Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2007

Stalles d'attente

L'aéronautique c'est un sport où on n'arrete pas d'attendre. En fait c'est pas la météo, qu'on attend, puisque ici de toutes manières il fait toujours mauvais. Ni l'avion, bien sur, puisque lui, il va quand meme pas s'envoler tout seul. A Nancy c'est juste les tramways qui font ce qu'ils veulent.

Non, ce qu'on attend, c'est le toubib. Enfin, plus précisément, les dactylos du toubib. Et celles-là, elles ne sont pas du tout nues sous leur blouse, parce que là évidemment on n'attendrait pas. Quoique... Enfin bon ici à coté de la salle de muscu on a un complexe médical terrible, et avec des rues à l'intérieur. Médico-légal, meme... euh, non, sporto-légal... non, finalement, mégalo-sportif ou plutot mégalo-médical. C'est comme les trucs gériatriques, mais avec des zimbrecks de musculation sur roulettes. On n'est pas dépaysé.

Donc moi je m'amène là-dedans,  je cherche un peu entre la section saut à l'élastique et la section curling... De toutes façons les filles elles s'en foutent, l'essentiel est que le patient file directos dans une salle d'attente. Pour un patient, ça parait cohérent. Ah ça des malades elles en avaient déjà vu, mais là... Et pourtant j'ai meme pas bramé as usual, au fond ça doit quand meme perturber, leur histoire.

Le toubib, lui, curieusement il avait l'air normal. Comme en plus il n'y avait rien de psychotechnique ou meme le truc, là, avec les papillons qui dégoulinent du sang, ça s'est passé entre gentlemen. Restait plus que les charges additionnelles.

A la radio, encore une salle d'attente... Seulement là les dactylos elles ont compris tout de suite, je suis passé devant les dix pingouins qui attendaient depuis deux heures !!!  J'arrive près des bastringues, avec une opératrice moustachue type Dien-Bien-Phu... Ah ça elle les avait, elle, les heures de vol... Elle s'emmele quand meme dans ses plaques... "Baraqué", qu'elle a dit... Il a fallu faire deux plaques ! Après ça tenait plus dans l'enveloppe craft !!! Bon Dieu l'avion il va jamais pouvoir décoller ! Surtout que là je sais pas très bien à quoi ça servait... Peut-etre pour voir si j'avais pas avalé le manche !!!

Après les autres ils ont craqué !. Le cardiologue ou un nom comme ça... Disparu ! Quitté le pays ! Avec sa trousse ! Sur que c'est les deux toupies du début qui l'avaient prévenu... Et l'autre pour les sourds, avec sa poire... Pareil ! Cabinet en travaux ! C'est tout ce qu'il avait trouvé ! Bon au moins comme ça j'ai pu vérifier qu'il m'avait pas piqué les gars qui font la terrasse bokassesque de la marquise...

21/05/2007

Sans objet

medium_lum03.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     Bon ça fait un peu fouillis. Ca doit etre le coté féminin des artistes. Ou alors les Quatre saisons en Pollock.
 
     Au départ normalement j'avais prévu de faire simple. Rien de plus beau que la simplicité. Et maintenant c'est comme les feuilles d'impot, il y en a partout ! Meme les cactus ils sont planqués dessous on les voit pas...
 
    Tiens c'est une idée, j'aurais pu appeler ça "2042". Je l'avais bien dit : ça pourrit tout !
 
 
 
 

10/05/2007

En revenant de la revue (2)

http://youtube.com/watch?v=gsuKEPQAI4Q

 

medium_cactus.jpg