Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2007

En revenant de la revue (2)

http://youtube.com/watch?v=gsuKEPQAI4Q

 

medium_cactus.jpg

Commentaires

Pas facile à commenter tout ça....
Mais dis moi...les cactus, c'est pas plutôt du sable ??? Parceque là ça fait un peu terreau non ?

Écrit par : Sin | 10/05/2007

Tu t'es planté de chanson ou quoi ?
:)

Écrit par : Nat | 10/05/2007

Tout l'album dont est extrait ce morceau est un petit bijou de Dutronc ! Il a déjà quelques années mais je me le réécoute souvent... une merveille. Tout l'album.

Écrit par : tolga | 10/05/2007

@Nat : hé non... Rusé et sournois... Du David Lynch en culotte courte...

@Sin : non non non non. Il faut soigner ça avec circonspection. Pas de gag. Mais bon, je vais préparer la version en or massif, on fera distribuer ça par Cartier pour les desperate housewifes...

@Tolga : Le seul truc, j'ai pas très bien compris, il a l'air tristounnet du début à la fin, et ensuite il part en courant ! Je suppose que la version était quand meme l'une des plus réussies et que c'est pour cela qu'ils l'ont conservée... D'ailleurs c'est la meme sur Dailymotion.

Écrit par : Sergio | 10/05/2007

Dans un slip, on s'attend à trouver des trucs plus sexy que ce boulot en 3D ! Culotté ce Dutronc; d'où son nom peut-être ?
:)))

Écrit par : joruri | 10/05/2007

@Joruri : ah mais c'est nullement un problème ! Ca s'oriente, s'étire, on peut changer de couleur, multiplier par 12, le faire en cristal d'Arc, en béton armé, en polystyrène expansé, mettre des tags, des publicités pour Sarko, enfin tout, quoi...

Écrit par : Sergio | 11/05/2007

Une des meilleures de Dutronc !!!
L'opportuniste est là. Ca va piqué c'est évident !

Écrit par : Fishturn | 11/05/2007

Des publicités ? je m'assois dessus !

Écrit par : joruri | 11/05/2007

Je suis l'chef d'une joyeuse famille
D'puis longtemps j'avais l'projet
D'emmener ma femme, ma sœur, ma fille
Voir la revue du quatorze juillet
Après avoir cassé la croûte
En chœur nous nous sommes mis en route
Les femmes avait pris l'devant,
Mois, j'donnais l'bras à belle-maman
Chacun d'vait emporter
D'quoi pouvoir boulotter,
D'abord moi, j'portais les pruneaux
Ma femme portait deux jambonneaux
Ma belle-mère comme fricot
Avait une tête de veau
Ma fille son chocolat
Et ma sœur deux œufs au plat.

Refrain:
Gais et contents
Nous marchions triomphants
En allant à Longchamp
Le cœur à l'aise
Sans hésiter
Car nous allions fêter
Voir et complimenter
L'armée française !

Bientôt d'Longchamp on foule la p'louse
Nous commençons à nous installer
Puis j'débouche les douze litres à douze
Et l'on s'met à saucissonner
Tout à coup, on crie "Vive la France"
Crédié ! C'est la r'vue qui commence !
J'grimpe sur un marronnier en fleurs
Et ma femme sur l'dos du facteur
Ma sœur qui aime les pompiers
Acclame ces fiers troupiers
Ma tendre épouse bat les mains
Quand défilent les Saint-Cyriens
Ma bell'-mère pousse des cris
En r'luquant les spahis
Moi j'faisais qu'admirer
Not' brave général Boulanger !

Refrain

En route j'invite quèqu's militaires
A v'nir se rafraîchir un brin
Mais à force de licher des verres
Ma famille avait son p'tit grain
Je quitte le bras de ma belle-mère
Je prends celui d'une cantinière
Et le soir, lorsque nous rentrons,
Nous sommes tous complètement ronds
Ma sœur qui était en train
Ramenait un fantassin
Ma fille qui avait son plumet
Sur un cuirassier s'appuyait
Ma femme sans façon
Embrassait un dragon
Ma bell'mère au petit trop
Galopait au bras d'un turco !

Refrain




http://www.chansons-net.com/CD-mp3/CD-1850/CD-1850-07.mp3

Écrit par : Yfig | 11/05/2007

@Fishturn : ah ben oui ! C'est comme les fractales, suffit de touiller la mayonnaise... La cuisine d'épouvante comme Gaston Lagaffe... Des cactus farcis !

@Joruri : juste Ciel ! Oecuménique, faut etre...

@Yfig : Ah balèze... Je n'avais jamais vu le texte intégral. A conserver ! Mais quand meme, les belle-mères... Je l'avais bien dit, voilà l'ennemi !

Écrit par : Sergio | 11/05/2007

@Sergio : DUTRONC a chacun de ses concerts s'en va en courant à la fin de ses chansons et affiche une mine déprimée en les chantant... le mec n'est pas non plus, le type le mieux placé pour parler de joie de vivre, faut dire. Il cultive depuis 30 ans un personnage isolé dans une batisse Corse avec pour seul compagnie quelques potes qui passent (Lanzmann, Daho ou encore Gainsbourg quand il était de ce monde) et des chats en pagaille. L'est sans anti-depresseur depuis belle lurette, le Jacques. Ta version de la chanson, si je ne me trompe pas, a été filmé lors de son concert au Casino de Paris, il y a une petite dizaine d'années. Dutronc n'aime pas ça, les concerts. Rencontrer son public et chanter devant les cons, ça l'emmerde franchement. Du coup, il le fait bien sentir à son public aimé. Aucune connivence, tour de chant expédié, dégagement de scéne rapido express après la fin des morçeaux, et surtout Monsieur ne revient pas en piste au moment des rappels. On rallume la salle, fissa. Faut aller s'coucher maintenant.
Y'en a qui aime. Moi, j'ai été déçue et en même temps pas étonnée. C'est le personnage. Il est comme il est. On l'aime pas pour ce qu'il est (alcoolique, asociable, pas aimable, cynique et désabusé de tout), on l'aime pour ce qu'il écrit et compose.
N'empêche que c'est franchement un mec qui ne sert pas sa soupe, qui s'en fout de ce que les autres pensent et qui taille sa route comme il l'entend. Un mec libre. En somme.
Il en reste pas des masses des comme lui. Alors, ouais, même en concert, j'avoue que j'aime Dutronc et que je lui suis fidèle.

Désolée d'avoir été bavarde mais j'espère que ça t'apportera quelques explications sur la vidéo et son attitude.

Une bise et bon WE,

Écrit par : tolga | 11/05/2007

@Tolga : Ah c'est coriace ! J'avoue que j'ignorais tout cela. Excellent ! Déjà ce genre de qualités n'est pas fait pour me déplaire. L'ennui évidemment c'est quand ça se termine comme Gary ou Hemingway. Le thème du public avec qui on ne s'entend pas, c'est un peu celui d'Entre chiens et loups, de Cesbron. Mais quand meme, ce qui est curieux, c'est que ce genre de truc dure. A un moment, normalement on finit par se détacher de l'anticonformisme. Meme cela, on ne s'en occupe plus ! En tout cas c'est remarquable. J'imagine assez. Ca doit faire un peu chevalier noir. De toutes manières si c'est grand c'est bon.

- Ah mais pour les chats, à la réflexion j'avais bien du lire cela quelque part.

Écrit par : Sergio | 12/05/2007

J'allais bien avancer que bon, le père Dutronc c'était pas non plus le genre pub dentifrice à la ricorée mais là!!! la culture dutronquienne de Tolga me laisse totalement sans voix!!!

Bon sinon, de presse? des deux mondes? de géographie alpine? de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l'Appareil Moteur?
(moi visiblement c'est pas l'allusion cactée mais bien le titre qui m'échappe...)

Écrit par : Slanka | 12/05/2007

Slanka> Moi c'est Sergio qui m'échappe...

Sinon, c'est la célèbre Revue du...Casino de Paris! CQFD!

Écrit par : Haysi | 12/05/2007

@ Haysi : CQFD qui est aussi un titre d'un album de Dutronc que le Jacques expliquait ainsi :
C pour Chansons, celles qui sont sur l'album.
Q pour le Cul, CQFD.
F pour Françoise (Hardy)
D pour Dutronc pareceque c'est mon nom.
No comment. Egal à lui même.

@Sergio : Preu chevalier en perfecto et qui fume le cigare. Mais chevalier, c'est certain. C'est un beau mec en plus, Dutronc. Enfin, moi, j'avoue un faible pour son charme masculin tout en nonchalance.

@Slanka : Revue des spectacles, peut-être puisque c'est confirmé la vidéo vient de celui donné par le chanteur au Casiono de Paris.

Écrit par : tolga | 12/05/2007

Tous > Hé ! Ho ! Chuis un phyaique, moi ! Beaucoup complexe tout cela...

Haysi > Ah ça c'est étudié pour : plus le désir s'accroit...

Slanka > Ah c'est sur que c'est une savante ! Je l'ai pas dit parce que je suis un garçon mal élevé... euh... non, au contraire, parce que le dire eut été précisément admettre le doute... Sinon, "des deux mondes" j'aurais bien essayé, mais il doit encore y avoir des Gertrudes à tous les coins de bloc, là-dedans...

Tolga > Ah ça la nonchalance c'est un luxe, une praxis, que dis-je une catharsis ! Finalement c'est encore un travail...

re-tous > Déjà le cactus à l'origine c'était mon éco-participation à la fonte des glaciers dans le GrossNancy. Et le titre, c'est que dans le premier "En revenant de la revue", j'avais tenté d'évoquer les toutes petites manifestations qui périodiquement arpentent le pavé humide d'icelle cité. C'était pas très bon si je me souviens bien, et je me souviens bien, mais il faut dire que le grain n'était pas tellement à moudre non plus...
Donc en gros C.Q.F.D., le titre c'était du Jarry raconté par le professeur Shadoko...

Écrit par : Sergio | 12/05/2007

Une téquilla, une !

:-)

Écrit par : Yfig mandarin caustique | 16/05/2007

tu mets quelques grains de gros sel sur ta main, tu lêches et t'avales cul sec (i.e. sans vaseline !!!)

;-)

Écrit par : Yfig mandarin caustique | 16/05/2007

Ben moi je connais une fille qui a réalisé un clafoutis le WE dernier... elle s'est plantée et a mis une bonne dose de sel à la place du sucre. C'était dégueulasse.
Je me suis égosillée à lui expliquer que le sel c'est bon avec la téquila, pas avec les gateaux.

Écrit par : tolga | 16/05/2007

Ca faisait plutôt une flameckuche !


Et la téquila, on la fait à partir de quoi ?

Écrit par : Yfig | 16/05/2007

Restons francaouis, crénom ! Meme Bukowski dans son Pivot c'était une bouteille d'ici ! Là les Ricains ils sont bien obligés de nous respecter !!!

Écrit par : Sergio | 16/05/2007

Bukowski a vexé Bernard poivrot en comparant le massacre des indiens à l'holocoste juif.

Écrit par : Yfig | 17/05/2007

Mais je ne vois pas le rapport de bukowski avec la téquila ?

Écrit par : Yfig | 17/05/2007

Yfig > Sur Dailymotion, en demandant "Bukowski", on arrive à un truc du style "Trente ans de scandales à la télé", avec l'inénarrable séquence où Bukowski picole au goulot en direct, avant qu'on ne l'évacue in extremis. L'ennui, c'est qu'avant, il faut se farcir une bonne partie des trente ans. Ce doit etre vers 1969-70, à peu près. Mais en fait, ce n'est pas si extraordinaire que ça, et c'est assez court.

Écrit par : Sergio | 17/05/2007

Ecoute, si j'ai un peu de courage, je vais fouillé (pelle pioche et piolet plus corde de rappel) dans mes archives et te scanner les dessins que j'ai fait de cet interview quand j'étais à Dakar (Sénégal) en 1998 ..... tu verras, c'est folklorique !

:-)

Écrit par : Yfig | 19/05/2007

Yfig > Ah Dakar c'est balèze. Surtout les taxis : tous en pleine gauche, ils roulent... C'est pas grave, moi dedans je me rendais plus trop compte...

Écrit par : Sergio | 19/05/2007

Les commentaires sont fermés.