Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2007

Cora et moi

                                                                                                                       

789aeb8badc8e3aa7ce21b795ab2f8b9.gif Bon en fait c'est surtout pour oter mon maudit groin de ce pauvre blog. Ici sur le plan on voit cette bonne ville et toutes ses ramifications, y a que la place Stan qu'on voit pas, rapport aux lanternes qui, comme je vous l'ai déjà expliqué cent trente mille fois, une fois elles éclairent, une fois elles éclairent pas.

Ma baraque avec sa terrasse hallucinante on la voit pas non plus, ça c'est normal aussi, elle est juste sous le N de Nancy. Ca c'est sur, la marquise elle est toujours du coté de l'administration. Mais le plus important c'est l'autoroute vicinale qui tourne autour, Pour tout dire c'est une erreur : en réalité c'est une piste pour faire s'ébattre la Yam quand ça la prend.

Le Cora lui aussi il est sur une autoroute, mais pas la bonne. D'après le plan, de la baraque il faudrait pratiquement aller jusqu'à Lunéville, mais je connais quand meme des raccourcis. Le TGV non plus ils l'ont pas mis, mais cela aussi c'est parfaitement normal, personne ne sait exactement où il faut le prendre, et surtout pas les gens de la communauté urbaine. Enfin si, à la gare, bien sur, mais notre gare aussi elle est spéciale, on sait jamais dans quel sens les trains vont partir. Quand il y avait la loco et le tender ça allait encore, normalement ils sont devant, mais alors avec le TGV... On peut très bien se retrouver à Nice en partant pour Budapest, au moins ça illumine notre triste vie.

Et, bien sur, l'aéro-club et son bar des ailes. Vous pourrez également distinguer une voie sans issue en plein Nancy : c'est précisément le tramway !!! Vous pouvez vérifier...

08/06/2007

Input not supported

60120917ffafdd76420b318e1068b039.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bon ça c'est mon groin. C'est assez épouvantable, et je conçois aisément que toutes les machines n'acceptent pas d'afficher des trucs pareils. Surtout la Wine. De toutes manières la Wine y a rien qui marche, donc pour une fois ce serait assez cohérent.
 
L'air boeu-boeu, comme on dit en Lorraine, ça c'est normal, non seulement parce que c'est normal, mais aussi parce que c'est dans la salle de muscu : on n'est pas là pour faire des conférences sur l'osmose inverse, la transsubstantation ou le rapport signifiant-signifié selon Lacan. La salle de muscu, disais-je, et plus précisément le bar de l'établissement : faut aider la petite entreprise. En tous cas le sourire pourléchant à la Sainte Thérèse d'Avila lui ça doit etre une erreur du projectionniste, normalement là-bas je tire plutot des gueules terribles à la Cuirassé Potemkine.
 
Pour ceux que ça intéresse je conseille le zimbreck à quatre lames du baron Bich, on voit que ça ne laisse pas de place au doute. Avant j'avais essayé les cheveux longs pour faire plus artiste, mais ça n'a pas fait vendre tellement de toiles et en plus ça me faisait des oreilles de chien comme Buonaparte. Sans compter que pour les coups de boule ça amortit trop et les types ont le temps de souffrir. Là au contraire ils attterrissent "en wagon-lit" comme dirait Don Camillo.
 
Le maillot Corrida en fait je l'ai pas courue, la corrida, j'ai juste pris le maillot sur un cadavre ennemi. Donc lui la fois suivante il a été obligé de la recourir pour avoir un maillot. Et moi évidemment je l'ai pas recourue non plus. Mais enfin c'est assez solide, ces maillots, ça emballe bien la viande, si ça intéresse quelqu'un je peux m'occuper des inscriptions : moi la Yam ça va pas trop me l'épuiser, c'est juste à coté du Cora...
 
 
 

05/06/2007

Encore eux !

Je l'avais bien dit, que j'allais créer cette catégorie "Gérard Lambert" pour vous conter mes chevauchées fantastiques avec dame Yam. Mais voilà, dès qu'on la sort, celle-là, crac ! Ils sortent aussi. Et plus ça va plus il y en a, alors que moi finalement j'ai quand meme qu'une seule Yam.

Donc je la sors dehors, toujours aussi grosse énorme et prompte à agir (NON, HAYSI, NOOOOON !!!) et c'est parti pour un peu de surveillance urbaine :  dénombrement des blondes, essai routier sur les couloirs de bus, affutage des repose-pieds qui sont toujours un peu bas. Dans certains cas d'ailleurs les blondes ça peut etre aussi des brunes, mais bon ne rallumons pas le noeud gordien...

Et alors ? Eh bien et alors c'est pas compliqué, après je rentre. Et c'est là que les cognes interviennent. Mais pas contre moi ! Moi je suis perfide, rusé et sournois, bien que... Enfin tant que je leur parle pas, en général ça va... Non, contre un gamin, qui stagnait tranquillement à un stop sur une vague mobylo-scootero quelque chose. Jamais réussi à savoir quels étaient les chefs d'inculpation.

En attendant l'ordre public il était bien troublé, oui, mais par eux. Deux en bagnole, et je te la largue en pleine rue, bloquant tout.... Ils s'approchent du gamin, je ne sais pas, moi, disons les petites classes du secondaire, ils te l'invectivent... Bardés comme au Vietnam, des téléphones, des bretelles, des Maglites, des batons blancs qu'en réalité ils sont noirs, et peut-etre meme un lance-roquettes de poche. Le minot bien sur il sort les papiers de son espèce de vélo...

Après c'est visuel. Surtout le menton à la Mussolini... Campés comme Siegfried sur son lac... En plus pas de chance pour eux, c'étaient des nabots, pas plus hauts que le petit ! Et je te pérore, je t'éructe... Dégueulasse.

Bon euh... moi avec la Yam on s'est tiré laches et discrets... On aurait été les suivants sur la liste ! D'ailleurs un autre en grosse bagnole a pas mouffeté non plus.

C'est tout le temps comme ça, ici. Qu'ils se prennent pour ce qu'ils veulent, on va quand meme bien trouver le moyen de les faire reculer jusqu'à les arbres, oui ou non ?