque (je crois que cela part d'un avion de l'Aéropostale que l'on ressort d'un hangar au bout de quarante ans ou plus) ; la plupart des destinataires sont morts, les autres reçoivent ces bafouilles du temps de leur enfance ou adolescence...

Écrit par : Sergio | 11/12/2015

----------------------------------------------------------------
Gardons précieusement les lettres d'amour que nous avons reçu en hommage à nos mensonges, ces fabuleux marionnettistes de nos désirs les plus bas, car l'amour disparaît peu à peu et ce seront bientôt pièces de collection ... ces écrits aussi sincères que la Terre est ronde !

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

__________________________________________________________
JC, auriez-vous pris un coup de soleil sur le cœur ?

Écrit par : christiane | 11/12/2015

il vous faut des "vas donc tfaire enculer" avec des pleins et des déliés..alors qu'en verdana ça met keupu aux anges..prenez exemple

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

_______________________________________________________
Sergio,
Vous planez...

Écrit par : christiane | 11/12/2015

__________________________________________________

C'est toujours le moment de se goinfrer... Maintenant parler latin... Au moins jusqu'à la Renaissance, cela permettait dans les grandes maisons de poursuivre à table une conversation commencée, ceci sans être compris de la nombreuse domesticité (ce qui était un signe extérieur de puissance, quitte à payer des cohortes de laquais parfaitement inoccupés) qui ne manquait pas d'assurer son service les oreilles grand ouvertes.

Mais après quand la technique débarque, faut quand même que la langue suive...

Écrit par : Sergio | 11/12/2015

et le Sud enchanteur...

baqiya !..avec l'ei pour un million d'année c'est toujours en été

Écrit par : bouguereau | 11/12/2015

__________________________________________________________________
Bouguereau,
à qui est destiné votre avant-dernier commentaire particulièrement offensant et vulgaire ?

Écrit par : christiane | 11/12/2015

Quel con, ce bouguereau.
Il a eu été drôle, parfois, mais qu'il est con, mon dieu qu'il est con .. c'est scientifique, dirait montaigne sur son bourin.
(Bon, Assouline nous a dit qu'il avait eu des problèmes avec son papa, soyons indulgents mais quand même .. ma mère de ma mère ..)

Écrit par : asshole buster | 11/12/2015

___________________________________________________________
Non, ce n'est pas possible que ce commentateur si vulgaire et méchant soit "montaigne à cheval" (ce que vous induisez asshole buster). Je l'ai connu. C'était un homme qui avait un franc parler, une immense culture, beaucoup de délicatesse. Rien à voir avec ce bouguereau qui a la bouche sale.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

----------------------------------------------------------------
Vous vous méprenez sur mon associé, l'admirable Bougboug du 93 ! Bouguereau ? C'est un gamin fantastique, il mérite notre méfiance : sa pudeur se cache simplement sous les turpitudes les plus extravagantes ! Bouguereau, mon frère, travaille ! Fais jaillir de ton cerveau fertile ce gode ceinture politique connecté dont nous avions parlé, le marché français, européen, mondial nous ouvre ses colonnettes ..... Facturons, par Turgot ! facturons ...

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Plus généralement, ce monde étant vulgaire pourquoi refuser de l'être ? Pour rester un "inadapté" ? ... Bon ! D'accord.... je vois !

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

__________________________________________________________
Je ne me méprends pas, JC, je lis et je suis choquée.
Ce que vous décrivez me rappelle un ami du 93 que j'ai suivi tant que j'ai pu sur un chemin qui lui promettait un avenir déchiré par un choix impossible. Puis silence total jusqu'à cette conférence à Lagrasse ou P.Assouline a dévoilé un secret concernant une décision de son père, écœurante. Montaigne à cheval a répondu, bouleversé et anéanti sur la RDL.
Ici, ce bouguereau est vraiment écœurant. Et je suis prête à quitter définitivement ce blog que j'aime si cette insulte m'est adressée.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

_________________________________________________________________
"Plus généralement, ce monde étant vulgaire pourquoi refuser de l'être ? Pour rester un "inadapté" ? "
Mais c'est complètement débile ce que vous écrivez là, JC. Quelle démission !

Écrit par : christiane | 11/12/2015

---------------------------------------------------------------
Conservez votre sang-froid, Christiane ! Ainsi la mort de votre espérance sera moins douloureuse...

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

C'est donc là que nos chemins se séparent .

Écrit par : christiane | 11/12/2015

---------------------------------------------------------------
En plus, vous n'avez pas tort : on peut être débile et 5 millisecondes plus tard... adorable !

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

---------------------------------------------------------------
Nous serions libres de choisir notre chemin ? Bonne nouvelle ... je partage cette opinion !

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

----------------------------------------------------------------
Question : Rabelais est il "vulgaire" ?

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

---------------------------------------------------------------
Ce qui est "vulgaire", c'est ce gosse de 10-12 ans que j'ai vu, mort, totalement mort, sur une route du continent, dans un choc de son deux-roues avec un véhicule automobile ! Le reste m'importe peu... Bonne nuit ! Faites de beaux rêves...

Écrit par : JC..... | 11/12/2015

Christiane,
arrêtez de vouloir quitter tous les blogs de la terre.
Vous ne souhaitez qu'être amour et à chaque événement, remarque, parole qui vous déplaisent vous fuyez, vous désertez.
Vous savez être virulente et combattive alors n'abandonnez pas le combat.
Battez-vous, ne vous reniez pas.
Je dis ça je dis rien, comme dirait................Oh merdre non !

Écrit par : pado | 11/12/2015

_____________________________________________________
Bonsoir Pado,
Tous les blogs de la terre ! comme vous y allez !
Chez Paul ? il m'a demandé "d'arrêter de le suivre". Rien de plus simple !
Ici, j'aimais. Pas envie de me battre ni avec JC, ni avec son copain qu'il prise tant. Dommage pour Sergio et les amis.
Chez P.Assouline, c'est variable. Quand je n'ai rien à dire je me tais.
Non, Pado, pas envie de me battre... Oui, je l'ai été, combattive. Maintenant, c'est plus un chemin de solitude. Le temps se referme. Il reste des choses importantes à vivre, comme aimer des êtres, des paysages, des livres, les nuages, les oiseaux.
Je ne veux pas qu'un homme puisse me dire ça avec des "déliés et des majuscules" et être fier de lui. Et que JC trouve ça bien ! et qu'il confonde le tragique accident qui laisse un enfant mort sur le bord de la route et la vulgarité d'un macho. Ou qu'ailleurs, il méprise les réactions de DHH passant, le matin, entre des sépultures.
Vous, je vous aimais bien.
La bise.

Écrit par : christiane | 11/12/2015

___________________________________________________________
En novembre 1990, Tomas Tranströmer a été frappé d'une sorte de "coup de hache" intérieur.
Aphasie...
Il en est revenu peu à peu et tente d'écrire :

"2 août. Quelque chose voudrait être dit, mais les mots ne suivent pas.
Quelque chose qui ne peut être dit,
"aphasie",
il n'y a pas de mots...(...)

Il arrive qu'on se réveille la nuit
et qu'on jette très vite quelques mots
sur le papier le plus proche, dans la marge d'un journal
mais le matin : les mêmes mots ne veulent plus rien dire, des gribouillis, des lapsus.
Ou les fragments du grand style nocturne qui nous aurait frôlés ?(...)

Vient alors l'hémorragie cérébrale : paralysie du côté droit accompagnée d'aphasie, il n'arrive à saisir que les phrases simples, il ne trouve plus les mots.
devient une sensation pour les médecins durant le temps qui lui reste à vivre.(...)

Je regardai le ciel et le sol et tout droit
et j'écris depuis une longue lettre aux morts
sur une machine qui n'a pas de ruban, seule une ligne d'horizon,
ainsi, les mots cognent en vain et rien ne reste.(...)"

Écrit par : christiane | 12/12/2015

--------------------------------------------------------------
Dans la prodigieuse histoire des méchancetés humaines, quel est le crime le plus grand ? Arriver en Amérique Nord Sud et Centrale, et massacrer joyeusement les autochtones ? Bombarder Hiroshima et Nagazaki ? S'en prendre aux Juifs en Europe ? Exterminer des millions d'hommes de femmes d'enfants au goulag communiste ou par la famine ? Ou tolérer dans son propre pays, des compatriotes qui traitent leur femmes, leurs sœurs, leurs filles, de leur vivant, comme du cheptel, leur refusant l'égalité homme-femme ! ?

Et vous voudriez que tout cela ne soit pas risible !? ahahaha... pour le dire vulgairement, je me marre !

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

"Dans le désert laissé par cette totale destruction, la volonté du Bien se mettait à l’œuvre. Une volonté incarnée en actes, grâce à des gens qui représentent la détermination de l'homme à se régénérer, à se reconstruire. Une volonté que l'on perçoit dans l'acharnement des victimes elles-mêmes, s'accrochant à la vie malgré leurs blessures, et dans les efforts des médecins qui, pour leur porter secours, devaient partir du degré zéro de leur propre expérience.
(...)
Si l'on croit à l'existence en ce monde d'une harmonie ou d'un ordre sur le plan humain, alors il faut croire que les efforts des médecins de Hiroshima ont eu assez de poids pour contrebalancer la charge maléfique de la bombe en tant que telle.
(...)
Larguer sur Hiroshima cet engin qui porte en lui l'anéantissement total, c'est faire apparaître là-bas un enfer d'ores et déjà prévisible scientifiquement. Enfer sans doute, et pourtant... pas abominable au point de ruiner d'un coup toutes les valeurs créées par des siècles et des siècles de civilisation. Enfer probablement, mais pas irrémédiable au point de provoquer chez tous les humains, à sa seule pensée, le dégoût de continuer à être des hommes. Enfer bien sûr, mais pas sans issue ni recours au point d'ôter à jamais le sommeil au président Truman. Car là où la bombe aura été larguée, à Hiroshima, il y aura certainement des gens qui mettront tout en œuvre pour donner à cette dévastation un visage plus humain."
"Notes de Hiroshima" de Ôé Kenzaburo (traduit du japonais par D.Palmé, Gallimard, 1996.

Écrit par : christiane | 12/12/2015

Voyons Christiane, ne confondons pas les propos de blog et les discussions que l'on peut avoir dans la vie réelle. Certains se servent de ce moyen pour se défouler, ignorez les, quelle importance peuvent-ils avoir dans notre vie ? Soyez plus forte qu'eux, si vous partez, vous faites leur jeu et, c'est accessoire, mais vous me manquerez !

JC est pour moi un cas à part, car depuis le début il m'amuse, derrière ses outrances de sale gamin il y a de l'humour et j'avoue ne pas prendre au sérieux toutes ses provocations.

Écrit par : Lucy | 12/12/2015

-------------------------------------------------------------------
PS
Christiane, prenez exemple sur Clopine, personnellement elle m'agace en étalant les histoires de sa petite famille, mais j'admire le courage avec lequel elle navigue sur la Mer des Sarcasmes sans faiblir !

Écrit par : Lucy | 12/12/2015

___________________________________________________________
Lucy,
ne me comparez as à C. . Je me tiens à distance de cette personne et il ne me viendrait pas l'idée de prendre exemple sur elle en quoi que ce soit.
Pour la soirée, c'est la violence des propos du nommé bouguereau qui m'a mise hors de moi. Je ne crois pas qu'il soit un "gamin" innocent et joueur. Il y a un tel mépris de la femme dans ses propos, une telle dépendance à la pornographie. Vraiment, il n'est ni drôle, ni le clone de Rabelais !
Quant à JC, je le trouve embrouillé, opposant des situations dramatiques uniquement pour justifier une indifférence globale et un soutien immodéré ce commentateur lubrique qui ne peut être MàC.
Oui, j'aime venir ici, blog préservé des grandes houles criardes que l'on trouve ailleurs. Sergio y présente des situations propices au partage sans prétention, souvent rieur, comme aux citations de nos livres aimés.
Mais de passage... comme une passante qui peut rester des jours et des jours sans reprendre ce chemin. Je sais qu'il existe et qu'il ouvre sur une clairière paisible.

Écrit par : christiane | 12/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Christiane, rassurez-vous, je ne vous compare à personne, je remarquais simplement la constance que met Clopine à ignorer les commentaires malveillants.

Écrit par : Lucy | 12/12/2015

____________________________________________________________
Ignorer la malveillance, dites-vous, en parlant d'elle... je ne crois pas être d'accord. Elle en joue, étant capable, elle-aussi d'en secréter, sous un pseudo ou un autre. C'est un jeu sado-masochiste qu'elle préfère, semble-t-il, à l'oubli ou l'indifférence. Une survie par la présence même controversée. Un mélange de flatterie et d'invectives. Bref, un personnage moral qui ne m'attire guère mais dont je reconnais la qualité d'écriture et l'à-propos insolent et parfois pertinent. Parfois elle m'amuse, parfois (souvent), elle m'indiffère. elle fait partie de la comédie de cette République où les livres cachent bien des rosseries et des pédanteries dans l'espace commentaire et parfois des bonheurs de lecture... Il reste les billets de P.Assouline qui ne me laissent jamais indifférente.

Écrit par : christiane | 12/12/2015

Christiane, c'est Assouline lui-même qui a révélé que bouguereau était montaigneàcheval. Au début, ce n'était qu'une supposition de nombreux habitués, désormais c'est avéré.
Je ne regrette pas màc qui pontifiait et se prenait pour le nombril du monde.
bouguereau m'a quelquefois fait rire, mais il a visiblement un refoulé problématique qui le pousse à l'agression verbale. Il essaie de détester tout le monde pour se donner une existence virtuelle, se faire remarquer et, certes, il se fait remarquer. C'est un quinquagénaire avec des réflexes de gamin de cour d'école.

Écrit par : Muriel Carafon | 12/12/2015

---------------------------------------------------------------
Je ne suis pas un gamin, cornecul, que ce soit clair ! Né le 24 octobre 1922, je suis un des rares pré-centenaires haltérophiles. Mais les kilogrammes me semblent depuis l'an dernier de plus en plus lourds... d'où cette pratique de l'aïkido qui est au judo ce que Yves Saint-Laurent est à Kiabi...

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

----------------------------------------------------------------
Ne pas admettre que Bougboug est un génie, me stupéfie !
Il y a chez lui ce je ne sais quoi qui le différencie d'un Bartolone, d'un Hamon, d'un Petiot*, d'un Savonarole, d'un Roux et Combaluzier, d'un Hollande et même, sacrilège, d'un Descartes ...
* excellent fabricant de baby-foot !

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

_______________________________________________________________
Muriel, petite carafe,
Merci. Je suis étonnée... Mon ami a donc bien changé... Plus que ses commentaires (que je prisais), j'aimais marcher avec lui dans Paris, traverser des expos, l'entendre parler de sa famille, de ses collègues, des livres, de l'art, de politique, le voir allumer une bougie, un vendredi.
Je suis triste qu'il puisse comme ça, (me) dire cette répartie violente et salace qui ne lui ressemble pas. Un être extraordinaire qui un jour n'a pu dire un seul mot dans une expo tant il était ému.
Je n'ai pas prisé la vulgarité qu'il a employée ici (pensées, vidéos). Elle ne me fait pas rire et ne me fait pas crier au génie.
C'est gentil votre mot, vous êtes quelqu'un qui cherche le mystère des êtres avec beaucoup de sensibilité.
Le perdant, j'ai également perdu JC (puisqu'ils sont solidaires), juste quand il avait pris un coup de soleil sur le cœur.
Ce n'est pas grave, c'est juste triste.

Écrit par : christiane | 12/12/2015

__________________________________________________

Non mais i faut pas arrêter l'haltérophilie comme cela ! Qui va faire les reps, alors ? Normalement, sans maladie, on devrait être programmé pour vivre jusqu'à dans les cente quarante ans ; mais après ça, c'est encore juste un cavalier à déplacer comme moi la Yam pour sortir des cent chevaux ; ensuite, c'est illimité !

Par exemple les types de la Bible, à la page un, les tout premiers c'était du mille ans, ensuite cinq cents comme les séquoias de Ferdine... Faut peut-être adhérer je me dis... Déjà que j'ai été ondoyé pour pas sortir du sein !

Écrit par : Sergio | 12/12/2015

---------------------------------------------------------------
Christiane, je vous aime !
Quand je vous lis, mon cœur s'ouvre comme un lotus ... mais, par Bartolone, quel sale caractère d'hypersensible vous avez !

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

________________________________________________________________
Eh bien oui, JC, j'ai un caractère de cactus ! mais vous dites tant de bêtises au milieu de tant de vérités que, les démêlant je me griffe les doigts des yeux ! Et puis j'en veux à MàC de s'être laissé envahir par ce bouffon qui ne pense qu'à sa flûte. Je veux qu'il revienne, lui, avec tout ça trop grand pour qu'il déposait pour nous sur le blog de P.Assouline et sur le sien. J'apprenais l'Histoire, la littérature allemande. C'était bien. Maintenant, oh my god (e), c'est vraiment lassant !
Mais j'aime que vous le compreniez, que vous le défendiez même s'il me provoque de l'allergie (pourtant je lui avais offert Galymède !). Ensemble, vous vous la jouez Beckett et pendant ce temps, l'attente dont il ne reste que l'attente.

Écrit par : christiane | 12/12/2015

----------------------------------------------------------------
Il faut descendre très profond dans la matière pour que le temps disparaisse... et comme il est notre compagnon de route, à nous autres macro-organismes organiques .... devisons avec lui, en ami !

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

__________________________________________________________
Mais il ne faut pas perdre le fil du temps sinon on coule à pic dans une matière confuse et les mots y flottent autour de la mort...
Entre-temps, de l'envol à la chute, Icare s'éblouit de soleil puis il tombe dans la mer, comme Boutès. Et voilà Quignard :
" Quand ils arrivent au fond de l'eau, quand ils ressentent sur leur dos le poids immense de la mer, ils guettent le fond obscur du monde."

Écrit par : christiane | 12/12/2015

---------------------------------------------------------------
Jeune, très jeune, moins de 20 ans, une régate en Finn par mistral terrible, - 6 heures de course d'endurance, c'est interdit désormais - chavirage, épuisement : remonter dans le bateau devient un exploit. Les voyants sont au rouge palissant, le froid, terrible le froid ...

Le poids bienveillant de l'eau, le froid même au mois d'aout, le lâcher prise comme solution qui s'impose, on se voit mourir au calme dans une mer folle ... la Camarde arrive souriante, vieille salope... la mort par noyade est douce, il suffit de céder....

Mais voilà ! je suis là : un type contrariant ! Il suffisait d'un coup de rein pour faire le fier, des années plus tard ...

Écrit par : JC..... | 12/12/2015

___________________________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=E05SSymMvdY

Écrit par : Sergio | 12/12/2015

____________________________________________________________
https://www.youtube.com/watch?v=YtBpBPvIHBs

Écrit par : christiane | 12/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Ouf ! Alors ce n'est plus :

https://www.youtube.com/watch?v=uN-Kk5dFt9s

Mais c'est toujours :

https://www.youtube.com/watch?v=k3Fa4lOQfbA

Écrit par : Lucy | 12/12/2015

Il a cette voix-là, Lucy...
https://www.youtube.com/watch?v=uGbSYohHcio

Écrit par : christiane | 12/12/2015

___________________________________________________

la mort par noyade est douce, il suffit de céder....
Écrit par : JC..... | 12/12/2015

Oui enfin ça dépend, passeque le requin i vient, il met sa serviette, la fourchette dans la nageoire gauche le couteau dans la droite, il rajoute des condiments allume la télé...

Écrit par : Sergio | 12/12/2015

Pas de panique essai fonte (pendant des paires d'heures ou même des demi-journées...) C'est juste pour essayent de retrouver une bonne distance entre les coms.

Écrit par : Sergio | 12/12/2015

Un brouillard d'outre tombe . J'ai quitté des rivages ensoleillés pour aller voter...Je ne connais pas MàC, non plus que beaucoup d'autres ( je ne souhaitais pas devenir une créature faite de mots, un post avec pseudo crée une apparence et donne du sens qui n'est souvent que contresens) Un jour par le plus grand des hasards j'ai découvert "près..loin" puis j'ai découvert des identités cachées, un billet sur Faulkner m'a entraînée presque malgré moi, il y avait des avions et j'ai eu des rapports intimes avec un avion; on peut aimer les arcanes de la phonétique grecque et aimer tout autant flotter,voler, nager.Je n'avale pas de la culture à hautes doses,atchoum ;vous m'étonnez ,Christiane, tellement de lectures variées, intéressantes ,qui me donnent à chaque fois envie de revisiter les rayons de ma bibliothèque, alors que d'autres, fi donc! J'aime bien les fleurs de lotus, il y en a tjrs 3, elles se relaient pour fleurir et vous refleurissez à chaque fois, quelle chance.Mon post va bafouiller,donc faire court. Non ,vous ne ressemblez pas à Clo, rien à voir,non, rien de rien et surtout pas par ,disons, le style( pas envie de préciser)Laissons ces comparaisons idiotes.Vraiment rien à voir.La goujaterie du ma^tre de "près ...loin" qui vous poursuivait sur la RdL m'avait suffoquée...Cut Cut
En ce moment je n'ai rien à y dire--sujets et auteurs inconnus;je me repose et nettoie toutes mes petites cellules; je regardais le blog de Sergio, parlant russe et moto, j'ai eu envie,il y a peu, d'y apparaître, photos fascinantes et discours aux antipodes du blabla pédant. Nous sommes des entités virtuelles mais nous traînons avec nous des odeurs, des couleurs, des passions ,qui peuvent nous faire découvrir les mondes étranges de l'autre. C'était la minute de Madame Cyclopède,qui a oublié qu'il fallait se coucher. J'ai retenu "en art le mot dépasse le sens" Ne sortez vos griffes,Ch, que pour défigurer , qui le mérite ! Ici la nuit est cotonneuse.

Écrit par : lola | 13/12/2015

__________________________________________________________
Surprise, au matin (encore couleur nuit "cotonneuse") de trouver trace de votre passage, Lola. Surprise et joie. Oui, la bataille a été rude hier. Quelle strate de la mémoire, pourtant enfouie, a été éveillée par cette polissonnerie de B. ? Je ne sais...
Des souvenirs se brouillent et nous taraudent, émergeant d'un passé qui n'a peut-être jamais été. Nous sommes à double fond et cela échappe parfois à notre contrôle. ("Caractère épouvantable d'hypersensible", tel est le diagnostic du doc JC !)
Et là, l'écriture arrive, comme hémorragique, par la blessure et on ne sait pas si on fait quelque chose de bien ou quelque chose de mal. (Les dommages collatéraux des griffes pourraient être épargnés mais la nature féline de l'écriture est un peu aveugle). Ses affleurements invisibles font surgir enchantements, rages et tristesse et rendent les frontières perméables, celles qui séparent le monde du passé de celui du présent. Est-ce mieux que le silence ?
Les chats retombent toujours sur leurs pattes -dit-on- sauf au fond de l'eau et JC en sait quelque chose ! On peut couler au fond de la mémoire et succomber sous son poids comme sous celui de l'eau fermée. Je pense soudain à Ingeborg Bachmann et à Max Frisch. Bouleversants, effrayés. Ils m'évoquent par leur écriture le retable de Grünwald - qui vient d'être restauré. Plier et déplier les volets qui dévoilent la souffrance... Épines dans la chair convulsée du Christ.
S'extraire de la temporalité ? Oui, ça serait bien. A part peindre ou écrire, lire ou contempler une œuvre d'art, je ne vois pas.
Vous êtes exquise. Merci.

Écrit par : christiane | 13/12/2015

la Camarde arrive souriante, vieille salope... la mort par noyade est douce, il suffit de céder...

..la mort a un gode ceinture..elle écrit en gothique

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

P.Assouline a dévoilé un secret concernant une décision de son père, écœurante. Montaigne à cheval a répondu, bouleversé et anéanti sur la RDL

toutafé..qu'ils aillent donc tous les deux sfaire enculer et chacun dleur coté si qu'y peuvent pas sblairer que j'ai dit..ho comme je parle bien et sans fard

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

J'ai retenu "en art le mot dépasse le sens" Ne sortez vos griffes

ha lolo comme elle elle me comprend..les griffes..ça mfait penser a ce navet de borozic.."la bête"..

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

C'est juste pour essayent de retrouver une bonne distance entre les coms

sergio faut toujours qu'il viennent faire la police des moeurs.."la mondaine"..une vocation qu'a toujours été plus forte que lui..une dominatrice

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

Un être extraordinaire qui un jour n'a pu dire un seul mot dans une expo tant il était ému

ho comme je suis sensibe..j'avais la trique..un kilo de braquemart..des griffes me poussait lolo !..mais rien a faire

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Le marché des gode-ceintures me parait saturé - la crise morale - malgré le fait que le gode idéal fabriqué par Bougboug Industries, acier, mohair et soie, se vende encore très bien dans les cercles huppés.

Maître Bouguereau ! si tes rares neurones intactes se consacrent encore à l'exercice de ton génie lubrique, travaille de toute la force de ta pensée créative sur un artefact d'orifice, connecté, vibrant, à dimension variable !

Je sens un marché en plein développement...

Écrit par : JC..... | 13/12/2015

ha halter égo..c'est l'hune des vidéo virale dans ma culotte..j'en peux pus de la regarder..tant elle m'hépuise de bonheur..cadeau!

https://www.youtube.com/watch?v=hpCbpyVYqnM

Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

Très belle femme, on se met facilement à la place de son petit ami (sans exclure d'autres hypothèses se sent-on obligé d'écrire pour se conformer aux directives de la police du PolKor), ça doit être un plaisir d'essayer de régler son propre rythme à la même fréquence des ondes de son bassin une fois au lit avec elle, une sorte "d'Alter-hétéro-philie" supérieurement douce.
C'est important le renforcement musculaire au niveau des jambes, j'ai lu un papier d'un chercheur sur le sujet (corrélation avec la capacité à garder une bonne mémoire, si étrange que cela paraisse), je fais les exos de Mark Rippetoe chez moi quand j'ai le temps, cela te fiche un tonus gonadique de feu.
Deux bonnes jambes dans la vie, et c'est le monde qui s'offre à nouveau, ta stabilité s'abouchant à sa stabilité à lui (neurones miroir peut-être là aussi), Sergio sera peut-être d'accord.
Le fait que le sort de la France doive, nous serine-t-on, tout à un dimanche sévèrement urné, ne m'empêche pas de penser que la troisième jambe de bouguereau doit être quelque chose à observer (cliniquement, de loin, sans laisser l'admiration s'exprimer.)

Écrit par : xlewm | 13/12/2015

__________________________________________________

ha halter égo
Écrit par : bouguereau | 13/12/2015

Nom de dieu ! C'est un sport on doit être plus souvent en convalo qu'à l'entraînement... Je connaissais un gus... Un peu raide quand même dans le maintien ! Et sympa comme tout... C'est jamais les balèzes qui mettent la zone !

Écrit par : Sergio | 13/12/2015

__________________________________________________

la même fréquence des ondes
Écrit par : xlewm | 13/12/2015

Ha mais voilà ! Le beat effect le beating... J'ai ça avec mon Csound ! Ca détruit tout... Je cherche des filtres... Ca havance pas...

Écrit par : Sergio | 13/12/2015

__________________________________________________

du blabla pédant.
Écrit par : lola | 13/12/2015

C'est-à-dire que cette question de la traduction revient assez souvent ; là ça va très fort, avec la poésie, parce que l'on en arrive à une modélisation à peu près mathématique du langage, sans oublier qu'en plus il s'agit de traduire des langues symboliques en langues phonétiques.

C'est très bien, seulement c'est assez aride, et surtout il faudrait que nous lecteurs puissions reprendre chaque problème à son début, ce qui exige des tonnes d'heures...

Écrit par : Sergio | 13/12/2015

___________________________________________________

sans laisser l'admiration s'exprimer.
Écrit par : xlewm | 13/12/2015

C'est toujours pareil, ça dépend si c'est prestigieux ou considérable comme dirait Phil...

Écrit par : Sergio | 13/12/2015

Bien vu. Des éléments , symboliques , des sortes de petits flacons bien bouchés contenant différents composants d'essences diverses, posés les uns à côté des autres , comment les installer dans une grande berline de course disposant de 10 ou 20 vitesses qui sont liées les unes aux autres dans une articulation logique et graduelle ? impossible .
Demain je clarifierai peut-être

Écrit par : lola | 14/12/2015

_____________________________________________________________
Parfois le langage devient obscur, ici. Je vous ai lus, ai tenté de comprendre de quoi il était question... Rien compris. Pas grave...
J'ouvre un livre, un de mes bouquins aimés. Celui-là est de Louis-René des Forêts : "Ostinato". Une page choisie par le hasard m'offre en cette aube une terre singulière :
"Monde meurtrier qui mêlant le sang à l'encre travaille dans le mensonge, si peu innocent qu'il se dénonce lui-même en dénombrant ses morts dont la trace pour beaucoup s'est perdue quelque part en des terres incultes et sans douceur où furent brisés par balles devant la fosse ou réduits en fumée noire tant de cris bouleversants. Terres aux sépultures absentes, terres qu'on a maquillées pour effacer les endroits du crime, terres maudites qu'aucun survivant ne désignera au sanglant cadastre de l'histoire." (p.89)
Il est seul, n'est-ce pas quand il écrit ces mots ? et dans l'irréparable. Il est obstiné, n'est-ce pas ?
Et pourtant dans les premières pages de ce livre c'est le temps de l'enfance insouciante, avant le drame et le silence. Une sorte de deuil.
En exergue, avant de plonger dans le livre cette citation de Dante ("L'enfer", Chant XXVI) :
"... comme une langue en peine de parole jeta le bruit de sa voix au-dehors".

Écrit par : christiane | 14/12/2015

cricri quand qu'y sagit pas dsodomie elle entrave keud..c'est son droit

Écrit par : bouguereau | 14/12/2015

Nom de dieu ! C'est un sport on doit être plus souvent en convalo qu'à l'entraînement...

y'a longtemps on m'a emmené a un championat du monde d'haltérophilie..en province..un maire un peu dingue qu'a tout raqué..j'ai jamais oublié..surtout dans les bistros..je me souviens d'un gars, un tchèque je crois, qui devait se mettre de travers pour passer aux lourdes..il prenait les demi de bière entre le pouce et l'indesque comme des verres a gnole..étché homo

Écrit par : bouguereau | 14/12/2015

Ben oui, "j'entrave que dalle" !
C'est l'histoire d'une fille, plutôt costaude, qui soulève des haltères. Xlewm évoque alors une Alter-hétéro-philie" supérieurement douce. Bouguereau, un halter-ego. Sergio ajoute : C'est un sport on doit être plus souvent en convalo qu'à l'entraînement... Sergio n'en a pas fini. Il cherche des filtres... Ca havance pas...(dit-il). Lola répond que c'est du blabla pédant. Sergio, vexé lui rétorque : là ça va très fort, avec la poésie, parce que l'on en arrive à une modélisation à peu près mathématique du langage, sans oublier qu'en plus il s'agit de traduire des langues symboliques en langues phonétiques. Lola rassurée, qui n'a pas la langue dans sa poche, rajoute : Bien vu. Des éléments , symboliques , des sortes de petits flacons bien bouchés contenant différents composants d'essences diverses, posés les uns à côté des autres , comment les installer dans une grande berline de course disposant de 10 ou 20 vitesses.
Et cricri a tout compris !!! C'est l'histoire d'une fille, plutôt costaude, qui soulève des haltères...

Écrit par : christiane | 14/12/2015

-------------------------------------------------------------------
http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/builds/images/thumbs/5/5c958a47f9_161110-prince-1152.jpg

Il arrive parfois à Cricri de descendre parmi nous, elle emprunte la Yam à Sergio et avec le DOHC elle va plus vite que l'Apollo, elle oublie pas d'emporter son livre préféré et elle vient nous apporter une petite douceur dans un monde de brutes.

Cricri la force est en toi !

Écrit par : Lucy | 14/12/2015

_______________________________________________________________
Merci, Lucy,
ce feu d'herbe, cette lumière, ni celle du jour celle de la nuit, ronde. Cet enfant - qui n'est pas d'ici - arrêté regardant d'autres ciels, d'autres terres que ça en devient bleu profond d'une nuit illimitée et que même l'herbe s'allume, branches d'or dans le couchant. Un rêve-velours, un désir d'inconnu comme le langage pour un de l'aéropostale qui survolait le désert dans la lumière blême d'une aube incertaine. Il faudrait faire un rêve pour avoir la réponse à toutes les énigmes, aux pourquoi éclatant de silence. "Seul un fou peut encore espérer" écrivait JC. Écrire comme rire. ecre/ en avant comme étrave et carène à l'avant du rire.

Écrit par : christiane | 14/12/2015

Je vous attendrai à la porte du hangar, Christiane, vous paraîtrez au fenestron du cockpit de votre superbe Hispano-Potez 25, il fera nuit mais avec l'éclairage de la lune de Diane, je pourrais détailler jusqu'aux coutures de votre blouson en cuir d'ornithorynque à l'aide d'une petite paracentèse visuelle qui me donnera des frissons jusqu'à l'os tympanal, puis nous partirons sur le tarmac en carbone pour faire vrombir la lourde fonte de nos coeurs en nage dans les ondes de leur piston, chevillés à l'espoir que la rectrice, plume majeure du grand corbac invisible des ténèbres profondes, nous servira d'idéal whisbone et nous soulèvera au-dessus de la vaste la mer, plein ouest vers le Canada de Terrebonne.

Écrit par : xlewm | 14/12/2015

___________________________________________________________
Quel beau voyage ! xlewm ! un peu comme celui de Gertrude Stein dans la plume d'alice Toklas. Elle s'impatientait : "On dirait que vous n'allez jamais vous décider à écrire cette "autobiographie". Savez-vous ce que je vais faire ? Je vais l'écrire pour vous. Je vais l'écrire tout simplement comme Defoe écrivit l'autobiographie de Robinson Crusoé."
Et le livre se termine par cette phrase : "C'est ce qu'elle a fait et que voici."
Bernard Faÿ, le traducteur, ajoute avec humour dans sa préface "comme Alice Toklas est très occupée, qu'elle doit s'occuper des chiens, du jardin, des manuscrits, de la cuisine, et des mille soins de la vie quotidienne, Gertrude Stein, qui est plus libre et qui est mieux habituée à tenir la plume, a bien voulu rédiger cette "Autobiographie" de son amie, pour son amie."
C'est une lecture folle où on lit ce qu'Alice dit de Gertrude alors que c'est Gertrude qui tient la plume !
De ce livre je vais copier une page savoureuse pour Sergio et Lola qui parlent de traduction.

Écrit par : christiane | 14/12/2015

____________________________________________________________
Donc voilà la page (du livre édité par Gallimard dans la collection "l'imaginaire") pensée par alice Toklas, écrite par gertrude Stein qui écrit ce qu'alice Toklas aurait pu écrire de ce qu'elle entendait de gertrude Stein à propos de langue lue ou parlée :
"Au début de mes relations avec Gertrude Stein à Paris, je m'étonnais de ne jamais voir de livre français sur sa table, bien qu'il y eût toujours une masse d'ouvrages anglais ; il n'y avait même pas de journaux français. "Ne lisez-vous jamais de français ?" lui demandais-je; "Non, répondit-elle, vous voyez, je vis par les yeux, peu importe la langue que j'entends, je n'entends pas une langue, j'entends des timbres de voix et des rythmes. Au contraire mes yeux me font voir des mots et des phrases, et il n'existe pour moi qu'une langue, l'anglais. (...) Cela m'a laissée plus intensément seule avec mes yeux et mon anglais. Je ne sais si autrement j'aurais pu réussir à rester entièrement absorbée par l'anglais. La plupart des gens qui m'entouraient étaient incapables de lire un mot de ce que j'écrivais, et ils ne se doutaient même pas que j'écrivais. Non, j'aime vivre ainsi avec une masse de gens et demeurer toute seule avec l'anglais et avec moi-même.".

Écrit par : christiane | 14/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Christiane, " Alice Toklas est très occupée, qu'elle doit s'occuper des chiens, du jardin, des manuscrits, de la cuisine", connaissez-vous sa recette de brownies ?

"The Alice B. Toklas Cook Book, first published in 1954, is one of the bestselling cookbooks of all time. [....]

The most famous culinary experiment contained therein is a concoction called "Hashish Fudge" . Made from spices, nuts, fruit, and Cannabis, Hashish Fudge quickly became a sensation in its own right. In the recipe, Alice described how it is called "the food of paradise" and goes on to suggest places where the cook might find the ingredient named in its title. She stated that this was something that can liven up any gathering and is "easy to whip up on a rainy day." She cautions two pieces of it are quite enough and that one should be prepared for hysterical fits of laughter and wild floods of thoughts on "many simultaneous planes."

Écrit par : Lucy | 14/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Cela me fait penser qu'Anna Madrigal des "Chroniques de San Francisco" avait dû prendre là ses recettes !

Écrit par : Lucy | 14/12/2015

Christiane, non je n'ai pas dit que les propos de Sergio étaient "du blabla pédant"; au contraire; comment traduire un petit poème chinois de l'époque Tang ?
Tu Fu ou Li Po . C'est impossible ! le français, notre si belle langue ....repose sur un système de liens parfaitement organisés comme les vitesses d'une voiture...ou d'une moto; pas question de passer de la 1° à la 5°, il faut débrayer, embrayer, ce qui permet l'élaboration d'un discours ,organisé en vue d'une fin. Quelle fantaisie ? des assemblages de sonorités, des images, du court ( heptasyllabe des "fêtes galantes" extra, préfère l'impair) du long (la phrase de Proust ou celle de Racine)Bref c'est de l'abstrait. Le chinois c'est l'idéogramme( pour aller vite) c-à-d un petit carré , complètement fermé , bourré d'essences diverses qui renvoient toutes à des objets, des personnes, du concret,représenté par des lignes expressives;(assemblages dits clés; dans un jardin (le mot) il y a de l'herbe, des fleurs, des arbres etc...on dispose tout cela bien ficelé dans le carré, flacon hermétiquement fermé; on aligne les uns à côté des autres tous les flacons sans lien entre eux...et vogue la galère....le rapport est restitué par le lecteur. le chinois pratique la parataxe, le français la syntaxe, celui-ci permet de construire une réflexion,celui-là évoque des éléments ( aucun lien, pas de coord, pas de subord).Comment passer d'une langue à l'autre !!!
Ceci était un essai, à partir de la remarque de Sergio ......
"ostinato" superbe. L R D F habitait dans une grande ferme au bout d'un chemin , en plein milieu de champs de blés.
Mon petit truc visait à dire que ce n'est pas si diff que ça d'expliquer le fonctionnement d'une langue !!!
bon , now, je petit déj ....

Écrit par : lola | 14/12/2015

____________________________________________________________
Lola,
ce n'était qu'une juxtaposition de morceaux de vos commentaires pour démontrer ou li po que la conversation entre vous pouvait être obscure pour la passante que je suis. Aucun doute sur l'estime que vous éprouvez pour Sergio.
Bon ptit déj !

Écrit par : christiane | 14/12/2015

___________________________________________________

lle emprunte la Yam à Sergio et avec le DOHC elle va plus vite que l'Apollo
Écrit par : Lucy | 14/12/2015

Ha mais une fois j'ai essepliqué à une "personne du sexe" comment on béquille (sur la centrale bien sûr) une honnête moto ; elle voulait pas trop se lancer, puis quand même elle a réussi.

Faut rien exagérer, c'était une six cents ; mais normalement toutes les filles doivent y arriver ; après, comme il faut mettre en jeu le poids du corps, même avec toute la technique du monde, ça fera vite juste.

Écrit par : Sergio | 14/12/2015

__________________________________________________________________
Qu'est-ce que vous croyez les crâneurs, j'ai piloté une motobécane à 30 à l'heure pendant un an en Normandie dans les années 70 ! Dans la côte d'Elbeuf je doublais les camions. Un seul problème je ne savais pas lever un bras pour signaler que j'allais tourner. Je m'arrêtais avant, je levais le bras après. Parfois ça klaxonnait derrière. Pas grave ! Le matin, en hiver, j'arrivais toute givrée à l'école ou toute mouillée. 30 km aller, autant au retour. A droite des champs, à gauche des champs. c'était mieux que de faire du stop aux tracteurs ou d'attendre un car qui desservant tous les villages me faisait partit à l'aube.

Écrit par : christiane | 14/12/2015

___________________________________________________

"je n'entends pas une langue, j'entends des timbres de voix et des rythmes."

Et des phonèmes ; à tel point que l'on peut prendre en partie l'accent désiré en recopiant (oralement) à l'aveugle le phonème désiré, tel que le prend un magnétophone. Exemple : das Fenster se prononce "das Fenstea". Un peu comme on imiterait un chanteur : c'est radical. MàC le mettait d'ailleurs parfois ainsi dans ses citations. On peut très bien apprendre à peindre, aussi, de cette manière, enfin en partie, par reproduction aveugle dirons-nous. Comme l'hyperréalisme, quoi.

Écrit par : Sergio | 14/12/2015

Non non non l'hyperréalisme n'est pas une reproduction aveugle non non non.

Écrit par : artiste peignant de la bouche et du pied | 14/12/2015

__________________________________________________

Pas dans l'approche générale de l'oeuvre à venir, bien sûr, mais dans l'exécution, la mise en place des masques, disons que c'est ce pour quoi la reproduction à l'identique de certaines parties peut aider le plus.

J'avais fait un moteur de Harley ; dans le filtre à air, chromé, se reflétait tout un paysage de la libre Amérique, avec leurs célèbres fils télégraphiques : j'étais bien content de trouver la photo pour, pas à pas, me tirer de ce guêpier !

Écrit par : Sergio | 14/12/2015

___________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Potez_25#/media/File:Potez_25_2_(MAE).JPG

Voilà l'engin ! Non mais faut le mettre, passeque le passager comme c'est lui qui brasse l'hélice faut une préapproche prévisuelle du problème...

Écrit par : Sergio | 14/12/2015

____________________________________________________________
oh, ça fait envie ! (l'avion)
_______________________________________________________
Lucy, je ne connais pas sa recette de brownies. Vite, aux fourneaux ! En voici deux pour votre fête. Lucy-lumière...

Écrit par : christiane | 14/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Merci Christiane pour la fête et les brownies. Effectivement deux, c'est suffisant pour planer ... dans un Potez 25.

Écrit par : Lucy | 14/12/2015

____________________________________________________________
Lola,
relu les contes de Ionesco merveilleusement mis en scène par Etienne Delessert (l'encart, à la fin est passionnant. E.Delessert avait proposé ionesco et Beckett, en 1967, aux éditeurs Harlin Quist et françois Ruy-Vidal qui lui demandaient de proposer le nom d'un écrivain avec qui il pourrait collaborer pour son prochain livre. Il dit avoir eu beaucoup de mal à concevoir les illustrations. 40 ans écoulés pour l'illustration des deux dernières histoires !)
Plus tard, Gallimard a su réunir deux géants
J'aime beaucoup les remarques de la "femme de ménage", Jacqueline, un contre-emploi plein de bon sens, paisible et fataliste (son "halter"-ego) :
- Vous allez la rendre folle, cette petite, Monsieur !... - Ce n'est rien, dit tranquillement la femme de ménage, ne vous inquiétez pas, ce sont les histoires idiotes que lui raconte son papa.
Parfois c'est la mère :
- Tu vas la rendre idiote avec tes bêtises !
Donc, il s'agissait des contes à deux voix entre le père (E.I) et sa fille, Marie-France, dite Josette dans le livre. Des contes où il lui apprend le "sens juste des mots. La chaise est une fenêtre. la fenêtre c'est un porte-plume. l'oreiller c'est du pain...."
Alors Josette "parle comme son papa lui apprend à parler. elle dit :
- je regarde par la chaise en mangeant mon oreiller."

Parfois le sens devient non-sens :
"Josette a un doute :
-Comment s'appellent les images ?
Papa répond :
- Les images ?... Comment s'appellent les images ?... On ne doit pas dire "images" il faut dire "images"."

Et là, un échange digne de son théâtre absurde :
"Jacqueline arrive. Josette se précipite vers elle et lui dit :
- Jacqueline, tu sais, les images, c'est pas des images, les images c'est des images.
Jacqueline dit :
- Ah ! Encore des bêtises de ton papa !... Mais si, ma petite fille, les images ne s'appellent pas des images, elles s'appellent des images.
Alors Papa dit à Jacqueline :
- C'est bien ce que Josette vous a dit.
Non, dit Jacqueline à Papa, elle dit le contraire.
- Non, c'est vous.
- Non, c'est vous.
- Vous dites tous les deux la même chose, dit Josette."

Un dialogue met à jour une remarque du père non destiné à sa fille, une sorte d’aparté :
"Josette demande :
- O' elle est, maman ?
Papa répond :
- Ta maman est allée se reposer à la campagne, chez sa maman à elle.
Josette répond :
- Chez Mémé ?
Papa répond :
Oui, chez mémé.
- Téléphone à Maman, dit Josette.
Papa dit :
- Faut pas téléphoner.
Et Papa dit pour lui-même :
-Parce qu'elle est peut-être autre part..."

L'avion de Sergio traversent la troisième histoire mais il fond au soleil. E.Delessert dessine de nombreux rhinocéros et nous emporte poétiquement là où Ionesco laissait des silences. Dans la 4e il poursuit le père ! Un seul dessin au crayon de couleur contre des aquarelles.

Vous disiez, Lola, qu'il fallait les lire pour mieux connaître E.Ionesco. Ces contes dévoilent le père en lui, et l'ensemencement dans son écriture de la logique enfantine.

Écrit par : christiane | 15/12/2015

Christiane, c'est chouette Ionesco,revu par Delessert ...et par vous ! ses rhinos me font encore flipper, et l'invention de Ionesco est délirante; Harlin Quist,Ruy-Vidal c'était génial aussi, je les achetais en double ou triple exemplaires pour que mes enfants ne se bagarrent pas. On adorait Yok yok avec son grand chapeau,Delessert était un très grand ...me voilà requinquée pour la journée; comme je n'ai pas de gros cube, je prends le train- la grosse bête qui crache du feu et fait du bruit- (comme disent les zigs de Sur l'eau Shang Hai) et comme je ne porte jamais de montre, il y a parfois des décalages...
"des timbres de voix et des rythmes" des chansons enfantines ou des envolées lyriques A plus.

Écrit par : lola | 15/12/2015

J'ai toujours rêvé d'être une femelle, capable de papoter comme le fond Christiane, Lucy, Lola et d'autres, ici même où en faisant du jogging. Nous avons de grandes difficultés à papoter ainsi, nous autres mâles !.....

Écrit par : JC..... | 15/12/2015

--------------------------------------------------------------
J'ai toujours rêvé d'être une femelle, capable de papoter comme le fond Christiane, Lucy, Lola et d'autres, ici même où en faisant du jogging. Nous avons de grandes difficultés à papoter ainsi, nous autres mâles !.....

Écrit par : JC..... | 15/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Toute ma vie j'ai rêvé....

https://www.youtube.com/watch?v=OqYQ2AWofVk

Écrit par : Lucy | 15/12/2015

_____________________________________________________________
Excellent, Lucy !
JC, nous papotons et vous souvent vous monologuez... fier comme Artaban.
et je n'ai pas encore répondu à Lucy à propos de "l'Autobiographie d'Alice Toklas" de Gertrude Stein ! car, si je n'ai pas trouvé la recette des délicieux brownies, je me délecte à entrer sur leurs pas dans l'atelier glacé de Matisse où il peignait "drapé dans son manteau, les mains gantées" (Sous les toits dans un petit appartement-atelier sur le quai contre le boulevard Saint-Michel), ou chez Vollard où ils virent pour la première fois des Cézanne, ou à Montmartre dans l'atelier de Picasso, rue Ravignan, où elles ne pouvaient s'asseoir car les chaises étaient ou cassées ou occupées par mille et un objets. Et l'omnibus à impériale, JC ? tiré par des chevaux pour traverser Paris jusqu'à la place Blanche. Et le salon des Indépendants où les peintres, aujourd'hui célèbres, étaient dédaignés et moqués. Ou encore, JC, Pablo et Fernande, invités à un repas toujours avec la même bande. Alice Toklas glisse dans l'oreille de Picasso des compliments pour le portrait qu'il a fait de Gertrude Stein et lui de répondre: "Oui, dit-il, tout le monde prétend qu'il n'est pas ressemblant, mais ça ne fait rien, elle finira par lui ressembler."
JC, les petites perruches vont encore longtemps pépier sur ce blog sauf si Sergio nous met au rebut !

Écrit par : christiane | 15/12/2015

Si j'étais JC, je crois que je me suiciderais.
Je veux dire plutôt : si je devenais JC. Parce que si j'étais vraiment lui, je ne me rendrais même pas compte du problème.

Écrit par : une femelle papoteuse | 15/12/2015

___________________________________________________

Le rebut c'est les mecs qui ont raté le ballon i recommencent ? Euh non, pas le ballon... La transversale halors ? Et le cornaire... C'est-y quoi ézactement, le cornaire ? Je me demande... Enfin je vais vous livrer un secret le ballon c'est un isocaèdre régulier, sauf bien sûr si D. trouve que c'est pas tout à fait cela... J'ai un doute qui me surprend !

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

ben non, si zont raté le ballon y a pas eu but donc y a pas rebut s'i recommencent. mainnant si la deuxième fois i ratent pas y a but, et seulement si i reratent pas y a rebut.

Écrit par : esplicassion de teste | 15/12/2015

_________________________________________

christiane la relapse hisse l'or donné.

Écrit par : repère cartésien | 15/12/2015

___________________________________________________________
un isocaèdre régulier ?
n'est-ce pas la quadrature du cercle en volume ? C'est pour cela peut-être qu'on a temps de mal à envelopper un ballon dans une feuille de papier de noël...
Une relapse ?
Suis pas Jeanne d'Arc, quand même ! suis incapable de garder des moutons.

Écrit par : christiane | 15/12/2015

christiane mord, Lucy ferre.

Écrit par : pêcheur à la ligne | 15/12/2015

___________________________________________________

si zont raté le ballon y a pas eu but donc y a pas rebut s'i recommencent. mainnant si la deuxième fois i ratent pas y a but, et seulement si i reratent pas y a rebut.
Écrit par : esplicassion de teste | 15/12/2015

C'était à peu près comme cela que je m'étais embarqué, mais tout soudain j'ai été pris de flanc en caponnière par le cornaire, j'ai pas retrouvé mon veau qui broutait tout le terrain...

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

__________________________________________________

Matisse où il peignait "drapé dans son manteau, les mains gantées"
Écrit par : christiane | 15/12/2015

Klein aussi, non ? Quand il y allait au pistolet à peinture, en plus...

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

Moi j'ai toujours peint nue devant des modèles habillés. Pour inverser les habitudes. Puis j'ai demandé à mes modèles de me peindre à leur tour. Alors je devenais modèle nu et ils étaient peintres habillés. Sauf que c'était mon atelier. A se tirer des plombs, dirait quelqu'un.

Écrit par : Suzanne, peintre | 15/12/2015

____________________________________________________________
Klein aussi, non ?
Je connais peu de choses sur la vie de Klein mais ayant vu beaucoup de ses œuvres monochromes au musée d'art moderne de Nice (reliefs éponge - moulages de corps nus - empreintes) et au centre Pompidou, il semble effectivement qu'elles ont dû être bombardées (bombées ?) de ce bleu outremer magnifique plutôt en extérieur qu'en atelier.

Écrit par : christiane | 15/12/2015

_____________________________________________________________
"Moi j'ai toujours peint nue devant des modèles habillés."
Ça se passait où ? En Afrique subsaharienne ? Vos modèles devaient avoir chaud !

Écrit par : christiane | 15/12/2015

___________________________________________________

bombées ?
Écrit par : christiane | 15/12/2015

J'ai vu un extrait d'archive, mais alors où ? C'était vraiment les origines, des bouteilles de gaz (carbonique a priori) hautes comme la pièce, peut-être bien un masque de six kilos genre soudeur...

Mais le noeud pap !

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

____________________________________________________________
Bombées - Bomber... je crois que ces termes s'emploient pour ce genre de travail.
La description que vous donnez est impressionnante !
C'est quoi la référence au nœud pap ?

Écrit par : christiane | 15/12/2015

___________________________________________________

Il était en dandy des années cinquante (pour travailler) ; le modèle nu, finalement, servait de pochoir ! Et lui, avec toutes ses bonbonnes ses tuyaux, lui projetait surtout des paillettes, de l'or. Les contraintes médicales n'étaient pas celles de maintenant...

Il y a eu aussi des projections de bleu, cela va sans dire, mais il me semble que c'était assez foncé.

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

__________________________________________________

n'est-ce pas la quadrature du cercle en volume ?

Le calcul de Pi en volume. Les premières approximations (Aristote ?) étaient obtenues en coinçant un cercle entre deux polygones réguliers, l'un intérieur qui touchait le cercle par ses angles, l'autre extérieur qui le tangentait par le milieu de chacun de ses côtés. On augmentait le nombre de ces derniers, et en même temps le nombre de chiffres de Pi calculés.

On peut imaginer la même chose non pas en volume, d'ailleurs, mais en surface (4 Pi.R2 surface de la sphère), dans le premier cas c'est par l'approximation de la circonférence (entre les deux polygones) que l'on parvenait à Pi.

Écrit par : Sergio | 15/12/2015

____________________________________________________________
Sergio,
vous lire c'est mieux que de la S.F.

Écrit par : christiane | 16/12/2015

-------------------------------------------------------------------
"c'est mieux que de la S.F."

C'est même mieux que le japonais, on n'y comprend rien, mais au moins on peut le lire ! ☺

さようなら

Écrit par : Lucy | 16/12/2015

"que l'on parvenait à Pi."

Ne soyons pas trop ambitieux : "parvenait à APPROCHER" la valeur de Pi ! On en est à 120.000 décimales environ, et je ne résiste pas au plaisir de les inscrire dans le marbre virtuel du blog à Sergio ...

Les 120.000 premières décimales de Pi : 3,
1415926535 8979323846 2643383279 5028841971 6939937510 5820974944 5923078164 0628620899 8628034825 3421170679 8214808651 3282306647 0938446095 5058223172 5359408128 4811174502 8410270193 8521105559 6446229489 5493038196 4428810975 6659334461 2847564823 3786783165 2712019091 4564856692 3460348610 4543266482 1339360726 0249141273 7245870066 0631558817 4881520920 9628292540 9171536436 7892590360 0113305305 4882046652 1384146951 9415116094 3305727036 5759591953 0921861173 8193261179 3105118548 0744623799 6274956735 1885752724 8912279381 8301194912 9833673362 4406566430 8602139494 6395224737 1907021798 6094370277 0539217176 2931767523 8467481846 7669405132 0005681271 4526356082 7785771342 7577896091 7363717872 1468440901 2249534301 4654958537 1050792279 6892589235 4201995611 2129021960 8640344181 5981362977 4771309960 5187072113 4999999837 2978049951 0597317328 1609631859 5024459455 3469083026 4252230825 3344685035 2619311881 7101000313 7838752886 5875332083 8142061717 7669147303 5982534904 2875546873 1159562863 8823537875 9375195778 1857780532 1712268066 1300192787 6611195909 2164201989 3809525720 1065485863 2788659361 5338182796 8230301952 0353018529 6899577362 2599413891 2497217752 8347913151 5574857242 4541506959 5082953311 6861727855 8890750983 8175463746 4939319255 0604009277 0167113900 9848824012 8583616035 6370766010 4710181942 9555961989 4676783744 9448255379 7747268471 0404753464 6208046684 2590694912 9331367702 8989152104 7521620569 6602405803 8150193511 2533824300 3558764024 7496473263 9141992726 0426992279 6782354781 6360093417 2164121992 4586315030 2861829745 5570674983 8505494588 5869269956 9092721079 7509302955 3211653449 8720275596 0236480665 4991198818 3479775356 6369807426 5425278625 5181841757 4672890977 7727938000 8164706001 6145249192 1732172147 7235014144 1973568548 1613611573 5255213347 5741849468 4385233239 0739414333 4547762416 8625189835 6948556209 9219222184 2725502542 5688767179 0494601653 4668049886 2723279178 6085784383 8279679766 8145410095 3883786360 9506800642 2512520511 7392984896 0841284886 2694560424 1965285022 2106611863 0674427862 2039194945 0471237137 8696095636 4371917287 4677646575 7396241389 0865832645 9958133904 7802759009 9465764078 9512694683 9835259570 9825822620 5224894077 2671947826 8482601476 9909026401 3639443745 5305068203 4962524517 4939965143 1429809190 6592509372 2169646151 5709858387 4105978859 5977297549 8930161753 9284681382 6868386894 2774155991 8559252459 5395943104 9972524680 8459872736 4469584865 3836736222 6260991246 0805124388 4390451244 1365497627 8079771569 1435997700 1296160894 4169486855 5848406353 4220722258 2848864815 8456028506 0168427394 5226746767 8895252138 5225499546 6672782398 6456596116 3548862305 7745649803 5593634568 1743241125 1507606947 9451096596 0940252288 7971089314 5669136867 2287489405 6010150330 8617928680 9208747609 1782493858 9009714909 6759852613 6554978189 3129784821 6829989487 2265880485 7564014270 4775551323 7964145152 3746234364 5428584447 9526586782 1051141354 7357395231 1342716610 2135969536 2314429524 8493718711 0145765403 5902799344 0374200731 0578539062 1983874478 0847848968 3321445713 8687519435 0643021845 3191048481 0053706146 8067491927 8191197939 9520614196 6342875444 0643745123 7181921799 9839101591 9561814675 1426912397 4894090718 6494231961 5679452080 9514655022 5231603881 9301420937 6213785595 6638937787 0830390697 9207734672 2182562599 6615014215 0306803844 7734549202 6054146659 2520149744 2850732518 6660021324 3408819071 0486331734 6496514539 0579626856 1005508106 6587969981 6357473638 4052571459 1028970641 4011097120 6280439039 7595156771 5770042033 7869936007 2305587631 7635942187 3125147120 5329281918 2618612586 7321579198 4148488291 6447060957 5270695722 0917567116 7229109816 9091528017 3506712748 5832228718 3520935396 5725121083 5791513698 8209144421 0067510334 6711031412 6711136990 8658516398 3150197016 5151168517 1437657618 3515565088 4909989859 9823873455 2833163550 7647918535 8932261854 8963213293 3089857064 2046752590 7091548141 6549859461 6371802709 8199430992 4488957571 2828905923 2332609729 9712084433 5732654893 8239119325 9746366730 5836041428 1388303203 8249037589 8524374417 0291327656 1809377344 4030707469 2112019130 2033038019 7621101100 4492932151 6084244485 9637669838 9522868478 3123552658 2131449576 8572624334 4189303968 6426243410 7732269780 2807318915 4411010446 8232527162 0105265227 2111660396 6655730925 4711055785 3763466820 6531098965 2691862056 4769312570 5863566201 8558100729 3606598764 8611791045 3348850346 1136576867 5324944166 8039626579 7877185560 8455296541 2665408530 6143444318 5867697514 5661406800 7002378776 5913440171 2749470420 5622305389 9456131407 1127000407 8547332699 3908145466 4645880797 2708266830 6343285878 5698305235 8089330657 5740679545 7163775254 2021149557 6158140025 0126228594 1302164715 5097925923 0990796547 3761255176 5675135751 7829666454 7791745011 2996148903 0463994713 2962107340 4375189573 5961458901 9389713111 7904297828 5647503203 1986915140 2870808599 0480109412 1472213179 4764777262 2414254854 5403321571 8530614228 8137585043 0633217518 2979866223 7172159160 7716692547 4873898665 4949450114 6540628433 6639379003 9769265672 1463853067 3609657120 9180763832 7166416274 8888007869 2560290228 4721040317 2118608204 1900042296 6171196377 9213375751 1495950156 6049631862 9472654736 4252308177 0367515906 7350235072 8354056704 0386743513 6222247715 8915049530 9844489333 0963408780 7693259939 7805419341 4473774418 4263129860 8099888687 4132604721 5695162396 5864573021 6315981931 9516735381 2974167729 4786724229 2465436680 0980676928 2382806899 6400482435 4037014163 1496589794 0924323789 6907069779 4223625082 2168895738 3798623001 5937764716 5122893578 6015881617 5578297352 3344604281 5126272037 3431465319 7777416031 9906655418 7639792933 4419521541 3418994854 4473456738 3162499341 9131814809 2777710386 3877343177 2075456545 3220777092 1201905166 0962804909 2636019759 8828161332 3166636528 6193266863 3606273567 6303544776 2803504507 7723554710 5859548702 7908143562 4014517180 6246436267 9456127531 8134078330 3362542327 8394497538 2437205835 3114771199 2606381334 6776879695 9703098339 1307710987 0408591337 4641442822 7726346594 7047458784 7787201927 7152807317 6790770715 7213444730 6057007334 9243693113 8350493163 1284042512 1925651798 0694113528 0131470130 4781643788 5185290928 5452011658 3934196562 1349143415 9562586586 5570552690 4965209858 0338507224 2648293972 8584783163 0577775606 8887644624 8246857926 0395352773 4803048029 0058760758 2510474709 1643961362 6760449256 2742042083 2085661190 6254543372 1315359584 5068772460 2901618766 7952406163 4252257719 5429162991 9306455377 9914037340 4328752628 8896399587 9475729174 6426357455 2540790914 5135711136 9410911939 3251910760 2082520261 8798531887 7058429725 9167781314 9699009019 2116971737 2784768472 6860849003 3770242429 1651300500 5168323364 3503895170 2989392233 4517220138 1280696501 1784408745 1960121228 5993716231 3017114448 4640903890 6449544400 6198690754 8516026327 5052983491 8740786680 8818338510 2283345085 0486082503 9302133219 7155184306 3545500766 8282949304 1377655279 3975175461 3953984683 3936383047 4611996653 8581538420 5685338621 8672523340 2830871123 2827892125 0771262946 3229563989 8989358211 6745627010 2183564622 0134967151 8819097303 8119800497 3407239610 3685406643 1939509790 1906996395 5245300545 0580685501 9567302292 1913933918 5680344903 9820595510 0226353536 1920419947 4553859381 0234395544 9597783779 0237421617 2711172364 3435439478 2218185286 2408514006 6604433258 8856986705 4315470696 5747458550 3323233421 0730154594 0516553790 6866273337 9958511562 5784322988 2737231989 8757141595 7811196358 3300594087 3068121602 8764962867 4460477464 9159950549 7374256269 0104903778 1986835938 1465741268 0492564879 8556145372 3478673303 9046883834 3634655379 4986419270 5638729317 4872332083 7601123029 9113679386 2708943879 9362016295 1541337142 4892830722 0126901475 4668476535 7616477379 4675200490 7571555278 1965362132 3926406160 1363581559 0742202020 3187277605 2772190055 6148425551 8792530343 5139844253 2234157623 3610642506 3904975008 6562710953 5919465897 5141310348 2276930624 7435363256 9160781547 8181152843 6679570611 0861533150 4452127473 9245449454 2368288606 1340841486 3776700961 2071512491 4043027253 8607648236 3414334623 5189757664 5216413767 9690314950 1910857598 4423919862 9164219399 4907236234 6468441173 9403265918 4044378051 3338945257 4239950829 6591228508 5558215725 0310712570 1266830240 2929525220 1187267675 6220415420 5161841634 8475651699 9811614101 0029960783 8690929160 3028840026 9104140792 8862150784 2451670908 7000699282 1206604183 7180653556 7252532567 5328612910 4248776182 5829765157 9598470356 2226293486 0034158722 9805349896 5022629174 8788202734 2092222453 3985626476 6914905562 8425039127 5771028402 7998066365 8254889264 8802545661 0172967026 6407655904 2909945681 5065265305 3718294127 0336931378 5178609040 7086671149 6558343434 7693385781 7113864558 7367812301 4587687126 6034891390 9562009939 3610310291 6161528813 8437909904 2317473363 9480457593 1493140529 7634757481 1935670911 0137751721 0080315590 2485309066 9203767192 2033229094 3346768514 2214477379 3937517034 4366199104 0337511173 5471918550 4644902636 5512816228 8244625759 1633303910 7225383742 1821408835 0865739177 1509682887 4782656995 9957449066 1758344137 5223970968 3408005355 9849175417 3818839994 4697486762 6551658276 5848358845 3142775687 9002909517 0283529716 3445621296 4043523117 6006651012 4120065975 5851276178 5838292041 9748442360 8007193045 7618932349 2292796501 9875187212 7267507981 2554709589 0455635792 1221033346 6974992356 3025494780 2490114195 2123828153 0911407907 3860251522 7429958180 7247162591 6685451333 1239480494 7079119153 2673430282 4418604142 6363954800 0448002670 4962482017 9289647669 7583183271 3142517029 6923488962 7668440323 2609275249 6035799646 9256504936 8183609003 2380929345 9588970695 3653494060 3402166544 3755890045 6328822505 4525564056 4482465151 8754711962 1844396582 5337543885 6909411303 1509526179 3780029741 2076651479 3942590298 9695946995 5657612186 5619673378 6236256125 2163208628 6922210327 4889218654 3648022967 8070576561 5144632046 9279068212 0738837781 4233562823 6089632080 6822246801 2248261177 1858963814 0918390367 3672220888 3215137556 0037279839 4004152970 0287830766 7094447456 0134556417 2543709069 7939612257 1429894671 5435784687 8861444581 2314593571 9849225284 7160504922 1242470141 2147805734 5510500801 9086996033 0276347870 8108175450 1193071412 2339086639 3833952942 5786905076 4310063835 1983438934 1596131854 3475464955 6978103829 3097164651 4384070070 7360411237 3599843452 2516105070 2705623526 6012764848 3084076118 3013052793 2054274628 6540360367 4532865105 7065874882 2569815793 6789766974 2205750596 8344086973 5020141020 6723585020 0724522563 2651341055 9240190274 2162484391 4035998953 5394590944 0704691209 1409387001 2645600162 3742880210 9276457931 0657922955 2498872758 4610126483 6999892256 9596881592 0560010165 5256375678 5667227966 1988578279 4848855834 3975187445 4551296563 4434803966 4205579829 3680435220 2770984294 2325330225 7634180703 9476994159 7915945300 6975214829 3366555661 5678736400 5366656416 5473217043 9035213295 4352916941 4599041608 7532018683 7937023488 8689479151 0716378529 0234529244 0773659495 6305100742 1087142613 4974595615 1384987137 5704710178 7957310422 9690666702 1449863746 4595280824 3694457897 7233004876 4765241339 0759204340 1963403911 4732023380 7150952220 1068256342 7471646024 3354400515 2126693249 3419673977 0415956837 5355516673 0273900749 7297363549 6453328886 9844061196 4961627734 4951827369 5588220757 3551766515 8985519098 6665393549 4810688732 0685990754 0792342402 3009259007 0173196036 2254756478 9406475483 4664776041 1463233905 6513433068 4495397907 0903023460 4614709616 9688688501 4083470405 4607429586 9913829668 2468185710 3188790652 8703665083 2431974404 7718556789 3482308943 1068287027 2280973624 8093996270 6074726455 3992539944 2808113736 9433887294 0630792615 9599546262 4629707062 5948455690 3471197299 6409089418 0595343932 5123623550 8134949004 3642785271 3831591256 8989295196 4272875739 4691427253 4366941532 3610045373 0488198551 7065941217 3524625895 4873016760 0298865925 7866285612 4966552353 3829428785 4253404830 8330701653 7228563559 1525347844 5981831341 1290019992 0598135220 5117336585 6407826484 9427644113 7639386692 4803118364 4536985891 7544264739 9882284621 8449008777 6977631279 5722672655 5625962825 4276531830 0134070922 3343657791 6012809317 9401718598 5999338492 3549564005 7099558561 1349802524 9906698423 3017350358 0440811685 5265311709 9570899427 3287092584 8789443646 0050410892 2669178352 5870785951 2983441729 5351953788 5534573742 6085902908 1765155780 3905946408 7350612322 6112009373 1080485485 2635722825 7682034160 5048466277 5045003126 2008007998 0492548534 6941469775 1649327095 0493463938 2432227188 5159740547 0214828971 1177792376 1225788734 7718819682 5462981268 6858170507 4027255026 3329044976 2778944236 2167411918 6269439650 6715157795 8675648239 9391760426 0176338704 5499017614 3641204692 1823707648 8783419689 6861181558 1587360629 3860381017 1215855272 6683008238 3404656475 8804051380 8016336388 7421637140 6435495561 8689641122 8214075330 2655100424 1048967835 2858829024 3670904887 1181909094 9453314421 8287661810 3100735477 0549815968 0772009474 6961343609 2861484941 7850171807 7930681085 4690009445 8995279424 3981392135 0558642219 6483491512 6390128038 3200109773 8680662877 9239718014 6134324457 2640097374 2570073592 1003154150 8936793008 1699805365 2027600727 7496745840 0283624053 4603726341 6554259027 6018348403 0681138185 5105979705 6640075094 2608788573 5796037324 5141467867 0368809880 6097164258 4975951380 6930944940 1515422221 9432913021 7391253835 5915031003 3303251117 4915696917 4502714943 3151558854 0392216409 7229101129 0355218157 6282328318 2342548326 1119128009 2825256190 2052630163 9114772473 3148573910 7775874425 3876117465 7867116941 4776421441 1112635835 5387136101 1023267987 7564102468 2403226483 4641766369 8066378576 8134920453 0224081972 7856471983 9630878154 3221166912 2464159117 7673225326 4335686146 1865452226 8126887268 4459684424 1610785401 6768142080 8850280054 1436131462 3082102594 1737562389 9420757136 2751674573 1891894562 8352570441 3354375857 5342698699 4725470316 5661399199 9682628247 2706413362 2217892390 3176085428 9437339356 1889165125 0424404008 9527198378 7386480584 7268954624 3882343751 7885201439 5600571048 1194988423 9060613695 7342315590 7967034614 9143447886 3604103182 3507365027 7859089757 8272731305 0488939890 0992391350 3373250855 9826558670 8924261242 9473670193 9077271307 0686917092 6462548423 2407485503 6608013604 6689511840 0936686095 4632500214 5852930950 0009071510 5823626729 3264537382 1049387249 9669933942 4685516483 2611341461 1068026744 6637334375 3407642940 2668297386 5220935701 6263846485 2851490362 9320199199 6882851718 3953669134 5222444708 0459239660 2817156551 5656661113 5982311225 0628905854 9145097157 5539002439 3153519090 2107119457 3002438801 7661503527 0862602537 8817975194 7806101371 5004489917 2100222013 3501310601 6391541589 5780371177 9277522597 8742891917 9155224171 8958536168 0594741234 1933984202 1874564925 6443462392 5319531351 0331147639 4911995072 8584306583 6193536932 9699289837 9149419394 0608572486 3968836903 2655643642 1664425760 7914710869 9843157337 4964883529 2769328220 7629472823 8153740996 1545598798 2598910937 1712621828 3025848112 3890119682 2142945766 7580718653 8065064870 2613389282 2994972574 5303328389 6381843944 7707794022 8435988341 0035838542 3897354243 9564755568 4095224844 5541392394 1000162076 9363684677 6413017819 6593799715 5746854194 6334893748 4391297423 9143365936 0410035234 3777065888 6778113949 8616478747 1407932638 5873862473 2889645643 5987746676 3847946650 4074111825 6583788784 5485814896 2961273998 4134427260 8606187245 5452360643 1537101127 4680977870 4464094758 2803487697 5894832824 1239292960 5829486191 9667091895 8089833201 2103184303 4012849511 6203534280 1441276172 8583024355 9830032042 0245120728 7253558119 5840149180 9692533950 7577840006 7465526031 4461670508 2768277222 3534191102 6341631571 4740612385 0425845988 4199076112 8725805911 3935689601 4316682831 7632356732 5417073420 8173322304 6298799280 4908514094 7903688786 8789493054 6955703072 6190095020 7643349335 9106024545 0864536289 3545686295 8531315337 1838682656 1786227363 7169757741 8302398600 6591481616 4049449650 1173213138 9574706208 8474802365 3710311508 9842799275 4426853277 9743113951 4357417221 9759799359 6852522857 4526379628 9612691572 3579866205 7340837576 6873884266 4059909935 0500081337 5432454635 9675048442 3528487470 1443545419 5762584735 6421619813 4073468541 1176688311 8654489377 6979566517 2796623267 1481033864 3913751865 9467300244 3450054499 5399742372 3287124948 3470604406 3471606325 8306498297 9551010954 1836235030 3094530973 3583446283 9476304775 6450150085 0757894954 8931393944 8992161255 2559770143 6858943585 8775263796 2559708167 7643800125 4365023714 1278346792 6101995585 2247172201 7772370041 7808419423 9487254068 0155603599 8390548985 7235467456 4239058585 0216719031 3952629445 5439131663 1345308939 0620467843 8778505423 9390524731 3620129476 9187497519 1011472315 2893267725 3391814660 7300089027 7689631148 1090220972 4520759167 2970078505 8071718638 1054967973 1001678708 5069420709 2232908070 3832634534 5203802786 0990556900 1341371823 6837099194 9516489600 7550493412 6787643674 6384902063 9640197666 8559233565 4639138363 1857456981 4719621084 1080961884 6054560390 3845534372 9141446513 4749407848 8442377217 5154334260 3066988317 6833100113 3108690421 9390310801 4378433415 1370924353 0136776310 8491351615 6422698475 0743032971 6746964066 6531527035 3254671126 6752246055 1199581831 9637637076 1799191920 3579582007 5956053023 4626775794 3936307463 0569010801 1494271410 0939136913 8107258137 8135789400 5599500183 5425118417 2136055727 5221035268 0373572652 7922417373 6057511278 8721819084 4900617801 3889710770 8229310027 9766593583 8758909395 6881485602 6322439372 6562472776 0378908144 5883785501 9702843779 3624078250 5270487581 6470324581 2908783952 3245323789 6029841669 2254896497 1560698119 2186584926 7704039564 8127810217 9913217416 3058105545 9880130048 4562997651 1212415363 7451500563 5070127815 9267142413 4210330156 6165356024 7338078430 2865525722 2753049998 8370153487 9300806260 1809623815 1613669033 4111138653 8510919367 3938352293 4588832255 0887064507 5394739520 4396807906 7086806445 0969865488 0168287434 3786126453 8158342807 5306184548 5903798217 9945996811 5441974253 6344399602 9025100158 8827216474 5006820704 1937615845 4712318346 0072629339 5505482395 5713725684 0232268213 0124767945 2264482091 0235647752 7230820810 6351889915 2692889108 4555711266 0396503439 7896278250 0161101532 3516051965 5904211844 9499077899 9200732947 6905868577 8787209829 0135295661 3978884860 5097860859 5701773129 8155314951 6814671769 5976099421 0036183559 1387778176 9845875810 4466283998 8060061622 9848616935 3373865787 7359833616 1338413385 3684211978 9389001852 9569196780 4554482858 4837011709 6721253533 8758621582 3101331038 7766827211 5726949518 1795897546 9399264219 7915523385 7662316762 7547570354 6994148929 0413018638 6119439196 2838870543 6777432242 7680913236 5449485366 7680000010 6526248547 3055861598 9991401707 6983854831 8875014293 8908995068 5453076511 6803337322 2651756622 0752695179 1442252808 1651716677 6672793035 4851542040 2381746089 2328391703 2754257508 6765511785 9395002793 3895920576 6827896776 4453184040 4185540104 3513483895 3120132637 8369283580 8271937831 2654961745 9970567450 7183320650 3455664403 4490453627 5600112501 8433560736 1222765949 2783937064 7842645676 3388188075 6561216896 0504161139 0390639601 6202215368 4941092605 3876887148 3798955999 9112099164 6464411918 5682770045 7424343402 1672276445 5893301277 8158686952 5069499364 6101756850 6016714535 4315814801 0545886056 4550133203 7586454858 4032402987 1709348091 0556211671 5468484778 0394475697 9804263180 9917564228 0987399876 6973237695 7370158080 6822904599 2123661689 0259627304 3067931653 1149401764 7376938735 1409336183 3216142802 1497633991 8983548487 5625298752 4238730775 5955595546 5196394401 8218409984 1248982623 6737714672 2606163364 3296406335 7281070788 7581640438 1485018841 1431885988 2769449011 9321296827 1588841338 6943468285 9006664080 6314077757 7257056307 2940049294 0302420498 4165654797 3670548558 0445865720 2276378404 6682337985 2827105784 3197535417 9501134727 3625774080 2134768260 4502285157 9795797647 4670228409 9956160156 9108903845 8245026792 6594205550 3958792298 1852648007 0683765041 8365620945 5543461351 3415257006 5974881916 3413595567 1964965403 2187271602 6485930490 3978748958 9066127250 7948282769 3895352175 3621850796 2977851461 8843271922 3223810158 7444505286 6523802253 2843891375 2738458923 8442253547 2653098171 5784478342 1582232702 0690287232 3300538621 6347988509 4695472004 7952311201 5043293226 6282727632 1779088400 8786148022 1475376578 1058197022 2630971749 5072127248 4794781695 7296142365 8595782090 8307332335 6034846531 8730293026 6596450137 1837542889 7557971449 9246540386 8179921389 3469244741 9850973346 2679332107 2686870768 0626399193 6196504409 9542167627 8409146698 5692571507 4315740793 8053239252 3947755744 1591845821 5625181921 5523370960 7483329234 9210345146 2643744980 5596103307 9941453477 8457469999 2128599999 3996122816 1521931488 8769388022 2810830019 8601654941 6542616968 5867883726 0958774567 6182507275 9929508931 8052187292 4610867639 9589161458 5505839727 4209809097 8172932393 0106766386 8240401113 0402470073 5085782872 4627134946 3685318154 6969046696 8693925472 5194139929 1465242385 7762550047 4852954768 1479546700 7050347999 5888676950 1612497228 2040303995 4632788306 9597624936 1510102436 5553522306 9061294938 8599015734 6610237122 3547891129 2547696176 0050479749 2806072126 8039226911 0277722610 2544149221 5765045081 2067717357 1202718024 2968106203 7765788371 6690910941 8074487814 0490755178 2038565390 9910477594 1413215432 8440625030 1802757169 6508209642 7348414695 7263978842 5600845312 1406593580 9041271135 9200419759 8513625479 6160632288 7361813673 7324450607 9244117639 9759746193 8358457491 5988097667 4470930065 4634242346 0634237474 6660804317 0126005205 5928493695 9414340814 6852981505 3947178900 4518357551 5412522359 0590687264 8786357525 4191128887 7371766374 8602766063 4960353679 4702692322 9718683277 1739323619 2007774522 1262475186 9833495151 0198642698 8784717193 9664976907 0825217423 3656627259 2844062043 0214113719 9227852699 8469884770 2323823840 0556555178 8908766136 0130477098 4386116870 5231055314 9162517283 7327286760 0724817298 7637569816 3354150746 0883866364 0693470437 2066886512 7568826614 9730788657 0156850169 1864748854 1679154596 5072342877 3069985371 3904300266 5307839877 6385032381 8215535597 3235306860 4301067576 0838908627 0498418885 9513809103 0423595782 4951439885 9011318583 5840667472 3702971497 8508414585 3085781339 1562707603 5639076394 7311455495 8322669457 0249413983 1634332378 9759556808 5683629725 3867913275 0555425244 9194358912 8405045226 9538121791 3191451350 0993846311 7740179715 1228378546 0116035955 4028644059 0249646693 0707769055 4810288502 0808580087 8115773817 1917417760 1733073855 4758006056 0143377432 9901272867 7253043182 5197579167 9296996504 1460706645 7125888346 9797964293 1622965520 1687973000 3564630457 9308840327 4807718115 5533090988 7025505207 6804630346 0865816539 4876951960 0440848206 5967379473 1680864156 4565053004 9881616490 5788311543 4548505266 0069823093 1577765003 7807046612 6470602145 7505793270 9620478256 1524714591 8965223608 3966456241 0519551052 2357239739 5128818164 0597859142 7914816542 6328920042 8160913693 7773722299 9833270820 8296995573 7727375667 6155271139 2258805520 1898876201 1416800546 8736558063 3471603734 2917039079 8639652296 1312801782 6797172898 2293607028 8069087768 6605932527 4637840539 7691848082 0410219447 1971386925 6084162451 1239806201 1318454124 4782050110 7987607171 5568315407 8865439041 2108730324 0201068534 1947230476 6667217498 6986854707 6781205124 7367924791 9315085644 4775379853 7997322344 5612278584 3296846647 5133365736 9238720146 4723679427 8700425032 5558992688 4349592876 1240075587 5694641370 5625140011 7971331662 0715371543 6006876477 3186755871 4878398908 1074295309 4106059694 4315847753 9700943988 3949144323 5366853920 9946879645 0665339857 3888786614 7629443414 0104988899 3160051207 6781035886 1166020296 1193639682 1349607501 1164983278 5635316145 1684576956 8710900299 9769841263 2665023477 1672865737 8579085746 6460772283 4154031144 1529418804 7825438761 7707904300 0156698677 6795760909 9669360755 9496515273 6349811896 4130433116 6277471233 8817406037 3174397054 0670310967 6765748695 3587896700 3192586625 9410510533 5843846560 2339179674 9267844763 7084749783 3365557900 7384191473 1988627135 2595462518 1604342253 7299628632 6749682405 8060296421 1463864368 6422472488 7283434170 4415734824 8183330164 0566959668 8667695634 9141632842 6414974533 3499994800 0266998758 8815935073 5781519588 9900539512 0853510357 2613736403 4367534714 1048360175 4648830040 7846416745 2167371904 8310967671 1344349481 9262681110 7399482506 0739495073 5031690197 3185211955 2635632584 3390998224 9862406703 1076831844 6607291248 7475403161 7969941139 7387765899 8685541703 1884778867 5929026070 0432126661 7919223520 9382278788 8098863359 9116081923 5355570464 6349113208 5918979613 2791319756 4909760001 3996234445 5350143464 2686046449 5862476909 4347048293 2941404111 4654092398 8344435159 1332010773 9441118407 4107684981 0663472410 4823935827 4019449356 6516108846 3125678529 7769734684 3030614624 1803585293 3159734583 0384554103 3701091676 7763742762 1021370135 4854450926 3071901147 3184857492 3318167207 2137279355 6795284439 2548156091 3728128406 3330393735 6242001604 5664557414 5881660521 6660873874 8047243391 2129558777 6390696903 7078828527 7538940524 6075849623 1574369171 1317613478 3882719416 8606625721 0368513215 6647800147 6752310393 5786068961 1125996028 1839309548 7090590738 6135191459 1819510297 3278755710 4972901148 7171897180 0469616977 7001791391 9613791417 1627070189 5846921434 3696762927 4591099400 6008498356 8425201915 5937037010 1104974733 9493877885 9894174330 3178534870 7603221982 9705797511 9144051099 4235883034 5463534923 4982688362 4043327267 4155403016 1950568065 4180939409 9820206099 9414021689 0900708213 3072308966 2119775530 6659188141 1915778362 7292746156 1857103721 7247100952 1423696483 0864102592 8874579993 2237495519 1221951903 4244523075 3513380685 6807354464 9951272031 7448719540 3976107308 0602699062 5807602029 2731455252 0780799141 8429063884 4373499681 4582733720 7266391767 0201183004 6481900024 1308350884 6584152148 9912761065 1374153943 5657211390 3285749187 6909441370 2090517031 4877734616 5287984823 5338297260 1361109845 1484182380 8120540996 1252745808 8109948697 2216128524 8974255555 1607637167 5054896173 0168096138 0381191436 1143992106 3800508321 4098760459 9309324851 0251682944 6726066613 8151745712 5597549535 8023998314 6982203613 3808284993 5670557552 4712902745 3977621404 9318201465 8008021566 5360677655 0878380430 4134310591 8046068008 3459113664 0834887408 0057412725 8670479225 8319127415 7390809143 8313845642 4150940849 1339180968 4025116399 1936853225 5573389669 5374902662 0923261318 8558915808 3245557194 8453875628 7861288590 0410600607 3746501402 6278240273 4696252821 7174941582 3317492396 8353013617 8653673760 6421667781 3773995100 6589528877 4276626368 4183068019 0804609849 8094697636 6733566228 2915132352 7888061577 6827815958 8669180238 9403330764 4191240341 2022316368 5778603572 7694154177 8826435238 1319050280 8701857504 7046312933 3537572853 8660588890 4583111450 7739429352 0199432197 1171642235 0056440429 7989208159 4307167019 8574692738 4865383343 6145794634 1759225738 9858800169 8014757420 5429958012 4295810545 6510831046 2972829375 8416116253 2562516572 4980784920 9989799062 0035936509 9347215829 6517413579 8491047111 6607915874 3698654122 2348341887 7229294463 3517865385 6731962559 8520260729 4767407261 6767145573 6498121056 7771689348 4917660771 7052771876 0119990814 4113058645 5779105256 8430481144 0261938402 3224709392 4980293355 0731845890 3553971330 8844617410 7959162511 7148648744 6861124760 5428673436 7090466784 6867027409 1881014249 7111496578 1772427934 7070216688 2956108777 9440504843 7528443375 1088282647 7197854000 6509704033 0218625561 4733211777 1174413350 2816088403 5178145254 1964320309 5760186946 4908868154 5285621346 9883554445 6024955666 8436602922 1951248309 1060537720 1980218310 1032704178 3866544718 1260397190 6884623708 5751808003 5327047185 6594994761 2424811099 9288679158 9690495639 4762460842 4065930948 6215076903 1498702067 3533848349 5508363660 1784877106 0809804269 2471324100 0946401437 3603265645 1845667924 5666955100 1502298330 7984960799 4988249706 1723674493 6122622296 1790814311 4146609412 3415935930 9585407913 9087208322 7335495720 8075716517 1876599449 8569379562 3875551617 5754380917 8052802946 4200447215 3962807463 6021132942 5591600257 0735628126 3873310600 5891065245 7080244749 3754318414 9401482119 9962764531 0680066311 8382376163 9663180931 4446712986 1552759820 1451410275 6006892975 0246304017 3514891945 7636078935 2855505317 3314164570 5049964438 9093630843 8744847839 6168405184 5273288403 2345202470 5685164657 1647713932 3775517294 7951261323 9822960239 4548579754 5865174587 8771331813 8752959809 4121742273 0035229650 8089177705 0682592488 2232215493 8048371454 7816472139 7682096332 0508305647 9204820859 2047549985 7320388876 3916019952 4091893894 5576768749 7308569559 5801065952 6503036266 1597506622 2508406742 8898265907 5106375635 6996821151 0949669744 5805472886 9363102036 7823250182 3237084597 9011154847 2087618212 4778132663 3041207621 6587312970 8112307581 5982124863 9807212407 8688781145 0165582513 6178903070 8608701989 7588980745 6643955157 4153631931 9198107057 5336633738 0382721527 9884935039 7480015890 5194208797 1130805123 3933221903 4662499171 6915094854 1401871060 3546037946 4337900589 0957721180 8044657439 6280618671 7861017156 7409676620 8029576657 7051291209 9079443046 3289294730 6159510430 9022214393 7184956063 4056189342 5130572682 9146578329 3340524635 0289291754 7087256484 2600349629 6116541382 3007731332 7298305001 6025672401 4185152041 8907011542 8857992081 2198449315 6999059182 0118197335 0012618772 8036812481 9958770702 0753240636 1259313438 5955425477 8196114293 5163561223 4966615226 1473539967 4051584998 6035529533 2924575238 8810136202 3476246690 5581643896 7863097627 3655047243 4864307121 8494373485 3006063876 4456627218 6661701238 1277156213 7974614986 1328744117 7145524447 0899714452 2885662942 4402301847 9120547849 8574521634 6964489738 9206240194 3518310088 2834802492 4908540307 7863875165 9113028739 5878709810 0772718271 8745290139 7283661484 2142871705 5317965430 7650453432 4600536361 4726181809 6997693348 6264077435 1999286863 2383508875 6683595097 2655748154 3194019557 6850437248 0010204137 4983187225 9677387154 9583997184 4490727914 1965845930 0839426370 2087563539 8216962055 3248032122 6749891140 2678528599 6734052420 3109179789 9905718821 9493913207 5343170798 0023736590 9853755202 3891164346 7185582906 8537118979 5262623449 2483392496 3424497146 5684659124 8918556629 5893299090 3523923333 3647435203 7077010108 4388003290 7598342170 1855422838 6161721041 7603011645 9187805393 6744747205 9985023582 8918336929 2233732399 9480437108 4196594731 6265482574 8099482509 9918330069 7656936715 9689364493 3488647442 1350084070 0660883597 2350395323 4017958255 7036016936 9909886711 3210979889 7070517280 7558551912 6993067309 9250704070 2455685077 8679069476 6126298082 2516331363 9952117098 4528092630 3759224267 4257559989 2892783704 7444521893 6320348941 5521044597 2618838003 0067761793 1381399162 0580627016 5102445886 9247649246 8919246121 2531027573 1390840470 0071435613 6231699237 1694848132 5542009145 3041037135 4532966206 3921054798 2439212517 2540132314 9027405858 9206321758 9494345489 0684639931 3757091034 6332714153 1622328055 2297297953 8018801628 5907357295 5416278867 6498274186 1642187898 8574107164 9069191851 1628152854 8679417363 8906653885 7642291583 4250067361 2453849160 6741373401 7357277995 6341043326 8835695078 1493137800 7362354180 0706191802 6732855119 1942676091 2210359874 6924117283 7493126163 3950012395 9924050845 4375698507 9570462226 6461900010 3500490183 0341535458 4283376437 8111988556 3187777925 3720116671 8539541835 9844383052 0376281944 0761594106 8207169703 0228515225 0573126093 0468984234 3315273213 1361216582 8080752126 3154773060 4423774753 5059522871 7440266638 9148817173 0864361113 8906942027 9088143119 4487994171 5404210341 2190847094 0802540239 3294294549 3878640230 5129271190 9751353600 0921971105 4120966831 1151632870 5423028470 0731206580 3262641711 6165957613 2723515666 6253667271 8998534199 8952368848 3099930275 7419916463 8414270779 8870887422 9277053891 2271724863 2202889842 5125287217 8260305009 9451082478 3572905691 9885554678 8607946280 5371227042 4665431921 4528176074 1482403827 8358297193 0101788834 5674167811 3989547504 4833931468 9630763396 6572267270 4339321674 5421824557 0625247972 1997866854 2798977992 3395790575 8189062252 5473582205 2364248507 8340711014 4980478726 6919901864 3882293230 5382318559 7328697809 2225352959 1017341407 3348847610 0556401824 2392192695 0620831838 1454698392 3664613639 8910121021 7709597670 4908305081 8547041946 6437131229 9692358895 3849301363 5657618610 6062228705 5994233716 3102127845 7446463989 7381885667 4626087948 2018647487 6727272220 6267646533 8099801966 8836809941 5907577685 2639865146 2533363124 5053640261 0569605513 1838131742 6118442018 9088853196 3569869627 9503673842 4313011331 7533053298 0201668881 7481342988 6815855778 1034323175 3064784983 2106297184 2518438553 4427620128 2345707169 8853051832 6179641178 5796088881 5032960229 0705614476 2209150947 3903594664 6916235396 8092013945 7817589108 8931992112 2600739281 4916948161 5273842736 2642980982 3406320024 4024495894 4561291670 4950823581 2487391799 6486411334 8032475777 5219708932 7722623494 8601504665 2681439877 0516153170 2669692970 4928316285 5042128981 4670619533 1970269507 2143782304 7687528028 7354126166 3917082459 2517001071 4180854800 6369232594 6201900227 8087409859 7719218051 5853214739 2653251559 0354102092 8466592529 9914353791 8253145452 9059841581 7637058927 9069098969 1116438118 7809435371 5213322614 4362531449 0127454772 6957393934 8154691631 1624928873 5747188240 7150399500 9446731954 3161938554 8520766573 8825139639 1635767231 5100555603 7263394867 2082078086 5373494244 0115799667 5073607111 5935133195 9197120948 9647175530 2453136477 0942094635 6969822266 7377520994 5168450643 6238242118 5353488798 9395673187 8066061078 8544000550 8276570305 5874485418 0577889171 9207881423 3511386629 2966717964 3468760077 0479995378 8338787034 8718021842 4373421122 7394025571 7690819603 0920182401 8842705704 6092622564 1783752652 6335832424 0661253311 5294234579 6556950250 6810018310 9004112453 7901533296 6156970522 3792103257 0693705109 0830789479 9990049993 9532215362 2748476603 6136776979 7856738658 4670936679 5885837887 9562594646 4891376652 1995882869 3380183601 1932368578 5585581955 5604215625 0883650203 3220245137 6215820461 8106705195 3306530606 0650105488 7167245377 9428313388 7163139559 6905832083 4168984760 6560711834 7136218123 2462272588 4199028614 2087284956 8796393254 6428534307 5301105285 7138296437 0999035694 8885285190 4029560473 4613113826 3878897551 7885604249 9874831638 2804046848 6189381895 9054203988 9872650697 6202019955 4841265000 5394428203 9301274816 3815853039 6439925470 2016727593 2857436666 1644110962 5663373054 0921951967 5148328734 8089574777 7527834422 1091073111 3518280460 3634719818 5655572957 1447476825 5285786334 9342858423 1187494400 0322969069 7758315903 8580393535 2135886007 9600342097 5473922967 3331064939 5601812237 8128545843 1760556173 3861126734 7807458506 7606304822 9409653041 1183066710 8189303110 8871728167 5195796753 4718853722 9309616143 2040063813 2246584111 1157758358 5811350185 6904781536 8938137718 4728147519 9835050478 1297718599 0847076219 7460588742 3256995828 8925350419 3795826061 6211842368 7685114183 1606831586 7994601652 0577405294 2305360178 0313357263 2670547903 3840125730 5912339601 8801378254 2192709476 7337191987 2873852480 5742124892 1183470876 6296672072 7232565056 5129333126 0595057777 2754247124 1648312832 9820723617 5057467387 0128209575 5443059683 9555568686 1188397135 5220844528 5264008125 2027665557 6774959696 2661260456 5245684086 1392382657 6858338469 8499778726 7065551918 5446869846 9478495734 6226062942 1962455708 5371272776 5230989554 5019303773 2166649182 5781546772 9200521266 7143463209 6378918523 2321501897 6126034373 6840671941 9303774688 0999296877 5824410478 7812326625 3181845960 4538535438 3911449677 5312864260 9252115376 7325886672 2604042523 4910870269 5809964759 5805794663 9734190640 1003636190 4042033113 5793365424 2630356145 7009011244 8008900208 0147805660 3710154122 3288914657 2239314507 6071670643 5568274377 4396578906 7972687438 4730763464 5167756210 3098604092 7170909512 8086309029 7385044527 1828927496 8921210667 0081648583 3955377359 1913695015 3162018908 8874842107 9870689911 4804669270 6509407620 4650277252 8650728905 3285485614 3316081269 3005693785 4178610969 6920253886 5034577183 1766868859 2368148847 5276498468 8219497397 2970773718 7188400414 3231276365 0481453112 2850990020 7424092558 5925292610 3021067368 1543470152 5234878635 1643976235 8604191941 2969769040 5264832347 0099111542 4260127343 8022089331 0966863678 9869497799 4001260164 2276092608 2349304118 0643829138 3473546797 2539926233 8791582998 4864592717 3405922562 0749105308 5315371829 1168163721 9395188700 9577881815 8685046450 7699343940 9874335144 3162633031 7247747486 8979182092 3948083314 3970840673 0840795893 5810896656 4775859905 5637695252 3265361442 4780230826 8118310377 3588708924 0613031336 4773710116 2821461466 1679404090 5186152603 6009252194 7218890918 1073358719 6414214447 8654899528 5823439470 5007983038 8538860831 0357193060 0277119455 8021911942 8999227223 5345870756 6246926177 6631788551 4435021828 7026685610 6650035310 5021631820 6017609217 9846849368 6316129372 7951873078 9726373537 1715025637 8733579771 8081848784 5886650433 5824377004 1477104149 3492743845 7587107159 7315594394 2641257027 0965125108 1155482479 3940359768 1188117282 4721582501 0949609662 5393395380 9221955919 1818855267 8062149923 1727631632 1833989693 8075616855 9117529984 5013206712 9392404144 5938623988 0938124045 2191484831 6462101473 8918251010 9096773869 0664041589 7361047643 6500068077 1056567184 8628149637 1118832192 4456639458 1449148616 5500495676 9826903089 1118568798 6929470513 5248160917 4324301538 3684707292 8989828460 2223730145 2655679898 6277679680 9146979837 8268764311 5988321090 4371561129 9766521539 6354644208 6919756737 0005738764 9784376862 8768179249 7469438427 4652563163 2300555130 4174227341 6464551278 1278457777 2457520386 5437542828 2567141288 5834544435 1325620544 6424101103 7955464190 5811686230 5964476958 7054072141 9852121067 3433241075 6767575818 4569906930 4604752277 0167005684 5439692340 4171108988 8993416350 5851578873 5343081552 0811772071 8803791040 4698306957 8685473937 6564336319 7978680367 1873079693 9242363214 4845035477 6315670255 3900654231 1792015346 4977929066 2415083288 5839529054 2637687668 9688050333 1722780018 5885069736 2324038947 0047189761 9347344308 4374437599 2503417880 7972235859 1342458131 4404984770 1732361694 7197657153 5319775499 7162785663 1190469126 0918259124 9890367654 1769799036 2375528652 6375733763 5269693443 5440047306 7198868901 9681474287 6779086697 9688522501 6369498567 3021752313 2529265375 8964151714 7955953878 4278499866 4563028788 3196209983 0494519874 3963690706 8276265748 5810439112 2326187940 5994155406 3270131989 8957037611 0532360629 8674803779 1537675115 8304320849 8720920280 9297526498 1256916342 5000522908 8726469252 8466610466 5392171482 0801305022 9805263783 6426959733 7070539227 8915351056 8883938113 2497570713 3102950443 0346715989 4487868471 1643832805 0692507766 2745001220 0352620370 9466023414 6489983902 5258883014 8678162196 7751945831 6771876275 7200505439 7944124599 0077115205 1546199305 0983869825 4284640725 5540927403 1325716326 4079293418 3342147090 4125425335 2324802193 2277075355 5467958716 3835875018 1593387174 2360615511 7101312352 5633485820 3651461418 7004920570 4372018261 7331947157 0086757853 9336078622 7395581857 9758725874 4102542077 1054753612 9404746010 0094095444 9596628814 8691590389 9071865980 5636171376 9222729076 4197755177 7201042764 9694961105 6220592502 4202177042 6962215495 8726453989 2276976603 1052498085 5759471631 0758701332 0886146326 6412591148 6338812202 8444069416 9488261529 5776253250 1987035987 0674380469 8219420563 8125583343 6421949232 2759372212 8905642094 3082352544 0841108645 4536940496 9271494003 3197828613 1818618881 1118408257 8659287574 2638445005 9944229568 5864604810 3301538891 1499486935 4360302218 1094346676 4000022362 5505736312 9462629609 6198760564 2599639461 3869233083 7196265954 7392346241 3459779574 8524647837 9807956931 9865081597 7675350553 9189911513 3525229873 6112779182 7485420086 8953965835 9421963331 5028695611 9201229888 9887006079 9927954111 8826902307 8913107603 6176347794 8943203210 2773359416 9086500719 3280401716 3840644987 8717537567 8118532132 8408216571 1075495282 9497493621 4608215583 2056872321 8557406516 1096274874 3750980922 3021160998 2633033915 4694946444 9100451528 0925089745 0748967603 2409076898 3652940657 9201983152 6541065813 6823791984 0906457124 6894847020 9357761193 1399802468 1340520039 4781949866 2026240089 0215016616 3813538381 5150377350 2296607462 7952910384 0686855690 7015751662 4192987244 4827194293 3100485482 4454580718 8976330032 3252582158 1280327467 9620028147 6243182862 2171054352 8983482082 7345168018 6131719593 3247110746 6222850871 0666117703 4653528395 7762599774 4672185715 8161264111 4327179434 7885990892 8084866949 1413909771 6736900277 7585026866 4654056595 0394867841 1107901161 0400857274 4562938425 4941675946 0548711723 5946429105 8509099502 1495879311 2196135908 3158826206 8233215615 3086833730 8381732793 2819698387 5087083483 8804638847 8441884003 1847126974 5437093732 9836240287 5197920802 3218787448 8287284372 7378017827 0080587824 1074935751 4889978911 7397461293 2035108143 2703251409 0304874622 6294234432 7571260086 6425083331 8768865075 6429271605 5252895449 2153765175 1492196367 1810494353 1785838345 3865255656 6406572513 6357506435 3236508936 7904317025 9787817719 0314867963 8408288102 0946149007 9715137717 0990619549 6964007086 7667102330 0486726314 7551053723 1757114322 3174114116 8062286420 6388906210 1923552235 4671166213 7499693269 3217370431 0598722503 9456574924 6169782609 7025335947 5020913836 6737728944 3869640002 8110344026 0847128990 0074680776 4844088711 3413525033 6787731679 7709372778 6821661178 6534423173 2264637847 6978751443 3209534000 1650692130 5464768909 8505020301 5044880834 2618452087 3053097318 9492916425 3229336124 3151430657 8264070283 8984098416 0295030924 1897120971 6016492656 1341343342 2298827909 9217860426 7981245728 5345801338 2609958771 7811310216 7340256562 7440072968 3406619848 0676615805 0216918337 2368039902 7931606420 4368120799 0031626444 9146190219 4582296909 9212278855 3948783538 3056468648 8165556229 4315673128 2743908264 5061162894 2803501661 3366978240 5177015521 9626522725 4558507386 4058529983 0379180350 4328767038 0925216790 7571204061 2375963276 8567484507 9151147313 4400018325 7034492090 9712435809 4479004624 9431345502 8900680648 7042935340 3743603262 5820535790 1183956490 8935434510 1342969617 5452495739 6062149028 8728932792 5206965353 8639644322 5388327522 4996059869 7475988232 9916263545 9733244451 6375533437 7492928990 5811757863 5555562693 7426910947 1170021654 1171821975 0519831787 1371060510 6379555858 8905568852 8879890847 5091576463 9074693619 8815078146 8526213325 2473837651 1929901561 0918977792 2008705793 3964638274 9068069876 9168197492 3656242260 8715417610 0430608904 3779766785 1966189140 4144925270 4808819714 9880154205 7787006521 5940092897 7760133075 6847966992 9554336561 3984773806 0394368895 8876460549 8387147896 8482805384 7017308711 1776115966 3505039979 3438693391 1978988710 9156541709 1330826076 4740630571 1411098839 3880954814 3782847452 8838368079 4188843426 6622207043 8722887413 9478010177 2139228191 1992365405 5163958934 7426395382 4829609036 9002883593 2774585506 0801317988 4071624465 6399794827 5783650195 5142215513 3928197822 6984278638 3916797150 9126241054 8725700924 0700454884 8569295044 8110738087 9965474815 6891393538 0943474556 9721289198 2717702076 6613602489 5814681191 3361412125 8783895577 3571949863 1721084439 8901423948 4966592517 3138817160 2663261931 0653665350 4147307080 4414939169 3632623737 6777709585 0313255990 0957627319 5730864804 2467701212 3270205337 4266705314 2448208168 1303063973 7873664248 3672539837 4876909806 0218278578 6216512738 5635132901 4890350988 3270617258 9325753639 9397905572 9175160097 6154590447 7169226580 6315111028 0384360173 7474215247 6085152099 0161585823 1257159073 3421736576 2671423904 7827958728 1505095633 0928026684 5893764964 9770232973 6413190609 8274063353 1089792464 2421345837 4090116939 1964250459 1288134034 9881063540 0887596820 0544083643 8651661788 0557608956 8967275315 3808194207 7332597917 2784376256 6118431989 1025007491 8290864751 4979400316 0703845549 4653859460 2745244746 6812314687 9434416109 9333890899 2638411847 4252570445 7251745932 5738989565 1857165759 6148126602 0310797628 2541655905 0604247911 4016957900 3383565748 6925280074 3025623419 4982864679 1447632277 4005529460 9039401775 3633565547 1931000175 4300475047 1914489984 1040015867 9461792416 1001645471 6551337074 0739502604 4276953855 3834397550 5488710997 8520540117 5169747581 3449260794 3368954378 3221172450 6873442319 8987884412 8542064742 8097356258 0706698310 6979935260 6933921356 8588139121 4807354728 4632277849 0808700246 7776303605 5512323866 5629517885 3719673034 6347012229 3958160679 2509153217 4890308408 8651606111 9011498443 4123501246 4692802880 5996134283 5118847154 4977127847 3361766285 0621697787 1774382436 2565711779 4500644777 1837022199 9106695021 6567576440 4499794076 5037999954 8450027106 6598781360 3802314126 8369057831 9046079276 5297277694 0436130230 5178708054 6511542469 3952651271 0105292707 0306673024 4471259739 3995051462 8404767431 3637399782 5918454117 6413327906 4606365841 5292701903 0276017339 4748669603 4869497654 1752429306 0407270050 5903950314 8522921392 5755948450 7886797792 5253931765 1564161971 6844352436 9794447355 9642606333 9105512682 6061595726 2170366985 0647328126 6724521989 0605498802 8078288142 9796336696 7441248059 8219214633 9565745722 1022986775 9974673812 6069367069 1340815594 1201611596 0190237753 5255563006 0624798326 1249881288 1929373434 7686268921 9239777833 9107331065 8825681377 7172328315 3290825250 9273304785 0724977139 4483338925 5208117560 8452966590 5539409655 6854170600 1179857293 8139982583 1929367910 0391844099 2865756059 9359891000 2969864460 9747147184 7010153128 3762631146 7742091455 7404181590 8800064943 2378558393 0853082830 5476076799 5243573916 3122188605 7549673832 2431956506 5546085288 1201902363 6447127037 4863442172 7257879503 4284863129 4491631847 5347531435 0413920961 0879605773 0987201352 4840750576 3719925365 0470908582 5139368634 6386336804 2891767107 6021111598 2887553994 0120076013 9470336617 9371539630 6139863655 4922137415 9790511908 3588290097 6566473007 3387931467 8913181465 1093167615 7582135142 4860442292 4453041131 6065270097 4330088499 0346754055 1864067734 2603583409 6086055337 4736276093 5658853109 7609942383 4738222208 7292464497 6845605795 6251676557 4088410321 7313456277 3585605235 8236389532 0385340248 4227337163 9123973215 9954408284 2166663602 3296545694 7035771848 7344203422 7706653837 3875061692 1276801576 6181095420 0977083636 0436111059 2409117889 5403380214 2652394892 9686439808 9261146354 1457153519 4342850721 3534530183 1587562827 5733898268 8985235577 9929572764 5229391567 4775666760 5108788764 8453493636 0682780505 6462281359 8885879259 9409464460 4170520447 0046315137 9754317371 8775603981 5962647501 4109066588 6616218003 8266989961 9655805872 0863972117 6995219466 7898570117 9833244060 1811575658 0742841829 1061519391 7630059194 3144346051 5404771057 0054339000 1824531177 3371895585 7603607182 8605063564 7997900413 9761808955 3636696031 6219311325 0223851791 6720551806 5926351803 6251214575 9262383693 4822266589 5576994660 4919381124 8660909979 8128571823 4940066155 5219611220 7203092277 6462009993 1524427358 9488710576 6238946938 8944649509 3960330454 3408421024 6240104872 3328750081 7491798755 4387938738 1439894238 0117627008 3719605309 4383940063 7561164585 6094312951 7597713935 3960743227 9248922126 7045808183 3137641658 1826956210 5872892447 7400359470 0926866265 9651422050 6300785920 0248829186 0839743732 3538490839 6432614700 0532423540 6470420894 9921025040 4726781059 0836440074 6638002087 0126664209 4571817029 4675227854 0074508552 3777208905 8168391844 6592829417 0182882330 1497155423 5235911774 8186285929 6760504820 3864343108 7795628929 2540563894 6621948268 7110428281 6389397571 1757786915 4301650586 0296521745 9581988878 6804081103 2843273986 7198621306 2055598552 6603640504 6282152306 1545944744 8990883908 1999738747 4529698107 7620148713 4000122535 5222466954 0931521311 5337915798 0269795557 1050850747 3874750758 0687653764 4578252443 2638046143 0428892359 3485296105 8269382103 4980004052 4840708440 3561167817 1705128133 7880570564 3450616119 3304244407 9826037795 1198548694 5591520519 6009304127 1007277849 3015550388 9536033826 1929343797 0818743209 4991415959 3396368110 6275572952 7800425486 3060054523 8391510689 9891357882 0019411786 5356821491 1852820785 2130125518 5184937115 0342215954 2244511900 2073935396 2740020811 0465530207 9328672547 4054365271 7595893500 7163360763 2161472581 5407642053 0200453401 8357233829 2661915308 3540951202 2632916505 4426123619 1970516138 3935732669 3760156914 4299449437 4485680977 5696303129 5887191611 2929468188 4936338647 3927476012 2696415884 8900965717 0861605981 4720446742 8664208765 3347998582 2209061980 2173211614 2304194777 5499073873 8567941189 8246609130 9169177227 4207233367 6350326783 4058630193 0193242996 3972044451 7928812285 4478211953 5308989101 2534297552 4727635730 2262813820 9180743974 8671453590 7786335301 6082155991 1314144205 0914472935 3502223081 7193663509 3468658586 5631485557 5862447818 6201087118 8976065296 9899269328 1787055764 3514338206 0141077329 2610634315 2533718224 3385263520 2177354407 1528189813 7698755157 5745469397 2715048846 9793619500 4777209705 6179391382 8989845327 4262272886 4710888327 0173723258 8182446584 3624958059 2560338105 2156062061 5571329915 6084892064 3403033952 6226345145 4283678698 2880742514 2256745180 6184149564 6861116354 0497189768 2154227722 4794740335 7152743681 9409892050 1136534001 2384671429 6551867344 1537416150 4256325671 3430247655 1252192180 3578016924 0326699541 7460875924 0920700466 9340396510 1781348578 3569444076 0470232540 7555577647 2845075182 6890418293 9661133101 6013111907 7398632462 7782190236 5066037404 1606724962 4901374332 1724645409 7412995570 5291424382 0807609836 4823465973 8866913499 1978401310 8015581343 9791948528 3043673901 2482082444 8141280954 4377389832 0059864909 1595053228 5791457688 4962578665 8859991798 6752055455 8099004556 4611787552 4937012455 3217170194 2828846174 0273664997 8475508294 2280202329 0122163010 2309772151 5694464279 0980219082 6689868834 2630716092 0791408519 7695235553 4886577434 2527753119 7247430873 0436195113 9611908003 0255878387 6442060850 4473063129 9277888942 7291897271 6989057592 5244679660 1897074829 6094919064 8764693702 7507738664 3239191904 2254290235 3189233772 9316673608 6996228032 5571853089 1928440380 5071030064 7768478632 4319100022 3929785255 3723755662 1364474009 6760539439 8382357646 0699246526 0089090624 1059042154 5392790441 1529580345 3345002562 4410100635 9530039598 8644661695 9562635187 8060688513 7234627079 9732723313 4693971456 2855426154 6765063246 5676620279 2452085813 4771760852 1691340946 5203076733 9184114750 4140168924 1213198268 8156866456 1485380287 5393311602 3229255561 8941042995 3356400957 8649534093 5115266454 0244187759 4931693056 0448686420 8627572011 7231952640 5023099774 5676478384 8897346431 7215980626 7876718380 0524769688 4084989185 0861490034 3240347674 2686245952 3958903585 8213500645 0998178244 6360873177 5437885967 7672919526 1112138591 9472545140 0301180503 4378752776 6440276261 8941017576 8726804281 7662386068 0477885242 8874302591 4524707395 0546525135 3394595987 8961977891 1041890292 9438185672 0507096460 6263541732 9446495766 1265195349 5701860015 4126239622 8641389779 6733329070 5673769621 5649818450 6842263690 3678495559 7002607986 7996261019 0393312637 6855696876 7029295371 1625280055 4310078640 8728939225 7145124811 3577862766 4902425161 9902774710 9033593330 9304948380 5978566288 4478744146 9841499067 1237647895 8226329490 4679812089 9848571635 7108783119 1848630254 5016209298 0582920833 4813638405 4217200561 2198935366 9371336733 3924644161 2522319694 3471206417 3754912163 5700857369 4397305979 7097197266 6664226743 1117762176 4030686813 1035189911 2271339724 0368870009 9686292254 6465006385 2886203938 0050477827 6912835603 3725482557 9391298525 1506829969 1077542576 4748832534 1412132800 6267170940 0909822352 9657957997 8030182824 2849022147 0748111124 0186076134 1515038756 9830918652 7806588966 8236252393 7845272634 5304204188 0250844236 3190383318 3845505223 6799235775 2929106925 0432614469 5010986108 8899914658 5518818735 8252816430 2520939285 2580779697 3762084563 7482114433 9881627100 3170315133 4402309526 3519295886 8069082135 5853680161 0002137408 5115448491 2685841268 6958991741 4913382057 8492800698 2551957402 0181810564 1297250836 0703568510 5533178784 0829000041 5525118657 7945396331 7538532092 1497205266 0783126028 1961164858 0986845875 2512999740 4092797683 1766399146 5538610893 7587952214 9717317281 3151793290 4431121815 8710235187 4075722210 0123768721 9447472093 4931232410 7065080618 5623725267 3254073332 4875754482 9675734500 1932190219 9119960797 9893733836 7324257610 3938985349 2787774739 8050808001 5544764061 0535222023 2540944356 7718794565 4304067358 9649101761 0775948364 5408234861 3025471847 6485189575 8366743997 9150851285 8020607820 5544629917 2320202822 2914886959 3997299742 9747115537 1858924238 4938558585 9540743810 4882624648 7880533042 7146301194 1589896328 7926783273 2245610385 2197011130 4665871005 0008328517 7311776489 7352309266 6123458887 3102883515 6264460236 7199664455 4727608310 1187883891 5114934093 9344750073 0258558147 5619088139 8752357812 3313422798 6650352272 5367171230 7568610450 0454897036 0079569827 6263923441 0714658489 5780241408 1584052295 3693749971 0665594894 4592462866 1996355635 0652623405 3394391421 1127181069 1052290024 6574236041 3009369188 9255865784 6684612156 7955425660 5416005071 2766417660 5687427420 0329577160 6434486062 0123982169 8271723197 8268166282 4993871499 5449137302 0518436690 7672357740 0053932662 6227603236 5975171892 5901801104 2903842741 8550789488 7438832703 0632832799 6300720069 8012244365 1163940869 2222074532 0244624121 1558043545 4206421512 1585056896 1573564143 1306888344 3185280853 9759277344 3365538418 8340303517 8229462537 0201578215 7373265523 1857635540 9895403323 6382319219 8921711774 4946940367 8296185920 8034038675 7583411151 8824177439 1450773663 8407188048 9358256868 5420116450 3135763335 5509440319 2367203486 5101056104 9872726472 1319865434 3545040913 1859513145 1812764373 1043897250 7004981987 0521762724 9406521461 9959232142 3144397765 4670835171 4749367986 1865527917 1582408065 1063799500 1842959387 9915835017 1580759883 7849622573 9851212981 0326379376 2183224565 9423668537 6799113140 1080431397 3233544909 0824910499 1433258432 9882103398 4698141715 7560108297 0658306521 1347076803 6806953229 7199059990 4451209087 2757762253 5104090239 2888779424 6304832803 1913271049 5478599180 1969678353 2146444118 9260631526 6181674431 9355081708 1875477050 8026540252 9410921826 4858213857 5266881555 8411319856 0022135158 8872103656 9608751506 3187533002 9421186822 2189377554 6027227291 2905042922 5978771066 7873840000 6167721546 3844129237 1193521828 4998243509 2089180168 5572798156 4218581911 9749098573 0570332667 6464607287 5743056537 2602768982 3732597450 8447964954 5648030771 5981539558 2777913937 3601717422 9960273531 0276871944 9444917939 7851446315 9731443535 1850491413 9415573293 8204854212 3508173912 5497498193 0871439661 5132942045 9193801062 3142177419 9184060180 3479498876 9105155790 5554806953 8785400664 5337598186 2846419905 2204528033 0626369562 6490910827 6271159038 5699505124 6529996062 8554438383 3032763859 9800792922 8466595035 5121124528 4087516229 0602620118 5777531374 7949362055 4964010730 0134885315 0735487353 9056029089 3352640071 3274732621 9603117734 3394367338 5759124508 1493357369 1166454128 1788171454 0230547506 6713651825 8284898099 5121391939 9563324133 6556777098 0030819102 7204099714 8687418134 6670060940 5102146269 0280449159 6465453301 0775469541 3088714165 3125448130 6119240782 1188690056 0277818242 3502269618 9344352547 6335735364 8561936325 4417756613 9817039306 3287216690 5722259745 2091929172 6219984440 9646158269 4563802395 0283712168 6446561785 2355651641 2771282691 8688615572 7162014749 3405227694 6595712198 3149433816 2211400693 6307430444 1732847861 0177774383 7977037231 7952554341 0722344551 2555589998 6461838767 6490397246 1167959018 1000350989 2864120419 5163551108 7632042676 1297982652 9425882951 1412758412 6273279079 8807559751 8515768412 6474220947 9721843309 3529726652 1001566251 4552994745 1276315509 1763673025 9462132930 1904028379 5424632325 8550301096 7069227202 2707486341 9005438302 6506812141 4213505715 4175057508 6399076739 4633514620 9082888934 9383764393 9925690060 4067311422 0933121959 3620298297 2351163259 3867722414 7791162957 2780752395 0562515816 0313335938 2311500518 6268905306 5836812998 8108663263 2719806112 7154885879 8093487912 9137074982 3057592909 1862939195 0147211975 8606727009 2547718025 7503377307 9939713453 9532646195 2699965963 8565491759 0458333585 7991020127 1320458390 3200853878 8816336376 8518208372 7885131175 2277696097 8796214237 2162545214 5912818317 9821604411 1311671406 9148271709 8101545778 1939202311 5638719508 0502467972 5792497605 7726259133 2855972637 1211201905 7207714091 4864507409 4926718035 8151575715 1405039761 0963846755 5692989703 8354731410 0223802583 4687673501 2977541327 9532060971 1545064842 1218593649 0997917766 8747744818 8287063231 5515865032 8981642282 8823274686 6106592732 1979071623 8464215348 9852476216 7890502609 9804526648 3929542357 2873439776 8049577409 1449538391 5755654854 5905897649 5198513801 0079580107 8375994577 5299196700 5476022525 5203445398 8712538780 1719607181 6407812484 7847257912 4078245443 6168234523 9570689514 2722697504 3187363326 3011103053 4233358216 0933319121 8806608268 3414289104 1517324721 6053355849 9932245487 3077882290 5252324234 8615315209 7693846104 2582849714 9634753418 3756200301 4915703279 6853018686 3157248840 1526639835 6895636346 5743532178 3493199825 5421173084 6774529708 5839507616 4582296303 2442432823 7737450517 0285606980 6788952176 8198156710 7816334052 6675953942 4926280756 9683261074 9532339053 6223090807 0814559198 3735537774 8742029039 0181429373 1152933464 4468151212 9450975965 3430628421 5319445727 1186149000 1765055817 7095302468 8752632501 1970520947 6159416768 7277844720 0019278913 7251841622 8577837922 8443908430 1181121496 3664246590 3363419454 0657183544 7719124466 2125939265 6620306888 5200555991 2123536371 8226922531 7814587925 9375044144 8933981608 6579008761 6502463519 7045828895 4817937566 8104647461 4105142498 8702521399 3687050937 2305447734 1126413548 9280684105 9107716677 8212383328 1026218558 7751312721 1793444482 0144042574 5083063944 7383637939 0628300897 3306241380 6145894142 2769474793 1665717623 1824721683 5067807648 7573420491 5576282175 8397297513 4478990696 5895325489 4033561561 3167403276 4724692125 0575911625 1529654568 5446334981 1431767025 7295661844 7754874693 7846423373 7238981920 6620485118 9437886822 4807279352 0225017965 4534375727 4163910791 9729529508 1294292220 5347717304 1844779156 7399173841 8311710362 5243957161 5271466900 5814700002 6330104526 4354786590 3290733205 4683388720 7873544476 2647925297 6901709120 0787418373 6735087713 3769776834 9634425241 9949951388 3150748775 3743384945 8259765560 9965559543 1804092017 8497184685 4973706962 1208852437 7013853757 6814166327 2241263442 3982152941 6453780004 9250726276 5150789085 0712659970 3670872669 2764308377 2296859851 6912230503 7462744310 8529343052 7307886528 3977335246 0174635277 0320593817 9125396915 6210636376 2588293757 1373840754 4064689647 8310070458 0613446731 2715911946 0843593582 5987782835 2665311510 6504162329 5329047772 1740835593 4972375855 2138048305 0900096466 7608830154 0612824308 7406455944 3185341375 5220166305 8121110334 5312074508 6824339432 1590435944 3031243122 7471385842 0303901060 7094031523 5556172767 9941600203 9397509989 7629335325 8555756248 0899669182 9864222677 5023601932 5797472674 2578211119 7347094023 5745722227 1212526852 3842958742 7350156366 0093188045 4933389897 4157149054 4182559738 0808715652 8143010267 0460284316 8192303925 3529779576 5862414392 7015497408 7927313105 1636119137 5770089295 6482332364 8298263024 6079758757 6774537716 0102490804 6243018565 2416175665 5600160859 1215345562 6760219268 9982855377 8725831451 4408265458 3484409478 4631787773 7479465358 0169960779 4055687011 9232860804 1130904629 3508718271 2593466871 2766694873 8998245985 2778649956 9165464029 4589350649 6433580982 4765965165 1420909867 5520380830 9203230487 3427034682 8875160407 1546653834 6196112230 1375945157 9252696743 6425319273 9003603860 8236450762 6988274976 1872357547 6762889950 7521148048 5252795084 5033958570 8381304769 3788132112 3674281319 4879502280 6632017002 2460331989 6719706491 6374117585 4851878484 0120548446 7258885140 1562725019 8217190669 6081262778 5485964818 3696214107 2171421498 6361918774 7545096503 0895709947 0934337856 9816744658 2826791194 0611956037 8453978558 3924076127 6344105766 7510243075 5981455278 6167815949 6570625597 5507430652 1085301597 9080733437 3607943286 6757890533 4836695554 8680391343 3720156498 8342208933 9997164147 9746938696 9054800891 9306713805 7171505857 3071488156 4992071408 6758259602 8760564597 8242377024 2469805328 0566327870 4192676846 7116266879 4634869504 6450742021 9373945259 2626686135 5294062478 1361206202 6364981999 9949840514 3868285258 9563422643 2870766329 9304891723 4007254717 6418868535 1372332667 8779217383 4754148002 2803392997 3579361524 1275582956 9276837231 2347989894 4627433045 4566790062 0324205163 9628258844 3085438307 2014956721 0646053323 8537203143 2421126074 2448584509 4580494081 8209276391 4000854042 2023556260 2185643489 9414543995 0410980591 8179488826 2805206644 1086319001 6885681551 6922948620 3010738897 1810077092 9059048074 9092427141 0189335428 1842999598 8169660993 8369616443 8152887721 4085268088 7574882932 5873580990 5670755817 0179491619 0611400190 8553744882 7262009366 8560447559 6557476485 6740081773 8170330738 0305476973 6097865438 5938218722 0583902344 4435088674 9986650604 0645874346 0053318274 3629617786 2518081893 1443632512 0510709469 0813586440 5192295129 3245007883 3398788429 3393424351 2634336520 4385812912 8343452973 0865290978 3300671261 7981303167 9438553572 6296998740 3595704584 5223085639 0098913179 4759487521 2639707837 5944861139 4519602867 5121056163 8976008880 0927461158 6080020780 3341591451 7970730368 3519697776 6076373785 3330120241 2011204698 8609209339 0853657732 2239241244 9051532780 9509558664 5947763448 2269986074 8132973026 3097502881 2103517723 1244650953 4965369309 0018637764 0940943498 3731325132 1862080214 8099226855 0294845466 1814715557 4447096695 3017769043 4272031892 7706047177 8452793916 0472281534 3798035396 7986142437 0956683221 4914654380 1459382927 7393396032 7540480095 5223181666 7380357183 9327570771 4204672383 8624617803 9762923771 3120958078 9363841447 9298025880 6552212926 2093623930 6373134966 4018661951 0811583471 1733120258 0586672763 9992763579 0780638188 1306915636 6274125431 2595899361 1964762610 1405563503 3995231403 2311381965 6236327198 9618372548 4533370206 2563464223 9527669435 6837676136 8711962921 8187545760 8161705303 1590728828 7007123136 6630872275 4918661395 7737305460 6599743781 0987649802 4140112421 4277366808 2751390959 3134041558 2626678951 0846776118 6659576601 6599817808 9414985754 9762843878 5610026379 6543178313 6340251358 1416115190 2096499133 5487331311 1502270068 1930135929 5959716401 9719605362 5033558479 9809634887 1803911161 2813595968 5654788683 2585643789 6173159762 0024196215 5289629790 4819822199 4622694871 3746244472 9093456470 0285376949 5885959160 6789282491 0544125159 9630078136 8367490209 3749157328 9627002865 6829344431 3423473512 3929825916 6739503425 9958689706 9726733258 2735903121 2887466604 5146148785 0346142827 7659916080 9039865257 5717263081 8334944418 2019353338 5071292345 7743755793 4406217871 1330

Écrit par : JC..... | 16/12/2015

---------------------------------------------------------------
On est quand même dans le sérieux, là ! Loin des branlettes de ce petit con de Proust....

Écrit par : JC..... | 16/12/2015

J'ai relevé trois erreurs dans les décimales de π.

Écrit par : Pr Luft | 16/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Pfff..... JC..... il en a même pas copié la moitié ! Et moi j'en suis à 128 000

http://jlsigrist.com/pi.html

Écrit par : Lucy | 16/12/2015

______________________________________________________________
"parvenait à APPROCHER" la valeur de Pi ! On en est à 120.000 décimales environ, et je ne résiste pas au plaisir de les inscrire dans le marbre virtuel du blog à Sergio ..."
Oh, le beau souvenir ! je suis restée rêveuse si longtemps dans cette salle du Palais de la découverte. J'avais 15 ans.
Puis, bien sûr dans le planétarium où, tête renversée, je suivais la course des étoiles.

Ce chemin-là de la science me ravissait. Ça ne m'a pas empêchée d'être boulée au concours d'entrée à l'E.N. J'ai eu un zéro pointé en maths, ayant démontré que le problème était un canular, qu'on ne pouvait le résoudre. Bien sûr, tous les autres candidats l'avaient résolu !

Écrit par : christiane | 16/12/2015

———————————————
Un problème qu'on ne peut résoudre n'est pas nécessairement un canular. On en a ici un exemple avec le nombre π. Il a fallu attendre le XIXème siècle pour que soit démontrée l'impossibilité de la quadrature du cercle (i.e. que π ne sera jamais un chiffre rond) et pourtant le problème était réel.

[Je rappelle que le problème dit de la "quadrature du cercle" consiste à construire un carré de la même surface qu'un cercle donné.]

Écrit par : Pr Luft | 16/12/2015

Cela fait penser aux colonnes de prisonniers soviétiques de juillet-août 1941. Il y avait bien quelques images tournées vue d'avion Fieseler-Storch qui les montraient, mais là, chapka, on se rend compte de l'effet masse du nombre.
Le génie militaire de Staline valait bien cet hommage, point Godwin décimal que les Nazis surent d'ailleurs très bien décimer plus tard dans les Stalags ou les KZ pour "Ivan".

Écrit par : xlewm | 16/12/2015

---------------------------------------------------------------
On s'en tape, des décimales du nombre Pi : le nombre de dimensions de l'espace est infiniment plus intéressant . Onze ? Douze ?....

Quittons nous sur un propos, admirablement desprogiens sans en être, concernant une commentatrice de blog que vous reconnaitrez facilement :

"Elle est tellement vieille qu'elle a un exemplaire de la Bible dédicacé."

Écrit par : JC..... | 16/12/2015

_____________________________________________________________________
Pr Luft
J'aime assez les problèmes dont on frôle la résolution et qui restent comme le soir, indécis, entre chien et loup.
La quadrature du cercle, c'est un autre souvenir : construire un cercle parfait à partir de carrés ayant le même centre et pivotant autour de ce centre.
C'est étrange votre voix légèrement décalée comme venue en ricochet après avoir rebondi dans l'espace et glané des queues de comète, des aurores boréales, des trous noirs.

Écrit par : christiane | 16/12/2015

____________________________________________________________
xlewm
Pas loin ! je pensais à deux immenses toiles d'Anselm Kiefer "La chute des étoiles" (Sternen fall) et "Champ d'étoiles" (Sternen lager). Un ciel noir piqueté d'étoiles numérotées et de paille. La science astronomique qui désigne à la fois la distance et à la classification numérique des étoiles mais aussi un travail de mémoire rappelant d'autres numéros... Il y avait aussi des barbelés, des petites robes d'enfants et des pétales de roses séchées (partout des poèmes de Celan dans cette expo sous la nef du grand Palais . Constellations de cendres... L'éphémère et l'éternel se touchent de près...
"Un rien,
nous étions, nous sommes, nous resterons,
en fleur
la rose de rien, de personne..."

Écrit par : christiane | 16/12/2015

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °
"elle a un exemplaire de la Bible dédicacé"

Meuh non ! Elle est pas idiote, elle l'a vendu ! Et depuis elle fait le tour du monde avec son escort boy.

http://www.postillon.fr/encheres-record-pour-un-exemplaire-de-la-bible-dedicace-par-jesus-christ/

Écrit par : Lucy | 16/12/2015

__________________________________________________

on n'y comprend rien, mais au moins on peut le lire ! ☺
Écrit par : Lucy | 16/12/2015

Bizarre... Je faisais tout le temps des rosaces au compas... Toujours la même mais je recommençais toujours ! Et là le pire c'était qu'il fallait se cacher non seulement du professeur, mais surtout des copains... Passeque normalement les rosaces c'est surtout les filles qui les faisaient ! ha ben bon...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

_____________________________________________
Pour Christiane et alii :

« Sur la couverture un dessin à la plume de Yann Lefeuvre où des êtres s'emboîtent comme les peluches dans un coffre à jouets de gamin »

Ce dessin est en fait une sorte d'Arcimboldo. On en a la clé sur sur la 4° de couv'.

L'artiste (ancien élève) a un site à explorer : yannlefeuvre.fr

Écrit par : PMB | 16/12/2015

__________________________________________________

ayant démontré que le problème était un canular, qu'on ne pouvait le résoudre.
Écrit par : christiane | 16/12/2015

Ca aussi c'est bizarre : un des premiers principes de Goebbels pour sa Propanganda était que plus un mensonge est gros, plus on le croit ; cela aurait dû marcher, la preuve c'est que les citations inventées ça marchait toujours ! Ca dépannait...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

Une citation :
"La vie est un tiroir plein de calepins sans étiquette." Sergio.

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

"Plus un fleuve est long, moins les rivières sont bleues." Sergio

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

------------------------------------------------------
"ce commentateur lubrique qui ne peut être MàC"

Il aimerait qu'on le prenne pour MàC, mais ce n'est qu'un geai pochtron qui veut se parer des plumes du paon.

Demandez à Passou, qui sait à quoi s'en tenir sur ce foutriquet dont les messages n'ont qu'un intérêt : ils sont courts.

Écrit par : AC | 16/12/2015

J'aime beaucoup les citations de Sergio.
"Ce que les scoubidous font aux hommes, les loups le font aux toupies." Sergio

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

"La vérité est un bac à sable où la mousse n'attend pas le printemps avant l'hiver." Sergio

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

"Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant les bœufs." Proverbe auvergnat repris par Sergio, op. cit.

"Tant va la cruche à l'eau qu'on devient forgeron." idem.

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

"Chat échaudé dit qu'il a la rage". Proverbe nancéen, in Le Goût des citations, Mercure de France, Sergio

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

"AC, alias petit troll à pseudo multiple, est une brêle." Sergio

Écrit par : amateur de citations | 16/12/2015

__________________________________________________

Le génie militaire de Staline valait bien cet hommage, point Godwin décimal que les Nazis surent d'ailleurs très bien décimer plus tard dans les Stalags ou les KZ pour "Ivan".
Écrit par : xlewm | 16/12/2015

Le pauvre Коба ! Quand on pense à quel point il a été déçu de voir oncle Wolf l'envahir tout cru... On sait plus à qui se fier ! En plus il avait prêté les terrains pour les entraîner, les Fieseler Storch... Remarque après tout comme c'est ses propres mecs qu'ils photographiaient... Si c'était réussi, warum nicht, hein ! Ce qui compte dans la photo c'est l'art...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

-------------------
Oui alors là j'ai vu un commentaire avec lequel je ne suis pas d'accord mais alors pas d'accord du tout.
Je ne dirai pas lequel pour ne pas semer la zizanie.

Écrit par : Raoul Longemont de la Ferté Rouvière | 16/12/2015

______________________________________________________________________________
"Ce dessin est en fait une sorte d'Arcimboldo. On en a la clé sur sur la 4° de couv'."
Mais bien sûr, PMB, voilà pourquoi il y a votre photo en 4e de couv' !
Maintenant, je distingue le nez, les lunettes, une lèvre, le cou.... Pas mal ! Un visage fait de tous ces visages qui parcourent votre livre.
Je vais aller voir son site. Il est doué.

Écrit par : christiane | 16/12/2015

_____________________________________________________________
Le site de Yann Lefeuvre est intéressant mais pas commode à consulter ! difficile d'agrandir les œuvres et de passer de l'une à l'autre facilement. Beaucoup aimé ses paysages lumineux. Les dessins ? c'était trop petit pour bien les observer. Merci.

Écrit par : christiane | 16/12/2015

______________________________________________
Écrit par : christiane | 16/12/2015

Pas commode, je confirme. La taille réduite des images est voulue : les originaux sont à vendre (ou vendus).

Je l'avais "tanné" pour les deux premiers livres, avec des exigences maniaques dont il s'était plaint. Résultat : il a eu carte blanche pour le troisième... et il a sué sang et eau pour trouver une idée.

Écrit par : PMB | 16/12/2015

rien que dla sodo à myons d'pixel qu'elle veut rluquer la cricri..yavé y'a sué sang et eau pour pas qules femmes y voient épicétou

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

Quand on pense à quel point il a été déçu de voir oncle Wolf l'envahir tout cru...

n'empêche que c'est lui qui l'a carotté..tout le reste n'est que détail

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

_____________________________________________________________
J'avais beaucoup apprécié son jeu de noir et blanc pour la couverture de "mes biens chers frères".
Mais il est vrai que c'est l'écriture des livres qui m'a le plus intéressée. Particulièrement dans le dernier, "Curieux", qui a beaucoup de charme. Des petites histoires exigeant que ne reste que l'essentiel et vous y réussissez parfaitement. J'aime beaucoup vos dernières phrases, toujours imprévues et donnant un beau final à vos histoires.
Vos trois petits-fils ont de beaux prénoms. Ont-ils aimé ce livre qui leur est dédié ?

Écrit par : christiane | 16/12/2015

Je faisais tout le temps des rosaces au compas... Toujours la même mais je recommençais toujours ! Et là le pire c'était qu'il fallait se cacher non seulement du professeur, mais surtout des copains...

hon appelle ça "le stade anal enluminé"..on se cache dans une cabane.. karl gustav c'est un peu autre chose que cet hâne de zigzigmound

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

Loin des branlettes de ce petit con de Proust....

dans la banane y'a pas d'os dedans dirait la bonne clopine

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

Christiane ce que vous dites de Kiefer pourrait nous faire ramener les aiguilles de l'horloge en arrière et atterrir dans une salle de musée consacrée à Beuys qui s'écrasa avec son Stuka dans la steppe de Crimée au cours d'un vol rendu "à l'aveugle" à cause du brouillard, le pilote fut tué, lui recueilli, le nez en capilotade, par la patrouille, là commence sa légende autofictive tatare qu'il roulera toute sa vie dans la chaleur du feutre comme un vendeur de kilims.
Bien aimé lire vos aventures de liaison en mob bleue Motobécane, un style que je ne vous connaissais pas jusque-là, vous devriez y revenir plus souvent.
@ Lucy, ce que vous dites de Gertrude S. montre que la civilisation de 1968 n'a pas inventé grand-chose, les gâteaux qui font rire, l'amour libre, dès les années trente ça bourgeonnait (dans certains milieux, mais qui sait si cela ne transpirait pas secrètement ailleurs plus souvent ?), pensons au génie des femmes qui firent des merveilles avec leur habileté manuelle dans les ateliers en 1916-18, les Américaines feront pareil à partir de 1942, une certaine actrice allant même mettre au point le guidage par haute fréquence des torpilles de la Navy, mince pour des papoteuses vous vous défendez bien mesdames.
@ Lola, ah Li Po, le bain de mer sous l'astre de la nuit, enivré de poésie et de baijiu, Kenneth White chez Pivot qui le lance en France, le commencement de l'amour de la Chine chez nous ? Peut-être.
Stendhal dans un récit de souvenir rappelle qu'un comte Daru, qui ne l'aimait pas, regardait le clair de lune et tombait amoureux de son doigt en le pointant vers le satellite, comme quoi les poètes bouddhistes n'ont rien inventé.
@ Sergio, tu me fais rire comme d'habitude...mais d'un seul coup je me dis que ce n'est pas pothib que tu ne connaisses pas le Moto-ball.
Y'avait un club dans ma jeunesse à Senlis dans les champs à foulon abandonnés, une jachère à l'ouest, où des adultes faisaient des matchs avec un énorme ballon, un boucan d'enfer, des grosses tétines, des échappements libres, des vieilles Huskies suédoises petites cyl. trafiquées, même le Dirt-track ou la moto sur glace sont plus élégants.
Des trucs qu'on ne voit plus nulle part.

Écrit par : xlewm | 16/12/2015

tout le reste n'est que détail

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015


10 millions de soldats morts, 16 millions de civils tués ou disparus.
Des miyards et des miyards de petits détails de vie éliminés, des milliers de prisonniers rapatriés du front qui finiront une balle dans la nuque parce qu'ils "avaient vu l'Ouest", la civilisation de l'homme nouveau léniniste" détruite (c'est Staline qui l'avoue à Joukov en 1941), tout ça pour que les petits bourgeois nomenklaturistes du parti aillent l'été se tremper le baigneur dans les eaux chaudes de Sotchi vers 1960 et bouffer un sandwich au beurre de cacahuètes des champs de l'ex-mer d'Aral ?
Allons, même Ehrenbourg a de quoi être dégoûté.
Y'a que Soyuz qu'ils nous ont donné, pour la station internationale c'est tout bon aujourd'hui, un truc dont l'origine fut bricolée par Korolev sur plan Von Braun.
Un point de détail de plus.

Écrit par : xlewm | 16/12/2015

__________________________________________________

n'empêche que c'est lui qui l'a carotté..tout le reste n'est que détail
Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

Tiens , tu vois, le gars Delpla i pourrait peut-être répondre à cette question, qui m'a toujours cisaillé, surtout après les résultats clairs et nets de Charles XII et de Nabulione, cette histoire de Russie, oncle Wolf, freudiennement ça serait pas une forme de suicide ?

C'est un peu comme la barbe, au-dessus de la couverture ou en-dessous, de cet excellent Archibald...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

__________________________________________________

les eaux chaudes de Sotchi
Écrit par : xlewm | 16/12/2015

Il fait beau, souvent il pleut la nuit, ce qui rafraîchit, et le jour ça repart ; mais l'été, l'hiver on est personne qui sait. Et alors le sable, c'est du gravillon gris, bleu, noir, mettons de un demi-millimètre ou un millimètre de diamètre ; en clair, c'est dégueu. Mais quand même, ce n'est pas de la vase, et cela ne coupe pas, ce qui serait l'apothéose...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

__________________________________________________

Moto-ball.
Écrit par : xlewm | 16/12/2015

Houla dès qu'il y a "ball" ça me fait toujours un peu peur ; on avait même essayé le horse-ball (pas le polo !), je voulais absolument pas tirer sur le filet (sur la bouche du quadrupède), ça doit être formateur quand même...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

-------------------------------------------------------------
// J'avais beaucoup apprécié son jeu de noir et blanc pour la couverture de "mes biens chers frères"//

Et encore, il est mécontent du rendu de l'imprimeur. Moi qui ai l'original, je confirme. Il est aussi maniaque que moi.

// J'aime beaucoup vos dernières phrases, toujours imprévues et donnant un beau final à vos histoires //

Dans les récits, les dernières phrases sont toujours importantes. Par exemple, voir Des hommes illustres, p 158, la toute dernière ligne (Rouaud, Minuit)

// Vos trois petits-fils ont de beaux prénoms. Ont-ils aimé ce livre qui leur est dédié ? //

Pas encore lu, car trop jeunes. Ce sera leur héritage.
-------------------------------------------------------------

Écrit par : PMB | 16/12/2015

Houla dès qu'il y a "ball" ça me fait toujours un peu peur

tu penses encore avoir honte devant les copins..c'est souvent le prix pour que les filles te trouvent mimi

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

Y'a que Soyuz qu'ils nous ont donné

t'fatigue pas, hon a pas à lui dire merci.. l'korolev a même été repécho au goulag..et fonbrone a fait réver les petits..l'mort saisi lvif que chez dracul

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

le gars Delpla i pourrait peut-être répondre à cette question

il pourrait réponde !
..haprés tout delpla ça rime avec irma

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

en clair, c'est dégueu

l'contraire de l'eau de porquènerol

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

// J'aime beaucoup vos dernières phrases, toujours imprévues et donnant un beau final à vos histoires //

..si qu'y croit qu'on lvoit pas vnir avec ses finissions en ball çui là..même delpla pourrait réponde

Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

__________________________________________________

irma
Écrit par : bouguereau | 16/12/2015

De temps en temps on rencontre quand même chez lui des idées personnelles, en tous cas peu écrites, peu ressassées, susceptibles de relancer l'attention ; naturellement après il faudrait se plonger dans les chiffres, les documents, au moins pour essayer de faire la part des choses, et ça, c'est encore du boulot !

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

__________________________________________________

"c'est souvent le prix pour que les filles te trouvent mimi"

Non mais le coupage des citrons, c'est bien aussi ! Et c'est là qué se trouvent... Puis un citron, c'est tout de même moins dangereux que cette maudite boule !

Une fois lors d'une demi-journée (quatre heures pleines !) de sport co je m'étais enfui et retrouvé avec quelques augustes dans la salle de sport normale... On faisait tout ce qu'on voulait jamais faire ! Du mouton du saut de fenêtre sans les tapis sans rien... C'était bien collectif on était plusieurs...

Écrit par : Sergio | 16/12/2015

---------------------------------------------------------------
Le goût de l'envahissement de la Russie n'est pas suicidaire dans ses objectifs, il est mégalomaniaque. Un Napoléon, un Hitler, un Erdogan, se doivent de tâter le plus grand que soi ... bêtement ! Mais lorsqu'on est "le plus fort, le plus grand, le meilleur chez soi", on a besoin d'aller régner chez les autres, en faire profiter les voisins s'ennuyant dans leur immensité impossible à soumettre .... Réaction typique de connards, sûr de leur génie et dominateurs ! Et ils en crèvent.

Écrit par : JC..... | 17/12/2015

_____________________________________________________________________
Page 94 :
"Les voyageurs sont bien souvent des voyageurs immobiles. Ils se posent où avions et bateaux les déposent. C'est ainsi que les immigrants bretons investirent les abords de la gare Montparnasse. Notre guide, qui ne faisait rien comme tout le monde, nous installa à l'opposé, du côté de la Porte Dorée, dans un hôtel dont les persiennes éclairées par les lampadaires de la rue dessinaient sur le plafond de la chambre deux échelles lumineuses. Le roulement incessant des voitures jusque tard dans la nuit rendait un peu le son familier de l'océan. Et, pour que le dépaysement ne fût pas trop grand, il pleuvait sur Paris."
Je ne me lasse pas de lire Jean Rouaud. Dans ce livre, dédié à Joseph, entre passé, présent et futur, ces lignes m'ont offert le passé d'une de ma famille. Tout y est, même la pluie !

Écrit par : christiane | 17/12/2015

_______________________________________________________________
le 10 janvier 2009, un article dans "Le Figaro" littéraire de M. Aïssaoui dont ces lignes :
"Pour la petite histoire, le lendemain du prix, il quittait le kiosque de la rue de Flandres dans le XIXe arrondissement, un kiosque filmé jusqu'à l'overdose. Mais qui pouvait devenir sa prison. Car comment survivre à un prix Goncourt survenu par surprise à l'âge de 38 ans ? «J'étais surtout hébété et triste.» Triste ? «Oui. Je revoyais tout ce que j'avais sacrifié pour l'écriture. En étant publié, j'ai été sauvé de justesse, en quelque sorte rattrapé par les cheveux. J'appartenais enfin à la famille de la littérature.» Ce sera le seul moment de la conversation où l'on perçoit un peu de peine dans le regard, comme si le fil de sa vie d'avant le Goncourt défilait."

Le fil d'une vie n'est pas toujours celui d'Ariane. Il peut mener au labyrinthe et à la rencontre du minotaure...

Écrit par : christiane | 17/12/2015

De temps en temps on rencontre quand même chez lui des idées personnelles

j'aime beaucoup ce delpla a faire de l'histoire dans son garage comme d'autre des test des avantages comparatifs du mig/mag sur le tig. c'est ça l'honneur de l'internet

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

à la rencontre du minotaure...

et cricri fait des bouts d'essaie cochon sur un vieux canapé à coté du chauffe eau..j'aime beaucoup

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

on a besoin d'aller régner chez les autres

chacun dans son garage et les cochons sront bien gardés

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

On faisait tout ce qu'on voulait jamais faire ! Du mouton du saut de fenêtre sans les tapis sans rien...

on on sans rien..et onne aussi ?

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Dans un garage loué par la fac de Brest.
Un jour il va nous inventer un hardware avec un logiciel qui permettra de se retrouver en 3 d aux côtés du Kerl Hess dans son Messerschmitt 110 en partance pour l'Ecosse, et grâce auquel le participant curieux, naïf et sans parti pris, pourra aider à changer le cours de la guerre.
Ce qu'il y a de bien avec ce François c'est qu'un coup Hitler est super malin, un autre il est complètement barré, c'est bien, "on" peut choisir sa version selon l'humeur du moment.
Tu vas voir qu'un jour il vendra son software aux amerloques le François.

Écrit par : xlewmm | 17/12/2015

un coup Hitler est super malin, un autre il est complètement barré

c'est un portrait trés ressemblant pour tous les plombiers pas à leur compte et qu'ont le numéro de leur patron sur leur foutu portabe..ce qui himpressionne delpla c'est le management nazi en général..il a pas faux

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Un historien pour plombier polonais alors ?
Je ne le pensais pas si catégorisant, mais enfin si tu le dis.
"Le management nazi en général" , c'était surtout "une administration nazie des généraux", non ?
Un métier pour petit fonctionnaire autrichien souzoff avec une grosse voix pour leur faire peur.
Bouge pas, j'appelle François sur ton portable pour savoir s'il donne son imprimatur à cette théorie (qui ne suppose aucune fuite, faut que ça reste entre nous)

Écrit par : xlewm | 17/12/2015

_____________________________________________________________
xlewm,
charme votre lettre qui rebondit de l'un à l'autre !
De Kiefer à Beuys, vous lisant, je me souviens...
"là commence sa légende autofictive tatare qu'il roulera toute sa vie dans la chaleur du feutre comme un vendeur de kilims."
Entrant dans cette salle du musée d'art contemporain (Beaubourg-Pompidou), je me souviens de ce panio à queue enveloppé dans une couverture de feutre gris marquée d'une croix rouge. Un violoncelle enveloppé de même et une défroque informe accrochée au mur.
C'est l'inverse de la guitare de Picasso, un collage avec des clous qui sortaient du tableau. Une époque où il était proche de Casagemas, son ami catalan mélancolique. Le suicide de cet ami est peut-être la douleur qui traverse cette guitare bonne à arracher les doigts et le cœur. Plus tard, le vieux guitariste aveugle (période bleue)...
Mais le piano et le violoncelle de Beuys tout bâillonnés par ces couvertures, ça étrangle la musique, ça l'empêche de respirer, de vivre.

Vous êtes étrange, xlewm. Vous traversez nos paroles et dites à chacun quelque chose d'important.

Écrit par : christiane | 17/12/2015

__________________________________________________

on on sans rien..et onne aussi ?
Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Ha oui là c'était beau aussi. Au bac il y avait une épreuve de sport facultative, mais qui rapportait des points en rab, donc. J'avais pris un machin qui comportait peu de choses, si je me souviens bien, mais hardos avec un mille mètres siouplaît et un cinquante mètres kravle, mais on pouvait aussi choisir de la gym.

Et la gym ça se prépare, et or donc j'y viens au lycée j'ai mis du temps mais j'ai fini par trouver dans quel baraquement les gonzesses elles répétaient ; et tout y était ! Un maillot terrible, des bas (transparents) straordinaires, j'en revenais pas ! Et elles faisaient cela terriblement bien... Je m'étais planqué sous les fenêtres comme Oswald pour Kennedy, heureusement elles ont arrêté sans quoi j'y serais encore !

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

-----------------------------------------------------------------
Sergio, nous avons sur la culture de l'érotisme juvénile, hors droit de vote, une approche sensiblement équivalente ...

Écrit par : JC..... | 17/12/2015

__________________________________________________

Y a un truc quand même où je suis pas un de plus et adonc je m'obstine, c'est les chiffres : cinquante millions pour nousses, cent dix de Pointus et cent cinquante d'Ivans.

Nous à un contre deux on dégage le terrain c'est normal on fait comme Bussy d'Amboise on n'intervient pas à moins d'un contre huit.

Mais les Sovs ? Ca pèse quand même, cent cinquante millions... Et pas des gringalets ! Là-dedans faut compter les Tchouktches les Bouriates les Iakoutes... Que des types qui soulèvent deux cents kilos ! Et les Vieux-Croyants les Раскольники...Ca les rend pas manchots non plus ! Bien sûr avec des fusils à pierre...

Lui oncle Wolf il en avait déjà dans tout le monde entier, de ses Pointus... Même dans des sous-marins le Rio de la Plata ou enturbannés comme le Renard... Y a des moments faut savoir hésiter moi je dis...

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

___________________________________________________

une approche sensiblement équivalente ...
Écrit par : JC..... | 17/12/2015

J'ai oublié l'essentiel : ce qui m'a vraiment cisaillé, c'était de réaliser que tous ces beaux pacsons c'étaient nos gonzesses habituelles, thons, pas thons, lambda, à la folie, avec les anciennes blouses encore pas trop loin... Bien sûr en classe elles se démenaient au moment de repartir le soir, mais c'était pas pareil, on était pas sûr ou on faisant semblant de pas le voir... Là le coup de dans les baraquements j'étais tellement éberlué que je captais pas, comme quand on débranche les bougies, quoi...

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

Y a des moments faut savoir hésiter moi je dis...

c'est terribe ce moscou inaxessibe ! parait que la cia a qu'une trouille que les chleu fasse ami avec les russes..hou l'inverse..la planéte mars plein de nodule et de belles estraterresses c'est la sibérie

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Eh bien, restons chez les gonzesses, en collant académique ou en tutu-pavlova. Christiane, pour votre intuition de chatte et votre courage de Barzoï, je vous offre tout virtuellement, mais l'imagination est reine, une visite rue de Castiglione chez Annick Goutal, Gardénia Passion ( ma passion !) ou une visite chez Serge Lutens sous les arcades du Palais Royal, entrez pour contempler l'escalier et laisser rêver votre nez sur ses compositions subtiles et vénéneuses, parfois, ou sur les simples, comme un thé vert ou la rose de Bulgarie, toute simple. Parce que ça me fait plaisir de vous lire..

Écrit par : lola | 17/12/2015

ce qui m'a vraiment cisaillé, c'était de réaliser que tous ces beaux pacsons c'étaient nos gonzesses habituelles

le voyeurisme c'est complesque..c'est une déterritorialisation ! une "espérience hors du corps avant la lettre" : ça cause de l'étant voyant son être là.. hou l'inverse

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Je m'étais planqué sous les fenêtres comme Oswald pour Kennedy

trés joli..on a dit que lee oswald étoye pédé et que ruby aussi..on en a brodé des calbuts en peau d'panthère..ha c'est une belle scène primitive de la pornographie américaine

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Un métier pour petit fonctionnaire autrichien souzoff avec une grosse voix pour leur faire peur.

..une preuve écrasante et jamais éventé de la supériorité de l'économie planifiée en somme..on nous cache tout on nous dit rien

Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

Oh la Lola, quelle brassée de mots-bonheur ! Le blog de Sergio traversé de soleil.
Les blogs ça permet ça : aller jusqu'au bout des mots avant de s'effacer. Palimpseste de nos affections dans les tumultes des échanges. Les recouvrements successifs des mots par d'autres mots, les ratures ne nous éloignent jamais de notre caravane.
Belle soirée.

Écrit par : christiane | 17/12/2015

----------------------
"une défroque informe accrochée au mur"

Presque Christiane, mais pas exactement. C'est une punition, le Centre Pompidou ayant endommagé par un accroc une oeuvre de l'artiste, ce dernier l'obligea à l'exposer ainsi.

That's all

;)

Écrit par : Chiara | 17/12/2015

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Notre caravane...... et les chiens aboient.....

Écrit par : Lucy | 17/12/2015

Ah ça alors, Chiara... J'aime bien cette histoire même si elle ressemble à un conte de Ionesco !
D'abord la légende rappelée par xlewm : "Joseph Beuys a souvent utilisé des matériaux organiques dans ses sculptures, en référence à sa mythologie personnelle: pilote de la Luftwafe, son avion s'est écrasé en Crimée pendant la seconde guerre mondiale. Il raconte avoir été sauvé par des Tatares qui l'ont nourri de miel, enduit de graisse et recouvert de feutre pour le soigner."
Que de feutre, que de feutre surtout dans la nouvelle installation. Tout est étouffé...
Mais laissons-lui le dernier mot :
" Un tel objet est conçu pour stimuler la discussion. En aucun cas il ne faut y voir une production esthétique."
Joseph Beuys, 1978

Écrit par : christiane | 17/12/2015

***********************************************************
pour Lucy,
la marche à l'étoile (encore faut-il trouver la bonne !)

Écrit par : christiane | 17/12/2015

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Suivez The Duke

https://www.youtube.com/watch?v=r95flkZciJE

Écrit par : Lucy | 17/12/2015

____________________________________________________________
Magique ! Un air qui me revient, particulièrement réussi. On est là-bas, dodelinant à dos de chameaux. Avec le sable partout...


Piano : Duke Ellington
Trombone : Juan Tizol
Trompette : Cootie Williams
Anches : Johnny Hodges
Contrebasse : Billy Taylor4
Guitare : Fred Guy
Batterie : Sonny Greer

Écrit par : christiane | 17/12/2015

@ Lola

"Le chat ne fait rien, il est, comme un roi. Il reste assis, pelotonné, allongé. Il a la persuasion, il n'attend rien et ne dépend de personne, il se suffit. Son temps est parfait, il se dilate et se rétrécit comme sa pupille concentrique et centripète, sans se précipiter dans un angoissant écoulement goutte à goutte. Sa position horizontale a une dignité métaphysique que l'on a en général désapprise.
On se couche pour se reposer, dormir, faire l'amour, toujours pour faire quelque chose et se relever dès qu'on l'a fait ; le chat se couche pour être couché, comme on s'étend devant la mer rien que pour être là, étiré et abandonné. C'est un dieu de l'instant présent, indifférent, inaccessible. "
("Microcosmes" - Claudio Magris)

Écrit par : christiane | 17/12/2015

d'une maladresse atroce: je ne sais pas réussir les incrustes ...Ecoutez le violoncelliste Dominique de Williencourt jouer Etchmiadzine you tube 10mn50sec ABB reportages
Etchmiadzine est une ville d'Arménie.

Écrit par : lola | 17/12/2015

___________________________________________________

C'est Philippe Forest (dont on a déjà parlé) qui note, lui, que l'on voit toujours le chat disparaître, jamais apparaître... C'est bien vrai, on en avait des pleins jardins, finalement c'est des bestiaux rares... I se volatilisent !

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

______________________________________________________
Voilà Lola :
https://www.youtube.com/watch?v=wBYumZtGchI

J'écoute. Magique...

"Avec « Jéricho, ou l’appel du désert » écrit à partir d’improvisations que j’effectue lors de mes voyages
dans le désert, et « Dharamsala, la montagne aux aromates » pour huit violoncelles écrit lorsque j’étais invité à résider en Inde au lieu d’exil du Dalaï lama, la pièce « Etchmiadzine et le Mont Ararat » est basée sur des thèmes arméniens.
J’ai voulu rendre hommage à ce peuple éprouvé par l’histoire en me basant sur des mélodies entendues dans l’abbaye chrétienne d’Etchmiadzine, au pied du célèbre Mont Ararat où se serait posée l’Arche de Noë.
Il s’agit d’une commande des Rencontres Musicales de Lorraine créée le 22 juillet 1998.
Mon itinéraire de violoncelliste m’a permis de rencontrer des populations oubliées ou souvent mises à l’écart. En me mettant à l’écoute des touaregs dans le sud algérien, des tibétains sur les
contreforts de l’Himalaya et des arméniens autour du Lac Sevan, j’ai voulu reproduire, grâce au violoncelle, ces impressions fugitives et ces timbres imprégnés de nostalgie.
La corde grave est baissée jusqu’au La pour reproduire le double son du doudouk."
Dominique de Williencourt

Écrit par : christiane | 17/12/2015

________________________________________________________________
"...C'est Philippe Forest (dont on a déjà parlé) qui note, lui, que l'on voit toujours le chat disparaître, jamais apparaître... "
Ce qu'en dit Nathalie Crom :
"...Car tel est le point de départ de la méditation de Philippe Forest, l'entrée en matière de ce roman poétique et somptueusement spéculatif. Qui, au côté du chat de Schrödinger, en convoque un autre : une apparition « sous forme de chat », surgie un soir dans l'obscurité au fond du jardin du narrateur. L'intérêt de ce dernier pour la physique quantique, pour Schrödinger et son hypothétique félin, ainsi que pour le chat sans nom qui hante son jardin, constituant, pour lui, le support d'une réflexion patiente, intimiste et métaphysique sur la relation que l'homme entretient avec l'insaisissable réel. Une interrogation qui convoque tout ensemble l'infiniment grand (l'Univers et le néant d'où tout est né), l'infiniment petit (le monde de l'atome et ses étranges lois), mais aussi l'enfance et la mémoire, l'histoire en tant que récit et en tant que destin..., pour faire de tout cela la « matière hété­roclite d'un récit plutôt monomaniaque comme ceux qu'on se fait à soi-même les nuits d'insomnie, où se juxtaposent et se chevauchent dans l'obscurité tous les morceaux du jour, et dont ne reste rien de plus qu'une bouillie de souvenirs au réveil »."
Bien envie de lire ce roman...

Écrit par : christiane | 17/12/2015

___________________________________________________

c'est terribe ce moscou inaxessibe !
Écrit par : bouguereau | 17/12/2015

C'est vrai ; mais en plus il avait déjà tout démonté, un peu trop vite d'ailleurs, et remonté dans les coins de Novosibirsk, avant d'aller le cas échéant plus loin...

Et alors un jour je me suis souvenu de la charmante bourgade de Irkoutsk, qui avait eu les honneurs de je sais plus qui (Tolstoï ?), et j'ai regardé sur Googleearth histoire de ; eh bien d'abord ça prend tout l'écran, c'est farci d'autoroutes et, sur le terrain d'aviation, de Mig !

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

_____________________________________________________________
Et pour le plaisir, les 32 premières pages :
http://www.babelio.com/livres/Forest-Le-chat-de-Schrdinger/446072/extraits

Écrit par : christiane | 17/12/2015

___________________________________________________

Bien envie de lire ce roman...
Écrit par : christiane | 17/12/2015

C'est très bien ! Mais cela exige de l'attention, on a peur d'en laisser passer. Beaucoup d'apartés sur le noir (on pense à Soulages inévitablement) de la nuit...

Écrit par : Sergio | 17/12/2015

_______________________________________________________________
Être et ne pas être, remplace donc être ou ne pas être. C'est cela qui est passionnant, ce "et". Être vu et pas vu n'empêche pas d'être comme de l'être pas. Certitudes ébranlées pour choisir le précaire, le faillible, l'incertain. Comme l'irréel adossé au réel.
"Les électrons gravitant sagement autour du noyau", cela me rappelle une pensée de Jalâl al-Dîn Rûmî, poète soufi, qui déclarait au XIIIe siècle : "coupe un atome, tu y trouveras un soleil et des planètes tournant autour."
Oui, "le plus grand des mystères se tient dans le plus petit des replis du réel".
"Qu'une chose soit et son contraire" me fait penser à certain cactus porquerollais... qui comme le chat, - tant qu'on n'a pas ouvert la boîte - est à la fois mort et vivant. Lui ça serait Jekyll et Mister Hyde tant qu'on ne l'a pas rencontré en vrai !
Hâte de découvrir la suite et les apartés sur le noir en frôlant Soulages.

Écrit par : christiane | 18/12/2015

"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""
Être et ne pas être, c'est facile, il suffit d'enfiler la cape d'invisibilité de Harry Potter.

Écrit par : Lucy | 18/12/2015

______________________________________________________________
Prenez un dé, Lucy. Posez-le devant vous, sur une table et regardez-le. Des faces visibles, d'autres pas. elles sont et ne sont pas. Tournez le ou tournez autour de lui, d'autres faces "disparues" apparaissent et des faces visibles ont maintenant disparu. Pas vraiment d’apparition. Pas vraiment de disparition. Notre connaissance préalable des six faces du dé nous permettent d'imaginer les faces disparues. Expérience des rotations et non de magie... sauf pour le petit enfant.
J'aimais regarder les petits manipuler en jouant des objets et découvrir ainsi la profondeur, le volume, la rotation. Que verrions-nous dans un monde que nous n'aurions pu toucher à l'âge des découvertes ?
Les paradoxes de Zénon d'Elée sont pour moi plus difficiles à appréhender. Le temps s'écoule. La trajectoire de la flèche, de la pierre ou de la tortue vont en dépendre pour nous observateurs.
"Dans le paradoxe d'Achille et de la tortue, il est dit qu'un jour, le héros grec Achille a disputé une course à pied avec le lent reptile. Comme Achille était réputé être un coureur très rapide, il avait accordé gracieusement à la tortue une avance de cent mètres. Zénon affirme alors que le rapide Achille n'a jamais pu rattraper la tortue. « En effet, supposons pour simplifier le raisonnement que chaque concurrent court à vitesse constante, l'un très rapidement, et l'autre très lentement ; au bout d'un certain temps, Achille aura comblé ses cent mètres de retard et atteint le point de départ de la tortue ; mais pendant ce temps, la tortue aura parcouru une certaine distance, certes beaucoup plus courte, mais non nulle, disons un mètre. Cela demandera alors à Achille un temps supplémentaire pour parcourir cette distance, pendant lequel la tortue avancera encore plus loin ; et puis une autre durée avant d'atteindre ce troisième point, alors que la tortue aura encore progressé. Ainsi, toutes les fois où Achille atteint l'endroit où la tortue se trouvait, elle se retrouve encore plus loin. Par conséquent, le rapide Achille n'a jamais pu et ne pourra jamais rattraper la tortue ».
Je n'ai jamais compris pourquoi Achille ne pouvait pas rattraper cette maudite tortue et pourquoi la flèche restait toujours immobile et pourquoi la pierre n'atteindra jamais l'arbre !
sauf à résoudre ce problème de l'intérieur, par la conscience.
La musique, les mélodies me mettent sur la piste du chat. elles sont notes séparées et continuité qui nous charme comme dans les deux liens musicaux offerts par les amis, ici. Ou encore la peinture (petites touches et impression d'ensemble). Ou encore la tendresse...
"Que l’important soit dans ton regard, non dans la chose regardée" écrivait Gide...
Donc, être sous deux formes et sans cape...
(et nous ? Trois en un ! Celui que l'on croit être, celui que les autres voient en nous, celui que nous sommes vraiment et que nous ne connaissons pas ou mal.)
Mais dans un sens tout est magie, et surtout le réel et l'écriture, long voyage... immobile.

Écrit par : christiane | 18/12/2015

--------------------------------

"le plus grand des mystères se tient dans le plus petit des replis du réel"

Ah voilà que de bon matin Christiane me rappelle la théorie des plis qui me fascine, et puisque JC ( et d'autres ) est connaisseur une question : où en est-on de cette théorie ? Est-elle toujours d'actualité, les recherches se poursuivent-elles ?

That's all ;)

Écrit par : Chiara | 18/12/2015

Être et ne pas être, c'est facile, il suffit d'enfiler la cape d'invisibilité de Harry Potter

sauf que tu pètes lulu et qut'es démasquée

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

"le plus grand des mystères se tient dans le plus petit des replis du réel"

..t'es démasquée..le none être est

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

Beaucoup d'apartés sur le noir (on pense à Soulages inévitablement)

et si c'est l'bleu c'est l'ot, et lblanc cest l'amerloc, et les rayures..les pois..brevet déposée en suisse..jamais je penses a soulage en voyant du noir..jamais

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

Presque Christiane, mais pas exactement. C'est une punition, le Centre Pompidou ayant endommagé par un accroc une oeuvre de l'artiste, ce dernier l'obligea à l'exposer ainsi.

"cons obéissants a un pov type" même que ça s'appelle

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

C'est un dieu de l'instant présent, indifférent, inaccessible

le chat c'est bien l'animal de la projection de classe post birz control..'dieu de l'instant présent inaxeccibe' chais pas..c'est pour goldman zax pétant sous sa cape d'invisibilité..hon peut toujours dire "msieu miseu c'est pas moi c'est harry potère"

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

--------------------------------
Cadeau pour Bouguereau ( merci pour les fous rires )

https://www.youtube.com/watch?v=D-NvQ6VJYtE

;)

Écrit par : Chiara | 18/12/2015

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
Non, non Christiane, vous trichez avec votre dé et ses faces, on ne vous parle pas, comme les Frères Jacques du "petit bout de la queue du chat"
http://www.dailymotion.com/video/xn4y2d_le-p-tit-bout-de-la-queue-du-chat-les-freres-jacques_music
ou de ses oreilles qu'on verrait ou pas, mais du chat tout entier, le problème c'est de savoir s'il est vivant ou mort. Et on ne le sait toujours pas.

Zenon l'ailé, s'était bien planté aussi, (c'est pour cela qu'il ne pouvait pas rattraper la tortue, il avait les deux pieds dans le même sabot) si j'avais mis un raisonnement pareil dans mes copies, j'aurais été recalée, point. Il suffit de chercher à quel moment Achille et la tortue seront au même endroit en même temps, pour qu'Achille puisse enfin déguster la tortue.

C'est comme ça qu'on embrouille les esprits des petits enfants, au moins la cape magique, ils comprennent tout de suite ! La magie c'est ce qui permet aux petits enfants de grandir (sauf Peter Pan, mais c'est "l'exception qui confirme la règle", j'adore les exceptions c'est ce qui met du piment dans la vie !)

Écrit par : Lucy | 18/12/2015

__________________________________________________________________
C'est le chat tout entier qui m'électrise, Lucy ! Joie d'avoir revu les Frères Jacques.
Les plis ?
cavités renfoncements un dedans/un dehors mise en plis déplis matière fripée, froncée plissements rides ondulations drapés pliages... Il y en a tant jusque dans nos replis.
« L’enfant naît avec vingt-deux plis. Il s’agit de les déplier. La vie de l’homme alors est complète. […] Le dépli seul est important. "
Michaux ("Ailleurs")
Êtes-vous totalement dépliée, Lucy ?
Quant à Zénon ety sa tortue et le bouillant Achille quant aux noirs de Soulages, aux bleus de Klein, aux blancs de Malévitch, aux rayures de Buren et aux ronds de Vasarely, c'est l'embarquement pour Slumberland avec Little Nemo, au pays des songes...

Écrit par : christiane | 18/12/2015

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

Christiane, je ne sais pas si je suis 'dépliée', mais j'ai la sensation d'être de plus en plus 'plissée'....

Écrit par : Lucy | 18/12/2015

Lucy, vous avez-vu comment vous traite l'espiègle Lily: "Lucy, êtes-vous entièrement dépliée ?" il est vrai que si vous envoyez Zénon l'ailé à sa poursuite,de l'espiègle Lily, il y aura du suspense, jamais la flèche n'atteindra Achille, du moins à ce qu'on raconte ...à moins que le chat de Schrödinger ne se décide enfin, mort ou vivant ?à jouer les sauveurs.. en attendant ,jolies souris,dansez maintenant! j'ai raté mon train, les horaires changeaient le 15 déc, la Sncf sort des horaires d'été sans même attendre le solstice, d'hiver, quel pays ! j'ai le temps de prendre un bain,avant le prochain train; ciao.

Écrit par : lola | 18/12/2015

___________________________________________________

où en est-on de cette théorie ? Est-elle toujours d'actualité, les recherches se poursuivent-elles ?
Écrit par : Chiara | 18/12/2015

Lorsqu'on butte sur un problème, i faut l'attaquer par la fenêtre, et d'abord comment ne pas mettre en doute notre perception du réel dont on ne parvient déjà pas à établir un statut ? Des vibrations ? Tout serait vibration alors ? Des ondes, quoi. Rien de corpusculaire, parce qu'il n'y a pas de corpuscule, mais tout ondulatoire ? Warum nicht... Mais warum warum aussi...

Il se peut qu'on trouve, mais lorsque je parle d'attaquer l'affaire sous un autre angle, il me semble que si l'on pouvait établir un contact avec ces gus des soucoupes dont parle D., sans bien sûr qu'ils nous atomisent, ça mettrait du beurre dans les épinards !

Écrit par : Sergio | 18/12/2015

'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''
sauf que tu pètes lulu et qut'es démasquée
Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

großer Fehler, c'est le chat qui pète !

https://www.youtube.com/watch?v=lRsS-cH-oa8

Écrit par : lulu | 18/12/2015

Êtes-vous totalement dépliée, Lucy ?

c'est trop la porne vallée ici..my température starte to rise..chus a soule zoz intenchone are good..par les bêtes
https://www.youtube.com/watch?v=HHjKzr6tLz0

Écrit par : bouguereau | 18/12/2015

__________________________________________________

Soit ils nous ont vus, donc trop forts...z' ont eu peur et sont repartis in very fast soucoupes; soit ils nous cherchent toujours ( comme nous ) donc sont pas plus avancés que nous, donc pas plus fortiches.
Écrit par : Chiara | 18/12/2015

C'est précisément comme cela que je raisonne. Ces fameuses soucoupes auraient vraiment, d'après les photos, la forme de soucoupes, et se déplaceraient au minimum à une allure multiple de celle d'un chasseur à réaction, et encore, dans l'atmosphère. Je pense que l'on peut partir du principe que celui qui fait le déplacement est plus avancé que l'autre. On ne sait pas, nous, après tout, si des liaisons n'ont pas été établies, à notre demande.

Sinon, tout ce que l'on peut penser, c'est qu'ils ne veulent pas perdre de temps avec nous ; et même pas nous zigouiller, mais ils sont peut-être très sages, aussi.

Maintenant s'ils en sont au même point que nous, ils sont également coincés quelque part...

Et puis, il en reviendra peut-être d'autres... Des intermédiaires ! avec des fusées à vapeur...

Écrit par : Sergio | 18/12/2015

_____________________________________________________________
Oh, Chiara,
désolée, c'était vous les plis, Lucy, la cape et Lola le violoncelle. Et Bouguereau en profite pour dire des bêtises.
Je la trouve très belle cette pensée de Michaux. c'est vrai que les tout petits se déplient et qu'ensuite, il faut du temps pour déplier le reste. Le dernier est celui qui permet de se tenir DEBOUT pour résister ou de s'allonger comme le chat, détendu et rêveur !

Écrit par : christiane | 18/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Pas grave Christiane, au moins ce bougre a de bonnes références musicales, ces Animals, il y a un moment que je ne les avais pas entendus....

Écrit par : Lucy | 18/12/2015

___________________________________________________

Ha ben les Animals on entend bien le moteur, canoniquement je me sers de la House pour régler le volume de ma carte son... Puis peu à peu c'est passé à la Guitar gently weeps... Si ça continue je vais me retrouver avec Bryan Adams ou même Louane !

Écrit par : Sergio | 18/12/2015

Mais où sont donc les Animals ? Savez-vous que la Sydney- Hobart s'envole dans 7 jours ? rien que du vent dans les voiles; Sergio inventez-nous ça, un monocoque, ce sera plus gracieux, vous avez des trésors dans vos tiroirs, non !!
Christiane, comment savez-vous que j'ai un violoncelle ? son âme est déplacée, et je ne joue plus; il repose dans son cercueil (terme techn)
J'ai fait des rencontres exceptionnelles donc farfelues, et l'on m'a offert un livre sur la vie sexuelle des topinambours, c'est un chef-d'oeuvre de style et d'érotisme; je vous raconterai cela plus tard....
( si je ne m'étais pas cassé la figure, je serais aujourd'hui à Sydney sur les bords de la baie ....les topinambours, c'est pour la consolation....y'a de quoi réfléchir ....)
Joyeuse lune à vous .L

Écrit par : lola | 19/12/2015

---------------------------------------------------------------Les plis ont moins la côte que les univers-bulles, en ce moment : tout notre univers serait seulement l'une des bulles d'une soupe plus large que notre monde "connu", disparition et émergence dans la bouilloire....

Aucune certitude, évidemment !

Pour Sydney-Hobart, ça craint là-bas en Tasmanie : réservé aux meilleurs ! Conséquence, je n'ai jamais posé mon sac à ce niveau...

Écrit par : JC..... | 19/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Sydney-Hobart, ça ne dure pas assez longtemps pour être vraiment intéressant, ou ils chavirent tout de suite ou ils sont déjà arrivés ! et puis c'est toujours le même qui gagne...

La Volvo Ocean Race (ex Round the World Race, pourquoi faut-il toujours que les sponsors imposent leur nom ?), ça c'est quelque chose, 9 mois en mer...

Écrit par : Lucy | 19/12/2015

----------------------------------------------------------------
Soyez raisonnable ! Pourquoi paieraient ils sinon, les sponsors ? Pour être ignorés.... ? Sponsors ne veut pas dire "meuhscène"

Écrit par : JC..... | 19/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Pfff.... évidemment, il n'y en a que pour le fric, mais ce que je trouve idiot c'est que lorsque le 'sponsor' change, la course change de nom ! La Route du Rhum aussi a des sponsors, sans qu'on change le nom de la course.

Caius Cilnius Mæcenas, lui, s'intéressait à des choses plus intéressantes que les trirèmes !

Écrit par : Lucy | 19/12/2015

en ostrali y'a trop d'potes à kabloom..

Écrit par : bouguereau | 19/12/2015

Joyeuse lune

https://49.media.tumblr.com/795125fd282ec8adc7f9686080144119/tumblr_nmnx4wu9m51rwaupfo2_r1_500.gif

(les tapis c'est trop coule..à gnou sur ma planche a roulette avec les caméscope de 5 kil j'avais pas l'air fin..mais quand on haime hon hésite pas)

Écrit par : bouguereau | 19/12/2015

ces Animals, il y a un moment que je ne les avais pas entendus....

du direc à la télé..des perles que comme mozart seul 20000 avait hentendu en son temps..on croit qu'on rvit mais c'est une première fois souvent sur hinternet

Écrit par : bouguereau | 19/12/2015

___________________________________________________

Joyeuse lune
Écrit par : bouguereau | 19/12/2015

C'est très difficile de les avoir en bon état...

Écrit par : Sergio | 19/12/2015

beaucoup d'estraterresses ont trois nibards aussi

Écrit par : bouguereau | 20/12/2015

Sergio, JC, merci...Univers-plis, univers-bulles c'est fascinant. De la poésie pure, à tenter de s'imaginer un repli ou la possibilité de nous évaporer du grand potage ( baissez le feu sous la soupière please ).

Écrit par : Chiara | 20/12/2015

_______________________________________________________________
"Univers-plis, univers-bulles c'est fascinant. De la poésie pure..."
Oui, la nature est généreuse quand on sait l'approcher avec les gestes coulés et précis de Sergio.
"Comme le poisson rouge nageant
Dans les sillons de la foudre
Et le vent..."
G.Séféris
Les hommes sont terriblement beaux aussi mais différents :
http://www.musee-rodin.fr/fr/collections/sculptures/le-penseur

Écrit par : christiane | 20/12/2015

-----------------------
Oups...Bonjour Christiane...je vous raconte mais ne le répétez pas please. Vous m'imaginez en jeune étudiante, visite du musée Rodin avec notre prof d'histoire de la sculpture...Visite en groupe...Tout le monde en extaaaaase...Pis la question du prof : qui n'aime pas ? silence absolu, d'abord on ne pose jamais cette question ...Pis la salle suivante j'explique pourquoi les oeuvres de Rodin ne me touchent pas...ça grogne fort dans les rangs...pis paf, le prof répond : "suis tout à fait d'accord avec vous". Voilà, on est partis comme deux traîtres, détestés du groupe. Bon quoi, regardez Christiane, non juxtaposez une oeuvre du Bernin et le Penseur ? C'est qui le lourdingue ? Juxtaposez qui vous voulez...Pis y a l'époque aussi...C'est serré, c'est crispé, c'est étroit. Ca va faire mal.

Non, ne dîtes rien, je vais prendre la porte ;))

Écrit par : Chiara | 20/12/2015

___________________________________________________

baissez le feu sous la soupière please
Écrit par : Chiara | 20/12/2015

Difficile de faire partie de ces élus qui ont la chance d'assister une fois dans leur vie à l'explosion d' une cocotte-minute ; il paraît que c'est phénoménal. Je me demande où ils font les essais... En Guyane chez Papillon ? Dans le Kara-Koum pour celles à couscous ? Le Sahara le Pacifique... Le détroit de Bering !

Écrit par : Sergio | 20/12/2015

-----------------------

"Je me demande où ils font les essais... "

Je pensais au coeur des monts du Cantal d'où le stratovolcan farabuleux. Comment ça non ?

;)

Écrit par : Chiara | 20/12/2015

-----------------------

"Je me demande où ils font les essais... "

Je pensais au coeur des monts du Cantal d'où le stratovolcan farabuleux. Comment ça non ?

;)

Écrit par : Chiara | 20/12/2015

___________________________________________________

Faut reconnaître... Chez mes grands-parents (instituteurs pourtant) , en Auvergne, donc, c'était encore le fourneau, qui me fascinait, bien sûr, mais il y avait déjà la cocotte-minute ! Et chaque fois c'était relecture publique du mode d'emploi, ensuite lancement, mise à la mer... On savait qu'une chose, c'est que si le petit sifflet se coinçait s'arrêtait de tourner, directos le couvercle s'envolait traversait le toit de la baraque...

Écrit par : Sergio | 20/12/2015

______________________________________________________________
Chiara,
Rodin ? j'ai aimé ce penseur et les bourgeois de Calais. J'ai aimé sa fureur. J'ai aimé qu'il face une place privilégiée aux œuvres de Camille Claudel.
Je connais peu et mal Bernin, sauf à avoir lu son nom dans La Recherche.
Il y a tant de sculpteurs qui parfois nous écrasent. C'est si grand, souvent, ces blocs de terre ou de pierre auxquels ils font bataille.
J'ai fait en 1974 un stage de sculpture en Provence. Huit jours de pur bonheur à faire chanter la belle pierre blonde de la région. Vite, je frappai à l'oreille pour qu'elle réponde, fixant dans l'informe la forme à naître.
Le dernier jour nous sommes partis vers Sénanques. Voir les pierres de l'abbaye cistercienne si justes dans leurs proportions, si dépouillées c'était comme vous dîtes, une sorte d'extase.
Et les argiles ocre-rouge-sienne des carrières de Gap. La terre est rouge, flamboyante. Les paysages du Luberon m'ont envoûtée. Un jour j'en ai parlé avec Rose, une très chic fille qui poste parfois de drôles de choses sur la RDL. Mais quand elle le veut, quel ravissement que de la lire.
Je suis heureuse, Chiara, de rencontrer un regard contradictoire. Ça prouve que tout ça d'eux ne laisse pas indifférent.
Et Giacometti... Ces petites statuettes devenues si petites à la fin de sa vie qu'il les transportées dans sa poche. J'habite pas loin du quartier où il travaillait la terre. Une photo splendide de Cartier Bresson le montrant sous la pluie à Alésia. Il s'abrite sous son imper.

Écrit par : christiane | 21/12/2015

-------------------------------------------------------------------
Christiane qui connaissez mal Bernin, courez vite à Rome à la Galerie Borghese admirer Apollon et Daphné, une splendeur de dentelle de pierre, les doigts de Daphné qui se transforment en feuilles, de mouvement gracieux, Daphné qui se détourne et Apollon qui cherche à l'enlacer, et de légèreté de marbre alors que les personnages sont grandeur nature, une pure merveille !

Et pour le même prix, vous pourrez en voir d'autres.

Mais j'aime aussi Rodin et sa puissance. Notre sculpteur local, Ernest Nivet a été son élève, il a fait de belles sculptures mais il n'avait pas la puissance de Rodin (ni son sale caractère !)

Écrit par : Lucy | 21/12/2015

---------------------------------------

Oui Christiane, découvrez Le Bernin s'il vous plait...Sa Sainte Thérèse en extase, splendide, émouvante, l'Enlèvement de Proserpine, son David et tant d'autres. Il fit pour le roi Louis XIV divers projets de sculpture ( une statue équestre notamment qui ne plut pas ) et d'architecture ( pour la façade du Louvre ).

Oui pour Giacometti, merveilleux. Oui pour tant d'autres encore plus anciens ou plus modernes, de la Dame de Brassempouy, du Persée de Cellini à la beauté des mobiles de Calder, le sourire de Calder quand il s'amuse comme un enfant, avec le sourire de l'enfance, à créer de petits cirques en fil de fer par exemple qu'il anime, à Parmiggiani et son Alchimia. Oui mille fois.

Mais Rodin ? non.

;)

Écrit par : Chiara | 21/12/2015

On savait qu'une chose, c'est que si le petit sifflet se coinçait s'arrêtait de tourner, directos le couvercle s'envolait traversait le toit de la baraque...

c'est l'orgasme auvergnat..un jour..plus hon attend plus les puys y vont peuter..des saucisses au 7eme ciel..des lentilles partout

Écrit par : bouguereau | 21/12/2015

j'aime beaucoup la dernière servi à lamanda lear.."le pti salé aux lentilles ça lui raplait le service militaire"

Écrit par : bouguereau | 21/12/2015

___________________________________________________

Il était peut-être à la Courtine, après tout... Chais pas si on a réussi à faire passer les lentilles dans les marchés publics comme la garance et le kil de rouge...

Écrit par : Sergio | 21/12/2015

Les commentaires sont fermés.