Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2015

Fonte ductile

ChopShop-030.png

Commentaires

on dirait une einsernesse kreutz klingonne..y'a pas de fer la bas halors les klingonnes les font en zinc martelé a coup de nichon..

Écrit par : bouguereau | 14/02/2015

.
Le coup de la Ritterkreuz (mit Diamants) ça le fait très souvent sans qu'on le veuille ; et quand j'étais à l'aéro je commençais déjà à projeter à l'opascope des courbes 3D imprimées par mon PC1500 Sharp ; comme c'était sur du 40 F, pour économiser la camelote je prenais de la fluidine ; avec quelles couleurs ? Schwarz weiss rot ! Es lebe der Kaiser...

Écrit par : Sergio | 14/02/2015

.
.
.
Putain de cul de naine rousse à ressorts bilingues ! Qu'est ce que tu fous ici, le Bougboug ? Passou t'a tuer ?..... Tu boudes la RdL ?

Écrit par : JC | 15/02/2015

ici ici..t'es malpoli avec ton "hote"..tout ça pasque c'est pas çui de clopine..je ne te félicite pas..et suis un peu!..même sergio est tricard qu'il dit..même même..-surtout-! c'est lui le mauvais génie

Écrit par : bouguereau | 15/02/2015

Le coup de la Ritterkreuz (mit Diamants) ça le fait très souvent sans qu'on le veuille

hon hon..comme herr doktor strangelove?

Écrit par : bouguereau | 15/02/2015

.
Mauvais génie, mauvais génie... Quand hon traduisait le "Quousque tandem", j'étais toujours du côté de Catilina ! C'était comme quand on vient de la classe d'à côté, au fond... Un étranger strangulé ! Inezeraine... Ha non inzenaïte !

Écrit par : Sergio | 15/02/2015

le coté est toujours rhetorique comme celui de l'avocat est vénal..la litterature c'est juste pour se trouver quelquechose a dire qui fera soupirer la blonde a forte poitrine

Écrit par : bouguereau | 17/02/2015

.
Ce qui me gêne, un peu, confusément, subrepticement, dans la littérature, c'est que c'est lié à un langage, alors que la peinture et la musique, manifestement, restent je ne sais trop comment en prise, comme on dit sur la deux cent trois, avec leurs systèmes d'orientation respectifs que constituent la vue et l'ouïe ; il doit bien y avoir une raison nichtevare ?

Sinon tant qu'on y est maintenant directos on devrait écrire en globisch, ça haugmente le public chéri...

Écrit par : Sergio | 17/02/2015

.
.
.
Je n'ai toujours pas compris pourquoi le Boug - qui est tout de même ce qui se fait de mieux dans le domaine du pire - a quitté la RdL ?

Écrit par : JC | 18/02/2015

la peinture non rétinienne de duchamp c'est quand même un oukaz et puis la musique c'est la danse et le chant..c'est les deutcheu vaches qu'en ont fait le mélomane avachi sur son canapé..tout ça c'est quand même pour pouvoir beaucoup en parler..et en parler tout seul c'est de la litterature..d'autre comme jicé achète et écoute mais avec différance..et tu t'étonnes que lassouline en prend plein sa gueule au finiche..c'est écrit épicétou

Écrit par : bouguereau | 18/02/2015

mais enfin jicé.. on est banni..en plus quand je vais sur un proxy lassouline est à laffut..au début c'est un peu marrant aprés on se lasse..le mieux du pire n'est pas certain

Écrit par : bouguereau | 18/02/2015

.
.
.
" tu es ce qui se fait de mieux dans le domaine du pire", Bougboug ! Mais, c'est exact... tu as affaire à une concurrence énorme !!!

Écrit par : JC | 18/02/2015

.
Le pire est-ce qu'il existe ? Comment le représenter ? Cha cherait pas un machin de Schrödinger, encore, cha ? Ch'est l'accent auvergnat, hein !

il y en a d'autres, i suppose, des bannis... D'héroïques cohortes ! Peut-être Puck, faudrait être sûr ; n'importe comment cela devrait continuer, déjà ça monte plutôt faiblard, dans la mesure où c'est éminemment accidentel, provenant d'un mécanisme qui n'est assurément pas d'une IA bien sophistiquée...

Écrit par : Sergio | 18/02/2015

ha on voit comment tu parles de ton exhote dirait clopine..un frankenstein a boulon mal serré qui perd de l'huile

Écrit par : bouguereau | 19/02/2015

..sur que si en plus on industrialise le pire..le mieux est à venir

Écrit par : bouguereau | 19/02/2015

D'accordo avec le gars bouguereau sur le cas Duchamp du signe.
Clovis Trouille lui avait rivé son clou au Rouennais, ce qui confirmerait d'ailleurs la supériorité analytique des Picards sur les Normands, ce que déjà reconnaissait (en parlant dans son sommeil, oké) le gars Flaubert.
Il lui fallait à tout pris représenter, illustrer, ce qui n'avait rien de vulgos dans son esprit, ni de grossier d'ailleurs, tout ce qu'il voyait en esprit dans sa tête.
L'oeil, l'oeil, l'oeil, rien que de l'oeil dans la peinture de la femme, le seul moyen de mettre le voyeurisme, y compris celui du médecin des pauvres, le gars meudonnais là, çui qui râlait tout le temps. wouah, wouah.
Ce qui n'empêcha pas le gars Clovis de tomber des fois un peu à pieds joints dans la bauge, d'ailleurs magnifique, du gars Courbet.
Des fois des truffes vintagissimes, des fois des tubercules que même un chinois, de Belleville comme de Hebei, ne donnerait pas à bouffer à son cochon, groïk, groïkk...
Quant à se faire blakballer d'un blog ou d'un forum, mais sainte Mère de Dieu, c'est le nirvana.
Une marque de reconnaissance, une guérison instantanée des écrouelles, un baiser sur vos pieds.
Moi je rêve de me faire bannir de tous ces lieux, d'étouffer une fois pour toute la nécrose du fomentateur de commentaires, plus inutiles les Huns que les hôtes, en moi.
Kapitan Sergueï, humano ser Chergio, c'est quand vous voulez...
Do me a favor per favore.

Écrit par : xlewm | 19/02/2015

de mettre le voyeurisme au piquet.

Écrit par : xlewm | 19/02/2015

.
Ben... Je pensais me bannir moi-même... Hon ouvrirait la chevillette tout le monde pourrait faire les billets comme ça on aurait des beaux textes bien membrés dodus et pas des fractales pourraves qui reconnaissent absolument pas leur botte de foin... Il me semble qu'à un moment MàC avait tenté de tâter de cet acabit avec sa SMDR, mais là c'étaient des gars vraiment sérieux...

Sinon pour Passou aucunement hon va faire comme à Guadalcanal revenir comme de Coblence rien appris rien oublié ensuite on demandera le milliard des émigrés ! Havec l'oseille on réunit une flotte extraordinaire à Porquerolles et on fond sur la Tour Fondue ; ensuite comme l'Ouasse opération Résurrection on saute sur Drouant ! Le Lutetia itou... Ha ça va pas chômer per Bacco...

Pour Ferdine de temps à autre je me pose la question, pourquoi lire tout le temps quelque chose qui tient de la Divine comédie, de l'infinie permanente catastrophe et de l'entropie exponentielle du désespoir ? Je ne sais pas trop, une sorte d'énergie...

En revanche pour me conformer à la rumeur publique je me suis mis à Modiano, dont on ne devait tant sortir que par le sommeil ou alors le suicide, eh bien finalement non (Villa triste), j'ai trouvé cela pas mal du tout prêt à recommencer demain matin ; et je vais, bien sûr, recommencer...

Bien sûr il faut cultiver l'inutile, c'est dedans en grattant qu'on trouve !

Écrit par : Sergio | 19/02/2015

modiano..tu lui mets un imper en zinc et c'est une façon d'inspecteur palmer..il a un filet à brouillard..un litron d'invisibilté comme azkaban..il lui en faut pas beaucoup en plus..quant a clovis c'est un cas de malentendus pense un peu que les amerloques le prennent pour un prépop et un devancier des lowbrow..je l'ai même vu pompé dans des tatouages oldschool..il aurait pas du tout haimé..il me fait penser à "my way" et claude françois..dépecé épicétou

Écrit par : bouguereau | 19/02/2015

.
My way, comme nombre de chansons du King, c'était je crois une boîte à musique, italienne pour faire bonne bouche, du début du siècle, enfin l'autre, quoi... Comme quoi, quoi ! On peut trouver Dieu dans une boîte de sardines, professait Baden-Powell...

Modiano j'ai été agréablement surpris, je m'attendais à un bock d'épinards à l'huile de foie de morue, ben non, c'était plus sympa...

C'est un commentaire aquatique, alors... Pour le débarquement !

Écrit par : Sergio | 19/02/2015

.
.
.
Si Sergio se met à souffrir de modianite aigue.... tout est foutu*
*de toutes façons, c'est foutu !

Écrit par : JC | 20/02/2015

modiano en fléau de dieu faut pas exagérer non pus..t'es un damné jicé et tu veux que tout le monde aille en enfer..y'a pas lfeu merde

Écrit par : bouguereau | 20/02/2015

pas du tout c'est une chanson de cloclo..les paroles sont vachtement mieux que celle de sinatra..on se voit dans un roman photo noir et blanc..et au bon moment..à la fin quand on touche ses biftons..et qu'on dit qu'en plus on a économisé le coiffeur..et le costard avec lequel on se casse en douce

Écrit par : bouguereau | 20/02/2015

Oh ! Bouboug' est ici !
Bon, j'ai l'impression - en passant très vite telle la gazelle - que les goûts musicaux de certains ..

Tiens, lui, il est pas mal du tout pour un Français:
Rodolphe Burger,

https://www.youtube.com/watch?v=xKrPaVMuJvw

Écrit par : Daaphnée | 20/02/2015

.
Rodolphe, Rodolphe... Houi, mais enfin le gus qu'on entend le plus, c'est le batteur : et alors c'est le seul qu'on voit pas, haucunement ! Comme le steak... Tandis par exemple que par exemple celui de Christie par exemple sur son rafiot, lui il jette explosément ! Bon je mets pas le lien de Christie, quand même, hein ? Hon va pas pleurer pour ça, quoi....

Sinon je peux mettre C. Jérôme "Et tu danses avec lui !"... Menfin pour la baston après vaut mieux du raquaineraule c'est plus gouleyant...

Les romans photo ça me rappelle une belle histoire, un jour j'avise un dessin suggestif, à un kiosque, sur un machin called Paris-flirt ; au terme d'une manipulation financière discutable, je m'approche tel le Bronson moyen, et d'un délicieux filet de voix j'exige l'ours, un peu comme Obélix disant bonjour à Falballa. Je me suis retrouvé avec Paris-turf ! De là évidemment mes rapides progrès à l'obstacle...

Écrit par : Sergio | 20/02/2015

.
Intervention remarquablement troussée de JC dans la Rubriquabraque inside ; havec un peu de chance il devrait y avoir des interloqués comme dirait Ferdine...

Écrit par : Sergio | 20/02/2015

.
Oui, pas mal, Rodolphe Burger ; en plus l'ambiance a bonne tête... Des braves à trois poils, comme on disait !

Écrit par : Sergio | 21/02/2015

.
.
.
Je suis tout guilleret, ce matin, à l'idée que n'ayant pas édité, ni mis en vente, mes écrits nombreux, je prive le monde de chefs d'œuvre exceptionnels ... Bien fait pour leur gueule !

Comment, j'exagère ! Ceux qui les ont lu me l'ont dit : leur vie a changé, tant ils furent touchés par la grâce, l'infinie qualité de mon œuvre, robuste, vivifiante ...

Certains, les plus lucides, m'ont comparé à l'architecte de Notre Dame qui serait resté au chômage, faute de pognon du clergé local .... Vous voyez qu'il n'y a pas exagération !

Écrit par : JC | 21/02/2015

t'es trop cruel jicé..t'es plus méchant que tamerlan et mélanchon réuni

Écrit par : bouguereau | 21/02/2015

le roman photo verboten pour moi c'était satanik..

Écrit par : bouguereau | 21/02/2015

.
.
.
Je suis le Nicolas Maduro littéraire français : un dictateur impotent, prêt à tout pour ne pas réussir ! Rien ne m'arrêtera ...
PS : Tamerlan, Mélenchon, Tsiras, Montebourg, mes idoles ....

Écrit par : JC | 21/02/2015

.
Houi ben ramener Satanik à la maison, là je vois mal l'affaire... Je serais encore en fuite ! Même Pilote heureusement que j'étais seul à savoir ce qu'il y avait dedans...

J'ai lu qu'aux Etats-Unis d'Amérique, mais il y a de cela relativement longtemps et ce genre de chose peut changer assez vite, le compte d'auteur n'avait pas si mauvaise presse que chez nous, et même que de grands auteurs s'étaient fait connaître ainsi ; le vrai problème, et là je sais pas comment ça se passe chez eux, demeure évidemment la distribution, quelques piles de l'ours bien placées dans au moins quelques librairies, mais là il faut quand même du fort débit...

Écrit par : Sergio | 21/02/2015

.
.
.
Ma bien-aimée, après le départ des amis : "Si dieu existe, il pourrait m'aider à faire la vaisselle et remettre un peu d'ordre !"

Moi, simplement, avec une immense bonté dans le regard : "Je suis là, petit cœur dodu...!"

La vie commune appelle le mensonge, la ruse, les promesses non tenues ....

Écrit par : JC | 22/02/2015

l'amérique c'est un populo de vrp..c'est pas a toi sergio que je vais l'apprendre..en informatique ce n'est -jamais- la "bonne" technologie qui a gagné..toujours du coté de celui au dé pipé..gémalto c'est pareil

Écrit par : bouguereau | 22/02/2015

..si dieu existait on sfrait pas si tant enculer..

Écrit par : bouguereau | 22/02/2015

.
.
;
Dieu est une femme, Bougboug ! ....

Et si je puis me permettre .... quelle salope !

Écrit par : JC | 22/02/2015

.
Non mais Windows, i say, c'est une escroquerie de dimensions historiques ! S'être arrogé, sans que qui que ce soit bronche, une pareille situation de monopole, c'est du... Goebbels !

Je résume pour les oublieux, Windows c'est purement et simplement le DOS avec une gueule pompée et repompée par tout le monde depuis Rank Xerox. A partir de là, le machin étant imposé par jusqu'aux états eux-mêmes (Educnat !), tout le monde raque ! Vente forcée sur la quasi-totalité des PC, ça c'est le client, nous ; redevance pour une certification de compatibilité avec cette atrocité, là c'est l'ensemble des éditeurs de logiciels, et ensuite re-nous évidemment...

Mac ils ont dérobé un système Berkeley pour le revendre, c'est dégueu mais moins con ; d'autant bien sûr que l'utilisation d'un MacOS sur un PC est quand même appelée à une certaine marginalité...

Écrit par : Sergio | 22/02/2015

.
Halors là, comme qui dirait on se trouve en présence, dans le raisonnement, d'une faille abyssale des îles Mariannes, passque, si Dieu est une femme, hon voit pas, mais alors aucunement, ce qui pourrait l'empêcher de faire la vaisselle y faut pas un DEA, quand même !

Écrit par : Sergio | 22/02/2015

.
.
.
Sergio, lorsque l'on tient de tels propos sur nos sœurs bien aimées (!?), on est sur la pente de la conversion au corpus religieux Boko Haram ....

"Abdel, t'achète un lave-vaisselle ou tu épouses Aïcha ?"

Sans moi !

Écrit par : JC | 22/02/2015

.
Les voies du Seigneur étant ce qu'on sait, il ne faut jurer de rien ; en particulier celle que l'on tend à nous proposer si fort à défaut de nous l'imposer n'a pas que des inconvénients, loin de là, justement à l'endroit de nos compagnes et de la folle vie des terrasses. Mais il est un point sur lequel l'Auvergnat aura grand soin de ne point transiger haucunement, c'est celui du... denier du culte ! Parce que là, "t'as cent poules tu donnes dix poules", j'objergue sans la moindre hésitation : "et puis quoi encore ?"

Écrit par : Sergio | 22/02/2015

c'est ça ou ton cul de crémier en sus..c'est l'probloc des possédants comme jicé..sont sujet a pression de toutes parts alors que les oiseaux qui volent et chantent et ont de belles plumes..ni ne sèment ni ne moissonnent

Écrit par : bouguereau | 23/02/2015

c'est vrai aussi pour le harware sergio..les ricains sont des vrp..une peuplade de boutiquier qu'aurait dit napo..dailleurs si tu connais un peintre américain y'a pas plus chiant..un homme sandwich..te file son cv..ses influences..a qu'une peur c'est de passer pour un feignant..ha c'est pas des montparnos..

Écrit par : bouguereau | 23/02/2015

.
.
.
On voit bien que le Boug, c'est une grosse larve européenne ! Moi, j'adore la simplicité américaine, les questions faciles : combien tu gagnes ? tu crois en quoi ? tu baises qui ? Cela donne lieu à de vastes développements ...

Et franchement, VRP, c'est un beau métier où faut savoir mentir... Et mentir, c'est l'essentiel dans la vie du troupeau humaniste gogo !!! Non ?!

Écrit par : JC | 23/02/2015

.
Là où je pleure, ce sont les processeurs Sparc (parallélisme) : j'ai eu une station Sun avec, c'est divin ; mais c'est hors de prix, beaucoup moins diffusé que le pénible Intel et tous ses himem.sys ! Fujitsu a repris, mais surtout pour des serveurs, je crois. N'importe comment c'étaient vraiment pas des prix fréquentables....

Les Ricains je connais pas, je connais surtout Nancy cantons ouest et aussi l'Auvergne, mais chaque fois qu'on a affaire à ce qu'ils manifestent, les films au premier chef, les mettant en scène eux, naturellement, j'ai toujours cette perfide et lugubre impression de sirupeux, de plastoc, d'ersatz, presque de décor de théâtre, de kitsch etc... C'est sans doute très faux ! Ca doit être dans les chromosomes...

Écrit par : Sergio | 23/02/2015

.
JC on te prend pour Henriot sur la RDL... La gloire ! La France entière l'écoutait sous le manteau, même et justement rebasculée Di Gaulle. Manque plus que la sono !

Écrit par : Sergio | 23/02/2015

.
.
.
Henriot ? Henriot ? C'était arrière droit de l'équipe de Vichy, non !?

Écrit par : JC | 24/02/2015

canton ouest..vers tarquimpol et un autre stanislas..un sérieux celui là

Écrit par : bouguereau | 24/02/2015

allons les trésors d'imagination d'esquive et de mensonge que développent les franzosiches pour pas ête assez simple à dire platement qui qu'ils baisent et combien qu'il gagnent et faire long sur ce en quoi il ne croit pas..et toi jicé tu te sousestimerais face au texan..jle crois pas

Écrit par : bouguereau | 24/02/2015

Une autre anecdote kiosquière.
À la fin des années quatre-vingt, je passe l'été à bourlinguer dans les terres de Bretagne, je mange dans les forêts, je dors dans les cimetières, je me lave sous les orages, je fais toujours attention de franchir les enclos paroissiaux du bon côté, comme le conseille Christian-J. Guyonvarc'h.
Un jour je demande la revue "Artus" (littérature bretonne et nordique, un pont que faisait naturellement Kenneth White à l'époque, idée reprise par des Nantais bretonnants) à une libraire de Quimper, elle me fait répéter, je le redis, elle se gratte la tête et me dit, "L'Argus ?, c'est là-bas, avec l'Auto-journal.
Je n'ai pas insisté et suis ressorti avec la revue du Chasse-Marée (et "Auto Plus".)
En ce qui concerne la grogne anti-Windows, elle a existé, Sergio, rappelez-vous vers 2006 ou 07, des gens protestaient, Télérama faisait même des articles...
Un membre de ma famille bossa chez Bull dans les années soixante, j'ai un voisin qui vendait le Gamma 30 aux entreprises (petit échec, seules les administrations comme la Poste achetaient, le hardware était super fiable, l'OS trop restreint, la mémoire assez piteuse), il m'a raconté que pas mal d'ingénieurs français sont partis aux USA lors du rachat par General Electric (des gens qui paraît-il furent des pionniers chez IBM plus tard, on n'entendit plus jamais parlé d'eux chez Bull.)
Les Français étaient en pointe, me dit-il, au tout début, mais si vous regardez bien le software originel, c'était du RCA tout recraché, du Cobol, du Fortran retraduit en français (c'était dur d'aileurs), du bon gros 'statique' américain.
Bien sûr nos enfants (dès 10 ans) s'entendent pour remplacer les produits Microsoft pour la liberté offerte par Ubuntu et Linux, c'est culturel chez eux, j'en ai fait l'expérience avec les miens.
Dans les milieux professionnels que je peux rencontrer, tous exigent une interface Office, ils sont perdus sans elle.

Écrit par : xlewm | 24/02/2015

.
L'histoire de Windows ça me cisaille parce que c'est vraiment particulier, énorme, historique ; et contre cela, avant même Linux, ou plutôt avant l'ADSL qui a permis la diffusion de Linux, Mac, lequel n'avait finalement que deux piliers, mais de taille, d'une part les processeurs Motorola, supérieurs aux Intel de service, et sans cette sombre histoire des 640 K, d'autre part un Unix Berkeley complet, indiscutable. Et pourtant c'est resté marginal, ou du moins minoritaire, bien que prisé justement pour la simplicité d'utilisation, intéressant à ce titre très souvent par exemple les commerçants, à qui l'on ne peut tout de même pas imputer de se poser en thuriféraires idéologiques de quoi que ce soit.

Et il y a des trucs, là encore, sidérants comme dirait Quignard : un machin privé imposé par un Etat qui de plus en ce moment se veut socialiste, rouge, quasiment marxiste-léniniste et avec les fameuses oreillettes ! Moi la marquise elle enseigne ce truc, la bureautique, avec force tableaux Word, Excel, et je t'importe, je te rimporte comme dirait Ferdine, je rexporte usque ad saecula saeculorum ; elle devrait se mutiner ! Crosse en l'air ! Euh... Enfin bon Libreoffice über alles, c'est tout pareil...

Écrit par : Sergio | 24/02/2015

.
Tarquimpol il y a un beau château, enfin une grosse bicoque, où j'ai failli habiter mais je crois que c'était tellement rustique... Un étang pour faire des footings tout autour et même des virages pour la Yam ! Blub...

Écrit par : Sergio | 24/02/2015

.
Écrit par : bouguereau | 24/02/2015
allons les trésors d'imagination d'esquive et de mensonge que développent les franzosiches pour pas ête assez simple à dire platement qui qu'ils baisent et combien qu'il gagnent

Cela peut être de la dissimulation, natürlich, mais aussi une sorte de pudeur, plus simplement de quant-à-soi ; cela met toujours vaguement mal à l'aise de donner des renseignements signalétiques disponibles... au fisc ! Maintenant quand cela vient bien dans la conversation, warum nicht ? Sauf dans le premier cas, évidemment, si le mec est dessus, ça peut compliquer...

Écrit par : Sergio | 24/02/2015

L'histoire du "premier ordi français" développé par Honeywell dans les environs de Besançon qui profitait du savoir-faire des ouvriers et techniciens spécialistes dans la mécanique de précision, oui je connais, c'est quasi légendaire.
Le premier ministre de l'époque qui soumet une aide financière d'envergure à la condition expresse et non négociable que les ateliers soient rapatriés dans les environs de Lille, et tout suit son court SNAFU comme c'est souvent d'usage lorsque les moyennes entreprises sont cornaquées par l'état ou ses chaebols inexpugnables et dictateurs.
Résultat de l'affaire : un seul ordi sorti des chaînes, une main d'oeuvre restée non formée (à cause des délais impartis, je suppose), un secteur sinistré pour des dizaines d'années.
Dans le Nord, on se dit tout, surtout au moment des carnavals.
C'est comme ça que j'ai su qu'un chef de cabinet de préfet avait un James Ensor dans sa cave.
Je n'ai pas eu à lui demander combien il gagnait, je le savait rien qu'à ses goûts de collectionneur.

Écrit par : xlewm | 24/02/2015

.
J'ai jamais compris pourquoi on n'arrivait pas à construire deux choses, des ordinateurs et des motos, de façon durable et viable ; en revanche on imite n'importe quelle gnôle en une semaine et le monde entier nous l'achète, même et surtout les émirs !

J'ai eu des PC Bull, ça marchait pas mal, mais beaucoup d'incompatibilités avec logiciels et matériels courants du marché. Et puis... Goupil ! Là effectivement c'était folklo... On en a même cramé un, mais véridique avec des flammes, comme Gaston, quoi... On se demandait s'il fallait rire ou pleurer...

Écrit par : Sergio | 24/02/2015

Les commentaires sont fermés.