Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2015

Pour Christiane

ChopShop-010.jpg

 

Donc là c'est encore une cohincidence, mais eureuse : normalement, cela n'arrive jamais ; mais comme les trucs normaux eux aussi n'arrivent jamais, ça en fait, du monde, qui n'arrive jamais ! Et surtout qui arrive en même temps... C'est comme le cheval pauvre... Euh non ça c'est Stud boy !

 

C'est marrant, comme  fractale, hein ? Comme quoi y a pas que des choux-fleurs...

Commentaires

Cadeau étrange en ce matin gris que cette fractale aquatique. Des lignes pures qui hésitent entre l'ellipse et la courbe, le un ou la symétrie. Une feuille sagittale dont la couleur évoque le fond sombre des étangs là où se prépare la lumière des nénuphars. Et puis ces carrés en camaïeux qui évoquent des pages ou des écrans encore vierges de toute écriture. J'aime l'horizontale de partage créant le pli, le reflet, la complétude. Et la touche de lumière accroche-cœur qui me rattache à Vian et à l'écume des jours, au nénuphar qui pousse dans le corps de Chloé. Et Colin, le doux et imaginatif et surréaliste Colin, qui aime les jeux de mots, mots-valises et contrepèteries comme Jarry, Céline, Queneau, Rabelais. Encore un jumeau...
Ah, à propos le "méphistocéleste" de notre trublion c'était une belle invention rendant le ciel à l'ange déchu qui en avait été chassé.

Écrit par : christiane | 22/06/2015

.
Ca c'est une idée : les fractales sont connues depuis toujours et Vian était piston (centralien) ; il aurait exploité pour le nénuphar, la baraque de l'Arrache-coeur...

Seulement même connues (pas mal de travaux au dix-neuvième siècle), les fractales n'ont véritablement fait l'objet d'un engouement et d'une école (de pensée), française de surcroît (Mandelbrot), que vers le milieu de nos années soixante-dix...

Écrit par : Sergio | 22/06/2015

Cheval pauvre ca veut dire hongrois?

Écrit par : bouguereau | 22/06/2015

Sergio, j'aime votre univers, si vaste.
Mais ce soir je suis triste, dévastée. JC a mis un post sur la RDL absolument infect, grave, inacceptable. Je ne pensais pas que c'était possible d'écrire de telles horreurs.
Je pensais qu'il jouait avec les mots avant de lire ce post. C'est comme si j'avais perdu un ami... définitivement.

Écrit par : christiane | 22/06/2015

.
C'est comme si j'avais perdu un ami... définitivement.
Écrit par : christiane | 22/06/2015

Mais bien sûr que non ! J'ai vu le corpus delicti : si c'était si sérieux c'est pas comme cela que ça serait dit, comme qui dirait... Y a pas plus de facho que de beurre en broche... Rien d'autre que le printemps, l'herbe tendre, la pluie qui nous gave...
C'est de la grosse gaminerie, quoi... On cherche toujours à aller un peu plus loin à la fin évidemment y a de l'élongation...

On se trompe toujours un peu, mais enfin je pense pas...

Bon maintenant évidemment c'est pas forcément très habile d'aller coller ça où l'ambiance est assez remontée, comme disait Francis Blanche... Mais c'est une autre question, au demeurant...

Écrit par : Sergio | 22/06/2015

.
Cheval pauvre ca veut dire hongrois?
Écrit par : bouguereau | 22/06/2015

Au départ ça devait être un recoupement ferroviaire du cheval bon marché et de l'idiot riche : et effectivement, ça a déraillé !

Les hongres faut bien s'en méfier au printemps ils y croient énormément comme les autres du coup ils balancent leurs cavaliers dans les flaques d'eau du manège...

Écrit par : Sergio | 22/06/2015

.
"si vous étiez seul à pouvoir tendre la main, vous le feriez avec un accompagnement tonitruant de jurons, mais vous le feriez."

Bon je crois que c'est ça la vérité, et peut-être même sans le truc tonitruant... Passou a supprimé l'ours ce soir, je crois que c'était le point d'orgue attendu épicétou, comme dirait... Euh...

Écrit par : Sergio | 23/06/2015

Merci Sergio. Oui, j'y crois encore...
De quel ours parlez-vous ?

Écrit par : christiane | 23/06/2015

Bon, rien compris à la disparition de l'ours, Sergio ! Mais un cadeau pour vous bondissant sur la fractale, . Un ours rare inventé par Julio Cortazar dans "Cronopes et Fameux"(Gallimard - p.105) (des petits récits pleins d'humour et de lucidité mais surtout de rêve :
"C'est moi l'ours des tuyauteries de l'immeuble, des tuyaux de l'eau chaude, du chauffage, de l'air frais. Je vais par les tuyaux d'étage en étage, je suis l'ours qui va par les tuyaux. Je crois qu'on m'apprécie car mon poil nettoie impeccablement les conduits. Je cours les tuyaux sans répit et sans trêve et rien ne me plaît tant que de passer d'étage en étage en glissant le long des tuyaux. Parfois je sors une patte par un robinet et la jeune fille du troisième crie qu'elle s'est brûlée, ou je grogne à la hauteur du fourneau du troisième et la cuisinière Wilhelmine se plaint qu'il tire mal. La nuit, je vais en silence. Je vais sur la pointe des pattes. Je sors mon nez sur le toit pour voir si la lune danse là-haut puis je me laisse glisser dans la cheminée, comme le vent, jusqu'aux chaudières du sous-sol. Et l'été, je nage la nuit dans le réservoir piqueté d'étoiles. Je me lave le museau, d'abord avec une patte, puis avec l'autre, puis avec les deux à la fois, ce qui me remplit d'une joie extrême.
Après quoi, je dégringole par tous les tuyaux de la maison en grognant d'aise et les maris-et-femmes s'agitent dans leurs lits et pestent contre la plomberie défectueuse. Il y en a même qui allument et notent sur un petit papier : penser à se plaindre au gérant..."
(J'ai cherché longtemps ce portrait de JC !)

Écrit par : christiane | 23/06/2015

.
C'est mignon, c'est marrant...

Un ours normalement c'est surtout un manuscrit ; un peu en mauvaise part, mais de manière très adoucie, très hypocoristique. Par extension c'est devenu un livre ou même, pourquoi pas, n'importe quelle oeuvre de l'esprit, selon la formule consacrée.

Là je l'employais pour le fameux post, disparu en fin de soirée par Passou qui veillait au grain...

disparaître par : complément d'agent... Ablatif !

Écrit par : Sergio | 23/06/2015

Ah, c'était donc cela. Passou a bien fait. Oui, ce n'était pas forcément très habile d'aller coller ça où l'ambiance est assez remontée, Et puis ça rappelle de mauvais souvenirs...

Écrit par : christiane | 23/06/2015

"C'est mignon, c'est marrant"..., Sergio ?
Pas vraiment... Je pensais, la choisissant, mettre en scène un invisible dont le passage est incompris et dérangeant. Mais franchement, jouer au ludion dans les tuyauteries d'un immeuble pour y faire des farces c'est aimer une vie labyrinthique et enfermé.
Je le préfère au soleil, au vent et à la mer sur son tapis volant.

"Bon maintenant évidemment c'est pas forcément très habile..."
Habileté ? le problème ne se situe pas là, Sergio.
Il y a des expressions qui ne me feront jamais sourire.
Je lui avais déjà dit
(et malgré le soutien intrusif de W. à son égard) je persiste à batailler avec ce Janus au fil des mots car quelque chose de beau l'accompagne comme une écume, la vague.
Pourquoi a-t-il choisi ce registre là-bas, alors que l'atmosphère y est déjà souvent calamiteuse ?
La fractale ?
Ce qui doit être fascinant c'est le moment de sa création. Après, comme un papillon épinglé sur du liège sa beauté ne peut plus voleter. Ce sont alors nos pensées qui l'approchent en battant des ailes.

Écrit par : christiane | 24/06/2015

On ne doit pas avoir la même définition des fractales parce que, pour moi, ce n'est pas une.

Écrit par : Mold rebec | 24/06/2015

Fractale ? Image gigogne obtenue en rapport avec un calcul mathématique ou dans la nature quand l'image reproduit une partie d'elle-même à l'identique mais dans une dimension différente (ex : feuille de fougère - certains bourgeons, des choux, des cristaux etc... C'est un mot que j'ai appris sur le blog à Sergio m'interrogeant sur ces images où l'infini se fracturé en des milliers d'images clones. Magnificence des couleurs aussi. Monde étrange où on ne sent pas la main de l'artiste mais le pouvoir infini de la machine et des maths. effrayant et reposant. Onirique. Solitude...

Écrit par : christiane | 24/06/2015

Ici, la spirale haute se reflète dans celle du bas et les valeurs en dégradé se répondent comme le yin et le yang. C'est une dualité harmonieuse bien qu'inversée. Une surprise au niveau de l’accroche-cœur unique et lumineux.

Écrit par : christiane | 24/06/2015

.
On ne doit pas avoir la même définition des fractales parce que, pour moi, ce n'est pas une.
Écrit par : Mold rebec | 24/06/2015

Dans les anciens temps, les générateurs et éditeurs de fractales étaient d'une part on ne peut plus simples, et d'autre part d'une lourdeur telle qu'il fallait pratiquement l'après-midi non pas pour la calculer, mais essayer de la placer, de la cadrer, de l'orienter au petit bonheur la chance.

Maintenant ça bombe, et seule la fatigue de la réflexion ralentit le travail. De plus chaque générateur (Gnofract4D, Apophysis pour citer les miens) apporte "son rab" en la personne principalement de fonctions mathématiques qui s'appliquent de diverses manières et finissent par changer complètement l'image d'origine ; avec un peu d'habitude on commence à pressentir comment cela va évoluer, et c'est là que cela devient intéressant...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
C'est mignon, c'est marrant...

Un ours normalement c'est surtout un manuscrit ; un peu en mauvaise part, mais de manière très adoucie, très hypocoristique. Par extension c'est devenu un livre ou même, pourquoi pas, n'importe quelle oeuvre de l'esprit, selon la formule consacrée.

Là je l'employais pour le fameux post, disparu en fin de soirée par Passou qui veillait au grain...

disparaître par : complément d'agent... Ablatif !

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
.
.
Comme le scandale est gouteux ! Seul l'au delà de la limite nous renseigne sur le limes qui nous sépare du barbare. Asymptotiser ou défoncer la porte ?

Quand je pense à tout le mal que l'on m'attribue, avec ce que j'ai fait auprès des petits sportifs, au tennis et en voile de compétition !

Bon c'est vrai, aussi que je suis pédophile et que ça y allait avec les plus pervers dans les vestiaires .... ahaha !

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

.
.
.
Pour Christiane : ma règle est que l'on peut, que l'on doit, rire de tout. Absolument de tout ! Sans aucune exception. Aucune. La moindre faiblesse enferme, sclérose, tue. Rien n'est plus respectable que se moquer de tout ... et avec tout le monde.

C'est le seul moyen de vivre sérieusement, pleinement, une vie d'homme libre.

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

.
Asymptotiser ou défoncer la porte ?
Écrit par : JC..... | 24/06/2015

En premier rabord je dirais : "ça dépend si on est pressé ou pas"...

Sinon comme pédophile un de mes premiers maîtres de manège en était taxé ; seulement comme vestiaires comme il n'y avait guère que les stalles des chevaux et comme les chevaux ils étaient dedans...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
.
.
Elle a une drôle de gueule ta fractale, Sergio, une drôle de gueule... Pour tout dire, elle ne me revient pas, mandelbrotement parlant.

Hon va pas se disputer entre rigolos, hein ? j'ai un stock énorme de méchants à écouler au marché aux cons, avant qu'ils moisissent ou dessèchent, c'est selon ....!

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

JC,
vous écrivez :
"Rien n'est plus respectable que se moquer de tout ... et avec tout le monde.
C'est le seul moyen de vivre sérieusement, pleinement, une vie d'homme libre."
Hum... pas convaincue. A moins d'avoir le zygomatique bloqué
et de se moquer des conséquences de ce qu'on écrit... Pourquoi le blog de Passou est-il fermé ?

Écrit par : christiane | 24/06/2015

.
.
.
Lorsque j'étais étudiant, et qu'il nous fallait vivre jeunes gens selon la loi de l'espèce, certains potes qui sortaient avec des laides furent traités par mes soins, et à juste titre, de zoophiles. J'en ai surpris avec de ces juments anglaises, ou de ces génisses bretonnes.... ! Eprouvant...

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

.
.
.
Christiane, je n'ai pas l'intention de vous convaincre : je m'expliquais, c'est tout.

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

.
Non mais c'est pour cela que je l'ai mise ! Et le coeur j'ai pas pu résister...

Mais c'est précisément cela que je cherche, des fractales qui n'en n'ont pas la tête ; après quand je les triture, c'est dans un but, atteint ou non, purement artistique, même si je me réjouis de bricoler ça par des moyens mathématiques.

Et ce qui est sidérant comme dirait Quignard, c'est que sur les sites de fractales où nous mettons nos ours histoire de, donc pour le monde entier même si on n'est pas très nombreux, eh bien sur cent images tu vas avoir vingt-cinq choux romanesco, soixante fougères etc etc...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
Mais c'est pas fermé, chez Passou ! Ils sont tous à la plage... Ils vont rentrer ! Avec le canard gonflable... Les tubas les épuisettes... les pliants le parasol ! Sauf ceux qui restent pour voir si leurs châteaux résistent à la marée...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
.
.
Compris !
Comme toujours, si on s'entend sur l'essentiel, le reste est du détail : ce qui régale le démon, lequel a tout de même le droit de nuire, non ?...

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

.
le démon, lequel a tout de même le droit de nuire, non ?...
Écrit par : JC..... | 24/06/2015

C'est encore compliqué, ça ! Le grand Nietzsche dirait qu'il en a le devoir, pour épurer l'épuration... Mais comme nuire c'est déjà du sentiment, ce serait uniquement comme allié objectif... Comme supplétif, quoi !

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
Qu'est-ce qui se passe ? Passou il a blacklisté tout son gourbi ? Y a que moi... Si faut que je fasse tous les rôles...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

Oh, JC, quel homme déroutant vous êtes...
Chez Passou ça remarche ? chouette !
Tenez JC un peu de "L'écume des jours" :
"Eh bien... dit Chick, je lui ai demandé si elle aimait Jean-Sol Partre, et elle m'a dit qu'elle faisait collection de ses œuvres... Alors, j'ai dit : moi aussi... et, chaque fois que je lui disais quelque chose, elle répondait : moi aussi..., et vice-versa... Alors à la fin, juste pour faire une expérience existentialiste, je lui ai dit : je vous aime beaucoup, et elle a dit : oh !
- L'expérience avait raté..., dit Colin
- Oui, dit Chick, mais elle n'est pas partie tout de même. alors , j'ai dit : je vais par là. Et elle a dit : pas moi... et elle a ajouté : moi, je vais par là.
J'ai dit : moi aussi !..."

Écrit par : christiane | 24/06/2015

.
.
.
Honnêtement, le démon est tout de même un type plus intéressant que l'autre couillon colombophile qui envoie son gamin à la mort lente par crucifixion. Faut savoir qu'une crucifixion.... c'est du Daesch complet. Très lent. Très douloureux. Asphyxie lente... Niveau pousse de bambou, mais moyen-oriental. Quelle rigolade ...

Quand au Grand Nietzsche, il a quand même fini chez les fadas, à Montfavet, centre psychiatrique spécialisé... ou ailleurs, peu importe.... MEFIANCE !

Écrit par : JC..... | 24/06/2015

Jack Nitzsche, grand musicien de l'éternelle retour de la boucle mélodique fractale, mort trop jeune dans la grange de Neil Young en 1971 alors qu'il caressait un cheval fourbu, rendu fou par de grandes douleurs dorsales.

Écrit par : xlewm | 24/06/2015

.
Bon il y a mon lien à gauche "Fractalistes" ; aujourd'hui ça a l'air de marcher*, c'est comme les éclipses faut pas moisir : eh bien vous allez voir que c'est beau, mais pratiquement que des boeux...

* Ca met dans les six jours à s'afficher, se munir de la Sainte bible, ou alors l'autre truc, là, ou la Revue mototechnique, ou Lui, ou une feuille d'impôts...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

Vos fractales sont reconnaissables. Souvent monochromes, peu chargées, inspirées par une ligne directrice. Géométriques. Class !

Écrit par : christiane | 24/06/2015

.
Souvent monochromes, peu chargées, inspirées par une ligne directrice. Géométriques.

Oui, ça, cela a toujours été, même quand j'étais à l'aérographe ou encore avant à l'huile... J'ai connu le "souffle-en-cul" cher aux étudiants des beaux-arts (enfin plus maintenant, je suppose) : fallait des poumons énormes pire que Nini Rosso dans sa trompette...

Écrit par : Sergio | 24/06/2015

.
.
.
Comme l'expression utilisée par Sergio me paraissait curieuse, inusitée, je suis allé faire un tour auprès de la Data Base. Non seulement "Souffle-au-cul / souffle-en-cul" existe et désigne, en argot de dessinateur, un vaporisateur à bouche servant à projeter de l'encre, de la peinture ou du fixatif, mais encore ces forçats de l'Art utilisent parait-il le terme "Zigounette", qui serait une petite crotte de matière picturale !!! Ce parler-vrai est d'une grossièreté !!! c'est pas en maths qu'on verrait ça.... on est des Purs, nous autres !

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

Ces précisions sont intéressantes. oui, une grande élégance dans ces fractales.
Pourquoi parlez-vous d'un groupe dont on voit diverses créations (pas toujours heureuses, notamment celles des bimbos !) ?
JC, vous vous choquez de peu. Le vocabulaire argotique ou de vieux français est un régal. Ce que je vous reprochais n'était pas de ce registre mais des propos calqués sur pires périodes de l'Histoire contemporaine et qui, s'ils étaient censés "divertir" comme le suggérait W. m'ont glacée et abasourdie et vraiment attristée.

Écrit par : christiane | 25/06/2015

.
.
.
Enfin, Christiane, si on ne peut plus plaisanter avec les actes humains les plus sordides, où allons nous...? Nous devons rester grossier, sous peine de n'être plus que des robots simulant l'intelligence par l'artifice ! L'auto-censure est la pire des choses, avec la courtoisie, la politesse et autres couillonnades sclérosantes... sœurs du mensonge !

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

.
.
.
C'est pas pour faire le rabat-joie mandelbrotesque, mais votre utilisation 'artistique' du mot "fractale" m'interpelle.
A mes yeux, c'est un peu comme confondre un amiral de la Navale avec un général d'Infanterie, cuisine au gaz et barbecue au petit bois, mère Teresa et Madonna, Taubira et....
Bon n'en parlons plus !

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

JC,
vous êtes un homme impossible !
(boomerang)

Écrit par : christiane | 25/06/2015

.
.
.
Christiane, vous n'êtes pas la première, ni la dernière à énoncer cette stricte vérité : je suis un homme impossible. Ce qui me sauve ? Un charme fou .... ahaha !

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

test

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

Nous devons rester grossier, sous peine de n'être plus que des robots simulant l'intelligence par l'artifice !

méfiance avec le gros wim et son cloaca ils peuvent déjà chier les romanescos de cloclo..alors dire des gros mots..il te suffit que sergio il te frankreichifie pornolize..qu'on lui ouvre un compte de bitcoin au robot..que cricri te tombe trés amoureuse moyennant un hapindisse grossièrement thermoformé..et ton dopelleguangère boit ta bière et mange ton gouda vieux..
note qu'en anglais ça fait encore plus con ..

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

bizarre..

http://www.pornolize.com

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

comme un loup sur une chaine de caractère..

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

JC
(je ne faisais que vous citer !)
Jouissance de la destruction, dandysme, bouche d'ombre, hors de votre voix,(comme on pourrait dire que la parole vous met hors de vous), dégouté par l'hypocrisie, romantique, fragile, provocateur, souvent maladroit, rieur, courageux ou inconscient (ça dépend de l’œil que j'utilise pour vous lire !).
Nos combats ! Il devenant elle.
(cf : Henri Michaux) :
"Il l'emparouille et l'endosque contre tertre ;
Il le rague et le roupète jusqu'à son drâle ;
Il le pratèle et le libuque et lui baruffle les ouillais;
Il le tocarde et le marmine,
Le manage rape à ri et ripe à ra.
enfin il l'écorcobalisse..."

Écrit par : christiane | 25/06/2015

.
.
.
PUB POUR SCEMAMA ...
@Patrick Scemama de la République de l'Art,

Toutes mes félicitations pour votre acte de censure à l’égard de mes commentaires critiques. C’est effectivement plus simple de ne pas tolérer la contradiction !

Je reposte :
« Ce que font les gens qui salissent ces « œuvres ridicules » contemporaines n’est rien qu’une protestation convenable, eu égard à la nullité des objets « artistiques » présentés par des nuls.

Il est ridicule de comparer cela à la destruction d’œuvres antiques, comme vous le faites. Il est ridicule d’évoquer à cet égard une position poujadiste ! Que vient faire la Manif pour tous là-dedans ??? Quelle confusion !!!

C’est dire si votre gauchisme boboïde, vivant de ce cloaque, vous égare : votre inculture est grande, mon ami, et vos propos déraisonnables et partisans ! »

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

.
.
.
"L'autre hésite, s'espudrine, se défaisse, se torse et se ruine.
C'en sera bientôt fini de lui ;
Il se reprise et s'emmargine... mais en vain.
Le cerceau tombe qui a tant roulé.
Abrah ! Abrah ! Abrah !
Le pied a failli !
Le bras a cassé !
Le sang a coulé !
Fouille, fouille, fouille,
Dans la marmite de son ventre est un grand secret
Mégères alentour qui pleurez dans vos mouchoirs ;
On s'étonne, on s'étonne, on s'étonne
Et vous regarde,
On cherche aussi, nous autres, le Grand Secret.»

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

.
.
.
Pour ceux qui ont compris que sous Mao veillait Confucius, et sous Fidel... la force, la violence, magnifique, de Chucho Valdès.
https://youtu.be/Zy7JNMOIN2Y

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

Écrit par : JC..... | 25/06/2015

.joie ! un livre à deux têtes.

Écrit par : christiane | 25/06/2015

.
C'est une hexplosion véridique, chez Passou ?

Le dandysme à un moment je me suis demandé si je voulais pas y adhérer, mais d'une part la rumeur veut que ça coûte hénormément des pognons, et ensuite dans nos sillons y aurait pas eu des grandes marées humaines pour regarder ; encore que ça se discute, parce que fut une époque où chacune des trente-six mille communes, donc même les quatre mille supprimées, avait son alpine Renault au milieu des bouses des vaches comme dirait Claude Simon.

Et ça l'halpine ça classait son mec. Depuis j'ai viré dans l'autre sens, je me balade dans des loques même qu'aucun clodo se résignerait à pavaner. Et un jour place Stan avec mes gros doigts pour mesurer à l'empan le socle de la statue et toute cette sorte de choses, un gamin gaminant m'avise et me demande si je sors de prison. Je lui répondis que non, assurément, mais qu'en tout état de cause ce qu'il fallait bien voir, c'est qu'il vaut mieux en sortir qu'y rentrer...

Écrit par : Sergio | 25/06/2015

Lol, Sergio (enfin je me marre comme une baleine mais je trouve la description plutôt émouvante et jolie), mais c'est peut-être oublier que Cocteau avait une théorie implacable pour contourner l'impondérable des histoires de fric : la fameuse phrase qu'on lui prête : "Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs" fut détournée par un gang de gentils pique-assiettes dans les années quatre vingt-dix. Les apprentis nobliaux de la fête entraient dans des bals, des dîners privés dans les châteaux, des raouts d'entreprises (ça m'est arrivé un jour sans le faire exprès), ils s'habillaient comme des princes et l'affaire était dans le sac, leur théâtre fut si rondement mené qu'il fit des émules et patatras, les intrusions rigolotes devinrent le terrain d'escrocs professionnels sans plus d'autres scrupules.
Franck, Sagan et Chazot ont bien dû tenter leur chance une fois ou deux à Deauville au temps de leur jeunesse plus ou moins désargentée.
Le dandysme est tout sauf une histoire de fric (même si lorsqu'on est plein aux as certaines barrières tombent d'elles-mêmes pour créer de superbes fractales de parcours de vie, hein.)

Écrit par : xlewm | 25/06/2015

.
Le dandysme est tout sauf une histoire de fric
Écrit par : xlewm | 25/06/2015

En fait je sais pas trop ce que c'est : c'est parfaitement normal, en effet un jour je me suis mis à démarrer pour en faire un panégyrique enthousiaste, cela sembla plaire et même convaincre, mais tellement j'étais pressé de soumettre mon ours je me suis pas du tout relu, donc d'une part je sais pas ce qu'il y avait dedans, et d'autre part je sais toujours pas ce que c'est que le dandysme comme de bien entendu...

Enfin bon tout ce qui est asymptote comme dirait JC faut le chouraver le digérer le voler chez Maspéro ça peut servir.

N'empêche que tous ces gars, que tu décris et dont j'ai bien dû entendre parler en son temps, c'est quand même les seuls à pas arriver les mains vides ! Ils bossent, ils fusent, ils sont partout, ils transforment une mondanité courante en un souvenir exceptionnel, ça vaut bien quelques oeufs de loumpe ou un peu de jaja à toile d'araignée... Sans compter les malheureuses qui se seraient morfondues !

Écrit par : Sergio | 25/06/2015

JC, je vois que vous postez partout le petit com qui a été effacé à la Répu des Arts. Bon sang, mais c'est que vous semblez vraiment y tenir, à votre bafouille.
Mais relisez-la et reconnaissez qu'elle n'a aucun intérêt. Pourquoi inonder la toile de cette vétille ?

Deuxième point : tout responsable de blog a le droit d'effacer les coms qui lui déplaisent. Un blog n'est pas un espace public mais un espace privé ouvert au public, ce qui est différent.
Un taulier doit faire le ménage chez lui. Il est normal qu'il se débarrasse des chiures, des étrons, des mites, des crasses qui salissent sa demeure. Patrick Scemama a donc eu parfaitement raison d'éliminer votre dépôt. C'était même son devoir.

Écrit par : Chmoldu | 25/06/2015

Nous devons rester grossier, sous peine de n'être plus que des robots simulant l'intelligence par l'artifice !

méfiance avec le gros wim et son cloaca ils peuvent déjà chier les romanescos de cloclo..alors dire des gros mots..il te suffit que sergio il te frankreichifie pornolize..qu'on lui ouvre un compte de bitcoin au robot..que cricri te tombe trés amoureuse moyennant un hapindisse grossièrement thermoformé..et ton dopelleguangère boit ta bière et mange ton gouda vieux..
note qu'en anglais ça fait encore plus con ..
http://www.pornolize.com/translate/?lang=en&url=http://amayerling.hautetfort.com/archive/2015/06/21/pour-christiane-5643666.html#comments

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

Nous devons rester grossier, sous peine de n'être plus que des robots simulant l'intelligence par l'artifice !

méfiance avec le gros wim et son cloaca ils peuvent déjà chier les romanescos de cloclo..alors dire des gros mots..il te suffit que sergio il te frankreichifie pornolize..qu'on lui ouvre un compte de bitcoin au robot..que cricri te tombe trés amoureuse moyennant un hapindisse grossièrement thermoformé..et ton dopelleguangère boit ta bière et mange ton gouda vieux..
note qu'en anglais ça fait encore plus con ..
http://www.pornolize.com/translate/?lang=en&url=http://amayerling.hautetfort.com/archive/2015/06/21/pour-christiane-5643666.html#comments

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

Nous devons rester grossier, sous peine de n'être plus que des robots simulant l'intelligence par l'artifice !

méfiance avec le gros wim et son cloaca ils peuvent déjà chier les romanescos de cloclo..alors dire des gros mots..il te suffit que sergio il te frankreichifie pornolize..qu'on lui ouvre un compte de bitcoin au robot..que cricri te tombe trés amoureuse moyennant un hapindisse grossièrement thermoformé..et ton dopelleguangère boit ta bière et mange ton gouda vieux..
note qu'en anglais ça fait encore plus con ..
http://www.pornolize.com/translate/?lang=en&url=http://amayerling.hautetfort.com/archive/2015/06/21/pour-christiane-5643666.html#comments

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

reprise toi jicé..tu vas pas te défaisser comme clopine quand même

Écrit par : bouguereau | 25/06/2015

.
C'est de plus en plus en plus curieux, ce qui se passe ici... Je vais retrouver ma terrasse en fractale et le blog en bulbe comme dans Jérôme Bosch... Pour le coup c'est du Vian !

Écrit par : Sergio | 25/06/2015

.
.
.
Écrit par : Chmoldu | 25/06/2015

T'es né con, mon minet, ou Scemama le garde-chiourme t'a tout appris ?.... Bien à toi, ma chatte !

Écrit par : JC..... | 26/06/2015

.
Non mais le chat c'est bien ! C'est peut-être cent mille fois plus intelligent qu'un clebs... Le croco j'en parle même pas ! Enfin bon on va pas rcouper la France encore en deux comme une Allemagne soviétique...

Écrit par : Sergio | 26/06/2015

.
.
.
Sergio ! mais elle est coupée en deux, ta France, d'un côté les gentils petits Français, de l'autre ceux qui sont pas gentils ... beurk !

Écrit par : JC..... | 26/06/2015

.
.
.
Il est 5 heures 30 du matin, et ces salopes de cigales commencent à gueuler dans les pins : "Baiser ! Baiser ! Baiser ! Il nous faut baiser ! vite, vite, vite !".

Et mourir ...

Écrit par : JC..... | 27/06/2015

Les cigales... Émerveillement de mon enfance quand nous descendions en Provence. Je me souviens de leur silence quand nous approchions de l'arbre où elles s'étaient installées. Elles vont pour moi avec l'invisible et l'ombre des pins, avec le soleil aussi qui avivait les odeurs de résine et étiolaient les couleurs.
Oui, ce vacarme, cette stridence.
Le soir c'était le concert des crapauds dans les fossés cachés dans les roseaux.
Heure médiane et paresseuse. La lumière exaspère les paupières, les invite à se clore comme on baisse un store, l'été.

Écrit par : christiane | 27/06/2015

crapauds ou cigales cricri éteint la lumière ou ferme les yeux..entre fourmis et gravier dans la raie du cul elle choisit les deux

Écrit par : bouguereau | 27/06/2015

Sergio ! mais elle est coupée en deux, ta France

on dit bien fendue jicé

Écrit par : bouguereau | 27/06/2015

.
.
.
Exact, Bougboug ! elle est fendue la France entre les gentils et les méchants, et blottis dans la raie fendante, les politiciens toujours au plus près de la fiente, emmerdés.... pleurent leur bonheur perdu !

Écrit par : JC..... | 27/06/2015

Supériorité comportementale des hommes du nord de la Seine sur ceux, beaucoup moins septentrionaux, qu'un malheureux hasard et accident de naissance à fait pondre du côté sud.
Quand ils cherchent l'âme soeur, ils ne se posent pas comme des statues en majesté sur un rocher ou sur une tige de romarin pour se frotter les bourses sur les cuisses et le tranchant des élytres en criant à tue-têtes, ou même à tête arrachée : "baiser, baiser, baiser..."
Ils envoient un billet doux, ou un article de blog à leur Christiane comme jadis Tristan Corbière envoyait son "coeur mal planté".
Et puis cela est tout.
(cela suffit.)

Écrit par : xlewm | 27/06/2015

.
Les grillons ça c'est du massif... Y a pas de blanc ! Même la densité du mercure à côté c'est volatil... Là faut dire le jour où j'arrive à imiter ça en me servant de mon Csound les baffles se désagrègent spontanément ! La carte son itou... Se pulvérise ! Peut-être dans les neuf cent décibels, non ? Et dehors du gourbi la voisine aux fenêtres... Un cordon de CRS ! Tout quadrillé...

Mais pourquoi bésébésé ? Les Créoles de Porquerolles sont d'impénitents impavides incorrigibles romantiques ! Ca se voit immédiatement... Pire que Jean-Edern Gonzague... Non ! pourquoi pas tout simplement "Sors dehors" ou "Descends de ta caisse" ? Pas ? Ben oui bien... Et là faut pas Valéry Larbaud pour traduire !

Écrit par : Sergio | 27/06/2015

.
Ils envoient un billet doux
Écrit par : xlewm | 27/06/2015

Ca dépend y en a qu'envoient un mandat... Ca remplace pas mal... Ou alors comme Henri IV on fait faire les billets doux par Malherbe...

Écrit par : Sergio | 27/06/2015

.
.
.
Au dessus d'Avignon, la civilisation -la vraie- se ratatine plus on monte vers le Nord éprouvant ; au dessous de Syracuse, elle a disparu depuis longtemps....

Écrit par : JC..... | 28/06/2015

la civilisation la vraie c'est comme un bon coin de pique nique jicé : plus loin

Écrit par : bouguereau | 28/06/2015

.
la civilisation la vraie c'est comme un bon coin de pique nique jicé : plus loin
Écrit par : bouguereau | 28/06/2015

... et l'inverse des places de parking : celle qu'on vient de laisser passer !

Écrit par : Sergio | 28/06/2015

..c'est cornélien épicétou

Écrit par : bouguereau | 28/06/2015

.
Mais bien sûr pour sûr ! Les grandes choses y a jamais rien à décider ça se fait tout seul on sert à rien... Mais le coin de la rue, halors là...

Écrit par : Sergio | 28/06/2015

jamais ça t'es venu de te faire marxiss leniniss comme jicé..au coin de la rue il va toujours à gauche..c'est pas compliqué : le sens trigonométrique!..la science!

Écrit par : bouguereau | 29/06/2015

.
.
.
Contrairement à une opinion assez répandue, je ne suis pas le fils de Marx et Engels, mais celui de Coluche et Daniel Rops !

Marxistes de tous les pays, enfilez vous !

Écrit par : JC..... | 29/06/2015

.
te faire marxiss leniniss comme jicé..
Écrit par : bouguereau | 29/06/2015

Mais ils ont que ça des колхоз dans cette île dorée ! Avec le bon Docteur...

Écrit par : Sergio | 29/06/2015

encore le même billet!..mais quel fénéant

Écrit par : bouguereau | 30/06/2015

Les commentaires sont fermés.