Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2015

Pour Christiane (2)

UF-Zeppo-020.jpg

 

Halor voilà. J'avais bien prévu, et fort sérieusement, de vous infliger de vous commettre, comme a relevé une fois quéquin, une vieille suite bien lourdingue de la série Cohincidences, beaufesque en diable et empreinte d'une haine millimétrique que même Ferdine c'est du doux agnelet à côté raplati à l'attendrisseur, et puis seulement je vous trouve envolés dans les stratosphères pire que Courtial des Pereires avec son ballon ; donc j'ai eu essetrêmement honte, que j'étais bon qu'à polisher ma Yam pendant des heures approfondies, et en revenant je suis passé chez Mauboussin pendant qu'ils réparent leur vitrine j'ai fait le marché...

 

Ferrets de diamants versus Boehmer et Bassenge, Rohan Buckingham comme on veut on choise qui sait qui coupe les citrons !

Commentaires

Mauboussin, c'est très surfait, dirait bouguereau.

Écrit par : Roger Lafrite | 27/09/2015

Comme Mowgli devant Kaa le serpent, hypnotisée, je glisse vers cela qui est là, de deux à quatre, luminescent. Des petites étrilles en fin de voyage ? fossilisées... Quatre bulles de verre dans un noir mat opaque. Est-ce que ça va bouger, glisser, se transformer. Est-ce que "ce présent va avoir un avenir" ? ou va-t-il empêcher tout avenir d'advenir ? (JC pose de drôles de questions...) C'est là, doux et léger(?), mathématique et poétique. Cela aurait pu être encore quatre et quatre et se sauver quatre à quatre bien qu'ils ont six pattes. Comme un infini possible qu'un joueur aurait interrompu à quatre. Pourquoi quatre ?
Mêmes sources luminescentes étranges que pour les réverbères. On ne sait d'où vient la lumière. Elle donne profondeur à l'ensemble. Ferrets de diamants ?
Jeu de hasard sur un tapis noir ?
Merci Sergio.

Écrit par : christiane | 27/09/2015

.
Comme un infini possible qu'un joueur aurait interrompu à quatre. Pourquoi quatre ?
Écrit par : christiane | 27/09/2015

Oh là je pense qu'en allant bricoler dans l'équation, il doit être possible de changer le nombre ; mais il est vrai qu'au moment où j'ai retenu celle-là, je n'en ai pas vu d'autres à cinq, six, ou deux, trois ; or ces bibliothèques foisonnent souvent de variantes. Et puis, influencé par l'informatique, je compte tout par puissances de deux, même les séries de musculation !

Mais alors le meilleur des meilleurs joueurs, c'est quand même bien celui de Marienbad, avec ses allumettes...

Écrit par : Sergio | 27/09/2015

Test.

Écrit par : Cardinal Mazarin | 28/09/2015

"Mais alors le meilleur des meilleurs joueurs, c'est quand même bien celui de Marienbad, avec ses allumettes..."
Ah... ce jeu qui recommence à l'infini, ces parties muettes où l'on n'entend que le glissement des allumettes sur la table de bois vernis. 16 allumettes alignées en 4 rangées. Prendre une allumette ou plus dans la rangée que l'on a choisie. Qui prendra la dernière pour perdre ou gagner.
Puis X en voix off :
"Et une fois de plus je m'avançais, seul, le long de ces mêmes couloirs, à travers ces mêmes salles désertes, je longeais ces mêmes colonnades, ces mêmes galeries sans fenêtres, je franchissais ces mêmes portails, choisissant mon chemin comme au hasard parmi le dédale des itinéraires semblables."
Question :
"Et si c'était à vous de jouer le premier ?"

Écrit par : christiane | 28/09/2015

Et voilà : de petites étrilles pour Christiane, un bien joli cadeau...et qui sait si ces bijoux ne sont pas la preuve que les ogres n'existent pas Christiane ? Je le sais puisque j'en mange deux à chaque petit déjeuner.
Merci pour le lien de la conférence de P. Assouline Christiane; pas un ogre non plus, plutôt du genre lucide...
Sergio, toujours personne pour couper les rondelles de citron ? Superbe votre apprentissage du vol, votre plaisir à dessiner des virages et des courbes. Bon vol à vous.

Écrit par : chiara | 28/09/2015

.
dessiner des virages et des courbes.
Écrit par : chiara | 28/09/2015

A côté de la voltige, il existe des épreuves de rallye, avec bien sûr des navigations, des points précis à trouver, mais aussi de la maniabilité : par exemple on essaie d'atterrir au plus près d'une ligne peinte sur le début de la piste et perpendiculairement à elle. Il faut donc que des arbitres observent avec précision à quel endroit les roues ont touché le sol, et avec les bons cela finit par se chiffrer en dizaines de centimètres, parfois encore moins. Maintenant j'ignore comment cela se passe exactement, si quelqu'un doit approcher la tête...

Écrit par : Sergio | 28/09/2015

.
"Et si c'était à vous de jouer le premier ?"
Écrit par : christiane | 28/09/2015

Bien je me souviens plus comment ça se passe, ce truc, mais il y a effectivement tellement de séquences, et de plus en plus précises (crois-je !), que l'on finit par jouer mentalement ; évidemment ça va quand même trop vite...

Écrit par : Sergio | 28/09/2015

Test.
Écrit par : Cardinal Mazarin | 28/09/2015

Normalement cela doit passer y a no modo ; et quand le blog tourne on est délivré du captcha ! Hosanna... Les modos i cuisent on les a bouffés i sont dans un chaudron !

Écrit par : Sergio | 28/09/2015

Test

Écrit par : Cardinal Mazarin | 28/09/2015

Hello, Chiara.
Ma valise est bouclée. Mes plantes sont arrosées. Mais avant de partir un petit saut jusqu'à vous.
Les ogres existent, Chiara dans chacun de nous. Ils cohabitent avec l'ange. Et un rien suffit pour les déchainer...
Pour des raisons personnelles remontant à l'enfance, je les fuis. Et quand mes amis leur ressemblent je suis tétanisée et me cache comme alors, où je peux...
Mais je comprends que j'ai pu mettre l'ami hors de lui... Je bavardais si légèrement et sans méfiance avec Lola, ailleurs... écrivant comme je le sentais sur ces deux grands écrivains : Bachmann et Musil, tels qu'ils ont pris demeure dans mes songes, loin de toute étude scrupuleuse de leurs livres, de leur vie. Juste en ayant laissé les mots de l'un et de l'autre faire leur nid en moi. J'ai une mémoire un peu enfantine où l'imaginaire et le réel s'entendent merveilleusement bien. De là sont venus mes mots.
Et l'ogre a fondu, brutal, méprisant. Je n'ai pas compris ce qui m'arrivait. j'étais sans voix et triste et humiliée.
Oui, Sergio est délicat, fantasque, rêveur et érudit. Mais c'est Sergio. Mon ami a-t-il quelque semblance avec lui ? Certainement.
J'emporte ces mystères au bord de l'océan. Je vais marcher, écouter les vagues et les mouettes et ce sera bien.
Si vous voyez mon ami, dites-lui que j'ai gardé son aquarelle.

Écrit par : christiane | 28/09/2015

:
Comment pourrais je vous reprocher votre trop grande générosité Christiane. Je vous lis pour elle aussi, mais je suis une tite bestiole à sang froid, un animal si raisonnable. Votre étonnement ( et votre douleur que j'entends bien ) est sans doute un fruit de cette belle générosité. Pour sourire car je ne parlerai pas ici de ce qui se passe ailleurs en cas de litige, savez vous que votre ami se trompe sur une nouvelle ? Mais pourquoi donc ? Diable ? Parce qu'il a lu comme il lui plaisait. Comme il vous a plu à vous.
Bon Bachman...je ne comprends rien de rien donc motus absolu.

Qui sait, peut être vous raconterai-je un jour comment je fis taxi pour jeunes oiseaux ( martinets, cigogneaux, chouettes hulottes et grand ducs, un pigeon, cinq martinets, quelques pies et tutti quanti ) tout un été. Je les drivais sur une île de l'océan où je me baignais. Les jeunes martinets ont grandi et sont déjà partis rejoindre l'Afrique.

Prenez soin de vous Christiane et à bientôt.

Sergio...une cellule pour mesurer la distance à l'atterrissage, non ? Parce que è pericoloso sporgersi atraverso la finestra.

Écrit par : Chiara | 28/09/2015

"peut être vous raconterai-je un jour comment je fis taxi pour jeunes oiseaux ( martinets, cigogneaux, chouettes hulottes et grand ducs, un pigeon, cinq martinets, quelques pies et tutti quanti ) tout un été. "
J'emporte cette incroyable histoire dans mes bagages...

Écrit par : christiane | 28/09/2015

.
une cellule pour mesurer la distance à l'atterrissage, non ? Parce que è pericoloso sporgersi atraverso la finestra.
Écrit par : Chiara | 28/09/2015

Effectivement, faut au moins se coucher... Mais je sais plus exactement, j'avais lu un reportage dans Info-Pilote, plus ou moins en diagonale, et comme il y avait une photo avec des gus sur la piste, j'en ai inféré qu'ils mesuraient comme à la pétanque ! Mais les chiffres étaient quand même stupéfiants...

Écrit par : Sergio | 28/09/2015

Et pour Chiara, rien ?

Écrit par : Comité pour la défense de l'égalité des commentatrices dévouées qui méritent d'être considérées pour ce qu'elles sont intellectuellement et selon les seuls critères d'appétence sexuelle | 29/09/2015

Et pour Chiara, rien ?

Écrit par : Comité pour la défense de l'égalité des commentatrices dévouées qui méritent d'être considérées pour ce qu'elles sont intellectuellement et selon les seuls critères d'appétence sexuelle | 29/09/2015

.
.
.
Quelles sont, pour finir, les choses importantes de la vie, hormis la nourriture fine, l'expression raisonnée de nos affects, une bonne bibliothèque non-angotique, des amis surs, une santé sans faille et .... une bonne moto volante ?

Écrit par : JC..... | 29/09/2015

Test

Écrit par : Cardinal Mazarin | 29/09/2015

.
une bonne moto volante ?
Écrit par : JC..... | 29/09/2015

On commence à voir se construire, notamment dans le Sud-Ouest, ces cités pour passionnés. Les baraques sont pas tellement plus cher qu'ailleurs, comprennent un garage avion et un garage auto, ce qui fait deux réseaux routiers, un peu comme les veines et les artères dans le corps humain : ce qui est route raccorde au réseau des environs, ce qui est piste raccorde à une piste aviation, privée, ce qui se fait, et n'a au demeurant pas besoin d'être très longue.

Écrit par : Sergio | 29/09/2015

Retest

Écrit par : Cardinal Mazarin | 29/09/2015

Quel empoté, ce Mazarin.

Écrit par : Cardinal Richelieu | 29/09/2015

.
Et pour Chiara, rien ?

Que si, seulement il se trouve que je suis parfaitement sec sur ces auteurs autrichiens, qui ont l'air magnifiques, du seul fait qu'étant beaucoup trop maniaque pour toute forme de bibliophilie, je n'ai quasiment rien à la baraque.

Adonc je me ravitaille régulièrement à la bib de Nancy, qui est pitoyable (manque de place, i suppose), a fortiori lorsque l'on tente de s'égarer dans les langues étrangères ; en allemand on trouve quelques Böll, Fabian épicétou. Même pas de Mann ! Et comme lire les trados je dirais à l'instar de Fernandel : "ça me fend le coeur", ben je suis grosjean comme devant...

Écrit par : Sergio | 29/09/2015

Ah oui les Airpark Sergio , j'ai vu cela près de Biscarosse, mais aux states sont forts, même des Airparks qui prêtent leurs pistes aux lignes pro, en partage.

Et puis je l'ai reçu le cadeau de Sergio : je lis la colline sans laquelle qu'est-ce on pourrait se vacher. Découverte.

JC bien sûr...c'est tout ce qu'il faut...le reste c'est l'excédent de bagages.

PS : mon ami Fleury râle que les cardinaux Richelieu et Mazarin tentent toujours le tirage de couverture...hé oh lui aussi l'était cardinal...pis ce surnom quand même : "son éternité" ! Me rappelle quelqu'un mais je ne sais plus qui ?!

Écrit par : chiara | 29/09/2015

Pas mal ta métaphore sanguine et néanmoins circulatoire Sergio-san.
Ici d'où je te tape cette baffouille, ils en sont au PC moléculaire au graphène pour les plus chers, au germanium pour les lowcost.
Sensation étrange, plus du tout de transistors en silicone .
Adieu vaines fractales cochonnes, chevaleresques.
Adieu carbone et diamants.
C'est le règne du graphène.
Vive la Reine etpicétou mon Cardinal.

Écrit par : lewshima | 29/09/2015

Test

Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

Ce que j'aime bien dans ce blog c'est qu'il sert de point d'ancrage à partir duquel on peut aller sur la rdl et le blog à popaul. Comme ça y a qu'un nom à taper.
Voyez ce que je veux dire ?

Écrit par : une qui se demande si on voit ce qu'elle veut dire | 30/09/2015

T e s t

Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

qqn pourrait il dire au cardinal mazarin que son test est réussi?

Écrit par : Bigoudi | 30/09/2015

Enc ore q uelque s détails à régl er et c
e sera a
u point

Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

Bno tnat pi s jmee lance. Jvouelais sdira sque ala farindared digérence entrel alsig aet lereatste n'est aps toujqlouqs vialb esilble àl'oeil nu.

Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

.
C'est le règne du graphène.
Écrit par : lewshima | 29/09/2015

Splendide ! Je suis tellement largué... La seule chose que j'avais lue, mais je ne sais plus quand, c'était que les Israéliens avaient progressé dans le domaine des ordinateurs en tissu vivant ; c'était une affaire de synapse. L'avaient-ils reconstituée, ou inversement avaient-ils réussi à tirer parti du courant électrique parcourant une existante, cela aussi je l'ai oublié.

En attendant si le graphène pouvait donner un souffle nouveau au parallélisme, qu'on se débarrasse du himem.sys ! Non je rigole, sous tous les Unix plus question de mémoire haute ou basse... Le Sparc (Scalable Processor ARChitecture) de Sun c'était vraiment sympa...

Écrit par : Sergio | 30/09/2015

Jusqu'ici je n'avais entendu parler de graphène que pour les piles des moteurs électriques. J'ai lu que ce serait une avancée de pointe, 800 à 1000 km d'autonomie pour les nouvelles bagnoles (les motos, je sais pas), etc. Mais alors donc ça servirait aussi en informatique ?
Ce blog devient trop calé pour moi. Vous avez tous l'air de savoir de quoi vous parlez, je me sens tout petit.

Écrit par : Fratt Carnoulf | 30/09/2015

.
les motos, je sais pas
Écrit par : Fratt Carnoulf | 30/09/2015

Les petites commencent à se diffuser ; les grosses sont magnifiques, très puissantes, mais également de véritables transports de batteries, ce qui gâche et handicape un chouïa.

Les avions légers devraient commencer à se montrer, déjà pour l'instruction (une petite heure d'autonomie) où l'on pourrait espérer voir baisser le prix de l'heure de vol... Hosanna !

Écrit par : Sergio | 30/09/2015

Le graphène est déjà archaïque. L'avenir est aux lyxiophotons mais personne ne me croit.

Écrit par : D. | 30/09/2015

Pourtant je ne me trompe jamais, c'est ce qui me différencie de U eda.

Écrit par : D. | 30/09/2015

On parle toujours de 2 roues pour les motocyclettes. Mais c'est une erreur. Il en existe à 4 roues longitudinales comme les patins à rouettes dits blades.

Écrit par : D. | 30/09/2015

Test
des m otos qà uater ruoes ?

Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

.
des m otos qà uater ruoes ?
Écrit par : Cardinal Mazarin | 30/09/2015

Hon va s'atteler à récrire le Finnegans comme cela...


@D. Bravo ! Mais alors quatre roues les complications...

Écrit par : Sergio | 30/09/2015

Le gonze qui dit des malpropretés sur Sergio à la Rdl, pourquoi qu'y vient jamais s'esspliquer ici, hein ?

Écrit par : chmoldu | 01/10/2015

Depuis un certain billet de Paul Edel très commenté par Sergio, je cherche désespérément la Place Monge. On me dit que c'est tout près, mais bernique.

Écrit par : Cardinal Lemoine | 01/10/2015

Test
Si aç vuos int éreses ej pexu vuis direa ouù se rtvouvela r ue Maazrine

Écrit par : Cardinal Mazarin | 01/10/2015

Quant à moi, j'en ai marre qu'on me confonde avec Drouot.

Écrit par : Cardinal Richelieu | 01/10/2015

Si on parlait de Nadine Morano, patron ?

Écrit par : Ueda | 01/10/2015

.
je cherche désespérément la Place Monge. On me dit que c'est tout près, mais bernique.
Écrit par : Cardinal Lemoine | 01/10/2015

Il faut retrouver un détachement de la garde républicaine qui rentre au bercail... Qui sent l'écurie ! Haprès on la sent aussi et c'est dans le sac...

Je sais pas s'ils ont le sabre au côté lorsqu'ils vont au bistrot d'en face comme dans Casse-pipe...

Sinon on suit les chevaux mais pas de trop de près qu'il y en ait pas un qui s'asseye sur le capot...

Écrit par : Sergio | 01/10/2015

.
Le gonze qui dit des malpropretés sur Sergio à la Rdl, pourquoi qu'y vient jamais s'esspliquer ici, hein ?
Écrit par : chmoldu | 01/10/2015

Mais si, c'est bien, ça m'a rappelé Perec : classer ou pensser ! Va falloir se ratteler à ct'Indien-là, encore ; j'en ai lu un mais j'avais rien repéré...

Y a que pour l'équitation qu'on dit pansser !

Écrit par : Sergio | 01/10/2015

.
.
.
Nadineuh, je t'aimeuh !
(... je n'ai pas l'impression de détonner dans les commentaires de ce billet qui, disons le clairement, est inintéressant au possible pour des esprits sains...)

Écrit par : JC..... | 01/10/2015

.
Normalement ce serait pas tellement utile de mettre un billet, ou un morceau de billet, avec une fractale ou même une 3D ; mais voilà, on se laisse aller...

N'empêche que là c'est vraiment une fractale toute seule sans complications qui fait cette espèce de simili-Daum-Baccarat... Saperlipopette !

Écrit par : Sergio | 01/10/2015

Moi ça ma fait penser aux futurs cristaux de neige quand ils n'auront plus la volonté de se déployer, beaux mais ratatinés sur eux-mêmes.
P'tain, va falloir skier sur des billes !
Peut-être que ce qui sort des canons ressemble à ça ?

Écrit par : pado qui fait son rorschach | 02/10/2015

C'est poilant, la Rdl, en ce moment. Et de + en + con.
Etonnant, non ?
Non.

Écrit par : rorschach à tous les étages | 02/10/2015

D'abord j'ai cru que c'étaient des dés à jouer sans numéros, maintenant ça m'évoque plutôt des dés à coudre sadiques, c à d avec un trou sur chaque face pour que la couturière se pique l'index.

Écrit par : Mon nom ne vous dirait rien | 02/10/2015

Sergio, faites-moi rire ! S'il vous plaît !

Écrit par : Nicole | 02/10/2015

.
des dés à coudre sadiques, c à d avec un trou sur chaque face pour que la couturière se pique l'index.
Écrit par : Mon nom ne vous dirait rien | 02/10/2015

C'est bien vu. Il arrive de temps en temps que la fractale me fasse, d'une manière ou d'autre, une image figurative pratiquement indiscutable. Cela peut être une horreur : une fois j'ai eu droit à une espèce de ramequin chargé de viandes, à s'y méprendre comme on dit, quelque chose d'infâme... Mais je l'ai pas gardé, cela ne promettait aucun intérêt...

Souvent on a des chutes d'eau, des vagues marines assez pertinentes, peut-être même plus convaincantes.que je n'aurais pu les faire ; et l'on dit que le coup de pot en peinture n'existe pas ! C'est bien la même chose, finalement...

Écrit par : Sergio | 02/10/2015

.
faites-moi rire !
Écrit par : Nicole | 02/10/2015

La différence entre la femme et le diplomate ?

Le diplomate ne dit jamais non ; lorsqu'il dit oui c'est peut-être, lorsqu'il dit peut-être c'est non.

La femme ne dit jamais oui ; lorsqu'elle dit non c'est peut-être, lorsqu'elle dit peut-être c'est oui !

Écrit par : Sergio | 02/10/2015

Nicole a raison, on vient sur ce blog pour se marrer.
Et bouguereau, qu'est-ce qu'il fout ? Il boude ?
On a besoin de lui pourtant. Rappelle-le à l'ordre, Serguei.

Écrit par : Chaussette | 02/10/2015

Ah oui, je la connaissais. Alors une autre que tout le monde connaît :
Le point commun entre un sein et train électrique ? Les deux sont pour les enfants mais c'est toujours papa qui joue avec.

J'essaie d'être le plus con possible et je pense y parvenir, j'ai un don pour ça.

Écrit par : Chaussette | 02/10/2015

.
Rappelle-le à l'ordre

On entend bien le moteur !

https://www.youtube.com/watch?v=In8GjAf-VO8

Écrit par : Sergio | 02/10/2015

.
.
.
Soyons factuel, Sergio !
Intéressons nous à l'usage des motocyclettes et les dommages collatéraux sur les jeunes filles pubères qu'elles peuvent occasionner, ces mécaniques du Diable !

Question : est ce vrai que, montées en croupe et promenées par des motards lubriques sur des routes branlantes, le bouton malmené par la selle audacieuse, nos jeunes pubères deviennent brusquement jeunes filles en fleurs, prêtes à être cueillies ?...

Curiosité scientifique de ma part ! Vous savez bien que la moto et moi.... c'est pas comme une belle coque au planning par Force 7.

Écrit par : JC..... | 03/10/2015

Par force 7 nous parlerons de jeune fille en pleurs (comme moi dès l'approche du ponton)

Écrit par : pado | 03/10/2015

Le planning par force 7, c'est-à-dire sur une mer très formée, je voudrais voir ça.

Écrit par : un régatier de passage | 03/10/2015

.
.
.
@régatier de passage
Douter de tout est un excellent moyen de progresser ! A ce propos, bâbord/tribord... ça rentre ?

Écrit par : JC..... | 03/10/2015

.
"nos jeunes pubères deviennent brusquement jeunes filles en fleurs, prêtes à être cueillies ?... "

Mais je crois bien que les toubibs (ces rats !) ont dû absolument tout voir en ce miroir, des qui perdaient leur cartilage au moindre zéphyr même par force one, et d'autres qui l'avaient toujours haprès trente coups de canon !

Pour essayer de répondre à la question précise, je suppose que cela s'apparente à l'équitation, et à ce titre dépend de l'assiette : normalement on ne creuse pas le rein, on recherche le placer inverse, auquel cas bien sûr il ne se passe rien. Sinon, tout est possible, et je crois me souvenir d'avoir lu quelque chose au terme de quoi la réponse est oui...

Et d'ailleurs ne serait-ce pas, au moins partiellement, l'une des causes de la monte en amazone ?

Écrit par : Sergio | 03/10/2015

.
Le planning par force 7, c'est-à-dire sur une mer très formée, je voudrais voir ça.
Écrit par : un régatier de passage | 03/10/2015

J'ai connu un instituteur breton, marin, avec qui j'échangeais d'aucunes considérations sur la difficulté qu'il y a d'allumer en extérieur, pour moi la pipe, pour lui d'atroces clopes qu'en plus il se payait le luxe de rouler :

- Mais j'en ai roulé par force huit !

Ha bon...

Écrit par : Sergio | 03/10/2015

Euh, excusez-moi, je me suis trompé d'adresse.

Écrit par : Quignard encore lui... | 03/10/2015

Je cherche un certain pado, ce n'est pas ici ?

Écrit par : Quignard encore lui... | 03/10/2015

.
C'est comme à Charlie i en a des qui rentrent qui sortent qui reviennent plus qui se reramènent... Qui jouent au bilboquet comme Bel-Ami ! Qui prennent le train à Viorne à Canfranc à Brigue le vaporetto ! Hon a les aiguilles mais les bottes de foin peut-être qu'en demandant à Clopine ?

Écrit par : Sergio | 03/10/2015

Sergio, vous savez que je ne vous ai jamais pris au sérieux, mais j'ai une prière. Si vous rencontrez U eda, pourriez-vous lui dire d'arrêter d'utiliser mon pseudo ? C'est exaspérant.

Écrit par : D. | 03/10/2015

.
Mais, Ueda, il est polycarnivore ! Et en plus je l'aime bien... Mais je vais y dire, je vais faire le "vas-y-dire", comme on disait à la Renaissance... Faut être marathonien, des fois ! Et halors les gus qui m'ont pris au sérieux, faut surtout pas en faire partie, maintenant ils sont tous en perdition...

Écrit par : Sergio | 03/10/2015

.
.
.
Prendre au sérieux Sergio, c'est risqué ; me prendre au sérieux c'est folie ; mais toi, lecteur, te prendre au sérieux, c'est suicidaire !

Écrit par : JC..... | 04/10/2015

Prendre au sérieux... N'y aurait-il que les enfants pour faire ce saut dans l'impossible, selon JC ?

Écrit par : christiane | 04/10/2015

.
.
.
Seul les enfants se prennent au sérieux tant qu'ils ont la foi des enfants, adultes ils deviennent ridicules s'il la conservent !

Écrit par : JC..... | 04/10/2015

Alors je dois être souvent ridicule...

Écrit par : christiane | 04/10/2015

Pour Sergio
J'ai trouvé cette jolie page sur le blog d'un ami, Philippe Dossal :
http://philippedossal.fr/gaston-pleiadise/#sthash.PfK3QS9q.dpbs

Écrit par : christiane | 04/10/2015

.
Le mythe de certains gus qui vivent "dans la cavalerie", le soir au champagne, le lendemain matin en prison... Séduisant fascinant ! Mais existent-ils vraiment ?

Je suis sûr qu'il y en a un qui va me dire que l'on peut avoir le champagne en prison ! Pratiquement sûr complètement sûr... Comme deux et deux font de l'eau de roche !

Écrit par : Sergio | 04/10/2015

Tout dépend de quelle prison... Il en est dont les barreaux et les portes fermées sont dans le cœur...

Écrit par : christiane | 04/10/2015

.
Eh oui comme on dit la bande dessinée n'est plus un genre mineur, elle a même une place exacte, c'est celle de cette succession d'images fixes, toujours beaucoup plus puissantes et pourtant sereines que les animées.

Je dois enfoncer une porte ouverte, mais c'est toujours avancer que réaliser et encore et encore réaliser une évidence, c'est ce qui se cache le mieux dirait Lacan !

Écrit par : Sergio | 04/10/2015

.
.
.
Faire de la peine à Christiane !.... je ne me serais jamais cru capable d'une telle infamie ! Je dois être un pervers polychrome, euh..., polyglotte, re-euh..., enfin quoi... polyforme ! Me voila en train de faire du mauvais Sergio. Dramatique !

Écrit par : JC..... | 05/10/2015

Ridicule ?
“Monsieur, ce que j’admire en vous, c’est que vous avez le courage d’être vous-même ; avec tout ce que cela comporte de ridicule !” (R. Devos)

Écrit par : christiane | 05/10/2015

Christiane, cessez de jouer un rôle. Vous ne trompez personne.

Écrit par : D. | 05/10/2015

.
Polycarburant polygraphe polystyrène Polycarpe Polyeucte Police le groupe pas les keufs...

Écrit par : Sergio | 05/10/2015

Sergio, excusez-moi d'avoir prétendu sur la RdL que nous nous tutoyions et que nous avions fait du camping ensemble, c'était juste pour faire la nique à notre ami Barozzi. Une innocente petite plaisanterie.
Vous avez le sens de l'humour, j'en suis convaincu, et cela ne vous aura pas vexé.

Écrit par : D. | 05/10/2015

D,
????

Écrit par : christiane | 05/10/2015

.
C'est-à-dire que le problème, c'est que j'ai bien une tente, mais d'abord c'est celle de la marquise, et ensuite j'ai jamais voulu faire monter de porte-bagage sur la Yam pour pas casser la ligne ; mais sur la selle ça tient, si la passagère est pas comme Alice Sapritch, ou encore la Castafiore... Faut vraiment tout prévoir, quoi ! D'ailleurs une fois j'ai couché dans ma seule combine sur les hauts de Bort-les-Orgues un quinze août très exactement, le lendemain il y avait non seulement du brouillard, mais encore du verglas sur la route... En plus maintenant on se ferait ramasser par la maison Poulaga !

Écrit par : Sergio | 05/10/2015

christiane,
????

Écrit par : D. | 05/10/2015

D,
!!!

Écrit par : christiane | 05/10/2015

christiane,
!!!

Écrit par : D. | 05/10/2015

Bon, ça y est, moi aussi je suis tricard sur le blog de Paul Edel. J'ai tout essayé, divers pseudos, diverses adresses mail, rien à faire.
Peut-être un bloquage d'IP. Mais ça ne peut pas venir de Paul Edel, c'est trop compliqué pour ses compétences en informatique, surtout qu'il n'a pas effacé mes précédents coms.
Et, si vous saviez comment je signe chez lui, vous verriez qu'il n'y a vraiment pas de censurer, je suis dans le ton et tout et tout.

Écrit par : un qui signe différemment selon les blogs | 05/10/2015

D,
https://www.youtube.com/watch?v=YVnqjNOQrvk

Punkt, Punkt,Komma, Strich,

fertig ist das Angesicht,

und zwei spitze Ohren,

so wird sie geboren.

Écrit par : christiane | 05/10/2015

D,
et le 2 :
https://www.youtube.com/watch?v=49gZs9SgJ9M

Écrit par : christiane | 05/10/2015

christiane,
et le 3 :
https://www.youtube.com/watch?v=57bXps8RgZ7P

Écrit par : D. | 05/10/2015

"Bon, ça y est, moi aussi je suis tricard sur le blog de Paul Edel. J'ai tout essayé, divers pseudos, diverses adresses mail, rien à faire."
C'est un mystère... implosion ?
" Elle se produit lorsque la pression externe à un objet est plus grande que celle à l'intérieur et que cette différence est assez grande pour briser la résistance mécanique de ce dernier. Elle se produit soudainement au point de rupture de la résistance et projette les débris vers l'intérieur de l'objet. "
Eh oui, nous sommes piquetés des débris de nos maux...

Écrit par : christiane | 05/10/2015

Désolé, christiane, on m'apprend que Sergio a censuré la vidéo que je vous ai envoyée. Tant pis, elle valait le coup d'œil.

Écrit par : D. | 05/10/2015

D,
elle n'est pas censurée par Sergio mais par youtube. Cette comptine (les 4 premiers vers) était illustrée par mes petits élèves uniquement par un visage tout rond, deux yeux, un nez, et un sourire. C'était une façon ludique d'accueillir notre étudiante allemande et d'apprivoiser les signes de ponctuation.
Restent vos trois points de suspension et d'exclamation comme dans un miroir pour qui ne veut parler. Vous êtes un diablotin, D.
En ce qui concerne mes échanges avec JC. Imaginez une vaste prairie sauvage et un cheval indompté, libre. Quelqu'un(e) s'assoit dans l'herbe et le regarde s'approcher, s'éloigner, fuir, disparaître, réapparaître. Et comme il(elle) l'aime libre. Il n'a ni corde, ni désir de l'apprivoiser. Un jour, il se lèvera et partira et sourira à la mémoire du bel étalon qui hennissait dans le vent.

Écrit par : christiane | 05/10/2015

.
Et on s'est pas payé la Frakturschrift ! Passeque là dis donc...

Écrit par : Sergio | 05/10/2015

P'tain Sergio, les soldats Mokarex !
(je change de site, c'est trop important)
J'en ai jeté des dizaines, m'en reste deux ou trois. Mais quel con !
Sont si beaux, tout minus, mal foutus, si chargés de souvenirs.
Reste un mousquetaire, "tous pour un", "A quatre pas d'ici",..........
J'ai aussi jeté mes agates un soir de folie, c'est dur.
Tout pour l'avenir dirait JC, mais quand même...................Mes soldats Mokarex.

Écrit par : pado | 05/10/2015

.
Les soldats... et les bateaux ! Un beau voilier minimum cinq pas ! Six... Les grands ils faisaient des pas énormes ! L'Arromanches pareil pas de voiles mais au moins quatre pas quand même...

Haprès on grandit... C'est les Etains du Prince ! Toute l'armée de Napo les canons les hussards les chasseurs la garde... Les spahis les goumiers... Euh non...

Écrit par : Sergio | 05/10/2015

Moi, je regrette de n'avoir jamais gardé mes Dinky Toys, les seuls objets intéressants que j'aie jamais eus de ma vie. J'avais une Jaguar verte et une Mazeratti rouge. Aussi une Dauphine bleue, mais ça c'était pour le réalisme parce que, dans la rue, je voyais plus souvent des Dauphine que des XK 150. Mais il m'arrivait quand même de doubler la Jag avec la Dauphine parce que, ce dont personne ne se doutait, elle avait en fait un moteur surpuissant. Evidemment, je le disais pas aux copains quand je la prêtais. Fallait appuyer sur un bouton secret pour enclencher le moteur surpuissant, ils le savaient pas.

Écrit par : Albert Franchion | 06/10/2015

Sergio,

Vous avez remarqué que monsieur n'intervenait jamais sur votre blog. D'aucuns s'en sont émus. Mais voilà, il a ses raisons, que nous pourrions résumer par les quelques mots qu'il a adressés au secrétariat quand nous l'avons interrogé à ce sujet : putain, arrêtez de me faire chier, j'ai autre chose à foutre, bordel.

Bien à vous,

pour le secrétariat, Jeanne Klouetetafute.

Écrit par : Secrétariat de Marc Court | 06/10/2015

Bon ben je vais faire comme PMB. J'ai mis un commentaire le 27 et toujours aucune réaction ! De personne ! C'est un blogue de courtisans ?

Écrit par : Roger Lafrite | 06/10/2015

.
C'est un blogue de courtisans ?
Écrit par : Roger Lafrite | 06/10/2015

De pimpésouées : c'est pareil mais c'est plus décoratif...

Écrit par : Sergio | 06/10/2015

Roger Lafrite, êtes-vous le cardinal Mazarin ? M. Court a de drôles de secrétaires. Pourquoi pas Athos, Porthos, Aramis ou d'Artagnan pour ce maître bretteur ?

Écrit par : christiane | 06/10/2015

.
Non mais il intervient, Marc Court ; seulement lui comme c'est des trucs savants et que moi ici nous avec la Yam hon l'est aussi, savant, mais que c'est encore autre chose, ben i s'abstient. Mais je serais au demeurant pas étonné qu'il soit ferré en Dinky toys...

Écrit par : Sergio | 06/10/2015

.
Voilà voilà :
https://www.youtube.com/watch?v=cEbmF35mlt8

Mais moi hici j'ai un magasin à une portée de lance-pierres, c'est sidérant ; comme quoi on n'est pas que des boeufs, c'est dans le tissu commercial urbain diffus... Avé les bistrots !

Écrit par : Sergio | 06/10/2015

On touche presque l'enfance, Sergio. Film émouvant.

Écrit par : christiane | 06/10/2015

.
Le pire, c'est qu'on croit qu'en recommençant on ferait mieux, quatre cent mille fois mieux ; à mon avis, c'est une très mauvaise question, parce que lorsque l'on est enfant, on fait forcément de son mieux chaque seconde, par le simple fait que l'on ne perçoit pas le temps de la même façon...

Écrit par : Sergio | 06/10/2015

Oui, tout à fait, car l'enfant ne joue pas, il crée, il se crée, se parle, fait parler ses héros, ses voitures. Plus tard nous trébuchons sur ces objets magiques. Et ça revient de loin, insoupçonné, intact, une coïncidence entre présent et passé et le temps s'abolit.

Écrit par : christiane | 06/10/2015

.
.
.
Le seul comportement intellectuel valable pour une vie entière est celui de l'enfance, il évite le durcissement du regard, de l'esprit et du cœur. Il est la meilleure défense contre l'habitude, l'ennui, la tristesse. Œil neuf, vie nouvelle ....

Plus facile à dire qu'à pratiquer !...

Écrit par : JC..... | 07/10/2015

Oui, JC, l'étonnement. Les yeux grand ouverts sur le monde et cette sagesse ludique : "même pas mort. Allez, relève-toi maintenant." Un jour ils ne se relèvent pas... Le jeu est fini. Une ride au coin de l’œil et un haussement d'épaule.
"Je m'en allais les poings dans mes poches crevées
J'allais sous le ciel, muse, et j'étais ton féal..."

Écrit par : christiane | 07/10/2015

La RdL me fatigue.

Je n'y vais plus que par devoir civique. Car j'ai le sens de la patrie, moi, monsieur.

Écrit par : Ueda | 07/10/2015

.
.
.
Nous serons deux, monsieur ! car la Patrie est notre mère à tous, surtout nous, les Blancs aux yeux bridés et aux passions asiatiques, que c'est délices du Paradis....

Écrit par : JC..... | 07/10/2015

.
L'Asie, ça commence à Pontault-Combault, non ?

Écrit par : Sergio | 07/10/2015

A h ahha nno chrèe crhtisaine ,/j
e ne sius psa Orger Lfarite !8je na'i jamias éét rsetauratuer

Écrit par : Cardinal Mazarin | 07/10/2015

.
C'est de l'Oulipo, finalement ! Là les traducteurs automatiques i sont mal... Faut faire revenir le grand Larbaud ! En plus c'est un Auvergnat, tiens c'est vrai on n'y pense pas, à lui...

Écrit par : Sergio | 07/10/2015

Intrigué par le nom de Claudine Polycarpe, je suis allé voir son blog. Eh bien, il est beaucoup mieux tenu que celui-ci, hein. Bien mis en page. Clair. Et pourtant c'est un hautetfort aussi.
Prenez-en de la graine, Serge.
D'accord, y a pas de commentaires, comme ça elle est pas embêtée. N'empêche que, si j'étais un as en informatique comme vous, Serge, j'essaierais d'organiser mon chez-moi un peu mieux.
JC disait dernièrement que ce blog était une honte et, ma foi, je ne suis pas loin de partager son avis, même si je suis d'un naturel plus conciliant.
Je vous remercie de votre attention.

Écrit par : Quignard encore lui... | 07/10/2015

.

Hon va déjà remettre le jeune Clapton ; ha c'est beau, hein !

https://www.youtube.com/watch?v=oDs2Bkq6UU4

Écrit par : Sergio | 07/10/2015

.
Et Claudine elle s'autoédite, comme on dit, elle fait les salons etc. Seulement le vrai problème reste la distribution, se taper toutes les librairies du cru pour leur déposer quelques exemplaires.

Écrit par : Sergio | 07/10/2015

Clapton !
Paraîtrait que sa fille va à l'école ?

P'tain des mecs en qui on a cru.

Écrit par : pado | 07/10/2015

.
sa fille va à l'école ?
P'tain des mecs en qui on a cru.
Écrit par : pado | 07/10/2015

C'est dans les Journées entières dans les arbres, justement, que le héros reproche à l'école que l'on "y apprend ce qu'on ne sait pas" ; enfin faut pas paniquer y a moyen de passer au travers !

Écrit par : Sergio | 07/10/2015

Ah, cardinal Mazarin, et toutes ces oranges du Portugal que vous reteniez pour plaire à la belle Anne ? Et ce goût du théâtre à l'italienne, vos talents de comédien ?

Écrit par : christiane | 08/10/2015

Pas de méchancetés, s'il vous plaît, ce blog est pacifique.

Écrit par : 08/10/2015 | 08/10/2015 (deux fois la même date)
Écrire un commentaire
avec deux fois la même date, qui se lirait par exemple comme ceci :

Écrit par : 08/10/2015 | 08/10/2015

je répète :

Écrit par : 08/10/2015 | 08/10/2015

Mais comment faites-vous cela, Dupont et Dupond ?
Oh céans c'est vrai que ce blog est atlantique.

Écrit par : christiane | 08/10/2015

Светлана Александровна Алексиевич

Écrit par : Popov | 08/10/2015

вCетланаанаА лкдсанровн алеАкевичси

Écrit par : Cardinal Mazarin | 08/10/2015

Je trouve que Светлана Алексиевич a de gros seins. Du moins sur la photo publiée à la RdL.

Je l'ai dit là-bas, mais mon post a été censuré. Je me demande pourquoi. L'analyse de l'iconographie est importante aussi.

Salut à Christiane et au cardinal !

Écrit par : Ueda | 08/10/2015

.
Bon j'ai envoyé les sept mercenaires ; on va voir s'ils reviennent vivants... Sinon ce sera Passou qui les aura tuer ! C'est quand même terribe de pas pouvoir placer une forte pensée comme dirait Boug...

Écrit par : Sergio | 08/10/2015

"on va voir s'ils reviennent vivants."

Tu sais bien qu'ils ne reviennent pas tous, le vicomte de Bragelonne les enterre tous.
Pourquoi les envoyer au massacre ?

Écrit par : pado | 08/10/2015

.
Je l'ai relu voici deux ou trois ans, j'avais complètement oublié que Louise de Lavallière boitait ; enfin Dumas il y a du pour et du contre, j'ai l'impression que c'est un peu comme Ferdine, des déplacements dans le temps et le lieu plus que des faussetés franches et massives.

Là c'était pour l'affaire d'Ueda, j'ai refait la même chose et rien n'a bronché modéré...

Écrit par : Sergio | 08/10/2015

Светлана Александровна Алексиевич
C'est quand même une bonne nouvelle, non, l'écriture de cette femme rebelle ?

Écrit par : christiane | 09/10/2015

.
.
.
Votre éloge de "cette femme rebelle" me scandalise, Christiane. Nous autres, hommes, apprécions par dessus tout chez nos sœurs, tendresse, douceur, et ...soumission !

Écrit par : JC..... | 09/10/2015

JC,
J'écoute Prévert me parler de vous (C'est un prof qui s'acharne sur un élève qui vous ressemble fort...). Le poème c'est : "L'accent grave". :

" - Élève Hamlet !
- ... Hein... Quoi... Pardon... Qu'est-ce qui se passe... Qu'est-ce qu'il y a... Qu'est-ce que c'est ?...
- Vous ne pouvez pas répondre "présent" comme tout le monde ? Pas possible, vous êtes encore dans les nuages.
- Être ou ne pas être dans les nuages !
- Suffit. Pas tant de manières. Et conjuguez-moi le verbe être, comme tout le monde, c'est tout ce que je vous demande.
- To be...
- En français, s'il vous plaît, comme tout le monde.
- Bien monsieur. (Il conjugue.)
Je suis ou je ne suis pas
Tu es ou tu n'es pas
Il est ou il n'est pas
Nous sommes ou nous ne sommes pas...
- Mais c'est vous qui n'y êtes pas, mon pauvre ami !
- C'est exact, monsieur le professeur,
Je suis "où" je ne suis pas
Et, dans le fond, hein, à la réflexion,
Être "où" ne pas être
C'est peut-être aussi la question."

Écrit par : christiane | 09/10/2015

Etre "où" ne pas être... vous dites ça pour moi ? vous estimez que je ne suis pas à ma place ici ?
Remarquez, vous n'avez peut-être pas tort.

Écrit par : ou ou où | 01/01/2017
1er janvier 2017 ? tu m'étonnes que t'es pas à ta place !

Écrit par : Germaine Frouillac | 09/10/2015
Écrire un commentaire signé ou ou où mais à la bonne date | 09/10/2015

Non, désolé, rien à ajouter.

Écrit par : ou ou où | 09/10/2015

@ Mon nom ne vous dirait rien | 02/10/2015
Non, renseignements pris, je crois que ce ne sont pas des dés à coudre.

Écrit par : Quignard encore lui... | 09/01/2024
2024 maintenant ! non mais remettez vos pendules à l'heure.

Écrit par : Germaine Frouillac | 09/10/2015
C'est peut-être vous qui retardez, Germaine.

Écrit par : Ueda | 12/12/2018
Non, je blaguais. Hurkhurkhurk, comme dit un camarade.

Écrit par : Ueda | 09/10/2015

Ainsi donc Ueda veut rivaliser avec Dédé.
L'un ne peut pas vivre sans l'autre, on dirait.

Écrit par : nouveau pseudo inédit | 09/10/2015

Ou...
Être là "où" personne ne le suppose... Donnez-vous votre langue au chat ?

Écrit par : christiane | 09/10/2015

.
Les pendules i vont nous les remettre à l'heure dans bientôt ; le café va encore être trop cuit... Heureusement qu'on a NTP (Network Time Protocol), troun de l'air !

Écrit par : Sergio | 09/10/2015

.
Donnez-vous votre langue au chat ?
Écrit par : christiane | 09/10/2015

On dirait du Duras... Ha ben les phonèmes qui s'entrechoquent...

Écrit par : Sergio | 09/10/2015

"Donnez-vous votre langue au chat ?"

Euuuuhhhhhhhhh.............. !!!!!!!!
Ok, je sors.
C'est plus sûr.

Écrit par : pado | 09/10/2015

.
Ben non c'est pas le moment de sortir, justement...

Écrit par : Sergio | 09/10/2015

reviens, pado !
ah quel lâcheur, celui-là !

Écrit par : Euuuuhhhhhhhhh.............. !!!!!!!! | 10/10/2015

°
Rien à ajouter.

A vous les studios.

Écrit par : bonjour christiane | 10/10/2015

pado nous inquiète.

Écrit par : les studios | 10/10/2015

.
C'est le samedi ! C'est à cause qu'il est avant le dimanche...

Écrit par : Sergio | 10/10/2015

Les commentaires sont fermés.