Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2014

Chapeau bas

Le mieux c'est d'écrire des bouquins  à une phrase, comme le mec de chapeau bas. Pas cent quarante pages comme Margot disait Desproges, non, une phrase. Evidemment s'il faut dix ans ça laisse un peu, donc à ce moment-là on passe au tome deux, trois, N. jusque par exemple au quinze à l'instar de la Recherche...