Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2012

Complexe

Le problème, dans l'affaire, c'est la réalité ; sinon ça irait encore...

Commentaires

Le pire, c'est l'arrêt alité ; sinon, debout, on peut toujours se carapater.

Écrit par : un repris de justice | 13/10/2012

.
Oui, oui... Il y aurait bien un autre calembour à risquer, seulement avec les corbacks noirs qui abreuvent les sillons de nos plaines...

Écrit par : Sergio | 14/10/2012

Pour les Anglais, ce n'est pas la bonne réalité qui est dans l'affaire, mais la bonne affaire qui est dans l'état réel.

Écrit par : real estate agent | 19/10/2012

La réalité, ça sert à rien.

Écrit par : Pimpin | 19/10/2012

.
Real Estate > Oui, oui... Mais enfin l'affaire du pragmatisme c'est toujours un peu ambigu, ou plus exactement c'est relatif à une échelle de temps, je veux dire que dans tous les cas on raisonne de la même manière, simplement pour le long terme on s'appuie sur les éléments dont on dispose en s'y projetant, exactement comme on le fait pour l'immédiat. Du coup, plus on voit loin, plus on peut imprimer sa marque, et inversement dans l'urgence on est bien obligé de se rallier...

Pimpin > C'est difficile, parce que... on ne sait pas au juste ce qu'est la réalité... Ni même ce qu'est savoir, tant qu'à faire...

Écrit par : Sergio | 19/10/2012

Les commentaires sont fermés.