Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2008

Une case

Il parait qu'il y a tout un tintouin dans les milieux parisiens à propos de Simone de Beauvoir nue dans l'O.
 
Alors là, moi je veux bien, mais ce qui m'inquiète un peu, c'est que je n'avais simplement pas imaginé que l'on put avoir un avis à ce sujet...
 
 
- ceci dit, l'article est fort intéressant et voilà tout.
 

03/01/2008

Ici Londres

La wifi c'est bien connu c'est encore plus dangereux que les rayons à Roentgen, ça transperce, ça dévore, on va tous terminer comme des squelettes ambulants. Mais c'est pas grave, la suite on la connait, ça va faire comme pour l'amiante : l'astuce est d'encourager au maximum le phénomène de manière à ipso facto accumuler le plus grand potentiel de répression possible. Ensuite, il suffira d'accréditer l'oeuvre d'un thésard en mal d'imagination et c'est parti : "Votre sécurité..."

Alors on verra se pointer comme dans Renaud les milices rurales, ou plutot urbaines de toutes façons c'est les memes et hop ! Wifi verboten. Le schmitt, le cogne, ça aime ça, renifler son prochain. Et toujours pour la bonne cause, naturellement, pour nous éviter d'attraper le diabète, le mildiou voire le phylloxéra.

Des camionnettes gonio, qu'on aura dans les rues ! Protection anti-wifi ! Protection, bien sur, ces gens-là n'avancent que masqués. Ach, depuis tant d'années... Sans compter les avantages subsidiaires : ça se décrypte, une connexion, il y a des logiciels pour cela. Que faisiez-vous sur le blog à Coca-cola, hmm ?