Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2011

Dies irae

Nom de Dieu la Fantastique de Berlioz au moins quatre percussionnistes tout au fond avec des muscles énormes ! Des caisses partout tendues à mort...  Six par homme ! Et même en plus une fille une blonde... Elle tape pareil même encore pire ! Et brabadoum ! Broum ! Les lustres qui dégringolent... Le premier le second le pénultième ! Après plus personne de vivant pour raconter ça...

Commentaires

C'est vrai que je tape fort, mais... je suis une fausse blonde.

Écrit par : Nicole | 11/06/2011

.
Et puis il faut taper au bon moment, surtout...

Écrit par : Sergio | 11/06/2011

Même avec la musique militaire, un arrangement est toujours possible.

Écrit par : Lulu Lammerlenke | 12/06/2011

Ha non c'était quand même pas le Boudin y avait pas le chapeau chinois...

Écrit par : Sergio | 12/06/2011

Bon, je commence le déménagement de la Rdl, ça marche mieux ici.

Bref, c’est la faute aux censeurs !
Rédigé par : renato | le 13 juin 2011 à 11:42 | Répondre | Alerter |
renato, voulez-vous dire que « l’attention » des modérateurs explique les placements, disparitions, remontées et descentes ? Après tout, ce serait une explication.
Manquerait encore la chronologie du fil. Pas de machine pour la réguler ?
Rédigé par : C.P. | le 13 juin 2011 à 11:47 | Répondre | Alerter |
C.P., pour le moment j’en suis à la cause de l’incident, après il faudrait avoir accès aux secrets de fabrication du flipper pour mieux comprendre… vous savez que je suis novice en la matière, il faudrait demander des lumières à Sergio.
Rédigé par : renato | le 13 juin 2011 à 11:51 | Répondre | Alerter |
secrets de fabrication du flipper pour mieux comprendre…

Rédigé par : renato

Ah non mais ça se voit tout de suite y a des mecs qui essaient de mettre des pièces avec des bouts de ficelle pour les récupérer… Des euros troués planqués au fond du jardin dans des boites de pastilles Vichy… Comme dirait Amouroux on n’en a pas fini…
Rédigé par : Sergio | le 13 juin 2011 à 12:03 | Répondre | Alerter |

Écrit par : Lulu Lammerlenke | 13/06/2011

Passou devrait se passer de la modération lointaine et assumer un assistant.

Écrit par : renato | 13/06/2011

Ha oui mais il faut mettre tous les billets ! Avec les Cartier-Bresson... Faut une base de données, quoi... En PHP sous MySQL...

Écrit par : Sergio | 13/06/2011

.
Renato > Boh, finalement, modération ou pas, je crois qu'on a quand même tout vu...

Écrit par : Sergio | 13/06/2011

@ renato
Y a quasiment pas de modération chez passou. Certains posts de régniez ne resteraient jamais dans les coms du Guardian, par exemple. Si quelqu'un s'amusait (à condition d'avoir du temps à perdre) à poursuivre lemonde.fr pour avoir diffusé des propos tombant sous le coup de la loi, il serait sûr de gagner.
Idem pour les injures : daaphnée traitant judith de "vieille putain", ça devrait pas rester dans un blog hébergé par un grand journal.
Les commentaires de blog (dans un journal), c'est l'équivalent du courrier des lecteurs d'autrefois. Ce genre de propos ne passait pas dans le courrier des lecteurs.

Écrit par : Lulu Lammerlenke | 14/06/2011

@ Lulu Lammerlenke

C’est vrai qu’en RdL l’on se trouve parfois confrontés à “l’incitation à la haine raciale ou religieuse”, et à des jugements coupé au couteau à partit de prémisses purement idéologiques — ce qui ne correspond pas tout-à-fait à l’idée qu’on peut se faire de la tolérance ; aussi qu’à des formes d’obscurantisme (langue surfaite, par exemple) par voie de pseudo-instruction, ce que en RdL est très bien pris — admiré même. Et je couche un voile sur la bonne éducation…

En outre, il suffit de se définir comme “de gauche” pour avoir droit à l’usage d’un langage carrément facho. Donc, politisation abusive de l’espace par des gens que sans le “politique” (un positionnement en ce sens — droite & gauche, confondues) n’auraient même pas la possibilité d’enseigner dans une maternelle ou vendre leurs livres dans un débit de tabacs tant leur limites sont évidents. En effet, il est parfaitement inutile de se demander le pourquoi de la perte d’influence de la France sur l’échiquier mondial : avec des représentants de cette nature, qui pourrait encore vous donner sa confiance… et j’arrête là… c’est mieux pour tout le monde…

Écrit par : renato | 14/06/2011

.
Yes. De toutes manières, se définir, se conférer une appartenance, c'est ipso facto s'enfermer dès lors que, comme chacun sait, un mur a deux côtés. Ce qu'il y a, c'est qu'évidemment rien ne protège autant qu'une prison, en particulier de soi-même. La peur, toujours la peur, peur de s'envoler, peur de l'inconnu. Et pourtant il n'y a que cela d'intéressant, l'inconnu...

Écrit par : Sergio | 14/06/2011

Les commentaires sont fermés.