Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2007

Pour barbes drues

Eh ben justement, moi ça serait pour barbe molle ! D'ailleurs c'est bien connu, quand on l'a là, on l'a pas ailleurs... De toutes manières, moi l'arme absolue du baron Bich, c'est tout le groin que je me rase avec, et ça se démerde pour passer ou casser... Quand meme, j'aurais pu éventuellement demander à l'accueil... Et nos compagnes, alors ? Ca serait intéressant de regarder ce qu'ils marquent sur le paquet : pour founes drues ? Reluque la gonzesse...

- Ah c'est du beau matériel, dit le vendeur aux petits vieux devant les télés. Technique, le mec... Bon mais alors moi ce qui m'intéresserait, c'est précisément la camelote, la saloperie, l'ersatz. Vous pourriez pas m'indiquer le rayon ?

- Ah c'est partout ? Bon, bon...

 

Commentaires

- "C'est garantie 5 ans"
-"..."
-"C'est interressant non ?"
-"Ben oui, c'est interressant de savoir que le fabriquant, que son matos il tienne plus de cinq il y croit pas..."

Écrit par : Fishturn | 13/09/2007

@Fish : oah mon premier PC portable chouravé 12 ans et demi qu'il a tenu ! Un Olivetti... Des fois ça tient, la mécanique italienne ! Evidemment vers la fin fallait plus jamais l'arreter...

Écrit par : Sergio | 13/09/2007

Ah oui, moi j'ai un Sony qui traîne ici, il fait un bruit d'avion. Au bureau ils m'ont interdit de l'amener cause que ca deconcentrait tout le monde. Bon moi je m'en fout je suis a moitié sourd.

Écrit par : Fishturn | 15/09/2007

Les rasoirs pour les filles c'est facile de les reconnaître, ils ont une forme de bite, et sont roses et gros.
Si c'est petit et bleu, elles n'achètent pas! Les Schtroumpffophobes!

Écrit par : Haysi | 15/09/2007

Vous rasez pas les filles ........ c'est si beau un gazon bien dru !!!!!


Heuh !!! c'est ki ka di ke sa sarangez pa se bleug ?

Écrit par : Yfig (chasseur de fauves Antillais) | 15/09/2007

@Fish : ah mais moi au bureau c'est moi qu'ils m'ont interdit d'amener ! Je faisais bien pire qu'un bruit d'avion ! Il y en a meme un une fois qui m'a déclaré que si j'étais payé au nombre de conneries que je débite à la minute, Bill Gates à coté serait encore moins qu'un nécessiteux ! Et puis alors pour ce qui est d'etre sourd...

@Haysi : faut voir... Du moment qu'il y a le courant électrique... Mais bon, j'ai du garder ma vieille collec de catalogues de la Redoute.... Mieux que des Newlook ! Au moins c'est du live...

@Yfig : avec les taupes qui progressent....

Écrit par : Sergio | 15/09/2007

@Haysi : mouais... Tradition gainsbourienne... Mais c'est un genre difficile... Faudrait hamiltoniser le truc... Et puis les redites... Impossible d'échaper aux redites... Et si on veut les oter, à la fin on dit plus rien du tout, ça va pas non plus...

Écrit par : Sergio | 16/09/2007

Non mais faut la réécouter Sergio!

C'est du Jacno!!

Écrit par : Haysi | 16/09/2007

http://fr.youtube.com/watch?v=QHCor1NgC4c


Un commentaire dit:" c'est beau comme du Satie et du Verlaine version electrique "

Écrit par : Haysi | 16/09/2007

@Haysi : bon bon bon... Devant une telle unanimité... Mais alors la fille, sans aller jusqu'à dire qu'elle chante comme une casserole, ce qui serait faux, moi je trouve un peu de France Gall là-dedans !!!

Écrit par : Sergio | 16/09/2007

ça, c'est parce que la chérie elle avait un peu mal aux dents....il n'y a pas de doute...

Et les boots....Waaaooooohhhh....ça emballe

Écrit par : Sin | 19/09/2007

Bon, voilà une version qui pourrait aller :

http://youtube.com/watch?v=3xZuZWGU3Sg

Écrit par : Sergio | 19/09/2007

Clairement je les adore ces parasols (cyprès peut être)....En plus ils sont dans le rythme...

Puis la tête du Gainsbourg....rien à redire.

Écrit par : Sin | 19/09/2007

Je me suis mise à aimer et découvrir le talent de Gainsbourg après sa mort. Pourquoi faut-il que les plus grands artistes se détruisent ?

C'est curieux que je sois toujours en vie, d'ailleurs !

Bisous Sergio et la Compagnie !

Écrit par : Vanille | 19/09/2007

Histoire de Melody Nelson....LE chef d'oeuvre....(melody & Cargo culte)...

Écrit par : Sin | 19/09/2007

J'aime bien Elisa... (le film était superbe) et la "javanaise" !

Écrit par : Vanille | 20/09/2007

"Pourquoi faut-il que les plus grands artistes se détruisent ?" : mais... parce qu'on n'est jamais si bien servi que par soi-meme, voyons... Plus exactement, c'est quand meme pas les nains qui vont pouvoir s'en charger...

Écrit par : Sergio | 21/09/2007

Hello, Sergio, cela fait plaisir d'échanger !

Je me sens un peu seule, ces temps-ci au repos forcé et en plus attaquée épistolairement !

On veut me "mater", me soumettre, et je suis une femme "insoumise" par excellence.

Il faut me laisser mon énergie créatrice, si on veut me brimer, je m'étiole et me ratatine, et on ne peut plus rien sortir de moi. Vivement le printemps et les fleurs sauvages !

Écrit par : Vanille | 23/09/2007

Vanille : le repos c'est pour les femmes... Bon la création dans une organisation... Enfin n'exagérons rien, il y a des cas où c'est possible. Certains chefs la suscitent naturellement, mais c'est rare, comme d'une manière générale les hommes libres sont rares. Pour le printemps, mouais... Faudrait pas qu'on nous supprime ça comme le reste !!!

Écrit par : Sergio | 23/09/2007

Je comprends pas : c'était un très bon manager. Il a pris du galon et hop du jour au lendemain, il a radicalement changé.

Moi, plus motivée du tout, envie de changer d'air et il n'arrive pas à accepter que je parte. Je ne sais pas vers où, je prends un risque, mais quand la situation actuelle fait trop souffrir ! Je me sens couler à petit feu. J'aimerais être un sous-marin qui fait glou-glou et que personne ne me voit plus à la surface.

J'aime pas cette période de l'année, j'ai toujours des "merdes" ! Vivement la fin de l'année 2007 pas terrible pour moi : je crois plus en 2008 - encore trois mois à tenir !

Écrit par : Vanille | 23/09/2007

Meuh non. C'est l'automne. Tout le monde est comme ça. De toutes façons ce qui compte c'est le boulot en soi. Et puis l'air n'est pas nécessairement mieux ailleurs... Enfin si, aux Iles...

Écrit par : Sergio | 24/09/2007

Vanille > J'ai quitté un job en région parisienne pour vivre à Lyon....Je ne regrette pas...

Bon maintenant il faut que je m'active pour trouver un taff...mais bon...on verra bien.

ça fait du bien de prendre des risques...Je crois.
ça soulage :)

Écrit par : Sin | 24/09/2007

@Vanille : déguerpis ! Déguerpir = abandonner la place pour se soustraire à une servitude. Nothomb l'écrit, page 181 de "ni d'Eve ni d'Adam" (alors si Nothomb l'écrit, c'est comme inscrit dans les tables de l'Evangile ! Enfin soi-disant...) " La langue dit juste : déguerpir, c'est se sauver. Si tu meurs, pars. Si tu souffres, bouge. Il n'y a pas d'autre loi que le mouvement."
@Sin : en rapport avec mademoiselle A et les vendanges, cette installation à Lyon ?
@Sergio : Oh, la barbe ! :-))

Écrit par : claudine | 24/09/2007

Merci à tous.
Je sais qu'il faut que je bouge !
Une collègue m'a envoyé une annonce en interne, je vais tenter le coup.
Je suis déclarée en état de souffrance et en danger.
J'ai trouvé ce job après cinq ans d'intérim, c'est dur ! Ils savent aussi que je suis prise à la gorge. C'est pas bô !
Enfin, ils risquent trois ans d'emprisonnement + l'équivalent de 500 000 F d'amende, les gros malins, mais les tribunaux ne condamnent jamais à des peines de prison, ils trouvent toujours des "excuses" aux employeurs.
Intéressant, cette citation de Nothomb, je ne connaissais pas !

Écrit par : Vanille | 24/09/2007

Y a rien de mieux que le mouvement....En général je dure 3/4 ans dans un "poste"...Après j ai envie de les tuer...

Il faut mettre des conditions...Moi j ai toujours dit ne me parler pas avant 10h, sinon je suis de mauvais humeur...(en fait je cuve gentiment, ou alors je finis ma nuit...)...non mais...

Claudine > Nonnnnnnnnn mlle A est une amie :)

Écrit par : Sin | 24/09/2007

A vrai dire, je n'ai jamais pu faire mieux aussi. Mais là, cela fait un an et demi et trois 'boss' (un record).

Ils ne savent pas ce qu'ils vont perdre. Dire que boss n° 1 (je les numérote maintenant, sinon on ne s'y retrouve plus), m'a dit : "j'ai mis du temps à vous trouver". J'ai dit à "boss n° 2" (le méchant) : "vous n'aurez pas mis longtemps à me perdre !".

Je ne sais pas s'il a apprécié mon humour : apparemment pas !

Écrit par : Vanille | 24/09/2007

Et boss Numéro 3 ?

Écrit par : Sin | 24/09/2007

Vanille,
Si tu penses qu'aucun Patron ne te mérite, et si tu as des idées, tu peux toujours créer ton Entreprise.
Maintenant, pour les questions de financement,c'est beaucoup plus facile, l'excellente réforme de l'ISF, instaurée par N. SARKOZY apporte de réelles possibilités...
Si tu n'es pas encore au courant de cette réforme fiscale, demande à Sergio, il devrait bien connaître le sujet...

Écrit par : ANDRE | 24/09/2007

@ André : j'ai déjà tenté la création d'entreprise, on y laisse des plumes et j'en ai plus.
Non, j'ai travaillé avec des patrons excellents. C'est important pour moi, l'estime doit être réciproque. Alors, quand on commence à donner dans la mesquinerie et la vengeance bas de gamme, qu'on vous met intentionnellement à l'écart pour vous punir de ne pas avoir accepté l'"impensable", d'avoir été trop loyale, de n'avoir pas été dans la ligne du parti !

@ Sin :
Boss n° 3 est devenu l'adjoint de Boss n° 2, qui était lui-même l'adjoint de Boss n° 1, et on m'a refilé de l'un à l'autre, comme un chimpanzé qui passe d'arbre en arbre grâce au lianes. Apparemment, j'ai dû en rater une et je me suis ratatinée.
Il m'avait dit "je vous protègerai"... et pan, le lendemain, passage à tabac en règle par les ressources humaines et c'est lui-même qui a voulu me remettre une lettre dénonçant mon "comportement inadmissible"... Je l'ai refusée. Il a dit à la déléguée du personnel qu'il n'y avait aucun problème avec lui et que je pouvais reprendre mon poste : tu parles, j'ai quinze jours d'arrêt, qui risquent d'être reconduit. Le management par la "psychoterreur", merci, j'ai déjà donné avec un certain grand groupe bas-normand qui a encore fait la Une des journaux récemment. On voyait les visages des employés qui disaient : "on a été virés comme des porcs, comme des malpropres".
Ambiance, ambiance.
Et ils pensent qu'après leur séance "coup de poing", la brebis galeuse et rêtive va rentrer bien sagement au paddock et ne plus la ramener. Il faudrait déjà qu'ils me voient revenir et c'est pas gagné !

Écrit par : Vanille | 25/09/2007

@Claudine : ça pousse, ça pousse... Moins vite que les fractales, évidemment...

Écrit par : Sergio | 25/09/2007

Pas d'autres oeuvres, Sergio ?

Écrit par : Vanille | 26/09/2007

Vanille,
Apparemment tu vis dans un environnement professionnel très opprimant et tu ne sembles pas décidée à vouloir faire l'effort d'analyser objectivement la situation, en vue de rechercher des
solutions et repartir sur de bonnes bases...
Dommage, il me semble pourtant que ce pourrait être
une expérience intéressante et riche d'enseignement pour toi. (le succès appelle le succès)

Écrit par : ANDRE | 26/09/2007

André,

Cela fait six mois que j'essaie de négocier, de raisonner ma direction. Je me heurte à un mur !

Je t'assure au cours de ces derniers mois : j'ai accepté un poste qui ne m'intéressait pas, j'ai essayé de l'étoffer dans mon intérêt et celui de l'entreprise, et maintenant ma direction souhaite que je fasse le travail de deux et dans des conditions périlleuses.

Il faut être deux pour réussir, seule, je n'y arriverai pas ! Je t'assure, j'ai cru que j'avais réussi à renverser la vapeur - j'ai fait beaucoup d'efforts, mais il y avait encore des chausse-trappes !

Quand l'une des parties n'est pas "franche du collier", le fait que l'autre pense qu'elle essaie d'être possédée la met mal-à-l'aise. J'ai eu des mesures de "mise à l'écart"... It's hopeless ! Ils essaient de me faire accepter en plus de tout le reste, quelque chose que je ne veux pas accepter, cela ne m'intéresse pas ! Ce n'est pas mon contexte de travail. Cela ne me correspond pas...

Ce que tu dis est juste dans le fond, j'ai eu du succès dans le département où je suis, mais cela ne suffit pas, une fois que l'on s'est consumé à trop donner, il ne vous reste plus d'énergie. Et mes batteries sont à plat, en plus, sentiment de non reconnaissance, d'injustice, bref, eau de boudin !

Merci André de tes conseils.

Écrit par : Vanille | 27/09/2007

Les commentaires sont fermés.