Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2014

Par salves !

On peut tirer sur les ambulances, les pianistes, mais pas sur les pizzaiolos. Silencieux, efficaces,, en wheeling ou en burn out sur l'asphalte du trottoir, on ne peut que se dire "et si c'était pour moi"....

Commentaires

.
.
C'est un devoir pour nos autres humanistes de tirer sur les ambulances politiques, les pianistes prometteurs de notes justes, les pizzaiolos aux pizzas carrées invendables ... !

Le summum étant la transgression, nécessaire, que représente une mise à feu essentielle et Total d'un bonze, un viol collectif de Femen dans le cadre prestigieux de Notre Dame, l'inscription obligatoire de Taubira à un centre de fitness...

La modélisation du réel a des limites, mdr !

Écrit par : JC | 25/11/2014

.
Houi enfin Horowitz, si j'ai bien compris, payait fort cher pour faire désaccorder son piano, de manière à en obtenir un son plus velouté. Cela me rappelle bien mon Csound, ou l'on cherche à juxtaposer des oscillateurs aux fréquences très légèrement décalées de manière à donner de l'épaisseur au son qui sort...

La politique je vois pas bien ; j'ai cru comprendre que l'on était provisoirement dans une sorte de république, une espèce de régence, quoi... C'est fort ennuyeux...

Il y a quand même une différence entre un pizzaiolo et un facteur, c'est que, le facteur, lorsqu'il laisse son biclou chargé devant la porte d'un immeuble, on n'a guère envie de lui piquer trente feuilles d'impôts ; la mob et le caisson cubique du pizzaiolo, en revanche...

Pour la muscu là où je vais on a bien pire, hein ! Il faudra cent quarante ans pour démaigrir... Mais on a aussi une Réunionaise halors là c'est galbé...

Écrit par : Sergio | 25/11/2014

.
.
Sergio ! Il est grand temps d'abandonner ces réactions sexistes, machistes, vis à vis des Réunionnaises galbées !

On se croirait revenu, par ces propos nauséabonds, coloniaux et lubriques, au temps les plus sombres de notre histoire de France africaine ...

Écrit par : JC | 26/11/2014

.
Ha les Passagers du vent ça c'était bien ! Le temps béni...

La France n'est pas seule n'est pas seule n'est pas seule un immense empire... Ca c'est du coup de torchon ! Maintenant on n'est plus emmerdé...

Écrit par : Sergio | 26/11/2014

Bien que le taulier soit royaliste, ce blog était sympathique et fréquentable... jusqu'à l'arrivée de JC.
Adieu.

Écrit par : Bretelle | 26/11/2014

.
Hon l'est tous, royaliste, mais on le sait pas ! C'est le calme, la stabilité, le long terme...

Écrit par : Sergio | 26/11/2014

.
.
Bretelle,
Dans le souci, courtois, de vous être agréable, je m'en vais !
Définitivement.
(SERGIO ne m'en voudra pas : c'est un mec ouvert ...)

Écrit par : JC | 26/11/2014

.
Ha ben ici on peut atterrir sans radio, hein ! Y en a plus beaucoup...

Écrit par : Sergio | 26/11/2014

Je suis royaliste, à une seule condition, mais elle est rédhibitoire : que le roi soit moi.

Écrit par : contrôle technique moto | 27/11/2014

.
C'est pas un vrai problème : ce qui est important, c'est l'institution, laquelle doit être indépendante de la personnalité, de l'identité du tenant. Parmi nos grands rois, d'aucuns, voire tous, avaient de rudes défauts ; seulement ils cristallisaient une idée, et par ailleurs s'entouraient.

Écrit par : Sergio | 27/11/2014

Ah, si, c'est un vrai problème parce que tout autre que moi, je lui coupe la tête.

Écrit par : contrôle technique moto | 28/11/2014

.
Maintenant avec les télécommandes et l'électronique on doit pouvoir déclencher une guillotine tout seul... Après le plaisir de la construction de la conception... D'après Dumas ce serait Louis XVI soi-même qui aurait conseillé de biseauter la lame...

Écrit par : Sergio | 28/11/2014

Au fond, qu'est-ce qu'un clic ? Un simple clic ?
Eh bien, c'est la question que je vous pose, Sergio.

Écrit par : Germaine Frouillac | 29/11/2014

On peut tirer sur la corde aussi.
Ou pousser le bouchon.
Mais pas pousser sa grand-mère dans les haricots.

Écrit par : ma grand-mère n'est pas un bouchon | 29/11/2014

.
Un clic, c'est la fermeture d'un circuit électrique ; et cela provoque parfois de jolies choses ! On peut sélectionner tout un texte immense et le faire disparaître à jamais... Comme un soufflant ! Le grand Charbukowski soi-même fut l'un des premiers à écrire sous traitement de texte, sur Mac ; seulement au début il ignorait parfaitement la notion de sauvegarde : des nuits entières de boulot fusillées ! Et en général comme c'est quand on est au mieux que cela fait ça...

Écrit par : Sergio | 29/11/2014

.
.
Je ne voudrais pas déranger, mais sans Bretelle ... le blog tombe comme braies en liberté !

Écrit par : JC | 29/11/2014

.
Il faut les deux ! Et des protège-housses... Rien n'est sûr même les chats ne sont plus gris ils explosent...

Écrit par : Sergio | 29/11/2014

.
.
Compris ! J'appellerai le prochain chat que je sauverai de l'excellente gestion amorale de mon voisin, un remarquable cuisinier chinois .... "Bretelle" !

Écrit par : JC | 30/11/2014

.
Dans Blueberry, à un moment, l'impétrant du supplice de la question est un ancien cuisinier chinois... En voilà de la synergie !

Écrit par : Sergio | 30/11/2014

C'est marrant, ce que vous dites, parce que, avant d'être volailler, mon cousin belge était cuisinier lui aussi. Il y a de ces coïncidences, vraiment !

Écrit par : Helmut Le Goff | 30/11/2014

.
Cela me fait penser à un Bernard Clavel (la série des quatre)...

Écrit par : Sergio | 30/11/2014

Je trouve que Bretelle était un joli nom.

Écrit par : ceinture | 30/11/2014

Des nuits entières de boulot fusillées... ça m'est arrivé aussi. Dans les années 80. J'avais un Amstrad. Je faisais le malin, je rendais mes textes imprimés avec des italiques, ça en jetait, les éditeurs étaient babas. Le problème, c'est que tout était sur la disquette. Et quand elle était pleine, la disquette, elle prévenait pas. Une des premières fois, j'étais tout content, j'avais une vingtaine de pages et… pas moyen de sauvegarder… disquette pleine. Y avait une manip à faire mais je la connaissais pas. J'ai été obligé de tout sacrifier.
Ben ouais.
Tout le monde s'est foutu de ma gueule, c'est sûr, les gens sont méchants. M'enfin j'en menais pas large.

Écrit par : Chaussette | 30/11/2014

Alors ça, c'est dingue ! Parce figurez-vous que mon beau-frère a connu la même mésaventure, exactement, tout pareil, et vous savez quoi ? Il a changé de boulot, il s'est fait cuisinier. Mais oui. Pizzaiolo ! Ah non ça fait peur. C'est plus des coïncidences, c'est le destin.

Écrit par : Helmut Le Goff | 30/11/2014

.
L'Amstrad sans disque avec le GEM ! Ca marchait vraiment bien... Et les Amiga pour le son ! Ca a tenu facile jusqu'au début des années quatre-vingt-dix, le Motorola étant cent fois supérieur à l'Intel... Questions oubliées ! Maintenant on a même enterré le Sparc là c'est nul archinul...

Écrit par : Sergio | 30/11/2014

.
.
Cela me rappelle des souvenirs douloureux : mon grand père, une brute, un géant de la pensée primaire, un ancien de 14-18, me voyant désemparé devant un problème informatique a été chercher son outil de travail de l'époque en me disant : "Tu vas voir, petit, j'ai connu pire !"...

Et il a filé un grand coup de baïonnette dans mon PC IBM, un des premiers portables, minuscule écran, il l'a raté, s'est enferré sur son outil en trébuchant... Mort. Pauvre pépé !

Croyez moi : l'informatique de cette époque pouvait tuer !

Écrit par : JC | 30/11/2014

.
Les gorges chaudes quand le PC IBM est sorti ! La référence, la fédération, le standard... Un joli rossignol en vérité, cher mais, un peu comme pour la monarchie, tout était dans l'institution, rien dans l'individualité...

Écrit par : Sergio | 30/11/2014

.
.
Enfin, Sergio ! la Monarchie c'est l'avenir ... surtout chez nous où le Monarque républicain est obligé de ruser pour gouverner sans la république, ni le peuple !

Aaaaaah ! bientôt 2017 !...

... et la Reine Marine de Souche rendant visite à la Queen EII d'Angleterre ! Robe longue sexy bleu-blanc-rouge et diadème swarovski... quel merveilleux spectacle : j'entends Louis XVI le Raccourci ronronner dans son tombeau !

Écrit par : JC | 01/12/2014

.
La monarchie finalement ce sont des professionnels du gouvernement ! Mais la grosse affaire, en tout état de cause, c'est de ne pas être hanté par le spectre, comme on dit, de la réélection...

Écrit par : Sergio | 01/12/2014

Rappelons le code pénal :
Tout citoyen se proclamant roi aura la tête tranchée.

Écrit par : Raoul Longemont de la Ferté Rouvière | 01/12/2014

.
Bien sûr ! Il faut que ce soient les autres, qui le choisissent. Le but de la monarchie héréditaire, c'est la longévité, la suite dans les idées. Mais au début, aucune raison de ne pas commencer par un terme collectif...

Écrit par : Sergio | 01/12/2014

.
.
Sergio,
Vous êtes un fin pédagogue : j'ai tout compris !
-la monarchie, c'est la suite dans les idées
-la république, c'est la fuite sans les idées
Merci ...

Écrit par : JC | 02/12/2014

.
De toutes manières, on n'a jamais vu de monarchie sans conseillers, sans chambres, etc. Personne ne gouverne vraiment tout seul...

Écrit par : Sergio | 02/12/2014

.
.
Le Pa(tr)on, de la CGT, est comme tous les patrons.... pourri jusqu'à la moelle par le fric !!! (...c'était notre quart d'heure syndicaliste nomenklaturiste : qu'est ce qu'on se marre, entre humanoïdes humanistes !....)

Écrit par : JC | 03/12/2014

.
La CGT c'est bien quand ils défilent... En fluo ! Avec des flics à mobylette pour les protéger... Au moins avec les sidérurgistes on pouvait récupérer des barres de fer !

Écrit par : Sergio | 03/12/2014

oui alors on papote on papote et on passe sous silence cette assertion scandaleuse en début de billet : on peut tirer sur les ambulances.
Eh bien non, monsieur Schutz (c'est votre vrai nom, je crois), on ne peut pas. Et si je vous y prends, gare à vos noisettes, je le dis comme je le pense.

Écrit par : Ignace van der Potegem | 03/12/2014

.
Evidemment, qu'on peut pas ! C'est bourré d'explosifs hurlants...

Écrit par : Sergio | 03/12/2014

.
.
Le concept de "noisettes explosives" me parait relever de la plus haute fantaisie ! Que celles qui sont prêtes, pour monsieur Schutz, à en témoigner nous écrivent .... Timbre remboursé.

Écrit par : JC | 03/12/2014

.
Bon mais pas un timbre contre les tuberculeux, comme dirait Ti'Gibus...

Écrit par : Sergio | 03/12/2014

Les commentaires sont fermés.